Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Matt Smith
Messages : 64
Points rp : 1669
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 29
Affiliation: Bien
Métier: Professeur d'étude des runes

MessageSujet: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Ven 13 Juin - 18:38




Lundi 21 Fevrier - 16H


En entrant dans la classe, les élèves trouveraient une dizaine de table assez grande pour accueillir deux élèves chacune. Sur chaque table se trouvait un encrier à la disposition des élèves pour que ceux-ci puissent prendre des notes s'ils le voulaient. Il y avait des tableaux d'alphabets au mur, il suffisait de s'intéresser à une rune de l'alphabet pour que sa description apparaisse dans l'un des trois cadres blanc qui se trouvaient sur le bas du tableau. La salle avait des poutres en bois apparente sur lesquelles étaient gravées des runes, comme un peu partout. Des runes anti-triche se trouvaient sous chaque chaise d'élève, bien que ceux-ci ne soient pas au courant, ils le sauraient très vite s'ils venaient à tricher dans la classe... La salle était assez banale même si quelques décorations intrigantes attiraient l'attention... Un slip bien conservé dans un cadre... impossible de dire à qui il était où encore ce qu'il faisait là, il n'avaiy pas l'air sale bien que s'il l''était, la vitre du cadre nous empêcherait de sentir l'odeur. La tête du costume de clabbert trônait sur l'étagère à livre avec à ses côtés la cornemuse qui n'avait jamais plus servit depuis ce jours. Sur le bureau, quelques papiers, un encrier et une plume, la gazette du sorcier et surtout un tourne-disque passant un vinyle d'Ella Fitzgerald.


Black Coffee by Ella Fitzgerald on Grooveshark



Voilà ce que pourrais voir les élèves de sixième années en entrant dans la classe d'étude des runes... Rien de particulier et surtout pas de professeur... Une minutes passa, deux minutes pendant lesquelles les discussions s'installèrent, les railleries, les blagues nulles sur le professeur ou les compliments... Bref, tout ce qu'un élève faisait quand le professeur n'était pas là. Mais ce qu'ils ne savaient pas, c'est que j'étais là... Au bout de cinq minutes, sans prévenir, on entendit un grésillement signifiant qu'on avait arrêté le tourne-disque et je dis d'une voix calme et malicieuse :

- Bonjour tout le monde !!

Tous furent surpris de m'entendre et tentèrent de me repérer sans grand succès...

- Non... Je suis ici !! Là !! Regardez-moi !! C'est dur hein ? Vous n'y arrivez pas ?

Ils pouvaient me voir du coin de l'oeil mais à chaque fois qu'ils pensaient me regarder, leurs yeux se détournaient, comme s'ils ne voulaient pas me voir. Je montai sur le bureau et imitai le singe tout en continuant :

- Youhou je suis là !! Ah voilà ça y est vous me voyez enfin !!

Si on se fait trop remarquer, le charme s’estompe et on peut enfin me voir... J'enlevai le collier que j'avais autour de mon cou et le montra à mes élèves tout en disant :

- Ceci est une rune d'indiscernabilité !! Je l'ai inventée alors que j'étais à peine plus âgé que vous... C'est une rune liée dont les effets sont que je suis indiscernable... Si je ne bouge pas, vous ne me voyez pas ou plutôt vous ne me remarquez pas. Je ne suis pas invisible, mais cela trouble votre perception, vous m'oubliez, je n'existe plus. Mais comme vous l'aurez remarqué, cela ne marche plus si je me fais remarquer. C'est très pratique comme rune, surtout pour espionner les douches des filles.

Je finissais la phrase tout en descendant du bureau. Remarquant l'indignation de la gent féminine présente, je corrigeai ma phrase :

- Mais non pas vous Mesdemoiselle, vous êtes bien trop jeune pour moi !! Mais il faut avouer que le professeur Grindelwald à des atouts plutôt...

Je ne finis pas ma phrase, l'endroit où était placé mes mains parlait de lui-même. J'en avais dit peut-être un peu trop, je n'étais pas sensé leur donner des idées mais franchement, pour ce qui était d'espionner les filles, ils n'avaient vraiment pas besoin de moi pour en avoir l'idée, surtout à cet âge là. Je pris la craie dans mes doigts et notai sur le tableau qui se trouvait derrière mon bureau, en face des élèves, tout en disant :

- Elle est composée de quatre runes : Elhaz, Berkano, Hagalaz et Ac...




- La façon dont on lie les runes, dont on les disposes ensemble est très importante !! Je vais un peu vous expliquer pourquoi j'ai choisis ces quatre runes et pourquoi je les ais disposé comme ceci :

On commence par Elhaz qui sera la rune centrale !! Ici, c'est son côté protecteur qu'on va utiliser car c'est le but de cette rune : être protégé de la vue des autres !! Ensuite on va mettre Hagalaz à gauche et Berkano à droite de façon égalitaire. Hagalaz permet d'opérer une transformation tandis que Berkano sert à dissimuler. En fait, c'est la transformation vers la dissimulation pour se protéger. J'ai rajouté Ac par sécurité pour son côté canalisateur d'énergie... Le but n'étant pas de disparaître à tout jamais, il fallait prendre des précautions. Je l'ai donc mis un peu plus haut, comme le paratonnerre canalise la foudre, Ac canalise la magie... Il faut la mettre soit en hauteur, soit plus bas et elle agirait donc comme lien avec la terre qui aspire le surplus d'énergie (HRP : un peu comme une prise de terre).



- - -


- Ce qui va nous donner une magnifique rune comme ceci :




Je m'arrêtai quelques secondes, histoire de laisser le temps à mes élèves d'enregistrer ce que j'avais dit.

- Alors évidemment vous l'aurez compris on rentre dans le cycle des runes liées. Terminé les simples talismans à une rune, on passe à la création de runes liées !! Et pour cela j'ai fait un petit jeu sympa : j'ai caché des runes dans le château, elles sont au nombre de six... Vous devrez les retrouver grâce à une rune liée que vous fabriquerez. À vous de réfléchir quelle sorte de rune pourrait vous aider !! Ceux qui me rapporteront les runes gagneront 10 points pour leur maison ainsi que la rune en question !! Des questions ?

Des morceaux de bois destinés à la gravure des runes étaient allèrent devant chaque élève...



[HRP : je vous laisse répondre tranquillement déjà à ce gros pavé, j'expliquerais les règles du jeu dans mon prochain post ...]



Dernière édition par Ephrem Ellinger le Jeu 2 Avr - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Ven 13 Juin - 21:25


Etudes des runes: Runes liées
Les 6ème année



Comme à mon habitude mon réveille sonna de bonne heure. Nous étions lundi et une nouvelle semaine commençait et elle commençait fort, avec quatre belles heures de potion. Je me levais sans faire trop de bruit pour ne réveiller personne. Je pris une rapide douche et fonçais au terrain de Quidditch histoire de voler une petite heure avant le début des cours. Je pris alors la direction de la grande salle pour prendre mon petit-déjeuner et y retrouver Rosalie. Tout se passait tranquillement et le cours de potion tout autant. Une fois les quatre heures de potions finies nous primes la direction de la grande salle à nouveau et le déjeuner se passa tout autant dans le calme. Une fois le déjeuner fini, Rosalie me rejoint et ensemble nous primes la direction de la salle d'études des runes. Il y avait dans la classe de nombreuse tables de disposer et prête a accueillir chaque une deux élèves. Bien évidement nous primes place Rosalie et moi à la même table. Il y avait dans la pièce un vieux tourne disque qui passait une musique d'ambiance. Quand soudain, le tourne disque s'arrêta et une voix se fit entendre. Je cherchais du regard sans pouvoir déterminer d'où venais la voix. C'est alors qu'apparu debout sur son bureau le professeur d'études des runes. Je levais un sourcil dubitatif et il nous expliqua alors qu'il avait créé une rune pour lui permettre de passer inaperçu.

Ceci est une rune d'indiscernabilité !! Je l'ai inventée alors que j'étais à peine plus âgé que vous... C'est une rune liée dont les effets sont que je suis indiscernable... Si je ne bouge pas, vous ne me voyez pas ou plutôt vous ne me remarquez pas. Je ne suis pas invisible, mais cela trouble votre perception, vous m'oubliez, je n'existe plus. Mais comme vous l'aurez remarqué, cela ne marche plus si je me fais remarquer. C'est très pratique comme rune, surtout pour espionner les douches des filles.

Un sourire se dessina sur mon visage, c'est qu'il avait de l'humour ce prof. Rosalie ne du pas le prendre du même ton puisque je sentis une douleur aiguë dans mon tibia avant de la voir reculer son pied vers elle. Je lui lançais un regard noir auquel, elle répondit par un large sourire et un clin d'oeil. Le prof nous détailla alors toute sa rune et nous dit que nous en avions fini avec les simples talismans à une rune. Nous allions commencer les runes liées et il ajouta qu'il nous avait préparé un petit jeu.

j'ai caché des runes dans le château, elles sont au nombre de six... Vous devrez les retrouver grâce à une rune liée que vous fabriquerez. À vous de réfléchir quelle sorte de rune pourrait vous aider !! Ceux qui me rapporteront les runes gagneront 10 points pour leur maison ainsi que la rune en question !!

Sans plus attendre je me mis a feuilletée dans mon livre de runes pour trouver les runes que j'utiliserais pour mon talisman. Très vite j'en repérais trois qui m'inspiraient.

Ca devrait être bien ses trois là...




© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Serdaigle
avatar
Préfet de Serdaigle
Feat : Annika Backes
Messages : 399
Points rp : 766
Localisation : Près de lui.

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Bleue

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Jeu 19 Juin - 14:22

Si fort que Rhiannon aimait l'étude des runes, la prise en main de cette matière par Ephrem Ellinger la laissait plus ou moins dubitative. Elle qui était Serdaigle et qui plus est militante enflammée pour la propagation du Savoir tout-puissant n'en voulait pas à ses méthodes d'enseignement. Bien au contraire, toutes les idées étaient bonnes à ses yeux pour intéresser les blasés, embrigader tous ces bizarres extra-terrestres qui s'enterraient dans leur manque de curiosité - et ils étaient bien trop nombreux dans l'enceinte de Poudlard au goût de l'étudiante.

Non, décidément, les cours à proprement parler du professeur n'avaient rien à se reprocher. Ce qui dérangeait Rhiannon, c'était tout le reste. Tandis qu'elle pénétrait dans la salle de cours, elle décocha un regard meurtrier au tourne-disque et un plus assassin encore au cadre renfermant un sous-vêtement, choisissant aussitôt une place située tout à son opposé comme si le potentiel ridicule de la chose risquait de la contaminer. La tête de costume de clabbert n'arrangea en rien son humeur lorsqu'elle se rappela soudain à quel spectacle s'était livré le professeur en raison d'Aristide dans les rues surmenées de Pré-au-Lard ; était-ce réellement nécessaire d'agir comme un simple troisième année, lorsqu'on excelle tant dans un rôle de mentor ? Beaucoup auraient pu dire que Rhiannon manquait d'humour et certainement de lâcher-prise. Elle aurait répondu sans sourciller qu'en matière d'humour, ce rêve où elle avait ligoté Ellinger en lui jetant un sort de Tempérance l'avait bien plus faire rire que toutes les excentricités réelles auxquelles se livraient l'homme. Sa participation à la bataille de nourriture dont elle avait si précipitamment quitté les lieux il y a quelques semaines, par exemple.

Tout en organisant son nécessaire de notes, Rhiannon s'efforça de ne pas prêter attention à ceux qui l'entouraient, dont le brouhaha de voix fortes s'ajoutait à celui du tourne-disque dans un chaos désagréable. Elle ne voulait pas avoir un maître d'étude des runes, ni un quelconque professeur par ailleurs, qui se veuille leur ami. Elle ne le voulait pas complice, définitivement pas taquin, et encore moins espiègle.

Remâchant sa mauvaise humeur, définitivement amplifiée par une nuit trop courte qui bleuissait le contour de ses yeux, Rhiannon s'agaça contre l'insolence de sa chevelure depuis qu'elle s'était réveillée. Un geste sec de sa baguette les enroula subitement en chignon, et elle se mit à pianoter du bout de ses doigts impatients sur le rebord de sa table, en attendant Ephrem.

Qui ne venait pas. Jusqu'à ce que sa voix retentisse, et qu'elle le remarque subitement, en train de faire le singe debout sur son bureau.

Génial, se dit-elle en ne concédant pas un seul sourire.


"Ceci est une rune d'indiscernabilité !! Je l'ai inventée alors que j'étais à peine plus âgé que vous... C'est une rune liée dont les effets sont que je suis indiscernable... Si je ne bouge pas, vous ne me voyez pas ou plutôt vous ne me remarquez pas. Je ne suis pas invisible, mais cela trouble votre perception, vous m'oubliez, je n'existe plus. Mais comme vous l'aurez remarqué, cela ne marche plus si je me fais remarquer. C'est très pratique comme rune, surtout pour espionner les douches des filles."

Très drôle.

"Mais non pas vous Mesdemoiselle, vous êtes bien trop jeune pour moi !! Mais il faut avouer que le professeur Grindelwald à des atouts plutôt..."

Morgane, pitié...

Certaines de ses camarades gloussèrent ou firent mine de s'en offusquer, tandis qu'elle ne restait que de marbre. Elie McGregor semblait trouver la plaisanterie à son niveau, et Rhiannon s'étonna même qu'il ait compris le sous-entendu d'Ellinger tant elle remettait chaque jour en question ses capacités intellectuelles. Lorsqu'enfin les consignes firent leur apparition, un sursaut d'enthousiasme pur adoucit ses yeux orageux. Les runes liées ! Voilà qui serait passionnant, se dit-elle en ressentant aussitôt cette décharge d'énergie que la promesse d’apprentissage suscitait à coup sûr chez elle.


_________________
"Si j'avais su que tu existais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Jeu 19 Juin - 21:18

C’est en zyeutant et dévisageant ses camarades qu’il avait pénétré la salle du professeur d’étude des runes. Ignorant à dessein la musique ambiante que crachotait le tourne-disque. Une mélodie de bonne femme, voilà le jugement hâtif que notre jeune garçon plein de préjugés se permettait de penser. Il n’en revenait toujours pas d’avoir obtenu un Optimal lors de ses BUSEs… le seul d’ailleurs. Mais c’était d’une logique implacable, il se devait de le reconnaître. L’épreuve de BUSE consistait en une simple traduction d’un texte écrit en runes. Par chance, il avait planché sur celles qui étaient tombées à l’examen. « La chance ne se provoque pas » lui avait écrit un jour Wilburt, son grand-père,  dans l’une de ses fameuses lettres à rallonge pleines de diarrhées verbeuses. Sauf qu’il faisait allusion vraisemblablement à la fois où il avait, par inadvertance, piétiné un crabe de feu de la taille d’un chien. Seule sa barbiche avait roussie sous les projections, s’en tirant à bon compte le bougre. C’était à croire que du Felix Felicis coulait dans ses veines ce jour-là… en tout cas, il était et restait réaliste : ça ne se produirait pas une seconde fois. D’où sa réticence à venir fouler le sol de cette classe cette année. Mais selon le règlement, sa note de BUSE le lui permettait allègrement, alors pourquoi se priver de nouveauté ?

Il remarqua qu’il était en avance. Encore très peu de monde était présent lorsqu’il entra. Et pas d’enseignant à l’horizon. Il se détendit de façon imperceptible, puis avança en direction d’une table encore libre sur la partie gauche pour y poser son sac à dos. Il remarqua de façon instantanée qu’un encrier se trouvait en face de chaque chaise. Le prof ne devait pas aimer qu’on chuchote durant ses explications pour demander de l’encre à son voisin de tablée. Du moins le supputa-t-il. Perplexe, il croisa les bras et attendit en s’asseyant. Son regard vagabondait de table en table, observant quels élèves seraient avec lui pour cette session… dans un cours généralement ennuyeux. Il n’était pas aussi consciencieux que certain et ne possédait pas le talent inné de l’intelligence sur-développée, aussi imita-t-il d’autres élèves lorsqu’ils commencèrent chacun à déballer leurs affaires, sortant plumes et parchemins.

C’est à peu près à ce moment-là qu’un élève fit remarquer qu’un pauvre slibard était encadré sur un mur. Première réaction de Fergus : un haussement des sourcils synchrones et des lèvres à peine entrouvertes. Ahuri malgré ses yeux mi-clos devant cette incongruité titanesque. Il referma les lèvres, observa les autres élèves un moment du coin de l’œil puis observa le slip à nouveau. Dubitatif. Il fronça les sourcils. Les défronça. Inclina la tête sur la gauche. La des-inclina. Ferma les yeux et inspira lentement avant de les rouvrir pour observer ce truc pas net et tâcher de comprendre. Non, rien ne venait. C’était juste bizarre. Il haussa les épaules puis seulement après se permit de commencer à réfléchir, et il lui vint alors quelques hypothèses : Un trophée. Une relique sacrée d’une secte suicidaire. Un fétiche ostentatoire. Un cadeau. Un souvenir quelconque. Une aberration, exposée là pour modeler un petit esprit comme le sien à se poser des questions idiotes sans véritable sens. Tout était possible, et tout étant relatif, aussi se détendit-il et commença à jouer avec sa plume de la main droite. Il est droitier, une véritable coïncidence.

C’est alors que le professeur d’études des runes fit son entrée en matière. Plutôt réussie d’ailleurs pour le petit effet scénique. Un rictus vint se planter sur les lèvres de Fergus. Il n’aimait pas particulièrement ce type mais il était assez foldingue pour qu’on s’ennuie moins pendant ses cours, il lui devait bien ça.


« […] espionner les douches des filles. » annonça le professeur.

Gloussement quasi-immédiat de la part de la majorité. Fergus ne put se retenir de lever les yeux au ciel. Tellement facile. Un pervers. Du moment qu’il n’essayait pas de fricoter avec ses jeunes ouailles masculines, Fergus pouvait se considérer comme à l’abri. Et il renchérit, en citant devant toute la classe le nom du professeur Grindelwald. Discréditer un autre professeur pour se donner du crédit à lui-même. C’était futé. Et MacTavish trouvait en effet que le professeur était canon, après tout il était un jeune homme aux hormones détraquées, prêt à baver comme n’importe qui devant une femme adulte aux courbes intéressantes, comme ses camarades de classe, mais ne l’avouerait pas. Il préfère encore passer pour un désintéressé et rester ainsi sous le radar. La meilleure planque qui soit. Il envoya valser ses pérégrinations au profit de la prise de notes lorsque le professeur changea rapidement de sujet. Il se rappelait au moins une des runes citée mais préférait écouter et prendre des notes, l’échine courbée sur sa feuille, se concentrant sur les dires du professeur. Il ne savait pas bien ce qu’était un paratonnerre, sûrement un truc moldu, ou juste un truc qu’il ne connaissait pas, mais fit mine de comprendre et le nota également.


« […] des questions ? » lança le professeur.

Le regard de Fergus passa du professeur aux autres élèves, puis revint au professeur. Il haussa les épaules, pris au dépourvu. Voilà qu’on se lançait dans une sorte de chasse au trésor pour gagner des points… Certains prendront le jeu très au sérieux. Pas Fergus. Il n’allait pas s’esquinter et prendre sur son temps pour satisfaire ce professeur louche et excentrique. Bien sûr, si un élève découvrait la piste d’une rune, il ferait en sorte de lui extorquer vite-fait bien fait ou de lui passer sous le nez. L’opportunisme est une vertu chez les MacTavish. Il devait donc pour gagner contourner le problème et réfléchir aux solutions… Jouer le jeu était possible, mais certainement trop difficile pour lui. Il fallait coller aux trains les je-sais-tout, ça c’était un bon plan d’attaque. Il observa piteusement, l’air presque abattu, les bouts de bois sur son pupitre et commenta pour lui seul à voix à peine audible pour son voisin de table.


« Mais qu’est-ce que je fais ici… ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."
Feat : Jake Gyllenhaal
Messages : 241
Points rp : 833

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Éleveur de rousses

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Ven 20 Juin - 19:34

Le cours de Métamorphose avait été si incroyable qu'Aamon n'avait pu s'empêcher de rester après la sonnerie et qu'il pressait encore son professeur de question lorsqu'il se rendit compte qu'il était en retard pour son cours de runes. Il se fit gentiment mettre dehors par le professeur et se rua dans les escaliers pour rejoindre le cours qui devait avoir déjà commencé. La porte se trouvant à côté du bureau de Monsieur Ellinger, il ne pourrait passer inaperçu en rentrant. Alors qu'il dévalait les dernières marches, son pied se prit dans un pli du tapis et il s'effondra de tout son long. Se relevant promptement, il sentit une douleur envahir son poignet encore fragile de sa rencontre avec Narvi.

Il continua sa course et toqua doucement à la porte du cours de Runes

- ... ous devrez les retrouver grâce à une rune liée que vous fabriquerez. À vous de réfléchir quelle sorte de rune pourrait vous aider !! Ceux qui me rapporteront les runes gagneront 10 points pour leur maison ainsi que la rune en question !! Des questions ?

Il était arrivé à la fin de son discours et Aamon ne savait donc pas sur quoi allait porter le cours, mais il entra, et fila vers son bureau, en milieu de classe.
En rentrant dans l'allée, son regard se posa sur Rhiannon qui affichait un visage renfrogné. Il lui adressa un clin d'oeil accompagné d'un sourire encourageant qui ne parvint pas à calmer son coeur qui s'affolait.

Il posa son sac au sol et en sortit ses parchemins et sa plume préféré. Il jeta un oeil au tableau, et vit de quoi il était question. Les runes liées. Il sortit son livre et attendit que le professeur s'approche de lui, pour lui expliquer de nouveau ce qu'il devait faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Sorciers
Feat : Freya Mavor
Messages : 500
Points rp : 1059
Localisation : Pérou

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Commentatrice de Quidditch délurée et géniale

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Ven 20 Juin - 21:02

La petite Viridian trouvait que la journée avait pourtant bien commencé. Elle s'était levée à l'heure pour une fois, avait dévoré un bon petit-déjeuner à la table des Poufsouffles éberlués, qui l'avait regardée comme si elle était une sorte d'alien étrange, sûrement son éclat de génie qui la rendait si intéressante, et bref, elle avait fait des Potions. Les potions du lundi matin, c'était toujours marrant. Le lundi matin, on a la tête ailleurs, on pense à son week-end, on est pas concentré... Et quatre heures de potions ça donne lieu à pas mal de conneries. Shae en profitait souvent pour tenter des petites expériences, mettant tout sur le compte de la fatigue. Elle avait si bon dos la fatigue ! Et hop ! On remplaçait des carapaces de scarabées par des queues de rat, on balançait une poignée de pattes d'araignées dans le chaudron en sus... Et on attendait le résultat.

Bien sûr, être proche de Shae en potions, cela signifiait devoir toujours être aux aguets. Avoir l'oeil vif, le réflexe immédiat. Sinon, catastrophe, on se retrouvait les pieds dans une substance visqueuse qui grignotait vos chaussures, ou le chaudron explosait, et on devenait tout vert. Du coup, plus beaucoup de gens ne se pressaient autour de notre blonde nationale, qualifiée de danger public. Elle se réconfortait en notant toutes ses trouvailles dans un petit carnet, fantasmant sur les jours proches où elle deviendrait une célèbre inventrice de sortilèges et potions.

Mais tout cela est digression, car le cours qui nous intéresse maintenant n'est pas celui de potions, s'étant déroulé le matin même, ni celui de Divination, qui donna également lieu à des situations amusantes. Non. Le cours présent était celui d'étude des runes. C'était un cours plutôt marrant, comptant le professeur déjanté qu'ils avaient. Franchement, ce cours était super, et Shae aimait bien y aller, malgré le fait qu'elle n'obtienne pas tout le temps de très bonnes notes. Il fallait bien être moyen quelque part, et ce qui lui plaisait c'était le défi de la matière !

Oui, la blonde appréciait cette matière, surtout le slip encadré sur un mur au final. Elle était persuadée qu'il appartenait à Dumbledore, d'ailleurs...
Mais... Si elle adorait ce cours, me demanderez-vous, que fichait-elle en train de se balader dans un couloir ? Hein ? Excellente question. Et bien voyez-vous, Shae Viridian, Serdaigle de son état, était présentement occupée à réfléchir sur une question hautement philosophique et de première importance. En effet, elle se devait de comprendre comment se pratiquait l'ovomancie. La divination par éclatement d'oeufs sur le sol représentait un sacré mystère pour elle, pourtant dotée d'un troisième oeil tout à fait respectable selon les dires de la professeur de ladite matière qu'était la Divination.

Enfin, la blonde leva le nez et fronça les sourcils, persuadée d'oublier quelque chose de très important... Elle frissonna, prise d'un mauvais pressentiment, et se gratta le nez, réfléchissant. Ah. En effet. N'avait-elle pas cours là, tout de suite ? Ses yeux bleus s'écarquillèrent, réjouie de s'être souvenue du cours, et elle dévala les escaliers avec la grâce d'un hippopotame. Elle arriva au rez-de-chaussée et chercha la salle, un peu perdue. Ce foutu château était bien trop grand, elle l'avait toujours dit. Il lui faudrait une carte. Ce serait génial une carte magique de Poudlard, qui vous tracerait l'itinéraire à suivre pour arriver à bon port... Elle allait devoir plancher sur ce nouveau projet bientôt tiens.

Sans se soucier des convenances, la blonde ouvrit la porte bruyamment et balaya la classe du regard. Elle repéra ce faux-jeton d'Elie McGregor, sa rousse préférée, Rhiannon, et un autre Serpentard qui couvait ladite rousse du regard, ainsi qu'un autre compatriote vert et argent, juste à côté de sa place à elle. Haha, ça sentait le roussi ! Fière de ce calembour à la qualité douteuse, la blonde marcha sans se presser vers sa place, sourire aux lèvres, lançant un sonore :

- Pardonnez mon retaaard ! Je me demandais où je pourrais trouver des oeufs de poule à Poudlard, parce que la pleine lune approche, période parfaite pour l'ovomancie comme tout le monde le sait. Et puis bon, bref, j'ai oublié le cours quoi, on va pas en faire un tricot !

Elle leva joyeusement les yeux au ciel et s'affala joyeusement sur sa table, juste à côté du Serpentard à l'air un peu toujours malade et dépressif - il portait un prénom étrange et ancien, un genre de Frejus, posant sa besace pleine de tout un tas de trucs plus ou moins utiles au cours. Tout en cherchant plume, encre et parchemin au milieu de son fatras, elle zyeuta le professeur qui semblait avoir tout juste fini son petit speech.

- Alors, on fait quoi aujourd'hui ? Quelqu'un veut bien m'expliquer ?

Elle dédia un sourire radieux à tout ceux présents dans la classe, parfaitement habituée à ce genre de situation délicate, son charme légendaire faisant l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moodyshae.tumblr.com/

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Matt Smith
Messages : 64
Points rp : 1669
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 29
Affiliation: Bien
Métier: Professeur d'étude des runes

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Ven 20 Juin - 21:58







Évidemment, il fallait de tout pour faire un monde... et de tout pour faire une classe. Chaque élève était différent et j'essayai tant bien que mal de les comprendre. J'étais encore moi-même un grand adolescent mais je ne me reconnaissais pas dans tous mes élèves... Elie Mcgregor était un Serpentard peu apprécié apparemment... Le genre frimeur, faisant des mauvaises blagues, mais pas de celle que j'apprécie. Dans ma classe il n'était pas tout le temps comme ça, il était même plutôt intéressé par les runes... La preuve, il était déjà en train de chercher dans son livre lesquels pourraient convenir. Rhiannon était une élève studieuse et travailleuse, un peu trop coincé à mon goût, elle souriait tellement rarement que je ne savais même pas si elle avait des dents. Je crois qu'elle ne m'appréciait pas trop, même si elle ne doutait pas de mes connaissances, c'était mon comportement qu'elle n'aimait pas, et cela se vit dans son regard lors de ma petite blague sur ma collègue. Fergus était... étrange... le genre qui se voulait blaser parce qu'il avait peur d'être lui-même... Pendant que je regardais chaque élève un par un, la porte s'ouvrit, laissant place au premier retardataire qui alla s'asseoir sans même dire un mot d'excuse ce que je trouvais être un manque de classe. La porte s'ouvrit de nouveau et je suivais du regard la dernière retardataire qui elle, au moins, s'excusa et demanda où on en était... De plus, son excuse me fit marrer intérieurement, surtout le fait qu'elle n'ait pas deviné où on pourrait en trouver. Une idée me vint en tête, je fis un énorme clin d'oeil à la classe pendant qu'Aamon et Shae ne me regardait pas puis, discrètement, je remis ma rune d'indiscernabilité. Si les élèves m'ayant vu la mettre pourrait me voir du coin de l'oeil sans vraiment me regarder, les deux loustics ne me remarquerait même pas. J'aurais tout bonnement disparu de leur champ de vision. Je m'approchai discrètement de la table de Williams et sans prévenir posait brutalement mes deux mains sur sa table, faisant un bruit sourd et donc me faisant remarquer soudainement par lui et la serdaigle. Je me penchai pour lui parler, non pas avec énervement, les élèves savaient très bien que ce n'était pas mon genre. Je pouffai même de rire devant sa réaction à mon apparition soudaine devant lui :

- Monsieur Williams, vous pourriez au moins avoir la décence de vous excuser lorsque vous arrivez en retard non ?




Je lui fit l'attaque du chat, le touchant presque entre les deux yeux tout en crispant mon bras... Je me relevai puis me tournai vers Shae pour lui dire :

- Quand à vos œufs de poule Miss Viridian, avez-vous pensé à demander à la cuisine ?

Je fis une petite pause puis continuai, répondant ainsi à la deuxième question de Viridian :

- J'expliquai à vos camarades que vous alliez fabriquer vos premières runes liées. J'ai caché six runes dans le château et vous devrez les retrouver grâce à une rune de votre fabrication. Ceux qui me ramène une rune gagnent la rune en question plus 10 points pour sa maison. Une seule rune retrouvée par élève !! Il y a énormément de possibilité !! Utilisez les morceau de bois devant vous et graver les signes avec votre baguette comme nous l'avons déjà fait avec les talismans. N'oubliez pas qu'un talisman n'est pas éternel, il dure au nombre de neuf... neuf minutes, neuf jours, mois, années, décennies, siècles, millénaires... Plus on veut que cela dure, et plus il faut être puissant évidemment. Ainsi, je veux que vous vous concentriez pour que votre rune ne dure que 9 minutes... Ce qui devrait largement suffire à retrouver celles que j'ai cachées. Par contre, les runes que vous pouvez gagner durent 9 jours... À vous d'en profiter tant qu'elles seront actives.

Je laissais un petit temps de pause... Six runes pour une classe cela serait largement suffisant, certains n'arriveraient peut-être même pas à activer une rune liée ou bien les effets ne seraient pas du tout ceux désiré... C'était un test pour voir leur imagination, car il en fallait pour créer des runes... Je ne voulais pas leur apprendre des runes toutes faites qu'ils pourraient simplement reproduire. Depuis leur troisième année je leur apprenais à comprendre les runes, ils devaient être capable de savoir lesquels utiliser...

- Dès que vous avez créé votre rune, vous êtes libre de vous lever immédiatement pour aller chercher votre trophée !! Surtout que vous n'aurez que neuf minutes je vous le rappelle...

Je changeai de vinyle dans le tourne-disque pour mettre quelque chose d'un peu plus motivant... Au moment où la tête de lecture allait toucher le disque, je la retins juste le temps de dire :

- Vous êtes prêts ? À vos baguettes... prêts... GRAVEZ !!

Hey Pachuco! by Royal Crown Revue on Grooveshark

Le disque commença à tourner sur le dernier mot, motivant encore plus les élèves qui se penchèrent tous dans leurs livres où directement sur les morceaux de bois pour ceux qui avaient réfléchit à l'avance... Moi, je me posai sur mon bureau, portant la main sur la gazette du sorcier... Sans même la soulever, je me dis que ce n'était peut-être pas le bon moment pour lire un magazine. J'observai du coup les élèves avec concentration.



[HRP : Alors voilà, pour éviter que vos camarades ne s'inspirent de vos runes, voilà comment la suite va se passer !!

- Vous m'envoyez votre rune par MP dès que celle-ci est prête avec la liste des runes utilisées et pourquoi vous les avez choisis !!
- Je vous enverrais des indices sur le lieu où se cache une rune... Le nombre et la difficulté des indices dépendra de la réussite de votre rune...
- Dès que vous pensez avoir trouvé le lieu, vous me l'envoyez par MP... Attention, aucune rune n'est caché dans un sujet ou autre hein Wink ne commencez pas à chercher sur le forum Wink
- Sur ce, je vous dirais si vous avez juste et surtout quel effet a eu votre rune...

De là, vous pourrez écrire votre RP Wink  Si vous avez des questions, ma boite MP vous est ouverte Wink ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur & Joueuse de Quidditch
avatar
Professeur & Joueuse de Quidditch
Feat : Hayley Williams
Messages : 200
Points rp : 1747
Localisation : La tête en l'air

Identité du Sorcier
Age: 23 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Professeur de Vol . Joueuse de Quidditch

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Ven 20 Juin - 23:33










Etude des Runes
Runes liées








Petite visite de courtoisie


J’avais passé l’essentiel de ma journée au grand air, pour mon plus grand plaisir. Ce lundi des plus classique avait débuté par un cours avec les premières années. Les seuls à qui je donne des cours d’ailleurs. Je commençais à m’y attacher à ses braves petits ! Il était temps, au mois de février. Enfin il faut dire que les débuts, entre nous, avaient été bien compliqués. Revenir aux bases de « monter sur un balais » a été un choc, pour eux comme pour moi. Mais cette période étant passée depuis quelques mois, les cours commençaient enfin à devenir intéressants et les chutes de l’équivalent de dix étages se faisaient plus rares.
Toujours est-il qu’une fois ce cours et mon entraînement personnel de Quidditch (je me dois de garder la forme vous comprenez) terminés, il a bien fallu que je m’occupe ! J’ai donc entrepris de faire un petit tour à Pré-au-Lard, puis constatant que j’étais obligée de me forcer à ralentir un peu sur le whisky Pur-Feu, j’ai repris le chemin de Poudlard.
Me voici donc, aux environs de seize heures errant dans le hall du château à la recherche d’une quelconque occupation. Après avoir compté toutes les dalles du sol et avant de me lancer dans le décompte des pierres constituant les murs, je me décide à aller chercher un peu de compagnie vers la salle des professeurs. Sur le chemin, je passe devant la salle d’Ephrem. La porte de la classe de runes est justement ouverte, me laissant le loisir d’observer un groupe de sixième année plongé dans une intense réflexion. Enfin plus ou moins. Ephrem quant à lui est assis du bout des fesses sur son bureau. Cette position, typiquement professorale m’a toujours beaucoup amusée. Tu temps où j’étais élève, bon y’a 3 ans OK, j’adorais m’imaginer que le prof loupe un jour le bout du bureau, tombant ainsi sur le derrière. Chute tellement stupide mais tellement comique que même l’élève le plus respectueux aurait salué d’un énorme fou rire. Enfin moi j’aurai ris. Et si je ris tout le monde doit rire. Parce que je sais ce qui est drôle. Ne me regardez pas comme ça, c’est la vérité. Mais revenons en donc à notre cher Ephrem Ellinger !
Il était donc assis, DU BOUT DES FESSES, sur son bureau, une main posée sur la Gazette du Sorcier. Serait-on tenté de se divertir plutôt que d’assurer son cours ? Je m’arme de mon meilleur sourire en coin et rentre à pas de loup dans la salle.
« Mais regardez donc notre professeur préféré ! Quelle tenue. Je sais que dans tes cours les élèves ne sont pas censés s’ennuyer et ça je comprends parfaitement pourquoi, mais toi ? »
Me voici donc en train de perturber un cours, encore et toujours moi, Mavis, la prof qui n’a définitivement pas tout compris aux principes de l’éducation. Mais ils sont occupés non ? Et moi pas. J’ai envie de discuter, n’en déplaise à ces petits ados avec qui je pourrais très bien être encore assise !
made by Poulpette








_________________

    « COMMENT CA C'EST MA TÊTE QUI ATTIRE LES COGNARDS ?»
    JE PARLE EN #DC143C ET J'AIME CA
    Now touch the Rainbow  :Mavis:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Préfet de Serdaigle
avatar
Préfet de Serdaigle
Feat : Annika Backes
Messages : 399
Points rp : 766
Localisation : Près de lui.

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Bleue

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Sam 12 Juil - 17:04

L'idée de créer une rune liée se creusait peu à peu une place dans son esprit, y distillant un enthousiasme qui tempérait péniblement son agacement. Rhiannon s'efforçait de rassembler en elle les miettes éparses de sa concentration lorsqu'un des deux grands vantaux de la porte s'ouvrit en tapinois, laissant émerger du couloir et tout en discrétion une silhouette longiligne, qui jusqu'alors manquait aux alentours. Elle attribua à son déjeuner trop lointain le tressaillement qui tordit brutalement son ventre lorsqu'Aamon s'immisça parmi les rangées de pupitres, silencieux comme une ombre et sans rien perturber du cours. Mais l'impression vivace que lui donna son cœur d'avoir raté une marche lorsqu'il lui glissa un sourire, clin d'oeil au bout des cils, Rhiannon resta bien en peine de l'expliquer. Les traits de son visage se détendirent presque aussitôt sous les encouragements du Vert-Argent, et elle lui rendit son sourire comme on offre un secret, se maudissant toutefois d'avoir donné un aperçu si renfrogné d'elle-même.  

Les choses auraient pu n'aller qu'en s'améliorant lorsqu'une tornade tout en blond, bleu et bronze creva le calme relatif qui régnait dans la salle à grands éclats de voix. La porte, que Shae n'avait pas pris la peine de refermer elle-même, fit trembloter les encriers de Rhiannon dans leur sacoche lorsqu'elle claqua bruyamment derrière elle. Cela aurait encore pu être pardonnable si le choc avait provoqué la chute du slip encadré, mais l'étudiante constata avec déception qu'il paradait toujours fièrement contre sa paroi d'élection.


"Pardonnez mon retaaard ! Je me demandais où je pourrais trouver des oeufs de poule à Poudlard, parce que la pleine lune approche, période parfaite pour l'ovomancie comme tout le monde le sait. Et puis bon, bref, j'ai oublié le cours quoi, on va pas en faire un tricot !"

Si, on pourrait même en faire un très très long et te bâillonner avec, songea Rhiannon sans aménité en passant une main lasse contre son front. On aurait pu penser qu'elle s'était habituée au bout de bientôt six années d'études aux excentricités de Shae, mais ses manières et le volume sonore qui émanait naturellement de sa comparse l'irritaient chaque jour un peu plus. Elle prit le parti résigné de ne pas croiser le regard de Shae, devinant sans grande peine qu'elle dardait en cet instant même un grand sourire réjoui sur ceux qui l'entouraient. Fort heureusement, elle avait cette fois-ci élu pour cible un élève pâlot de chez Serpentard, que Rhiannon plaignait désormais de tout coeur. Il n'y avait rien de plus difficile que vouloir travailler en se tenant à cinq centimètres de Shae, et s'il ne l'avait pas déjà connue, Fergus en ferait rapidement la très laborieuse expérience.

Sous peu, le professeur avait de nouveau expliqué la consigne du jour aux élèves jusqu'alors absents, et Rhiannon résuma rapidement l'urgence d'être rapide en trois chiffres seulement ; six runes pour toute une classe, neuf minutes de délai, dix points pour sa maison. Un frisson de compétition sembla gagner la salle d'études de runes, et s'il existait une telle invention on aurait sans doute pu entendre cliqueter les rouages de leurs cerveaux à tous. Car en plus d'abreuver leurs Sabliers en cas de succès, les élèves se voyaient promettre l'usage de cette rune qu'ils trouveraient... L'enjeu était d'autant plus alléchant.

"Dès que vous avez créé votre rune, vous êtes libre de vous lever immédiatement pour aller chercher votre trophée !!"

Morgane, faites que la mienne soit loin, très loin de la salle de cours. Que je puisse fuir un peu ce vacarme quelques instants... Il fallait toutefois espérer qu'Ellinger n'en ait caché aucune au sein de la bibliothèque ; si Rhiannon s'y dirigeait, elle ne reparaîtrait jamais en cours. Tandis que la jeune fille se redressait contre le dossier de sa chaise, sentant subitement ses doigts fourmiller d'excitation, elle interrogea sa mémoire à la recherche des runes qui sauraient assurer sa victoire...

"Vous êtes prêts ? À vos baguettes... prêts... GRAVEZ !!"

Et la musique s'enclencha de nouveau, laissant s'égailler ça et là, au gré des notes et aux quatre coins de la classe, ce qui restait à la Serdaigle de sa concentration.


C'est une blague. Ca devait forcément l'être. D'ici quelques secondes, il étoufferait les tambours et trompettes qui émanaient trop fébrilement du tourne-disque, et redonnerait à ses élèves des conditions décentes dans lesquelles travailler. Les mains constellées d'encre de Rhiannon se crispèrent subitement. Faire abstraction. Il lui fallait faire abstraction, tout de suite. Elle ne pouvait réfléchir que dans le silence, pas dans un tel chaos. Peut-être un sort d'insonorisation ? Mais si le professeur s'adressait subitement à elle et qu'elle n'entendait rien à cause de l'enchantement ?

Pour s'apaiser et rassembler toutes ses pensées, elle tenta de se réciter intérieurement la fin d'un des poèmes qu'elle chérissait le plus.

...Though I am old with wandering
Through hollow lands and hilly lands,
I will find out where she has gone,
And kiss her lips and take her hands;
And...

And. And quoi ? Sa gorge se serra. Son sang-froid menaçait de la quitter sous les voix enjouées émanant du tourne-disque, mais Rhiannon finit par incliner la tête en s'intimant de reprendre contrôle. Si cet endroit, si ce lieu-là, si cette ambiance ne lui convenaient pas, alors il fallait en chercher une autre. Ses iris bleu marine vagabondèrent jusqu'à Aamon, et le souvenir du couloir enchanteur dont elle lui avait confié l'existence lui revint en mémoire. Au prix d'un effort colossal, elle s'efforça de revoir en pensée les verrières dentelées de givres, la grâce des vitraux médiévaux, et la lueur bleutée des nuits d'hiver...


Concentre-toi.

Et tout se débloqua. Hésitante tout d'abord puis plus certaine, elle grava du bout flamboyant de sa baguette la rune liée demandée par le professeur. Tiwaz fut la première qu'elle dessina, pour sa capacité à favoriser les succès ou les justes victoires. A gauche, Rhiannon choisit Sowilo pour son aspect de guide, et parce qu'elle permettait, dans ses souvenirs, de garantir le succès par sa propre volonté. Puis jugeant sa rune liée bancale, elle l'agrémenta finalement de Berkano sur le côté droit, espérant ainsi renforcer l'action des deux runes précédentes en les soudant.




Priant pour avoir élu des runes efficaces, la jeune Serdaigle laissa ses yeux s'aventurer jusqu'à la silhouette efflanquée du professeur. Peut-être qu'il y aurait là, sur lui, quelque vestige de ces endroits où il avait caché les runes secrètes... Elle ne s'attarda pas sur son visage, pas plus d'ailleurs sur ses vêtements, mais... sur son doigt, là, qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Ellinger avait l'index rougi, portant les marques de ce qu'elle reconnut aussitôt comme le pincement d'une chouette.

Son coeur bondit tandis que la certitude de l'indice s'ancrait en elle. Rhiannon délaissa le bois vieilli de son pupitre et s'aventura aussitôt hors de la salle, regrettant confusément qu'Aamon n'emprunte pas le même chemin qu'elle en le voyant se diriger vers les étages inférieurs du château. Son périple la conduit jusqu'au royaume des hiboux en tout genre, la volière immense du château, où les froufrou des ailes concurrençait le sifflement du vent mordant. Elle y trouva pourtant avec un sourire victorieux la fameuse rune cachée, et ne se gêna pas pour prendre un peu son temps tandis qu'elle amorçait son chemin de retour vers la classe. Un peu de silence ne faisait aucun mal, se dit-elle en se rasseyant finalement à sa place, la rune sur son pupitre. Curieuse de découvrir son pouvoir.



_________________
"Si j'avais su que tu existais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Lun 21 Juil - 1:01

Anthea était entrée dans la salle d’Étude de Runes avec l'espoir de mettre un terme à son ennui. Elle avait passé les deux dernières heures à soupirer, souffler et essayer de lire un vieux grimoire tout poussiéreux qui l'avait plus faite éternuer qu'autre chose. La jeune fille s'était glissée à sa place comme à son habitude et avait attendu le professeur Ellinger en baladant ses yeux sur les murs de la pièce. Une moue dégoûtée s'était emparée de son visage lorsque ses prunelles avaient croisé le slip encadré fièrement accroché au mur. Elle reporta ensuite son attention sur un Serpentard, quelques rangs devant elle, qui ne cessait d'agiter la tête devant le cadre. Anthea haussa les sourcils en fixant son dos puis se ravisa et se concentra sur une fenêtre.

Une voix plus forte que les autres retentit à l'avant de la salle. Le professeur Ellinger venait d’apparaître sur son bureau, visiblement content de lui. Anthea eut un sursaut puis se replaça convenablement sur sa chaise. Elle attendait un cours pratique particulièrement passionnant ce jour-ci. L'homme toujours sur son bureau se lança dans des explications excitées sur la rune qu'il avait utilisée pour se cacher et enchaîna avec des commentaires qui agitèrent la classe. Il aurait très bien pu s'en passer. La jeune fille fronça les sourcils devant l'attitude de certaines filles qui avaient gloussé et son expression ne changea que lorsque le professeur entama son vrai cours. Rapidement, il eut l'air passionné par son explication sur les runes liées. Les consignes suivirent rapidement et Anthea se retrouva à étudier minutieusement chaque effet de chaque rune dans son manuel pour trouver un peu d'inspiration.

La jeune fille sursauta et grinça des dents lorsqu'un grand fracas retentit dans la salle et l'avertit que quelqu'un était en retard et qu'il venait d'ouvrir la porte avec toute la délicatesse d'un sauvage. Se retournant, elle vit un Serpentard se faufiler discrètement vers sa place et Shae, un grand sourire ornant ses lèvres. Elle était sûrement fière d'elle.

« Pardonnez mon retaaard ! Je me demandais où je pourrais trouver des oeufs de poule à Poudlard, parce que la pleine lune approche, période parfaite pour l'ovomancie comme tout le monde le sait. Et puis bon, bref, j'ai oublié le cours quoi, on va pas en faire un tricot ! Alors, on fait quoi aujourd'hui ? Quelqu'un veut bien m'expliquer ? »

Anthea sourit elle aussi devant l’exubérance de son amie se secoua doucement la tête. Pendant un cours, elle ne supportait absolument pas ni le bruit, ni l'agitation. Ce que Shae ne manquait de faire à chaque fois. Sauf que ça l'amusait. Chaque excuse ou prétexte inventé était unique et, au lieu de l'agacer, faisait rire intérieurement Anthea. Elle savait qu'elle ne devait pas être biaisée comme ça, mais n'y pouvait rien. Après avoir vu le professeur remettre son collier, elle se concentra à nouveau et replongea dans son livre, écoutant distraitement l'homme répondre à Shae. Sa rune liée ne devait agir que neuf minutes. La récompense -la rune liée trouvée, dix points pour sa maison et le plaisir d'avoir inventé quelques chose- la fit tourner les pages de son manuel un peu plus fébrilement qu'à l'accoutumée et mobiliser toute sa concentration.

« Dès que vous avez créé votre rune, vous êtes libre de vous lever immédiatement pour aller chercher votre trophée !! Surtout que vous n'aurez que neuf minutes je vous le rappelle... »

Une page de son manuel faillit se déchirer lorsqu'Anthea la tourna un peu trop fort, apercevant une rune qui serait sûrement efficace.

« Vous êtes prêts ? À vos baguettes... prêts... GRAVEZ !! »

La jeune fille eut un petit sourire lorsqu'elle trouva tout ce qu'elle voulait. Elle attrapa le morceau de bois qu'elle devait graver avec douceur et le posa devant elle. Son sourire disparut et elle se demanda soudainement si neuf minutes seraient suffisantes pour trouver une rune dans un château aussi immense. Immense... Son visage se crispa un peu. Et si elle n'y arrivait pas ? Et si sa rune ne fonctionnait même pas ? Elle fonça les sourcils. Et si...

Soufflant un grand coup, elle balaya ses doutes d'une main et se concentra sur son bout de bois. Elle se saisit de sa baguette et posa son extrémité contre la surface claire du bois. Elle traça d'abord Hagalaz, qui permet l'équilibre et l'accomplissement du pouvoir, enchaîna avec Sowilo à droite qui garantit le succès par sa propre volonté -Anthea était déterminée à trouver cette rune- et termina avec Elhaz à gauche qui renforce la chance.



Espérant de tout son cœur que la rune fonctionne et que celle-ci la conduise jusque celle du professeur, Anthea quitta la pièce sans plus de cérémonie. Elle s'avança à grands pas vers l'entrée du château puis se retourna, collant son dos aux grandes portes fermées à cette heure de la journée. Le couloir était désert. Parfait.

« Si j'étais un professeur, où cacherais-je une rune pour que l'un de mes élèves la trouve avec la sienne ? » se demanda-t-elle dans un murmure

Doucement, elle marcha en baladant ses yeux de partout. Elle passa devant plusieurs portes, mais il n'y avait aucune trace de rune. Elle dépassa ensuite le tableau d'affichage et un picotement lui parcourut l'échine. La jeune fille se retourna vivement, fit quelques pas et observa le panneau d'affichage. Elle trouva rapidement la rune et bondit sur place pendant environ deux secondes avant de se reprendre et de repartir en direction de sa salle de cours. Regagnant sa place, elle posa la rune sur ses genoux et ne put contenir son sourire triomphal.

Revenir en haut Aller en bas
Sorciers
avatar
Sorciers
Feat : Freya Mavor
Messages : 500
Points rp : 1059
Localisation : Pérou

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Commentatrice de Quidditch délurée et géniale

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Jeu 31 Juil - 18:40

Comme prévu, Shae évita la sanction et l'engueulade, et écouta les réprimandes du prof envers le mec de Serpentard qui était arrivé juste avant elle en cours, et qui apparemment ne s'était pas excusé. Elle leva ensuite les sourcils en entendant le conseil du prof de prendre les oeufs en cuisine. Mais où était le fun alors, m'enfin ? C'était beaucoup plus drôle d'inventer un plan pour les voler dans le poulailler personnel du garde-chasse, bien ce celui-ci soit un sadique psychopathe. Poudlard était vraiment devenu un repère pour les tarés depuis que McGo était au pouvoir. Shae avait toujours détesté être en cours avec cette vieille pie de toute manière.

La blonde se redressa tout de même afin d'écouter les explications du prof, qui semblait bien plus que passionné par ce qu'il racontait. Il avait vraiment une tête marrante ce prof. Et ce style vestimentaire !? Original sans aucun doute. La petite blonde hocha la tête. Il s'habillait un peu à la moldue, décalée, mais c'était marrant, et elle aimait bien les cours en musique, ça la motivait à suivre. Enfin, elle secoua la tête pour chasser les pensées parasites et finit d'écouter ce qu'il avait à dire.

- ... J'ai caché six runes dans le château et vous devrez les retrouver grâce à une rune de votre fabrication. Ceux qui me ramène une rune gagnent la rune en question plus 10 points pour sa maison. Une seule rune retrouvée par élève !! Il y a énormément de possibilité !! Utilisez les morceau de bois devant vous et graver les signes avec votre baguette comme nous l'avons déjà fait avec les talismans. N'oubliez pas qu'un talisman n'est pas éternel, il dure au nombre de neuf... neuf minutes, neuf jours, mois, années, décennies, siècles, millénaires... Plus on veut que cela dure, et plus il faut être puissant évidemment. Ainsi, je veux que vous vous concentriez pour que votre rune ne dure que 9 minutes... Ce qui devrait largement suffire à retrouver celles que j'ai cachées. Par contre, les runes que vous pouvez gagner durent 9 jours... À vous d'en profiter tant qu'elles seront actives.

Shae releva la tête. Un devoir de créations de rune ? Mais c'était énorme ! Enfin un professeur qui comprenait et incitait le génie de ses élèves ! Mais c'était magnifique ça, si la blonde n'avait pas eu la flemme, elle aurait applaudi. Ephrem Ellinger venait de se classer en tête de ses professeurs favoris, l'homme étant toujours assez fun et décoincé pour suivre son génie. Oui, Shae appréciait ce professeur plus que tout autre, pour la simple et bonne raison qu'il se fichait autant qu'elle des convenances sociales et autres moralités, dans la mesure du raisonnable pour un prof, cela allait sans dire. Et il ne se souciait que peu de ses retards, et c'était bien tant mieux, vu leur nombre. La narratrice que je suis vous le dis : notre petite Serdaigle, comme vous l'avez bien compris, était dépourvue de sens moral et de convenances, et la politesse était parfois le cadet de ses soucis. Evidemment, elle savait se montrer obséquieuse à souhait lorsqu'il le fallait afin d'obtenir ce qu'elle voulait. Mais déjà, le prof continuait après une courte pause qui avait déjà engendré chez Shae un tourbillon sans fin de pensées.

- Dès que vous avez créé votre rune, vous êtes libre de vous lever immédiatement pour aller chercher votre trophée !! Surtout que vous n'aurez que neuf minutes je vous le rappelle... 

Neuf minutes. Le compteur allait être lancé d'une minute à l'autre, la blonde se lança alors dans la recherche effrénée de sa baguette laquelle s'était fourrée entre un beignet au chocolat et un ouvrage traitant de l'importance de la pleine lune sur la cueillette du gui en hiver. Elle finit par retrouver l'objet précieux et s'arma avec une moue déterminée, tandis que le prof annonçait enfin, d'une voix déterminée, après avoir remis un morceau de musique entraînant :

- Vous êtes prêts ? À vos baguettes... prêts... GRAVEZ !!

Shae s'empara sans réfléchir du morceau de bois et trottina jusqu'au tableau des runes, incapable de se souvenir de toutes les runes. Sourcils froncés, en proie à une réflexion intense, la blonde gardait la bouche entrouverte, marmonnant des phrases inintelligibles, guidant sa réflexion. Son attention se porta tout d'abord sur Uruz... Oui, cette rune avait pour l'une de ses propriétés de favoriser les circonstances favorables, et c'était bien ce dont elle avait besoin n'est ce pas ? De circonstances suffisamment favorables pour dénicher une nouvelle rune qui serait bien utile. Sa première rune choisie, la blonde continua de réfléchir, et tout naturellement porta son attention sur Tiwaz. Cette rune permettait entre autres d'obtenir des succès ou des justes victoires. Le succès, la victoire, c'était bien là ce que mini-Viridian recherchait. Pour finir, elle décida de complêter sa rune liée en prenant Elhaz, qui renforcerait son pouvoir magique et sa chance. Avec ça, la rune pourrait bien durer neuf minutes !

La blonde se mit alors au travail de gravure et de composition, concentrée, passionnée par ce qu'elle faisait. C'était la seule façon pour elle d'être productive, il fallait qu'elle soit plus qu'intéressée, passionnée. Elle décida de placer Uruz au centre, sa forme en faisant une rune de composition idéale. La forme de flèche de Tiwaz serait idéale à gauche, au plus haut possible, tandis qu'Elhaz et sa forme de trident à droite complétait la rune et en formait une nouvelle agréable à l'oeil. Satisfaite, Shae finit donc de graver la rune à l'aide de sa baguette sur le bout de bois et elle attendit. L'observant, elle se demanda si le succès allait être présent, là où elle s'était concentrée pour que justement ça marche. Sa rune ressemblait à cela :



Croisant les doigts, la géniale blonde se redressa, se demandant où chercher, quand soudainement, la salle de classe lui parut bien attirante. Au milieu des élèves criant et gémissant qu'ils n'y arrivaient pas, notre blondasse se leva et marcha d'un pas sûr, visitant, se promenant. La porte du bureau personnel du prof était ouverte, et elle voyait de l'intérieur les effets personnels du professeur. Tiens, c'était amusant. Elle s'avança sans hésiter, persuadée que le professeur n'y verrait aucun inconvénient : plus que persuadée même, elle le savait.
Comme par magie, un coup de vent déposa un bout de tissus à ses pieds, et par le caleçon de Merlin, c'était un sacré coup de bol. Oui, sa rune devait fonctionner, car Shae sentait que la chance lui souriait. Se baissant pour ramasser le bout de tissus, un sourire victorieux étira ses lèvres tandis qu'elle découvrait la rune qui lui était attribuée.



- Victoire sur les bouseux !

Elle trottina de nouveau jusqu'à sa place, rayonnante, jetant un regard autour pour voir si quelqu'un d'autre avait réussi. Elle repéra, étonnée, la prof de Vol, Mavis. Ben qu'est ce qu'elle faisait là ? Toute fière du résultat, la blonde n'attendit pas que le prof lui prête attention, tandis qu'il discutait avec la rousse. Elle bondit sur eux, agitant le bout de tissus.

- EH PROF ! Salut m'dame Pye ! J'ai trouvé ! Elle sert à quoooi cette rune là du coup ?

L'image même de la délicatesse, c'était Shae, oui messieurs dames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moodyshae.tumblr.com/

avatar
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."
Feat : Jake Gyllenhaal
Messages : 241
Points rp : 833

Identité du Sorcier
Age: 16
Affiliation: Neutre
Métier: Éleveur de rousses

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Dim 24 Aoû - 21:06

- Monsieur Williams, vous pourriez au moins avoir la décence de vous excuser lorsque vous arrivez en retard non ?

Aamon leva les yeux vers lui.

"Ne dis rien, ne dis rien... Il fait son travail. Mais je suis toujours le premier dans sa salle, le plus silencieux, alors va falloir voir à arrêter de me péter les gallions. "

- J'expliquai à vos camarades que vous alliez fabriquer vos premières runes liées. J'ai caché six runes dans le château et vous devrez les retrouver grâce à une rune de votre fabrication. Ceux qui me ramène une rune gagnent la rune en question plus 10 points pour sa maison. Une seule rune retrouvée par élève !! Il y a énormément de possibilité !! Utilisez les morceau de bois devant vous et graver les signes avec votre baguette comme nous l'avons déjà fait avec les talismans. N'oubliez pas qu'un talisman n'est pas éternel, il dure au nombre de neuf... neuf minutes, neuf jours, mois, années, décennies, siècles, millénaires... Plus on veut que cela dure, et plus il faut être puissant évidemment. Ainsi, je veux que vous vous concentriez pour que votre rune ne dure que 9 minutes... Ce qui devrait largement suffire à retrouver celles que j'ai cachées. Par contre, les runes que vous pouvez gagner durent 9 jours... À vous d'en profiter tant qu'elles seront actives.

Aamon tourna rapidement les pages de son livres alors que plusieurs runes lui passaient déjà par la tête. Il en choisit une et commença à graver la seconde par dessus. Il trouva bien rapidement une troisième et en choisit une dernière, plus par praticité que par audace. Terminant, il rangea sa baguette dans la poche de sa robe de sorcier, laissa ses affaires sur la table et sortit à la suite d'une Serdaigle.

Ma rune:
 


Alors qu'il avançait dans le couloir, il se sentit chanceux et son esprit semblait moins encombré que quelques minutes avant. Il était content d'avoir choisit Raidho, qui lui montrait le chemin, et alors qu'il s'en faisait la réflexion, sa vision se modifia légèrement. Les murs devinrent gris, comme si quelqu'un avait subitement ôté les couleurs des pierres. Seul le ciel par la fenêtre était resté bleu clair.
Il regretta soudain d'avoir oublié son manteau, mais la force avec laquelle il savait que sa rune se trouvait dehors le réchauffait suffisamment pour qu'il n'y pense pas longtemps. Il descendit le Grand escalier et sortit par la porte en bois, alors que le vent soufflait dehors. Il s'arrêta en haut des marches. Ce n'était plus du vent, c'était une tempête en préparation !

Il s'extasia quelques instants sur sa vision qui avait encore changé. Le paysage devant lui était noir et blanc hormis un large cercle de couleur qui lui indiquait, il en était sûr, la direction vers laquelle il devait aller. Il descendit rapidement les marches et se hâta vers le parc. Il savait où il allait et ne tarda pas à voir s'étendre devant lui le Lac.

Les quelques flocons de neige qui tombaient et le faible soleil qui resplendissait sur le lac donnait au paysage un charme magique. Il s'arrêta un moment et finit par se mettre en quête de la rune. Il trouva rapidement la rune qui était posée sur un rocher et revint vers la salle de cours.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Matt Smith
Messages : 64
Points rp : 1669
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 29
Affiliation: Bien
Métier: Professeur d'étude des runes

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   Lun 25 Aoû - 20:19





Alors que je venais de donner le top départ, les élèves se mirent à graver et, au fur et à mesure, à quitter la salle ou non... Je voyais bien que certaines runes marchaient bien. J'avais des élèves doués  je n'en doutais pas mais je savais aussi que si je n'avais caché que six runes, c'est parce qu'il n'y aurait pas plus d'élèves qui arriveraient à les trouver et nous allions essayer de comprendre pourquoi tous ensemble par la suite. Alors que la classe se vidait, Mavis entra, me demandant pourquoi il fallait que je m'ennuie et non mes élèves :

« Comment vas-tu partenaire d'embrouilles !! Je ne m'ennuie pas, avec une musique pareil, on a du mal à s'ennuyer !! Tu viens danser ? »

Effectivement, les saxophones et percussions des royal crown revue continuaient à emplir la salle pendant que je me lançai dans un jeu de jambe intensif, totalement timbré par la situation de la classe. Certains élèves adoraient, je voyais sur le visage d'autres qu'ils préféreraient le calme mais ils ne pouvaient pas compter dessus, du moins pas avec moi.



J'arrêtai de danser pour finalement me concentrer sur ma collègue et alors que j'allais lui demander ce qu'elle faisait là en réalité, la première élève à me tendre la rune sur le bout de mon nez arriver. Ce fut Shae, qui était toute fière d'avoir trouvé !! Je lui souris en lui disant :

« Hey !! Félicitation Shae, j'expliquerais tout quand le temps sera écoulé et que tout le monde sera revenu !! »

Au fur et à mesure que le temps passait, les élèves revenaient de leurs périples. Certains déçu de ne rien avoir trouvé, et d'autres tout fier d'apporter une deuxième rune avec eux. Au total, quatre élèves seulement réussirent vraiment l'exercice. Je pris la gazette que j'avais entre les mains et la pencha, une autre main en dessous pour rattraper la rune qui y était cachée. Lorsque tout le monde fut assis et la musique éteinte, la première réflexion qui me vint à l'esprit fut celle-ci :

«  Ce qui est étrange, c'est qu'aucune de vos runes ne vous à amener à la solution la plus proche... »

Je fis le tour des tables, observant les runes que les élèves avaient fait. La plupart avait voulu utiliser trois runes et n'étaient pas assez puissant pour que cela marche, d'autres avaient utiliser deux runes mais totalement incompatible... Personne n'avait pensé à faire quelque chose de simple...

«  Vous avez cherché trop compliqué... Si un seul d'entre vous avez fait une rune simple mais efficace, comme celles qui étaient cachées, ils auraient sûrement trouvé cette petite rune que j'avais planqué dans la gazette... Mais je m'emporte !! Félicitation à tout le monde et surtout au vainqueur de ce défi : Aamon, Anthea, Shae et Rhiannon !! Vous obtenez chacun 10 points pour votre maison !! »

J'allais jusqu'à la table d'Aamon et pris la rune qu'il avait trouvé pour la montrer à toute la classe :



« Aamon a trouvé la rune de la chance. Elle est très connu, on l'appelle Gibu Auja ou plus exactement « Le don de la chance ». Gebo signifie don et est la première rune, Ansuz est la rune de la conscience, de la connaissance, du chef et du poète parmi tant d'autres capacités mais quand on a conscience des choses et qu'on a la connaissance, notre chance à tendance à être plus présente bien que calculé... Félicitation Aamon, la rune de la chance te revient et tu as neuf jours pour en profiter. »

Je me dirigeai ensuite vers Anthea qui avait découvert cette rune :



«  Anthea a trouvé une rune qui sert à découvrir les choses cachées... Ansuz représente ici la connaissance tandis que Perthro, qui est la rune du destin, nous éclaire ce qui est caché... Elle est très efficace. Fais-en bon usage Anthea, profite en pour retrouver tout ce que tu as pu perdre... »

C'était au tour de Shae, qui crevait d'envie de savoir à quoi pouvait servir sa rune.



«  Shae a trouvé la rune de la victoire. Pas la victoire dans le sens justice ou procès mais dans le sens des combats, des compétitions... Les anciens sorciers les gravaient sur leurs épées à l'époque. C'est tout simplement la rune Tiwaz qui a été doublé comme vous pouvez le voir... La rune représentant déjà la victoire, deux fois, ce qui la rend d'autant plus efficace. Shae, je pense que c'est ta semaine si tu veux faire un tour au club de duel !! »

Et je terminai par Rhiannon.



«  Rhiannon a trouvé la rune de la réussite dans les études !! Celle dont tu avais le moins besoin à mon sens. Laguz représente ici la croissance et elle nous aide à dépasser les obstacles. Ansuz représente le verbe et l'inspiration. Les deux ensembles nous servent à réussir dans les études et à avoir également de l'éloquence, ce qui peut servir également. Dommage qu'on ne soit pas en semaine d'examen mais si vous avez un discours à faire mettez cette rune autour de votre cou. »

Je passais auprès de chaque élève, expliquant ce qui allait ou non avec sa rune [ce que j'ai déjà fait avec vous par MP]... Chaque élève parla entre eux de ce qui aurait été mieux de faire et je les laissais s'entraider. Même si d'autres professeurs auraient appeler ça « copier », je n'aimais pas ce mot. La clé de l'avenir et de notre futur c'était l'entraide que nous pouvions apporter et donc recevoir de nos amis. Un peu avant de terminer je leur dis :

« Chaque rune que vous avez trouvé aurait pu vous aider à réussir l'exercice. La réussite dans les études, la chance, la victoire ou découvrir les choses cachées et ce ne sont qu'à chaque fois un lien entre deux runes et seulement deux, avec aucune rune cachée qui apparaisse par hasard et rien de bien compliqué. Ce qu'il faut comprendre avec les runes, c'est que ce n'est pas le nombre qui compte, c'est la volonté qu'on met dedans. Une seule rune peut être plus puissante que cinq runes réunie car on aura plus de chance que les runes ne s'accordent pas ou que d'autres runes apparaissent et viennent littéralement s'incruster... Bon !! J'espère que vous vous êtes amusé lors de ce cours !! Si vous avez des questions il reste quelques minutes avant la fin, sinon vous êtes libre de partir maintenant, vous l'avez mérité !! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 

[COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [COURS] Sixième année - Runes liées - Leçon n°1
» Sixième année, 6me cours
» [5eme Année] Cours d'informatique
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Sixième année, 2me cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Cours-