Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 [Event] Toujours fidèle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
avatar
Admin
Feat : -
Messages : 474
Points rp : 1567

MessageSujet: [Event] Toujours fidèle !   Dim 24 Aoû - 18:00



[Event] Toujours fidèle !
Tour 1

Samedi 26 février 2000
Kinglsey leva un regard fatigué de son bureau couvert de parchemins, tous marqués d’un sceau “urgent”. Ses yeux se posèrent sur la fenêtre magique de son bureau qui commençait à diffuser une faible lueur bleutée, le jour se levait, il avait travaillé toute la nuit. Il passa une main sur son visage d'ébène et s’étira dans un long bâillement. Ministre de la Magie n’était pas un métier de tout repos, heureusement que son précédent travail d’auror l’avaient rompu aux nuits blanches. Il referma avec satisfaction un dossier contenant le rapport de ses ex-collègues sur l'interrogatoire des trois mangemorts qui avaient attaqués dans un pub, récemment. Ces attaques étaient inquiétantes mais cela restait un cas isolé. Il jeta un oeil vers son horloge, tout juste 8h, dire qu’il avait une conférence de presse dans quelques heures. Il mit un peu d’ordre sur son bureau, deux seules choses occupaient son esprit à présent : une bonne douche chaude et son lit moelleux, pourvu que les journalistes ne remarquent pas trop ses cernes.

Dehors, la rue s'éveille, les commerçants gagnent leurs boutiques et allument un bon feu dans les âtres pour chasser le froid nocturne. En cette fin de février, l’air reste piquant et le bleu du ciel annonce une journée très sèche et froide. Les premiers passants matinaux commencent à mettre de la vie dans la rue, les habitués se rendent à leurs lieux de travail, les premiers clients attendent l’ouverture des boutiques et saluent les vendeurs, les premiers panneaux sur les portes passent de “close” à “open”. Le portier du ministère de la magie nettoie la porte vitrée de la nouvelle entrée du ministère, donnant sur le chemin de traverse et inondant l’atrium de lumière.

Le ministre de la magie s’enveloppa dans sa chaude cape d’hiver bleu outremer et se coiffa de son éternel couvre-chef assorti. Se frottant les mains en anticipant le froid qui l’attendait, il sortit de son bureau et se mis en marche dans les couloirs du ministère, saluant ses collègues. Il aurait bien pu demander à un coursier d’envoyer les dossier ratifiés aux services concernés, mais c’était une chose qu’il aimait faire lui-même, ça lui permettait de conserver un contact humain au coeur de sa fonction. De toutes façon, il ne devait passer qu’au niveau deux, c’était sur sa route. L’ascenseur s’ouvrit après un étage et il poursuivit sa route en saluant ses anciens collègues aurors. C’était étrange de passer dans ce couloir à présent, comme de revenir dans la maison où on a grandit mais qui appartient à quelqu’un d’autre. A la fois familier et étranger. “Oh, bonjour Jon !” Dit-il de sa voix grave en apercevant Jon Kyran, le nouveau directeur des aurors. Ils poursuivirent leur route en discutant des dossiers et rapports qu’il avait étudié et les lui remit. Leurs chemins se séparèrent alors que Jon Kyran entrait dans son bureau personnel. Kinglsey continua sa route et nota distraitement que des runes ornaient la porte du bureau des aurors. “C’est plutôt joli” se dit-il, regrettant de ne pas avoir étudié les runes à Poudlard. Sans doute un passionné parmi les aurors qui avait voulu faire son intéressant : un jour ils avaient eu un passionné d’origami dans le magenmagot qui s’était pris d’un gros délire et, pendant une semaine, ils avaient eu toute une ménagerie de papier qui déambulaient dans le ministère. C’était lui qui avait eu l’idée des notes de service via les avions en papier. Il sourit avec amusement en se dirigeant vers l'ascenseur, peut être qu’ils allaient avoir quelques jours de surprise runiques. il aimait beaucoup ce genre de choses, ça mettait un peu d’ambiance dans ces augustes locaux, autrefois si austères.

Dans l’atrium, un petit groupe de cinq sorciers prenaient leur badges “visiteur” et entraient dans l'ascenseur. D’après les registres, il s’agissait de sorciers polonais venant faire la demande pour une licence de restaurateur dans le but d’ouvrir une échoppe de spécialité de chez eux.

Kinglsey consulta sa montre, l’ascenseur était au niveau de l’atrium, pourvu qu’il ne fasse pas trop d’arrêt, il avait hâte de rentrer chez lui. Il nota la présence d’une petite rune près du bouton d’appel. Il pris son carnet et nota, avec un petit sourire aux lèvres, celles qu’il avait déjà observées.

Devant l’entrée du ministère, débouchait d’une ruelle un autre groupe de personnes, silencieuses et encapuchonnées. Rien de bien inhabituel par ce froid. Le portier leur adressa un bonjour auquel ils ne répondirent pas. Le portier leva les yeux au ciel en pestant intérieurement contre ces fichus touristes qui manquaient singulièrement de bonnes manières.

Le ministre de la magie monta dans l’ascenseur, saluant d’un hochement de tête ceux qui s’y trouvaient. L’un des visiteur descendit à cet étage. Kingsley fit volte-face pour se trouver face à la grille. L’ascenseur se mit en mouvement, remontant lentement vers la surface. Il fit une halte au quatrième étage, laissa sortir quelques employés, la grille se referma. Kinglsey était seul avec les quatre sorciers au badge “visiteur”.

Dans le couloir du deuxième étage, le visiteur était resté près de l’ascenseur. Un frémissement dans son bras gauche, c’était le signal. Il tapota la rune du bout de sa baguette puis s’éloigna. Arrivé à hauteur de la porte du bureau des aurors, il murmura une incantation en passant devant. La rune de la porte s’illumina un bref instant et le cadre de la porte fut parcourue d’un voile sombre.

L’ascenseur se stoppa entre deux étages et les lumières s’éteignirent. Kingsley sortit vivement sa baguette mais, avant qu’il ne puisse prononcer “Lumos”, quatre sorts de stupefixion le frappèrent à bout portant. Le ministre de la magie s'effondra inerte au sol.

Le groupe à l'extérieur du ministère entra dans l’atrium, baguettes sorties. Sans préambule, ils firent pleuvoir des sorts sur tout ce qui se trouvait à leur portée. En l’espace de quelques secondes, l’entrée du ministère de la magie était en proie à la pagaille, des éclairs fusant de partout. Dans ce chaos, les quatre “visiteurs” sortirent de l’ascenseur, faisant léviter un Kinglsey inconscient devant eux. Un cri,  “Le ministre est enlevé” , fut lancé dans la cohue générale.

Dans le bureau des aurors, l’alerte était donnée. Le premier auror atteignit la porte et voulut l’ouvrir, mais elle resta fermée. Chacun tenta de sa propre solution, allant des sorts de déverrouillages les plus poussés à la force brute. Rien ne déplaça la porte de ses gonds. Ils étaient pris au piège.

Dans le bureau du directeur des aurors, Jon Kyran se leva de son séant en entendant les cris dans les couloirs. Jurant à mi-voix, il courut activer un système de sécurité encore expérimental. C’était l’occasion rêvée. C’était un étrange engin fait de rouages et de tuyères qui plongeait jusqu’au plus profond du ministère, développé dans le département des mystères. En contact avec la baguette, il émit un sifflement. Dans le ciel au dessus du ministère, une lueur rougeâtre se diffusa au dessus du chemin de traverse pour faire comme un dôme. Plus personne ne pouvait y transplaner à présent, ni pour entrer, ni pour sortir.

Dans l’atrium, le personnel paniquait, s’ils attaquaient les preneurs d’otage, ils risquaient de blesser le ministre. Le groupe d’assaillant traversa l’atrium au pas de course, profitant du flottement que leur apparition avait créé. Ils se joignirent à l’autre groupe et sortirent du bâtiment. Le dernier se retourna, pointa sa baguette et une déflagration balaya tout l’atrium, balayant toute l’entrée et l’onde de choc alla se perdre dans la rue en faisant imploser les vitrines aux alentours.

Situation :

Les agresseurs réalisent qu’ils ne peuvent pas transplaner et fuient à travers la rue en lançant des sorts à tous ceux qui croiseront leur chemin.

Tous ceux qui étaient dans le coin ont subi l’explosion. Dès le début de votre intervention, vous devrez faire un lancer de dé 6 pour déterminer l’importance de vos blessures. (1 : faible blessure, 6 : blessure grave).

Deux choix s’offrent à vous dans la situation présente : vous mettre à l'abri ou tenter d’attaquer. Si vous comptez attaquer, faites un lancer de deux dés “oui/non” en même temps que le dé 6 de dégât.

Rappel : Mode d’emploi des dés

Vous avez jusqu’à dimanche prochain, le 31 à 18h pour répondre à ce tour. Il n’y a pas d’ordre de passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Dim 24 Aoû - 19:15

Ce gobelin commençait vraiment à l'énerver. Avec sa petite taille et sa tête à donner des cauchemars à n'importe quel mômes, c'était vraiment dans un tableau étrange que Jordan se trouvait. Et l'haleine repoussant qu'il possédait n'aidait pas la créature à être plus amical. Vodka orange ! Il avait cuvé son alcool au Chaudron Baveur toute la soirée et avait finit par s'écrouler dans un lit qu'il avait loué pour le week-end. Il était là depuis environ deux heures et demie pour payer ce qui lui restait à rembourser à la banque de Gringotts. Tous ses montant, remboursements, galions, sommes... Cela lui donnait un de ces mal de crânes ! Et puis, c'est n'est pas comme-ci il avait dû attendre longtemps pour se retrouver devant un gobelin casse-cul qui l’engueulait pour un problème dans son compte en banque !

Monsieur Stewart. Savez-vous, combien vous devez à notre banque ?

Je sais pas. Vous allez sûrement me le dire ?
Rétorqua Jordan en déployant son plus grand sourire pour cacher à quel point il s'ennuyait.

501 Gallions 8 Mornilles et 18 Noises... Sans compter les intérêts ! Vous avez un travail ?

Je suis le Garde-chasse de Poudlard

Vraiment ? Alors vous devriez savoir que...

Et ainsi de suite pendant une demi-heure. Ces créatures sont vraiment dures en affaires ! En plus de tous les papier administratifs qu'il devait présenter, ceux-ci étaient assez peu conforme à leurs attentes. Ils étaient tous Moldu ! Mais d'après eux, ils étaient préparés pour ce problème et après plusieurs signatures, tout était réglé. Au final, Jordan autorisa qu'ils prennent ce qu'ils veulent dans son coffre-fort qui fut ainsi pratiquement vidé. Heureusement qu'il venait tout juste d'avoir sa paye. Sinon, il aurait du dire au revoir à ses affaires !
Quelle magnifique début de journée c'était ! Toute la rue grouillait de sorciers venant faire leurs emplettes ou se baladant, faisant du lèche-vitrine dans le célèbre Chemin de Traverse. Bien qu'il connaisse parfaitement cette rue, chaque fois que Jordan y met un pied, un sentiment de nostalgie l'étreint de son doux manteaux. Pour n'importe qui de mentalement bien construit, cette simple rue est un endroit magique. De part son ambiance assez chaleureuse et sa magnifique architecture, leChemin de traverse est tout bonnement splendide ! Malheureusement, il avait du mal à pleinement profiter de la situation à cause de sa légère gueule de bois qui lui martelait gentiment le cerveaux. Il posa délicatement son très cher chapeau borsalino noir sur sa tête tout en admirant une plutôt jolie sorcière qui discutait avec deux de ses amis. Il était peut-être âgé, mais pour lui, l'amour n'est pas affaires d'âge mais de beauté d'âme ! Il lui restait environ environ deux bonnes heures heures avant de se rendre au Chaudron donc voilà ce qu'était son plan : flâner dans la grande rue à la recherche de choses qui pourraient l’intéresser, passer dans un pub pour manger un morceau et repartir de là vite fait, bien fait ! Adjuger ? Vendu !
Il sortit d'un geste rapide sa boite à cigare pour s’apercevoir avec effroi qu'il ne lui en restait que deux ? Il allait devoir aller en chercher quelque part, mais où en trouver chez les sorciers ? Chez un revendeur d'objet moldu ? Peut-être, peut-être pas... En attendant, il alluma son cigare et commença à s'aventurer dans la masse grouillante de magiciens et de sorcières qui composaient cette foule. Mais ses plans allaient être, comment dire, légèrement rectifiés lorsque qu'une explosion se fit entendre à l'autre bout de la rue vers les locaux du Ministère de la Magie. Il ressentit l'onde de choc, mais il ne fut pas déstabilisé. Seul son cigare tomba à terre pour se mettre à rouler au sol et à tomber dans le trou des égouts de l'un des trottoirs. Une colère indéfinissable monta lentement en lui : c'était de véritable cigares cubain qu'il avait payé plus de 450 livres pour se procurer la boite entière ! Jordan se dirigea vers le Ministère, fendant la foule qui hurlait de terreur, courant dans le sens inverse pour fuir ce qui avait manifestement provoqué ce chaos. Il ouvrit son long manteau pour attraper sa baguette et son revolver, chacun dans une main. L'air empestait le souffre et une colonne de fumée commençait déjà à percer le ciel de sa noirceur. Tout le monde se poussait et se piétinait pour fuir, seuls quelques personne s'étaient retournés pour affronter le mal en face. Le Garde-chasse pénétra dans la zone d'où venaient les lumières et explosion et où la fumée bloquait grandement sa vision. Il ne pouvait voir qu'à plus de cinq mètres tout au plus. Une chose étrange pour tout bon sorcier, Jordan ne brandissait pas sa baguette mais son revolver. Il avait toujours eu plus confiance en lui qu'en sa propre baguette ! C'est dire ! Tout d'un coup, un groupe d'hommes encapuchonnés courait dans sa direction, baguette à la main, ils faisaient l'éviter une personne du bout de leurs '' outils ''. Surement d'Ancien Mangemorts qui s'amuse à faire la fête en provoquant le chaos plutôt que de faire des choses plus sensé comme tout simplement... Crever ?
Jordan fit ainsi la chose la plus folle et bizarrement la plus courageuse jamais fait de toute sa vie. Il pointa son arme sur le groupe qui s’arrêta net en le voyant et prononça ces mots :''

On dirait qu'on est tombé sur une belle brochette d'abrutis ! Alors les gars voilà le topo : vous allez lâcher cet homme et personne n'aurait le crâne exploser par mon flingue...

Il avait toujours adoré être le centre de l'attention et bien que son assurance était sans faille. Il savait qu'il ne pouvait pas le faire tout seul et qu'un peu d'aide serait le bienvenu ! Les sorciers devant lui commençait déjà à lever leurs baguettes dans sa direction...


Dernière édition par Jordan Stewart le Dim 24 Aoû - 21:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Dim 24 Aoû - 19:15

Le membre 'Jordan Stewart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé 6' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
Professeur & Joueuse de Quidditch
avatar
Professeur & Joueuse de Quidditch
Feat : Hayley Williams
Messages : 200
Points rp : 1606
Localisation : La tête en l'air

Identité du Sorcier
Age: 23 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Professeur de Vol . Joueuse de Quidditch

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 10:12










Toujours Fidèle !
[Event]








De la poussière et du sang dans la bouche


La déflagration me déchira les tympans et je crus m'arrêter de respirer lorsque la poussière s'infiltra dans ma bouche, dans mon nez. Une intense douleur résonnait sourdement dans mon bras, m'empêchant de bouger trop vite. Un éclat de métal, provenant certainement de la vitrine du magasin de Quidditch devant lequel je me tenais avant qu'elle ne disparaisse, s'était fiché un peu au dessus de mon coude. La coupure ne semblait pas profonde ni trop grave mais la douleur m'empêchait de revenir complètement à ce qui se déroulait autour de moi.
Quelques secondes à peine auparavant, je songeais aux lunettes de vol qu'il me fallait remplacer, uniquement préoccupée par de petits détails insignifiants du quotidien. Et, à présent, tout le monde hurlait autour de moi, courrait entre les débris, les quelques corps étendus au sol et se précipitait loin de la clameur terrifiante qui avait envahi le Chemin de Traverse.

Lorsque mes yeux se levèrent vers l'horizon, je pus constater avec effroi qu'une épaisse fumée noire s'élevait depuis les bâtiments du Ministère. S'agissait-il d'un nouvel attentat comme ceux que la Gazette relatait depuis quelques mois ? Si cette fois c'était directement le Ministère qui était touché, les choses devenaient bien plus que sérieuses.
Puis un élan de panique m'assaillit le cœur. William. Chef du bureau du Procureur. Non seulement il devait se trouver dans les locaux du gouvernement, mais il était de plus une cible de choix pour quiconque souhaiterait prendre le contrôle dudit gouvernement.
« Par Merlin faîtes qu'il soit en vie... »
Je me mis à entrevoir toutes les alternatives possibles. Je rêvais qu'il ait été loin d'ici pour une quelconque affaire à traiter. Mais les chances étaient minimes. Allais-je déjà perdre cet homme que jamais je ne voulais voir disparaître ? Je ne pouvais m'y résoudre. La situation n'était peut-être pas si grave...

Mais elle l'était. Lorsque je parvins à quelques rues du Ministère, poussée par l'espoir de voir surgir William sain et sauf d'un croisement, j’aperçus un nombre inquiétant de silhouettes étendues au sol. Stupéfixées pour la plupart. Je ne souhaitais pas connaître le sort des autres.
Puis des pas résonnèrent derrière moi et, éveillée par l'instinct de survie, je pris mes jambes à mon cou. Je m'efforçais de serrer mon bras blessé contre moi, évitant ainsi qu'il ne batte mollement contre mes côtés. Des larmes coulaient le long de mes joues et je sentais la chaleur rassurante de mon sac dans mon dos. Rien ne pourrait me sauver à l'intérieur, mais je commençais à me demander si verser un peu du Whisky que je venais d'acheter sur ma blessure pourrait vraiment la désinfecter, comme dans ces histoires de moldus que mon frère affectionne tant.
Mon cœur battait la chamade et je ne savais plus très bien où me menaient mes pas. Plus j'approchais du Ministère, source de l'explosion, plus le paysage était dévasté et, ces rues que je connaissais pourtant si bien, me paraissaient étrangères. Puis je vis ces silhouettes noires et il ne m'en fallut pas plus.
Je n'étais pas une courageuse dans l'âme comme certains qui sont un peu trop héroïques à mon goût. Tout ceci était bien plus que je ne pouvais supporter. J'ouvris à la volée la porte d'une échoppe ravagée et m'y glissais. Accroupie dans la poussière et les fioles cassées, je pus laisser libre court à mes sanglots. L'image des corps étendus au sol, les yeux ouverts, me hantait. Stupéfixés ou... morts ?

made by Poulpette

_________________

    « COMMENT CA C'EST MA TÊTE QUI ATTIRE LES COGNARDS ?»
    JE PARLE EN #DC143C ET J'AIME CA
    Now touch the Rainbow  :Mavis:


Dernière édition par Mavis J. Pye le Mar 26 Aoû - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 10:12

Le membre 'Mavis J. Pye' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé 6' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Matt Smith
Messages : 64
Points rp : 1528
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 29
Affiliation: Bien
Métier: Professeur d'étude des runes

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 11:31


Samedi, une journée durant laquelle je comptais bien profiter de mon temps libre en allant faire quelques achats. Ma première boutique fut Weasley, farce pour sorcier facétieux... J'adorais cette boutique, George et Fred avait eu vraiment beaucoup d'imagination sur le contenu des farces et attrapes et ils faisaient toujours un succès fou. Sans Fred ce n'était pas vraiment pareil, mais je n'aimais pas parler de sa mort. J'avais connu les frères Weasley dès leur plus jeune âge au Terrier. Étant dans la même année que Bill Weasley à Poudlard, j'avais pris l'habitude d'aller une semaine au Terrier tous les étés de ma scolarité... Et les deux frères étaient rentrés à Poudlard lors de ma dernière année. Autant dire que je leur avais appris pas mal de choses sur l'école avant mon départ afin qu'ils prennent la relève. Je me souviens de la tête de George quand je lui avais annoncé que j'allais être professeur à Poudlard il y a deux ans, autant dire qu'il pensait que je lui faisais une blague. Mais revenons à notre mâtinée, car j'avais été très matinal ce jour-là. Tellement que j'avais attendu devant la porte que la boutique ouvre. Lorsque la porte s'ouvrit, je vis la surprise sur la tête de George en me voyant. Il me fit entrer et nous bûmes une tasse de thé ensemble... Je lui racontai la vie à Poudlard, les différentes bêtises que les élèves pouvaient faire et surtout les miennes, malgré mon statut de professeur, je ne me gênais pas. Je lui racontai mon petit jeu de piste où le dernier message me retardait dans la découverte de mon interlocuteur, l'histoire du carnet de Rhiannon et la bataille de nourriture en plein milieu de la grande salle. Après une bonne discussion, je lui achetai des oreilles à Rallonge et des feuxfous deluxe... Lorsqu'il me demanda ce que j'allais en faire, je lui fis simplement un clin d'oeil, ne voulant pas gâcher la surprise de lui raconter lors d'une prochaine rencontre...

Je sortis de la boutique et me dirigeai vers le chaudron baveur afin de boire une petite Bieraubeurre. La rue grouillait de monde, des sorciers et sorcières venant dans la seule rue commerçante digne de ce nom de l'Angleterre pour faire leurs courses. Je me baladais au milieu de tout ces gens, n'en reconnaissant pas la moitié, et me demandant si j'avais déjà croisé l'autre moitié.Je passai devant le ministère de la magie dont la nouvelle entrée était tout de même très pratique, je m'éloignai flânant devant les vitrines de différentes boutiques, ne voyant rien d'intéressant que je n'avais déjà. Survint alors une explosion, mon premier réflexe fut d'invoquer le bouclier d'Elhaz. Une puissante magie des Rune permettant de créer un bouclier autour de sois, voir même autour d'un bâtiment pour les plus puissants... Mais pour faire un bouclier efficace il faut du temps et de la concentration, là ce n'était qu'un bouclier de défense, simple réflexe pour quelqu'un connaissant bien la magie des runes. Cela limita quand même les dégâts et à part quelques morceaux de glace étant arrivé jusqu'à moi et m'ayant égratignés la peau ainsi que de la poussière et un nœud papillon totalement foutu, j'allais plutôt bien. Le bruit venait du ministère de la magie, non loin de moi... Sans même réfléchir, je m'y dirigeai, prenant bien soin de sortir ma baguette. Normalement, j'avais toujours ma rune d'indiscernabilité sur moi, mais cette fois-ci je ne l'avais pas prise donc je ne devais pas compter dessus. Tant pis, j'avais d'autres moyens de me défendre... Un groupe d'homme encapuchonné s'avançait vers moi et je fonçai me cacher dans une boutique, observant par une vitre cachée le groupe qui détenait un corps... Kingsley !! Le ministre de la magie et ancien membre de l'ordre du Phenix. Nous ne nous étions pas parlé souvent, mais je savais qui il était et l'importance qu'il représentait pour le monde magique... Dans la rue c'était la panique et le groupe tirait sur tout ce qui bougeait.


- Je ne m'attendais pas à ce que ma journée soit aussi excitante !!

J'entendis des sanglots derrières moi et me retournai : Mavis.

- Mavis ? Ca va ? Tu n'es pas blessé ?

Son bras était blessé rien de très grave heureusement. C'était surtout son mental qui n'allait pas...

- Hey reprends-toi !! Où est passé l'aventurière que je connais hein ? Et puis ça va aller, les Aurors du ministère vont vite maîtriser la situation...

Je m'arrêtai de parler, ayant littéralement une illumination qui allait tous nous mettre dans la panade si elle s’avérait vrai... Je me dirigeai de nouveau vers la petite vitre pour regarder à l'extérieur. Les gens étaient en panique, courrait partout, certains courageux tentaient d'arrêter les mécréants mais il n'y avait aucun groupe organiser pour les attaquer... Que se passait-il ? Je me mis à me parler à moi-même, doucement pour ne pas trop attirer l'attention...

- Ils viennent du ministère et ont Kingsley avec eux... Auraient-ils pu se débarrasser des... ? Non... La panique est arrivée en même temps que la dernière explosion. S'il y avait eu une bataille à l'intérieur du ministère, on l'aurait su d'une manière ou d'une autre. J'en conclus donc qu'ils sont allés le plus vite possible pour prendre le ministre et sortir sans se battre à l'intérieur... D'ailleurs sans ce bouclier qui est apparu, ils auraient sûrement transplaner. Ils ne comptaient pas s'attarder ici... La question que je me pose est...

Je laissais un blanc de suspens, plus pour moi que pour ceux qui m'entouraient, car je n'étais même pas sûr que Mavis m'écoutait.

- Où sont les Aurors ?

Ils étaient des spécialistes pour pourchasser les mangemorts, sans eux nous étions foutu et plus personne ne pouvait transplaner, ce qui empêchait également les renforts d'arriver. Alors que le groupe était passé et était retenu par un employé de Poudlard, je sortis de ma cachette pour me diriger doucement vers le ministère. Je n'étais pas doué en combat, moi ma spécialité demandait un minimum de préparation. La seule chose que je pouvais faire était de chercher de l'aide et d'organiser une contre attaque... Alors je j'entrai dans l'atrium, les dégâts s'étalèrent devant moi comme une image des plus choquantes. Le hall était en ruine, et la plupart des personnes qui se trouvaient là à l'explosion étaient mortes ou gravement blessées. Une odeur ferrique emplissait la pièce, mélange de sang et de combat. J'entendis quelqu'un gémir non loin de moi... Je m'approchai de lui et lui demanda :

- Où sont les aurors ?!

Je n'étais pas soigneur, je ne pouvais rien faire pour aider ces gens-là, il fallait que je me concentre sur la mission que je venais de me donner il y avait quelques instants.






Dernière édition par Ephrem Ellinger le Lun 25 Aoû - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 11:31

Le membre 'Ephrem Ellinger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé 6' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 14:23


Une super journée de repos, vraiment. Et après plusieurs jours à travailler d’arrache-pied, finissant à peine une nuit de travail bien mérité, voilà qu’il s’éveillait dans le chaos le plus total. Il avait mal, mais n’arrivait pas à savoir où il était blessé. Tout son corps était douloureux, il pouvait bouger, mais il allait lui falloir un petit moment avant d’arriver à se lever. Face contre terre, il pouvait sentir sur sa joue des fragments de verre. Mais où se trouvait-il ? Du regard, il arriva à discerner une devanture et des tables renversées. Comment était-il arrivé là ? Il fouilla dans sa mémoire pour comprendre ce qu’il se passait.

Quelques minutes plus tôt.

William venait de quitter le second étage du ministère. Le soleil pointait le bout de son nez, ça signifiait la fin qu’il était temps pour lui de rentrer chez lui. L’ascenseur le mena jusqu’à l’Atrium, où il croisa en sortant de l’ascenseur un groupe de cinq sorciers portant le badge de visiteur, qui prirent sa place dans la machine infernale. William ne fit pas attention à eux, ses pensées étaient tournées vers son seul but de la journée : dormir dans son lit moelleux. Et alors qu’il se dirigeait vers les cheminées afin de rentrer directement chez lui, il repensa aux emplettes qu’il avait à faire sur le Chemin de Traverse. Tant qu’à être déjà sur place, autant s’y rentre immédiatement, cela lui éviterait de repasser en fin de journée.
Il passa les lourdes portes du ministère, et arrivant dans la rue commerçante. Ce lieu était empli de bons souvenirs pour le sorcier. C’était là qu’il avait rencontré pour la première fois son meilleur ami, alors qu’ils n’étaient pas encore entrés à Poudlard. Il se souvenait encore de l’achat de sa baguette chez Olivanders. Il repensa au vieil homme, déjà âgé quand lui-même n’était qu’un enfant, c’est avec un sourire qu’il revit le moment où il lui avait tendit la baguette qui se trouvait à présent dans sa poche. Il avait vécu beaucoup de bons moments ici, il se revoyait se promener avec sa filleule alors qu’elle n’avait que cinq ou six ans, puis avec ses propres enfants quelques années plus tard. C’était le bon temps. Mais les bons souvenirs ne s’arrêtaient pas là, c’était ici, à peine quelques jours plus tôt, qu’il avait revu Mavis.
C’est avec sourire aux lèvres qu’il repensa à cette soirée, tout en continuant son avancé jusqu’à la boutique de fourniture magique. Et alors qu’il passait devant l’un des glaciers du Chemin de Traverse, à peine à une vingtaine de mètres de l’entrée du ministère, il entendit des cris puis une puissante explosion.
L’onde de choc le frappa de pleins fouets. Soulevé de terre, il sentit sous ses membres se raidir, et lorsqu’il vint frapper la vitrine du glacier, il la traversa brisa au passage la vitre en mille morceaux. Il vint cogner violemment le plafond du magasin et tomba au sol inconscient.

Quand il réussit enfin à se relever, il avait un mal de crâne carabiné, mais ne semblait pas être blessé gravement. Sa robe de sorcier était déchirée par endroit et il avait quelques coupures superficielles sur ses bras et le reste de son corps, mais rien de grave. À présent assis et adossé à la devanture du petit magasin, il avait encore du mal à se situer et à comprendre ce qu’il venait de se passer. Ce n’est que quand il comprit que le ministère avait été attaqué, qu’il eut un regain d’énergie. L’adrénaline dans son corps lui permit de se mettre sur ses deux jambes. Dans la rue, il entendit des cris au loin, et en passant la tête de dehors, il ne vit que des corps inertes au sol.
Il sortit du magasin et se dirigea vers le corps le plus proche. Mort. Un effet de l’onde de choc ou d’un sortilège, aucun moyen de savoir. Un nouveau cri vint jusqu’à ses oreilles, et c’est alors qu’il les remarqua. À une trentaine de mètres de lui, un groupe de sorciers avançait rapidement, traversant la rue commerçante cherchant sans doute un moyen de s’enfuir.
Au-dessus du Chemin de Traverse, un étrange voile rougeâtre semblait peser telle une épée de Damoclès sur le groupe de sorciers. William ignorait qu’elle était la cause de ce ciel rouge, il se souvint juste d’une discussion à propos d’un nouveau moyen de défense, qui laissait une trace similaire.

William prit la décision de suivre ce groupe, quand il en vit un lancer un sortilège sur un passant. En se rapprochant, il put un peu mieux les discerner, cinq d’entre eux lui disaient quelque chose, mais ne les reconnut pas comme étant les hommes qu’il avait croisés en sortant de l’ascenseur. Les autres portaient de longues capes noires et leur visage était caché par de grandes capuches. Qui pouvaient-ils être ?
Qui userait de sort offensif, voire mortel en plein milieu de la rue ? Un seul nom lui vint en tête : Les Mangemorts. William accéléra la cadence, hors de question de les perdre de vue. Et se rapprochant encore, il s’aperçut que ce qu’ils transportaient n’était autre qu’un homme et pas n’importe quel homme, le ministre Shacklebolt. À cette découverte, il ne faisait plus aucun doute qu’en a l’identité des agresseurs. La baguette en main, William avait bien l’intention de le libérer. Mais seul, que pouvait-il faire ? Mais où donc étaient les aurors ?
Il continua à suivre le groupe, le plus discrètement possible, afin de ne pas être vu, se cachant par moment derrière le recoin d’un magasin ou bien même dans une des nombreuses petites ruelles qui longeait le Chemin de Traverse.
Soudain, le groupe s’arrêta, William entendit une voix s’élever menaçant le groupe de mangemorts. Qui pouvait bien être assez fou pour s’interposer ? Et avait-il bien entendu, il avait parlé d’un flingue. Que faisait une arme moldu dans la partie sorcière de Londres ? Ce type était fou ou incroyablement courageux, ou bien même les deux.
Mais une chose était certaine, d’ici quelques secondes, ce type allait se faire abattre de sang-froid. Son arme moldue pourrait tuer l’un des assaillants, mais au final le pauvre bougre allait finir comme bon nombre de personnes présence dans cette rue. William ne pouvait pas agir sans se mettre en danger et surtout sans mettre le ministre en danger.

Il vérifia rapidement ce qu’il avait sur lui et qui pouvait lui être utile. En fouillant dans une de ses poches il trouva un paquet de poudre d'obscurité instantanée. Il avait acheté cela quelques semaines plus tôt, au magasin Wealsey. Même s’il n’était pas fan de la majorité de leur article, il avait trouvé une utilisée à cette poudre. Et même s’il ne l’avait encore jamais utilisé, c’était pour ce genre de situation qu’il l’avait acheté. Cette poudre lui aurait servi à s’enfuir au cas où sa mission d’infiltration échouait.
Il souffla un bon coup, regrettant sur le moment de ne pas avoir une flasque de whisky. En cet instant précis, l’alcool pourrait lui faire du bien. Il était tétanisé. Il se souvint de la fois où il avait dû défendre sa vie dans cette même rue, un mois plus tôt. Ce jour-là il avait su garder son sang-froid, mais aujourd’hui les choses étaient différentes. Ce n’était pas lui qui était attaqué, et attaquer ses gens pour sauver le ministre aurait été une pure folie. Mais la folie est souvent le moteur des actes les plus héroïques.
Il aurait pu les surprendre en lançant un sort et se débarrasser d'au moins un, voire deux mangemorts, mais il finirait irrémédiablement par être la cible de mauvais sort. De plus, lancer de tels sorts pouvait blesser le ministre. Non, il devait trouver autre chose, il ne pouvait pas prendre d’aussi grands risques. L’homme allait devoir se débrouiller seul.

Non loin de là, de l’autre côté de la rue, il vit un homme sorti d’une petite échoppe, seul, et se dirigeait à l’opposé du groupe de mangemorts, sans doute cherchait-il à fuir les terribles sorciers profitant de la diversion du fou au pistolet. William hésita un instant à le rattraper et lui dire de rester caché, mais à quoi bon, il avait raison de vouloir sauver sa peau. Mais si la conscience de William le poussait à fuir également, il ne bougea pas d’un cil. Une pensée lui vint  à l’esprit, il faisait partie de l’Ordre du Phénix, tout comme le ministre. Il en voulut soudain à Shacklebolt de ne pas lui faire assez confiance pour lui donner un moyen de prévenir les autres membres de l’ordre. Et en y réfléchissant bien il ignorait même qui faisait partie de l’ordre aujourd’hui. Et puis, aucun renfort ne pourrait arriver, le voile rouge semblait empêcher les sorciers de transplaner. Ils étaient seuls.





Dernière édition par William McGeary le Lun 25 Aoû - 16:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 14:23

Le membre 'William McGeary' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé 6' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
avatar
Feat : Danila Kozlovsky
Messages : 111
Points rp : 1142
Localisation : Dans la Tour de Serdaigle, dans mon bureau, dans mes appartements, dans ma salle de classe, ou dans d'autres parties communes du château.

Identité du Sorcier
Age: 29 ans
Affiliation: Ordre du Phenix
Métier: Directeur de Serdaigle - Professeur d'Histoire de la Magie

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 15:54


Traumatisme
26 février | Avec Mavis, Rigel, Stigandr, William, Jordan et Ephrem

Damon s'était levé tôt ce jour-là, en ce samedi de fin de février. Franchissant la grande porte du château, il termina sa troisième viennoiserie avant de s'engager sur le chemin de graviers descendant la colline sur laquelle était perché Poudlard. La journée s'annonçait glaciale, à nouveau, se disait-il en montant son écharpe jusqu'au dessus de son nez. Une fois derrière la grille de l'école, il fit à nouveau quelques pas, les mains dans les poches, avant de disparaître dans un craquement sonore.

Réapparu dans l'allée du Chemin de Traverse, il continuait à marcher jusqu'à la boutique d'équipement pour sorciers Wiseacre. Il entra dans la boutique puis en sortit quelques minutes plus tard avec un sac en papier assez grand, contenant la nouvelle acquisition du professeur d'Arithmancie : une Sonde de Sincérité. Ainsi, il pourrait étudier la façon dont la magie était canalisée à travers l'objet et pourrait en faire part à ses élèves. Mais ce n'était pas ça qui l'avait motivé à se lever tôt en cette journée sans travail. En effet, il se rendait au Ministère pour voir son frère Piotr et sa sœur Lena, le premier étant Auror et la deuxième chercheuse au Département des Mystères.

Il continua à monter la rue jusqu'à Gringotts puis prit l'embranchement gauche, arrivant devant la porte vitrée du Ministère. Magnifiquement ouvragée, elle avait un cadre d'arabesques dorées qui lui donnait un aspect surnaturel, qui se fondait finalement très bien dans l'environnement. Damon salua le portier puis pénétra dans l'atrium. Il n'avait pas vraiment changé d'emplacement, mais la porte menait par magie jusqu'au sous-terrain.

Il n'avait pas changé : des dalles vert émeraude recouvraient les murs du hall, et le parquet de bois sombre était parfaitement ciré. La fontaine trônant au milieu de la salle avait changé légèrement d'aspect. En effet, désormais, les autres créatures que les sorciers n'étaient ps en admiration envers ces derniers mais dans l'ensemble, ils semblaient faire face à un ennemi commun qui les encerclait, chacune des représentation regardant dans une direction différente. Une sirène avait été rajoutée, dans une position évoquant un saut hors de l'eau. Un plafond magique avait été installé, prenant une forme de cercle, quelques mètres au-dessus de la fontaine, illuminant la sorte de « place » circulaire.

Damon s'arrêta un instant devant la statue, et laissa tomber un Gallion dans la fontaine, avec une pensée pour son frère Shawn travaillant à Ste-Mangouste. Il prit la direction des « quais » qui épousaient la forme des bureaux et permettaient d'avoir une vue imprenable sur le reste du niveau et un précipice au-dessus lequel des ponts permettaient d'accéder à d'autres bureaux et places comme celle de la fontaine. Il continua de marcher jusqu'à un des ponts les plus éloignés, situé près d'une chute d'eau souterraine. Au milieu de ce pont, il s'accouda, attendant ses frère et sœur. Finalement, ces deux-là le rejoignirent, et ensemble, ils commencèrent à discuter.

Piotr, le frère aîné de Damon, avait le physique de l'emploi, comme on dit : grand (plus grand que Damon), aux épaules larges, droit, il avait un regard très froid, à cause de son intensité et sa couleur d'un bleu gris. Il s'était laissé pousser la barbe en de discrets favoris entourant sa bouche. Très sérieux, il intimidait beaucoup les fonctionnaires qui passaient, et sa voix extrêmement grave résonnait très bien dans l'atrium.
Lena, la petite sœur, n'avait rien de petit. Grande, elle était de la même taille que Damon, et avait des cheveux d'un roux presque rouge,ondulant jusqu'à la poitrine  (la seule à avoir hérité de la nature de cheveux de leur mère) et contrastant grandement avec son visage à la peau pâle et aux pommettes saillantes. Ce jour-ci, elle avait souligné ses yeux d'eye-liner, lui donnant un regard félin (Damon est le seul avec Shawn à ne pas avoir hérité du regard intense de leur père). Ensemble, une complicité certaine régnait, mais la seule ombre au tableau était l'absence de leur frère Shawn, travaillant à Ste-Mangouste.

Ils parlèrent de tout et de rien jusqu'à ce Piotr soit obligé de retourner à son bureau. Lena fit de même quelques minutes plus tard, après avoir lâché quelques gouttes de venin à-propos de la dernière copine de Shawn. Damon reprit le chemin de l'entrée de l'atrium et, à ce moment-là, le temps sembla ralentir. Des énergumènes passèrent en trombe dans le hall en bombardant l'endroit de maléfices, forçant Damon à se protéger derrière un angle de mur. Les attaquants reculaient tandis que des fonctionnaires scandaient que le ministre était enlevé.


Damon s'avançait en évitant tant bien que mal les éclairs magiques mais, lorsque le dernier des kidnappeurs allait franchir la porte, il lança un puissant sortilège créant une déflagration dans l'atrium. Le professeur sentit de l'air brûlant lécher son corps qui fut soulevé par la violence de l'onde de choc puis, il perdit connaissance.

¤¤¤¤¤¤

Il rouvrit lentement les yeux, sans bouger. Une douleur parcourait sa jambe droite, et des picotements aigus lui parcouraient le haut du corps. Sa vue fut momentanément brouillée, et ses oreilles bourdonnaient fortement. Il pouvait néanmoins distinguer des masses gisant au sol, des lumières dansant de part et d'autres du hall ravagé. De plus, il pouvait entendre des cris lointains. Il tenta de se relever, bougeant la tête, mais il ne fit qu'étouffer un cri de douleur : son corps s'était aussi réveillé et il pouvait désormais sentir les différentes blessures qui parcouraient son corps : des bris de verre s'étaient enfoncés dans sa peau, et de petites brûlures recouvraient de part et d'autres son visage et ses bras. Sa cheville le lançait profondément et il avait l'impression qu'un troll s'amusait à faire de la marmelade avec sa tête. En outre, lorsqu'il parvint à se redresser, il sentit du sang lui sortir de l'oreille gauche, faisant accélérer son coeur.

Il parvint à se tenir debout, appuyé au mur au bas duquel il avait été projeté, et observa la scène, la vue lui revenant peu à peu. Il finit par se souvenir de tout, puis commença à être prit de panique. Les attaquants étaient sortis d'un ascenseur. Et s'ils avaient déjà fait le ménage aux autres étages. Il eut la vision de Piotr et Lena, gisant sans vie sur le sol. Il se décida à avancer en boitant vers les ascenseurs. Sur le chemin, il entendit une voix familière :
- Où sont les Aurors ?!

Damon regarda dans la direction d'où venait la voix, et vit Ephrem parler à un individu allongé parmi des décombres. Le professeur d'Arithmancie fit un effort considérable pour lui répondre :
- Ephrem... Il y en a au moins un dans leur Bureau, au Département de la Justice Magique. Mon frère. Il faut le trouver.

_________________
I follow the white rabbit.:
 


Dernière édition par Damon M. Jenkins le Mar 28 Oct - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 15:54

Le membre 'Damon M. Jenkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé 6' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
Médicomage
avatar
Médicomage
Feat : Liv Tyler
Messages : 1685
Points rp : 1909
Localisation : Infirmerie de Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 20 ans
Affiliation: Semper Fidelis
Métier: Apprentie médicomage

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 16:27

[Event] Toujours fidèle !
Le Samedi 26 février 2000

Je rangeais ma baguette à ma ceinture et relu le parchemin que je tenais à la main. Le sort de diagnostique confirmait ce que j'avais pu analyser à partir des simples symptômes, le petit sorcier fiévreux à la peau verdâtre était atteint de dragoncelle. Au moins, le sort m'avait permis d'en déterminer l'avancement avec précision. Avec un sourire apaisant, je passais ma main sur son front et relevais une mèche de cheveux humides de sueur, ce pauvre petit était à l'aube de quelques semaines qui n'allaient pas être drôle, mais ses parents avaient bien agi en faisant appel aussi rapidement à un medicomage. J'étais la plus proche géographiquement et donc l'hôpital Sainte Mangouste m'avait contactée pour aller évaluer son état, c'était le genre de tâche qu'ils confiaient souvent aux apprentis quand leurs maîtres n'étaient pas disponible. L'enfant leva sur moi un regard confiant, rassuré de voir un sourire sur mon visage. C'était étrange de voir un peu de candeur face à moi, c'était une chose que j'aimais beaucoup dans ce métier. Je me relevais de son chevet et alla voir ses parents « Vous avez appelé à temps. Il a un début de dragoncelle, c'est très contagieux alors je vous recommande de vous laver très régulièrement les mains pour ne pas être atteins, vous aussi, et de le mener à Sainte Mangouste dans les plus brefs délais » dis-je en leurs confiant le parchemin comportant ma signature. « Ne vous inquiétez pas, c'est un cas assez faible, il sera rapidement sur pied » Ils me remercièrent.

Une fois dehors, je décidais de rentrer chez moi à pied, je n'étais pas très loin. Un rapide sort me désinfecta les mains alors que j'avançais dans le Chemin de Traverse, tout en réprimant un bâillement. J'avais été réveillée bien avant l'aube pour aller m'occuper de ce cas et le soleil se levait à peine. En face de la nouvelle entrée du ministère, je fis une petite pause en passant devant un primeur à qui j'achetai une pomme, je me connaissais, je n'aurais pas le courage de me préparer un réel petit-déjeuner une fois chez moi. J'observais la nouvelle façade, c'était une bonne idée d'avoir fait ainsi une ouverture sur la rue, c'était tellement plus accueillant que l'entrée par cabine téléphonique ou par ces ridicules toilettes. En sentant la pomme que je venais d'acheter, je caressais l'idée d'aller y faire un tour pour proposer à William de déjeuner ensemble ce midi. Comme Elwyn étant en voyage, je me trouvais un peu désoeuvrée dans mes journées, occupée à réviser mes sorts de soin, m'entraîner aux potions et, parfois, répondre à quelques urgences mineures. Mais à la réflexion, je n'étais pas certaine qu'il travaillait, aujourd'hui, nous étions samedi après tout. Je levais le nez vers le ciel dégagé en souriant à la pensée du soleil qui s'annonçait, un temps hivernal comme je l'aimais, froid et sec. Finalement, je me remis en marche dans l'intention d'entrer dans le ministère demander à l'accueil si William travaillait aujourd'hui, mais je n'avais fait que deux pas quand l'air se déchira.

Let's go !:
 

Je retombais sur le pavé, mes oreilles aux prises d'un acouphène violent me faisant perdre mes repères et la vue brouillée. Désorientée, j'essayais de fixer mon regard vacillant sur le chaos environnant et enfumé et parvint à comprendre que l'entrée du ministère venait d'exploser, projetant des débris un peu partout. J'avais eu de la chance, j'étais face à une colonne quand tout avait explosé et m'avait placée en dehors des débris de verre. Je repris mon souffle coup par l'onde de choc et me relevais les jambes flageolantes tout en passant ma main sur mon visage. Je saignais légèrement à l'arcade et la lèvre, ça aurait pu être bien pire, autour de moi d'autres sorciers étaient en bien plus mauvais état. Un groupe de gens avançait dans la rue, s'éloignant et faisant voler devant eux un corps inerte. Les auteurs de l'explosion, visiblement. Me remettant d'aplomb, je courus dans leur direction tout en sortant ma baguette. Tout autour, la rue était un véritable spectacle de désolation, des blessés, ou pire, un peu partout. Des cris, des gens fuyant dans tous les sens. « Allez-vous mettre à l'abri ! » Ordonnais-je aux personnes les plus proches de moi, voyant qu'il y avait des échanges se sort au niveau des attaquants.

Je devrais être la première à suivre ces conseils. L'esprit maintenant plus clair, je savais parfaitement à qui nous avions affaire et la prudence m'aurait recommandé de rester éloignée de cela, me cacher avec les autres et attende que le calme ne revienne. Non, je ne laisserais pas une poignée de Semper Fidelis, car j'étais convaincue que ces sorciers encapuchonnés en faisaient partie, s'en sortir indemne. Quelques foulées supplémentaires et j'étais à portée de sorts, j'avais une désagréable sensation de déjà-vu, dire qu'il y a quelques jours, trois troufions avaient attaqué à un bar, ils avaient mis le paquet cette fois. À quoi cela pouvait bien servir de mettre en garde si on ne m'écoutait pas ? En parlant de déjà-vu en voyant en retrait une silhouette familière que je rejoignis. « Quand je te disais que tu provoquais les problèmes, parrain ! » Lui laissais-je, soulagée de voir qu'il n'était pas trop blessé. Un regard vers le ministère, non loin derrière : les rues se vidaient, mais je n'y vis pas ce que j'espérais : une meute d'auror arriver. Non, personne, juste les victimes plus ou moins inertes et quelques fuyards retardataires. Je serrais les dents et sortis de mon abri « Hey ! Essayez de vous attaquer à quelqu'un de votre carrure pour une fois ! » Leurs criais-je avec effronterie, baguette pointée devant moi.

Ma baguette dans votre tronche!:
 

Ma provocation eut l'effet escompté, le groupe ralentis et ils se tournèrent vers moi, se demandant qui avait la stupidité de s'opposer à eux. Au moins, cela leurs éloignait l'esprit de cet homme de l'autre côté qui les menaçait d'une arme à feu, alors celui là, il n'avait pas froid aux yeux. C'était une bonne idée ce type d'armes, rares étaient les sorciers qui en connaissaient les effets ! Un petit sourire en coin, dans le feu de l'action je ne ressentais pas de peur. Elle viendrait ensuite, une fois que la pression retomberait, mais pour le moment j'avais l'assurance d'un gryffondor face à un dragon, avec, très probablement, la bêtise qui allait de pair. Mais je me concentrais, moi et toute ma puissance magique qui se déchaîna hors de ma baguette pour aller frapper les mangemorts les plus proches. Mon sort n'était pas mortel, je ne voulais pas d'ennuis avec le magenmagot, mais assez puissant pour en envoyer un ou deux au tapis. Dans un mouvement gracieux de la baguette, je tenais le reste en joue, espérant que d'autres auraient la bonne idée de venir m'épauler.

_________________
 


Dernière édition par Rigel A. Black le Mar 2 Déc - 11:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealamande.tumblr.com/
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 25 Aoû - 16:27

Le membre 'Rigel A. Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé 6' :


--------------------------------

#2 'dé oui/non' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 26 Aoû - 15:18


La tension était palpable, le groupe de mangemorts ne bougeait plus. Se sentaient-ils vraiment menacés par cet homme qui les visait avec son arme moldue ? À l’abri derrière un pan de mur, William observait la scène. Il analysait chaque mangemort avec attention, chaque information qu’il pouvait acquérir était bonne à prendre. Mais le calme qui régnait en cet instant n’allait pas durer et d’ici quelques minutes le corps de l’homme au pistolet, ainsi que sans doute celui d’un ou deux mangemorts viendrait s’ajouter aux corps déjà inertes par terre.
Il ne pouvait laisser cela arriver, il devait trouver une solution. Mais surtout où étaient donc les aurors ? L’explosion au ministère avait-elle fait plus de victimes que ce qu’il pensait ? Les aurors étaient-ils incapables de se battre ? Quoi qu'il en soit, William devait trouver de l’aide.
Discrètement, il formula quelques mots de pouvoir et un filet argenté sorti de sa baguette avant de prendre l’apparence d’un faucon. Aussitôt, le patronus partit en volant en direction du ministère. William l’avait envoyé chercher de l’aide, n’importe quel aide. L’oiseau guiderait les secours vers l’endroit où le chaos allait subvenir d’ici quelques instants.

William passa une nouvelle fois la tête en dehors de son abri et vit quelqu’un arriver vers lui. Rigel ! Mais que faisait-elle là ? En d’autres circonstances, il aurait été content de la voir, mais là s’il y avait bien quelque chose qu’il souhaitait c’est qu’elle se trouve le plus loin possible des mangemorts. Mais la venue de sa filleule lui fit prendre conscience que ces mangemorts ne pouvaient être que les Semper Fidélis dont elle lui avait parlé. À cette révélation, et sachant ce qu’ils feraient à Rigel s’ils l’attrapaient, il prit peur.
Mais bien sûr, comme à son habitude sa filleule ne fit pas preuve de retenue ou de bon sens. Et lorsqu’elle partit à l’attaque, il sut ce qu’il avait à faire. Hors de question de la laisser seule face à ces sorciers.

« Et merde.

Et alors qu’elle envoyait une pluie de sorts sur les mangemorts, William, fit une grimace et sortit de  son abri. Tant pis pour sa couverture, son infiltration se terminait aujourd’hui, il n’était plus question d’enquêter sur les Puritatems et les Sempers, non, à présent il combattait à visage découvert.
La baguette tendue vers le groupe de mangemorts, qui venait de subir une attaque frontale, il se plaça aux côtés de la jeune femme. Deux ex-mangemorts face à leur destin.


Et un petit sortilège, un !:
 


Lorsque le sortilège sorti de sa baguette, William sut que quelque chose n’allait pas, son sort informulé avait dû être perturbé par sa colère, car ce ne fut pas le sortilège prévu qui était sorti. Le rayon rouge parti tout droit vers un mangemort, mais ce dernier réussit à le dévier avec sa propre baguette. Le rayon rougeâtre alla s’écraser contre la devanture d’un magasin la faisant voler en éclat.
William pointait toujours sa baguette sur les mangemorts et respirations lentement afin de se calmer. La colère n’était pas le bon moteur dans cette situation, il devait faire preuve de sang-froid.





Dernière édition par William McGeary le Mar 26 Aoû - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 26 Aoû - 15:18

Le membre 'William McGeary' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé oui/non' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
Professeur & Joueuse de Quidditch
avatar
Professeur & Joueuse de Quidditch
Feat : Hayley Williams
Messages : 200
Points rp : 1606
Localisation : La tête en l'air

Identité du Sorcier
Age: 23 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Professeur de Vol . Joueuse de Quidditch

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 26 Aoû - 17:00










Toujours Fidèle !
[Event]








De la poussière et du sang dans la bouche


Tétanisée dans mon coin de gravas et de poussière, je ne vis ni n'entendis Ephrem pénétrer dans ma cachette. Je ne me rendis compte de sa présence que lorsqu'il s'adressa à moi d'une voix rassurante mais pressée. Très vite, il reporta son attention sur les événements se déroulant au-dehors, murmurant pour lui-même. Lorsqu'il quitta la pièce en ruines, me laissant en arrière comme il m'avait trouvée, je pris conscience de l'inutilité aberrante dont je faisais preuve.
Sans plus attendre et sans trop réfléchir non plus, je pris la bouteille d'Ogden's Old Firewhisky qui tintait dans mon sac. Retirant le bouchon d'un geste vif avec mes dents, je pris quelques gorgées du breuvage qui irradia dans tout mon corps. Requinquée par l'alcool et l'illusion d'aller bien, je remis le Whisky dans ma besace avant de me lever. Essuyant d'un geste rageur les larmes qui continuaient de dévaler la courbe de mes joues, je fis quelques pas prudents vers la fenêtre au verre brisé.

La fumée avait à présent envahit les rues et un épais nuage m'empêchait de distinguer les lieux à plus de cinq mètres. Je pris donc le courage qu'il me restait à pleines mains et sortit de l'échoppe où je m'étais terrée comme un lapin. D'un geste fluide, je me saisis de ma baguette et la tendis devant moi, prête à réagir à la moindre attaque.
Je me mis à courir et lorsque je parvins au coin de la rue, je pu me glisser le long du mur pour observer ce qui se déroulait dans le chemin adjacent. Des voix résonnaient dans l'air devenu presque irrespirable. Des lumières brillèrent dans un éclair fugace, éclairant davantage la scène que je ne distinguais qu'à peine. Le groupe de sorciers encapuchonnés se dressaient face à trois autres qui semblaient les défier. Était-ce enfin les Aurors qui s’interposaient ? Mais pourquoi étaient-il si peu ? Non, il devais s'agir deux quelques fous prêts à sauver leur prochain. De l'endroit où j'étais dissimulée, je ne pouvais apercevoir leurs visages.

Une bouffée d'adrénaline me fit perdre complètement toute notion de danger ou d'instinct de survie. Derrière mon mur, j'étais dans le dos des Mangemorts, puisqu'il ne faisaient à présent plus aucun doute qu'il s'agissait de quelques uns d'entre eux. Je pouvais réussir à les prendre par surprise si j'étais assez rapide et que je ne ratais pas mon coup.
Me glissant un peu plus sur le côté pour avoir un meilleur angle d'attaque tout en étant protégée d'une riposte, je tendis ma baguette.
Mode killeuse [ON]:
 
« Stupéfix ! » Un jet de lumière rouge s'élança vers le petit groupe qui s'était formé sur la place. Hélas, j'avais agis dans la précipitation et mon sort avait été vain. Il toucha de plein fouet un des rares lampadaires encore debout qui trembla sous le choc avant de s'écrouler, soulevant un nouveau nuage de débris. Aussitôt, une des silhouettes se tourna vers moi et j'eus à peine le temps de voir l'étincelle rouge. Je fus projetée en arrière, étourdie par le choc qui avait frappé ma poitrine. La sensation de chute fut bien pire que désagréable. Je savais que j'allais tomber, mais tout mon corps était raidit, m'empêchant d'esquisser le moindre geste pour amortir la douleur. Mon corps s'écrasa au sol comme une poupée de chiffon et ma tête rencontra, un peu trop brusquement à mon goût, les pavés froids.
made by Poulpette

_________________

    « COMMENT CA C'EST MA TÊTE QUI ATTIRE LES COGNARDS ?»
    JE PARLE EN #DC143C ET J'AIME CA
    Now touch the Rainbow  :Mavis:


Dernière édition par Mavis J. Pye le Mar 26 Aoû - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 26 Aoû - 17:00

Le membre 'Mavis J. Pye' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé oui/non' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 26 Aoû - 19:32

Jordan tenait toujours en joue la bande de Mangemorts. Ce qu'il disait ne devait jamais être pris à la légère. Il est un homme de parole, en particulier tout ce qui concerne la mort. Et son revolver était comme l'objet qui propageait sa '' bonne '' parole. Il n'avait qu'une balle dans le barillet ! Une seule et unique balle... Le moindre faux pas et il pouvait être tué sur place par un sort perdu. Le taux de réussite de son tir était terriblement faible car il avait peu tiré ses temps-ci et au fond, il n'avait jamais été un bon tireur. Seulement un bon parolier qui savait manier ses mots aussi bien que son arme.
Voyant que visiblement, aucun des Mangemorts allaient changer d'avis, il arma le chien et visa la tête du premier encapuchonné. Mais avant qu'il fasse quoi que ce soit, il put apercevoir une silhouette féminine se dissimuler doucement derrière eux pour les contourner. Très bonne initiative ! Si elle était devant lui en ce moment même il l'aurait déjà remercié avec gratitude pour ce geste plutôt courageux ! Celle-ci ce mit à crier qu'ils devaient plutôt s'attaquer à quelqu'un de leurs carrures ! Quelle effronterie ! Jordan était peut-être vieux et pas très expérimenté en magie avec toutes ses années d'ermitage derrière lui, mais il n'en restait pas moins quelqu'un de menaçant ! Enfin, pour un vieil homme... Mais qu'importe ! Il allait quand même les affronter ! Et pour appuyer ses propos, la jeune femme lança un sort de stupéfixion sur l'un de ses ennemis qui s'affala par terre sous la violence du sortilège. Parfait ! Une distraction de poids pour Jordan qui sans réfléchir ou viser parfaitement tira sa seule balle vers le premier mage noir venu.
Résultat du tir:
 
La balle le manqua de près de lui exploser le crâne, à la place elle lui désintégra son oreille gauche et traversa la vitre d'un magasin qui explosa en centaines de débris de verre au contact. Dans le feu de l'action et sous des sortilèges qui pleuvaient de partout, il courut quelque mètre et défonça la porte d'un magasin d'Alcool pour sorcier dont la devanture avait été annihilée par l'explosion du Ministère. Le Garde-chasse reprit son souffle qui commençait à lui manquer sérieusement, que soit maudite sa vieillesse ! Des jets de lumières venaient de toutes les directions, l'air empestait horriblement le sang et la fumée et Jordan venait tout juste de marcher sur le cadavre de la propriétaire des lieux. Il s'excusa d'un simple :'' Pardon '' et attrapa une bouteille de Whisky Pur-feu qui lui réchauffa le gosier et ses pieds pour qu'il puisse pouvoir continuer la Bataille du Chemin de Traverse...
Il rangea dans sa poche intérieure son revolver et s'élança dans la rue, baguette à la main lançant des sorts aléatoirement dans tous les sens. En  sautant par-dessus les restes d'un petit amas de pierre, il faillit être touché par un sortilège de la mort venant d'un des encapuchonnés visiblement jeune. De rage il lança d'un geste puissant un furieux '' Bombarda Maxima ! '' droit dans sa direction. Malheureusement, Jordan avait mal interprété le geste et le sort fut projeté plein dans un magasin d'accessoires de Quidditch. Toute la façade du bâtiment s'écroula dans un déluge de pierre et de poussière. Son ennemi répliqua avec un sort de stupéfixion qui envoya valdinguer notre Jordan et le fit rouler sur plusieurs mètres. La douleur était indescriptible, un mince filet de sang coulait déjà de sa bouche et il voyait des étoiles partout. Il cracha le sang qui commençait à envahir sa bouche de son goût métallique et pris appui sur le rebord d'une boutique dont il ignorait le nom.  Mais il fut très surpris lorsqu'en se relevant, il fit face-à-face avec une de ses collègue : Mavis Pye. Il l'avait rencontré de nombreuse fois et elle lui donnait des conseils de temps en temps, mais pourtant il avait toujours su qu'elle le trouvait étrange. Mais là ! Elle tombait à pic !

Bonjour Miss Pye ! Vous tombez bien ! Comme vous le voyez, j'ai été touché et une goulée de votre whisky me ferait le plus grand bien !
Mais en voyant qu'elle était dans les vapes, il se rapprocha d'elle et lui tapota plusieurs fois la joue. Et alors qu'elle entamait difficilement son réveil, Jordan rit un bon coup et lui dit d'un air désinvolte :

Vous devriez faire attention ! Ce n'est pas trop un endroit pour vous ici !
Mais en riant, le sang remontait encore à sa bouche et il dut encore  le recracher. Foutu Mangemorts !


Dernière édition par Jordan Stewart le Mar 26 Aoû - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 26 Aoû - 19:32

Le membre 'Jordan Stewart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé oui/non' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Mads Mikkelsen
Messages : 97
Points rp : 1640
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 48
Affiliation: Neutre
Métier: Professeur de Sortilèges et Directeur de Serpentard

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Dim 31 Aoû - 16:07



Tour 1
Event : Toujours fidèles

Stigandr était assis dans l’un des salons de thé sorciers guindé de Londres, à deux pas du Chemin de Traverse. En face de lui, un homme tiré à quatre épingles au visage sévère. Il ne faisait aucun doute ou presque que cet homme était étranger et à raison, puisqu’il était danois et c’est dans cette langue que la conversation se déroulait. Leur entrevue durait depuis maintenant quinze minutes et elle allait bientôt prendre fin.

Le professeur de sortilèges reposa sa tasse de thé fumante et tamponna délicatement le coin de ses lèvres avec sa serviette blanche. « Qu’en est-il de son comportement en classe ? » « C’est une élève appliquée et sage. Elle a bien retenu la leçon de ses erreurs passées et elle tient à ce que vous sachiez qu’elle fait de son mieux. » Stigandr releva le menton en gardant son regard sur la petite table tandis qu’un rictus froid –sans doute forcé- apparaissait au coin de ses lèvres. « Je n’en doute pas. » L’autre n’attendit pas deux secondes pour rétorquer d’une voix neutre, tout en se levant. Il était l’heure pour lui de partir. « Elle voudrait que vous veniez la voir. Elle supporte de moins en moins mes éternels laïus et ne lit plus les livres... Je ne suis que son précepteur et elle me le rappelle sans cesse... » Le professeur l’imita, rajustant son costume, répondant d’un air détaché… « J’ai beaucoup de travail en ce moment. Dès que j’aurais plus de disponibilités… » Son interlocuteur ne le laissa pas terminer. Quel manquement à l’étiquette ! Stig n’eut même pas le cœur à lui en tenir rigueur lorsqu’il entendit la suite… « Votre fille vous aime encore Stigandr. Si vous continuez à la traiter comme un simple rendez-vous à repousser éternellement sur un planning, j’ai peur qu’elle n’ait bientôt pour vous plus la moindre indulgence. » Bien entendu, de sa bouche à lui, cela n’était que bienveillance. Après tout, il payait cet homme pour qu’il serve de père par procuration.


Stigandr avait quitté le précepteur de sa fille et était demeuré songeur malgré tous ses efforts pour se détacher de ses dernières paroles. Ses doigts se crispèrent. Ses pensées uniquement tournées sur le livre qu’il avait finalement gardé dans sa veste. S’il n’avait pas tant été absorbé dans ses rêveries parentales, il aurait sans le moindre doute, vu, entendu ou même senti que quelque chose n’allait pas. Mais voilà, son esprit était ailleurs et l’explosion le projeta littéralement de l’autre côté de la rue. Lorsqu’il rouvrit les yeux, un voile rouge tombait sur le ciel et aux premiers abords, il se demanda si cela venait du choc ou bien d’un nouveau système de défense du Ministère. Cela avait-il vraiment une importance ? Il avait tellement mal à la poitrine qu’un troupeau de poneys volants auraient pu traverser le ciel qu’il n’en aurait vraiment rien eu à cirer.

Le choc passé, il tenta de se redresser avant de se rendre compte qu’un morceau d’armature en ferraille était planté dans son torse. Une sueur froide glaça son sang. Pourquoi respirait-il encore ? Lorsqu’il entrouvrit sa veste, il constata avec effroi que l’acier s’était logé dans son livre… le livre qu’il avait décidé de garder car sa fille refusait de les lire. La petite venait de lui sauver la vie par son effronterie. Voilà qui faisait réfléchir. Il retira la pointe, superficiellement logée dans sa chair et balança le bouquin. Les quelques mouvements qu’il esquissa lui suffirent pour lui faire réaliser qu’il n’avait pas eu de la chance à tous les niveaux parce qu’il avait un mal de chien à respirer et ne parlons pas de la douleur qui lui vrillait le cerveau.

Après maints efforts, il parvint à se relever, sa main se saisissant de sa baguette. Maintenant, il devait pouvoir faire face, après tout, il avait connu pire. La scène qui se déroula sous ses yeux fut brève mais particulièrement éloquente. Un homme qu’il identifia comme le Ministre de la magie était suspendu dans les airs, entouré par des -… appelons un chat : un chat- mangemorts et quelques individus s’étaient dressés courageusement sur leur route, dont Mavis qu’il reconnut en une fraction de seconde lorsqu’elle s’écroula non loin de lui. Même si il était courbé, un bras recroquevillé sur son torse endolori, il s’agenouilla près de la gamine pour s’assurer que le sort qu’elle venait de recevoir n’était pas fatal et par chance, ce n’était pas le cas.


Vous devriez faire attention ! Ce n'est pas trop un endroit pour vous ici !

« Ce n’est un endroit pour personne en ce moment. Comment ça va Stewart ? » Dit-il calmement tandis qu’il s’enquérait de l’état de santé de son collègue qui libérait sa bouche d’un liquide rougeâtre et gluant. Mais les mages noirs n’en avaient pas encore terminé avec eux et l’un d’eux, sans doute contrarié de les voir toujours en vie lança une nouvelle salve rageuse. Stigandr se protégea du sort en projetant une enseigne de magasin, ce qui lui arracha une nouvelle décharge cuisante et renchérit avec un Expulso. Cela n’eut pas l’effet escompté car si le mangemort fut touché, ce ne fut qu’à l’épaule.

Cet effort lui fit presque tourner la tête et Birgerjarl se sentit partir. Il tenta de rester droit, mais il dut s’aider de sa main pour ne pas que son corps ne rencontre définitivement le sol. Il était hors de question de faire une syncope maintenant !

Les petits dés:
 

code by Silver Lungs


Dernière édition par Stigandr Birgerjarl le Dim 31 Aoû - 20:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Dim 31 Aoû - 16:07

Le membre 'Stigandr Birgerjarl' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé 6' :


--------------------------------

#2 'dé oui/non' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
Admin
avatar
Admin
Feat : -
Messages : 474
Points rp : 1567

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Dim 31 Aoû - 23:46



[Event] Toujours fidèle !
Tour 2
Dans la rue, une chape de silence était tombée avec la poussière soulevée par la déflagration. La situation n'était pourtant pas si horrible qu'elle le semblait : parmi les corps étendus au sol, très peu sont réellement morts, beaucoup ne sont qu'inconscients. Le spectacle n'en restait pas moins lugubre. Jon Kyran, chef des aurors, s'extirpa d'une issue de secours après avoir été bloqué par l'ascenseur rendu inutilisable, la désolation qui l'attendit dans l'atrium le retarda quelques instants. La mine soucieuse, il fit le tour des lieux avant d'entendre des voix, « où sont les aurors ? ». L'homme s'approcha pour découvrir deux hommes blessés par l'explosion, il les connaissait, au moins de vue, l'un d'eux était le frère d'un de ses aurors, l'autre... Le regard de Jon s'illumina. « Les aurors ont été bloqués dans le bureau, j'ai vu une rune sur la porte... Vous êtes le professeur de runes de Poudlard non ? J'ai besoin de vous ! »

Une alerte retentit dans les locaux de Sainte Mangouste, l’hôpital pour blessures magiques. Ce n'était pas une chose commune et laissa une certaine confusion parmi les guérisseurs, la nouvelle semblait bien trop grosse pour être crédible. Le ministère, attaqué, en temps de paix ? C'était un cauchemar qui semblait se répéter mais, quelques minutes après les explosions à peine, une équipe de medicomages était envoyée par réseau de cheminée spécial au ministère. Rapidement, ils s'occupèrent des plus grands blessés de l'atrium.

La cavalcade se poursuivait dans le Chemin de Traverse. Les mangemorts, car oui, il s'agit bel et bien de mangemorts, ont été ralentit par la résistance surprenante qu'ils ont rencontré. Le sort de Rigel en a mis deux hors d'état de nuire, mais ça ne fut rien en comparaison du chaos que le tir d'une arme à feu déclencha. Une arme moldue qu'ils ne connaissaient pas, mais qu'ils savaient dangereuse, fort heureusement, aucun d'eux ne savait que le revolver était à présent sans la moindre munition. Cela suffit à provoquer un vent de panique accélérant leur fuite, elle ne fut pourtant pas bien longue, arrivés au mur menant au Chaudron Baveur, ils se retrouvèrent acculés : le passage avait été scellé avec le blocage du transplanage. Furieux, l'un des mangemorts riposta d'une salve de sorts plus destructeurs les uns que les autres, obligeant les sorciers à se disperser pour trouver un abri. Le regard féroce, le mangemort s'élança, couvert par ses congénères et saisit la première personne qui lui vint sous la main : Mavis. La tenant en joue de sa baguette et l'immobilisant fermement, il obtint la réaction escomptée, les tirs cessèrent et un vent glacial vint balayer la rue plongée dans un lourd silence.

Jon guida le maître de runes au travers des issues de secours, ne rencontrant que peu de sorciers, le ministère n'était jamais très peuplé le samedi et, soit les employés présents s'étaient rués à l'extérieur, soit ils s'étaient terrés dans les bureaux, attendant des nouvelles. Ils arrivèrent devant le bureau des aurors dont la porte était ornée des runes rougeoyantes. « J'ai tenté de briser le sort, mais me suis fait expulsé quand j'ai voulu m'en approcher, je n'ai que très peu de connaissance en la matière. Enfin, c'est vous le spécialiste » expliqua-il en se frottant le bras, non seulement il avait été rejeté, mais elle lui avait provoquée quelques brûlures également. « Je ne vous serais pas utile ici, je vais tenter d'apporter un peu de soutiens dans la rue... Ils n'iront pas bien loin au moins. »

Dans une tension palpable, les mangemorts pointaient leurs baguettes sur les quelques fous qui voulaient leur faire obstacle en se repliant dans la boutique la plus proche : Fleury et Bott. Le mangemort qui tenait toujours Mavis en joue entra en reculant dans la boutique, avant de sentir le bout d'une baguette contre sa gorge. Avec un sourire sinistre et un regard menaçant, il tourna lentement la tête vers la main tremblante qui tenait la baguette. Propriétaire de cette main, le libraire tentait, dans un sursaut désespéré, de protéger sa boutique et ses clients. Le mangemort n'esquissa pas un geste, plusieurs éclairs rouges frappèrent l'homme qui s'effondra au sol. L’effroi de la clientèle fut rapidement maîtrisée, les mangemorts les ligotèrent les uns après les autres, Mavis avec eux. Celui qui semblait diriger l’opération avisa le corps toujours flottant de Kingsley qu'il réanima non sans un sourire malsain, les autres mangemorts se plaçant tout autour dans un cercle menaçant pendant qu'un autre surveillait la rue, avec ces otages, il aurait été inconscient de forcer ce barrage.

Le petit groupe de sorciers dans la rue se regroupa dans la boutique en vis-à-vis, faisant l'état des lieux, comptant leurs blessures et cherchant un plan. Ils furent bientôt rejoints par Jon accompagnant Damon. « Les renforts ne devraient plus tarder, je l’espère... Le mieux à faire est de patien... » mais sa phrase fut interrompue par un hurlement inhumain venant de l'autre bout de la rue. « Kingsley... » murmura le chef des aurors en reconnaissant la voix de son ministre et ami.

« Dis-nous comment dégager d'ici » cracha le mangemort, baguette pointée sur le ministre qui se débattait, en lévitation, le visage marqué par la douleur.

Le chef des aurors faisait les cent pas dans l'échoppe, les doigts pinçant l'arrête du nez, tachant de faire abstraction des cris qui surgissaient. « Nous ne pouvons pas attendre, ils doivent chercher un moyen de s'échapper et j'ignore combien de temps cela prendra avant que la rune ne soit brisée ! » Il s'appuya contre la fenêtre, les dents serrées. Combien de temps avant qu'ils ne se lassent de la résistance de Kingsley et ne menacent d'exécuter leurs otages ?

« Vous avez tenté de danser sur un pied au milieu de douze tasses de thé enroulés dans du jambon de Parme, on dit que ça brise les maléfices » Répliqua Kingsley d'un ton badin, la voix rauque mais l'oeil plein de défi.

« Très bien » Récapitula Jon à son équipe d'infortune. « Nous les prenons à revers par le réseau de caves qui passent de celle de la boutique de Quidditch à la librairie. Il nous faudra la plus grande discrétion, la cible, c'est de sécuriser les otages. Compris ? » Il se tourna vers la seconde équipe « Et vous, n'ouvrez le feu qu'en extrême nécessité et ramenez le plus de blessés possible ici. Enfin, vous savez quoi faire, Miss Black, vous êtes médicomage, je vous les confie. » conclut-il, laissant Stigandr et Jordan aux bons soins de la jeune sorcière. Il prit avec lui William et Damon en partant vers le magasin de Quidditch.

A peine avaient-ils quitté la rue qu'une nouvelle explosion ébranla l'air, envoyant une nuée de débris de briques. Un groupe de mangemorts en déboucha, baguette au poing et cherchant visiblement l'endroit où se cachaient leurs collègues.


Situation :

La rune sur le bureau des aurors est une rune de verrouillage assez complexe, doublée d'une rune de feu et de zone. Plus encore, elle est maintenue à distance par quelqu'un d'autre.
Ephrem, tu as un lancé d'un dé oui/non, si oui, tu parviens à identifier le mangemort qui maintiens la rune. Si non... Et bien il ne reste plus qu'à aller tenter tes facultés de déduction chez les mangemorts pour trouver celui qui est en cause.

Les mangemorts qui viennent d'arriver veulent allez prêter main forte aux autres. C'est ce qui s'appelle une nécessité. Stigandr, Jordan et Rigelsont le seul rempart pour les bloquer. Vous avez le droit aux deux dés d'attaque oui/non pour tacher de les retenir. Bon courage.

Mavis : l'attention des mangemorts est concentrée sur Kingsley, occupés à lui soutirer les informations. Tu as le droit à un lancé oui/non pour tenter de t’échapper discrètement.

William et Damon, guidés par Jon, vous arrivez dans la cave de Fleury et Bott. Chacun un lancé d'un dé oui/non, si vous faites tous les deux oui, vous parvenez à libérer quelques otages sans être vu, si un seul oui, vous n'en libérez qu'un. Si les deux non... Et bien il faudra qu'ils se débrouillent.

Vous avez jusqu’à dimanche prochain, le 7 à 18h pour répondre à ce tour. Et... que le sort vous soit favorable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Matt Smith
Messages : 64
Points rp : 1528
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 29
Affiliation: Bien
Métier: Professeur d'étude des runes

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 1 Sep - 22:33


Alors que l'homme parterre ne me répondit pas, sûrement trop dans les vapes, une voix familière s'éleva derrière moi. C'était Damon, m'expliquant qu'il y avait au moins son frère dans le bureau des aurors. Je levai la tête vers l’ascenseur qui semblait hors service et je ne savais même pas s'il y avait des escaliers pour accéder aux autres étages. Nous étions dans la mouise, et pendant que certains jouaient les héros en risquant leurs vies, d'autres cherchaient des solutions un peu plus adéquates... Alors que je réfléchissais, une voix inconnu répondit enfin à ma question principale et en plus il m'avait reconnu !! Ils étaient bloqués par une Rune ? Voilà qui était intéressant, je me sentais plus qu'utile en ce lieu. Encore une fois, mon instinct m'avait mené au bon endroit. Peut être que seul moi pourrait les sortir de cette cage... N'empêche que l'inconnu, qui ne se présenta même pas ce malpoli de service, me guida jusqu'à la porte des Aurors. Une rune liée rouge flamboyante resplendissait sur le dessus de la porte et tandis que l'autre m'expliquait qu'on ne pouvait pas passer et qu'en plus ça brûlait, moi je me régalai à devoir briser une telle rune !! J'étais comme un enfant devant un simple jeu, ne me rendant pas vraiment compte de la réalité de la chose, et cela se voyait sur mon visage :




Alors que l'autre s'en allait, me laissant seul face à ma responsabilité de libérer les renforts qui nous permettrait de sortir de se pétrin, je me mis à étudier la rune qui me faisait face. Je restai assez loin, histoire de ne pas me retrouver projeter au loin par une zone de feu. Elle était composée de trois runes. Naudhiz, rune de feu, dont la principale utilisation principale est la défense contre les charmes liants, la protection contre les attaques magiques, et la neutralisation des assaillants... Autant dire une rune parfaite pour empêcher quelqu'un d'entrer quelque part. Seule déjà elle n'aurait pas été facile à défaire, mais cela aurait tout à fait été dans mes compétence. Rien d'étonnant à ce que l'homme n'ait pas réussi à briser les sortilèges, cette rune bloquant les attaques magiques, seule une autre rune pourrait en venir à bout. La deuxième rune était Thurisaz, également rune de feu, qui agit comme une barrière offensive... Elle utilise sa force pour bloquer les adversaires et les repousser. La zone de feu venait d'ailleurs sûrement de cette rune-là, son feu servant à purifier, le but ici étant de purifier la zone pour neutraliser les assaillants. La dernière rune, qui venait parfaire ce tableau, était Elhaz, la rune de protection la plus puissante de tout le Futhark...  Ces trois runes liées donnait un glyphe plutôt sympathique :




Mais maintenant, il fallait la neutraliser !! Chaque chose en son temps, il fallait tout d'abord tenter de neutraliser la zone de feu...


Dès:
 


Pour moi, le plus logique pour combattre le feu était d'utiliser une rune dont l'élément était l'eau, et Laguz semblait parfaite pour cela car en plus elle permettait de vaincre les obstacles et les blocages se trouvant sur notre passage. Je dessinais la rune dans les airs avec l'aide de ma baguette, me concentrant pour invoquer la rune qui m'aiderait. Alors que celle-ci brillait en bleue, je faisais mine de pousser avec mes mains. Laguz se heurta au bouclier invisible, cherchant à combattre celui-ci. Mais à peine au bout de cinq secondes, une explosion interrompit le processus, me faisant virevolter au-dessus du sol tout en me brûlant à moitié. Alors que je retombais lourdement, ma rune avait disparu... Je mis mes deux mains sur le sol, et relevait la tête vers la porte. Je regardai la rune avec colère, répondant à un défi inexistant, comme si elle pouvait me narguer de là où elle était. Je savais que c'était possible, les runes étaient, dans un sens, vivante. Je remontai les manches de ma veste et gravai sur mon bras droit Tiwaz, la rune de la victoire. Une victoire juste, comme cette rune les aimait... Mon but ici était de délivrer des otages, autant dire que c'était un combat noble et que Tiwaz ne pouvait que marcher dans ce genre de situation. Elle m'aiderait à fabriquer des runes plus efficaces, plus forte, faisant office de général d'armée motivant ses troupes afin qu'elles frappent plus fort. Hors de question de me laisser avoir par un mangemort qui pourrait être plus fort que moi. Je remis en place mon noeud papillon, réfléchissant à quelle rune je pourrais utiliser. J'étais un idiot d'avoir pensé que Laguz aurait pu marcher, elle était la rune de la croissance et ne détruisait que les obstacles qui se trouvaient sur notre chemin d'évolution... Rien à voir avec le contexte actuel, mon évolution ne se trouverait en rien changé si j'échouais... C'était ce genre de petits détails d'interprétation qui pouvait nous coûter la vie dans ce genre de moment. Ce n'était pas le moment de lambiner... Au boulot...




Dernière édition par Ephrem Ellinger le Lun 1 Sep - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2429

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Lun 1 Sep - 22:33

Le membre 'Ephrem Ellinger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé oui/non' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   Mar 2 Sep - 11:57


La situation était des plus chaotique, les sorts fusaient de partout et les mangemorts résistaient bien. Alors que William s’était mis à l’abri derrière une table de la terrasse d’une petite boutique, il pouvait voir sa filleule qui se battait avec acharnement. Il ne pouvait imaginer ce qu’elle ressentait en cet instant, vivre trois incidents impliquant des mangemorts en moins d’un mois avait de quoi choquer même les plus téméraires.
Puis tout s’accéléra, les mangemorts prirent la fuite en direction du Chaudron Baveur, poursuivis par le groupe de sorcier. Dans la panique, William n’avait pas eu le temps de voir qui se trouvait à ses côtés, ainsi il n’avait pas encore remarqué la présence de Mavis. Le portail magique refusant de s’ouvrir, les mangemorts étaient acculés.
Une fois de plus les sorts fusèrent en tous sens, puis soudain ce fut le calme plat. Plus personne ne bougeait, William était tétanisé. L’un des mangemorts venait de prendre en otage la jeune professeure de vol. En cet instant ,tout fut chamboulé dans l’esprit de William, il se posa mille et une questions. Que faisait-elle là ? Pourquoi avait-elle pris part à la bataille ? Mais il se ressaisit, paniquer en de telles circonstances n’apporterait rien de bon.

Incapable de faire quoi que ce soit, William assista contre son gré à la fuite des mangemorts, qui avaient bien entendu emmené Mavis et le ministre. Se réfugiant chez Fleury et Botts, les mangemorts étaient à présent à l’abri du petit groupe de sorcier.
William resta figé quelques instants, regardant avec effroi la porte de la librairie qui venait de se refermer. Il finit néanmoins par aller prêter main-forte à Rigel pour transporter les blessés dans la boutique voisine de la librairie.
Cherchant à s’occuper l’esprit en attendant de savoir quoi faire, William s’assura que Rigel n’était pas blessée avant de l’aider à s’occuper des deux sorciers. Parmi eux ,il reconnut, Birgerjarl, un ex-auror danois avec qui il avait travaillé quelques années plus tôt. Que faisait-il à Londres ? Cela ne faisait aucun doute que William ignorait la nouvelle fonction du danois.

Ils furent rejoints quelque temps plus tard par Jon, le chef des aurors, et un homme que William ne connaissait pas. Il était plutôt content de voir débarquer la cavalerie, quoiqu’un peu tard. Et alors que Jon commençait à expliquer que les renforts allez arriver, un cri de détresse se fit entendre de la boutique voisine. William comprit alors que le ministre faisait les frais de l’emprisonnement des mangemorts en ce lieu.
Jon prit les choses en main, et en l’espace de quelques minutes un semblant de plan fut mis en place. Suivant les ordres de son collègue, William le suivit dans la rue en direction de la boutique de Quiddicth, tout en lâchant un : « Fais attention à toi » à sa filleule.

Les trois hommes traversèrent la rue, à peine furent-ils entrés dans la boutique qu’une nouvelle explosion se fit entendre. William eut tout juste le temps de regarder par la vitrine du magasin et apercevoir un groupe de mangemorts vadrouiller dans la rue. Ainsi donc ,les renforts étaient arrivés, mais ce n’était pas les leurs. William suivit les deux hommes jusqu’à l’entrée du tunnel menant à la librairie. Ils devaient faire vite, il était hors de question de laisser Mavis et le ministre aux prises avec les mangemorts quand leurs renforts découvriraient leur cachette.

William se déplaça silencieusement dans le tunnel qui traversait  la rue, le dos voutait à cause de la petite taille du couloir, il avançait un Lumos au bout de sa baguette.
Lorsqu’ils arrivèrent enfin dans la cave du magasin, William interrogea Jon du regard sur la suite des évènements. Leur mission était claire : libérer les otages. Mais un souci se présentait à eux, combien y avait-il d’otages ? Outre Mavis et le ministre, qui d'autres pouvaient se trouver dans le magasin ? Le propriétaire des lieux, s’il n’avait pas été tué par tous les sorts qu’il avait reçus devaient en faire partie. Des sorciers avaient pu se réfugier dans la librairie au moment de la première explosion.

William monta en premier au rez-de-chaussée. Il entrebâilla discrètement la porte menant au reste de la boutique et jeta un furtif coup d’œil. Comme il s’en était douté, les mangemorts étaient occupés autour du ministre laissant les otages seuls.
Il ne réussit pas à voir exactement le nombre d’otages et ne vit pas Mavis. Il se retourna vers ses deux alliés de fortunes pour leur faire part de ses observations.
Puis il passa discrètement la porte et alla se cacher derrière une bibliothèque afin d’être à l’abri des regards. Que n’aurait-il pas donné pour avoir en cet instant une cape d’invisibilité.
Sans même savoir s’il était suivi par les deux hommes, il s’avança dans le magasin à pas feutrés afin d’essayer d’avoir un meilleur angle de vue sur les otages et leur ravisseur.
Il aperçut la tête rousse de Mavis de l’autre côté du magasin avec d’autres otages. Lorsqu’elle le vit, il lui fit signe de rester discrète et de ne rien dire.
La baguette en main, il s’approcha, toujours silencieusement, des otages les plus proches. Ils étaient dos à lui, il était impossible dans ces circonstances de communiquer avec eux.
Il posa sa baguette sur l’une des cordes qui retenait prisonnier l’un des otages et prononça la formule adéquate.


Le maître des cordages:
 

Le sort fut une réussite, le cordage qui retenait les mains liées de l'homme venait de céder. William lui fit discrètement signe de le rejoindre derrière la bibliothèque. Les mangemorts semblaient bien trop occupés avec le ministre pour se rendre compte de quoi que ce soit. Il intimida à l'homme de rester là, à l'abri des regards, pendant qu'il allait aider d'autres otages.




Dernière édition par William McGeary le Mar 2 Sep - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] Toujours fidèle !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Toujours fidèle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] Toujours fidèle !
» Event III.2 : Les mots ne suffisent pas toujours
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» La fidèle servante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Le Monde Magique :: Londres :: Chemin de Traverse-