Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1206
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

MessageSujet: Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)   Mar 21 Oct - 23:49

février

La nuit parsemée d’étoiles laissait place à une lune aussi ronde que pleine. Un temps idéal pour observer les constellations qui nous entourent au sommet de la tour d’Astronomie. Pourtant, Poudlard était plongé dans un sommeil profond. Chaque âme ronronnait doucement sous la chaleur d’une couette bien chaude. Toutes ? Non bien sûr. Une lumière orangée scintillait timidement telle une étoile perdue, derrière l’une des nombreuses fenêtres du château. Là, à droite, juste en quatrième étage à quelques pas de la tour Est. Le bureau du professeur Mortimez était composé d’un large salon où dominait une magnifique cheminée datant des premiers pas de Poudlard. Le blason de l’école y était encore gravé dans la pierre, même s’il tendait à disparaitre avec les années.

De longs rideaux verts soyeux reposaient sur d’immenses fenêtres qui semblaient se perdre dans les profondeurs d’un haut plafond. De multiples plantes décoraient la pièce, tel que des tulipes pendues ou des chèvrefeuilles grimpants. Au centre se dressait une table basse rectangulaire, faite d’un bois massif et noir, usée et polie par les années. Tout autour se tenait deux fauteuils en velours très confortables et un large canapé en tissu. La lueur des flammes rougeoyante dansait contre les murs, donnant au salon un côté très chaleureux. Sur les murs, entre les nombreuses étagères et commodes, étaient accrochés de larges tableaux plus tristes les uns que les autres. Tous des portraits sombres, qui tiraient amèrement la tronche. Le portrait de famille de Mortimez ? Peut-être, l’homme ne s’était jamais laissé embarquer dans de grandes explications.

Là, au milieu de ce décor, se tenait trois hommes. Ils battaient des cartes tout en riant bruyamment après une journée bien remplie. Une bouteille d’hydromel, une autre de whisky pur feu et de la bierraubeurre séjournaient en bout de table. Les verres tintaient au son des rires tonitruants des trois hommes. Ils avaient le nez bien rond et savouraient avec grand étonnement ce moment royal de détente. Pedro avait opté pour un pantalon classique et une chemise en lin rapiécée. Malgré la chaleur que prodiguait la cheminée, il gardait son énorme écharpe en laine sombre autour du cou. L’été lui manquait terriblement et malgré les nombreux mois passés en Ecosse, il ne s’était toujours pas habitué au temps.

A ses côtés se tenait Stigy et Damon. Tous les deux se concentraient à présent sur leur jeu. Pedro, lui, laissa échapper un long soupir de soulagement. Il faut dire que ces derniers jours ne furent pas de tout repos. Entre le dressage de Shae qui lui échappait totalement (à croire qu’elle l’insultait plus qu’elle ne battait des cils) et Morgan qui se prenait pour un super héros sur la glace du Lac Noir, il ne savait plus où donner de la tête. A croire que son autorité en avait pris un sacré coup. Pedro ne voulait pas passer pour un prof faible, mais pas non plus pour un tyran. Bien sûr il avait ses favoris, ça il ne pouvait le nier, mais enseigner n’avait pas été toute sa carrière, loin de là. Avant tout, il était un chercheur, un passionné de plantes. Ce poste, il l’avait pris pour reprendre sa vie en main. Et vu son dossier plutôt surprenant, McGonagall n’avait pas lésiné longtemps à l’accepter dans son équipe.

Pedro n’était franchement pas un aussi bon pédagogue que ses deux camarades. Ils avaient l’air de gérer leurs élèves tellement mieux que lui. Le professeur de Botanique n’avait pas à se plaindre, mais il avait toujours cette angoisse que tout lui échappe. Déjà que sa matière n’était pas franchement appréciée de tous, un faux pas était vite arrivé. Il jeta un coup d’œil sur ses cartes, puis inspecta ses deux amis avec un sourire torve perdu dans sa barbe.

- Je me couche !

Pas la peine de perdre des gallions supplémentaire avec le jeu minable qu’il avait entre les doigts. Il attrapa sans peine un verre de whisky pur feu et le bu comme une simple gorgée d’eau. Même si Stigy et Damon étaient au courant quant à son retour vers les alcools forts, ces deux bougres ne se gênaient pas pour lui rappeler que ces breuvages n’étaient pas du jus de citrouille. A consommer avec modération donc.

- Je ne sais pas comment vous faites les gars … Mais moi j’ai l’impression que tout m’échappe depuis la rentrée. Surtout Shae Vidirian. Elle est tellement … surprenante et terrifiante à la fois ! C’est quoi votre truc ? Vous avez tellement l’air de savoir gérer une classe.

Il considéra un instant Damon, puis Stigy en espérant que peut-être ils lui donneraient la formule magique. Mais Pedro attrapa une nouvelle fois son verre de whisky pur feu pour le boire d’une traite. Sa tête devenait lourde, l’alcool prenant doucement effet.


Dernière édition par Pedro Mortimez le Mer 5 Nov - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Feat : Danila Kozlovsky
Messages : 111
Points rp : 1200
Localisation : Dans la Tour de Serdaigle, dans mon bureau, dans mes appartements, dans ma salle de classe, ou dans d'autres parties communes du château.

Identité du Sorcier
Age: 29 ans
Affiliation: Ordre du Phenix
Métier: Directeur de Serdaigle - Professeur d'Histoire de la Magie

MessageSujet: Re: Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)   Mer 22 Oct - 1:18


Soirée entre potes
Février | Avec Pedro, Stigandr et Mavis

"Merde !" s'exclamait Damon. Décidément, il haïssait l'hiver. Il hissa son visage hors de la neige, et essuya les quelques flocons restés sur sa peau. Il regarda alentours si quelqu'un l'avait vu, et vit que, non, il n'y avait personne qui l'avait vu se vautrer magnifiquement à cause d'une plaque de verglas en haut de la pente douce de la route qui menait au portail de l'école. Il se releva tant bien que mal, massant ses genoux endoloris, et sortit sa baguette. Il fit quelques moulinets avec, entraînant l'apparition d'une pancarte sur laquelle étaient notés les mots "Attention, sol traître. Gare à votre dignité." Il observa son oeuvre d'un air satisfait, avant de ramasser ses sacs de courses et de repartir en direction du château.

Malgré cette petite chute, Damon trouvait que la soirée était magnifique. En effet, c'était la première fois qu'il voyait un ciel étoilé depuis, eh bien, maintenant qu'il y pensait, depuis fin septembre. Seuls quelques petits nuages d'un blanc laiteux parsemaient le ciel nocturne hivernal, tandis que la lune illuminait le paysage de sa lumière spectrale, donnant un aura encore plus magique au paysage de montagnes et de forêt. Le sol était encore recouvert de neige, mais beaucoup moins qu'il y avait quelques semaines.

Le professeur d'arithmancie avait passé une journée assez remplie : le matin, il avait dû passer à nouveau à l'infirmerie pour une visite médicale obligatoire depuis l'arrivée de la nouvelle infirmière ; puis il était remonté dans son bureau pour la partie la plus cool de son travail (oui, ce soir votre narrateur a décidé d'être assez porté sur l'ironie) : la correction de copies. Il avait assisté au déjeuner, comme à son habitude, puis était monté dans la salle commune des Serdaigles pour y faire une actualisation des annonces, dont une qui avait ravi la plupart de ses étudiants. Puis, il s'était transplané jusqu'à la maison de ses parents à Southend-on-Sea pour y prendre le thé. Heureusement, ce qui l'attendait à son retour au château allait être plus plaisant : soirée poker avec Pedro et Stigandr !


Ce n'était pas la première fois qu'ils organisaient ce genre d'événement, mais à chaque fois, le directeur de Serdaigle se faisait une joie de retrouver ses collègues pour une partie de poker autour d'un verre, à échanger sur la journée passée ou autres sujets de discussion. Arrivé au quatrième étage, Damon frappa à la porte. Pedro lui ouvrit, l'invitant à entrer. "Sucre, hydromel, vieux rock moldu. Ca te va ?" dit le russkov en montrant ses sacs au professeur de botanique. Damon aimait bien le bureau de Pedro. Une multitude de plantes poussaient autour d'une table basse ancienne, alors que les immenses fenêtres gothiques donnaient la juste impression qu'ils se trouvaient dans un jardin d'hiver. Jenkins s'installa sur le canapé en déballant les nombreuses boîtes de sucreries achetées un peu plus tôt à Pré-au-Lard et posant la pile de vinyles sur un coin de la table. Stigandr arriva lui aussi, puis ils purent commencer.

Les trois hommes s'entendaient bien, et, justement, ça s'entendait. Damon admirait sincèrement ses camarades de jeu : Stigandr était un homme en apparence froid, insensible, mais Damon adorait sa manière d'enseigner, comme il appliquait la discipline ; Pedro, lui, avait une méthode d'enseignement plus proche de celle de Damon, mais c'était vraiment au niveau du savoir que le professeur d'arithmancie vouait un émerveillement envers le professeur de Botanique. Cette matière n'avait pas grandement inspiré le directeur de Serdaigle à l'époque de ses études à Poudlard, et il le regrettait amèrement aujourd'hui, mais le savoir de Pedro sur toutes ces plantes magiques était incroyable, et il l'avait bien aidé lorsqu'il lui avait donné quelques plantes de visions, surtout pour l'incident avec la jeune Gray.


"- Je me couche ! annonça Pedro.

Damon observa à nouveau ses cartes avec un certain dédain, avant d'avoir à nouveau son attention reportée sur Pedro, qui venait de boire du Whisky Pur-Feu comme on buvait de l'eau, ce dont Damon aimait se vanter, lui aussi. Malheureusement, il avait décidé de freiner un peu sur l'alcool, depuis une fête avec d'anciens camarades de classe où il avait amèrement regretté d'avoir trop bu. Il s'autorisa à reprendre un peu d'hydromel en écoutant ce que disait le professeur de Botanique :
- Je ne sais pas comment vous faites les gars … Mais moi j’ai l’impression que tout m’échappe depuis la rentrée. Surtout Shae Vidirian - Damon serra de plus en plus ses cartes en réprimant un grognement qu'il fit passer pour un simple remous gastrique -. Elle est tellement … surprenante et terrifiante à la fois ! C’est quoi votre truc ? Vous avez tellement l’air de savoir gérer une classe.

Le directeur de Serdaigle sourit légèrement. Cela ne faisait que trois ans qu'il enseignait, et deux ans qu'il dirigeait Serdaigle, mais en deux ans, il avait réussi à voir Shae Viridian dans son bureau plus de fois que n'importe quel autre élève. Malheureusement, à chaque fois, Damon ne pouvait se résoudre à trop la punir, car il y avait quelque chose dans cette jeune fille qui lui rappelait lui-même au même âge. De plus, c'était vrai qu'elle le faisait bien rire, tout de même.

- Pedro, si tu veux mon avis, c'est cette période. Y a tellement de trucs qui se sont passés, puis forcément, l'hiver n'est pas la saison la plus propice à la force de volonté. Si ça tenait qu'à moi, je resterai perché bien au chaud dans ma tour, à hiberner pour le reste de la saison. Comme cette chère chouette complètement timbrée de Trelawney disait - il leva le doigt comme un de ces oracles antiques - "L'hiver est la saison où la nature meurt ! Prenez soin de vous, où vous périrez dans d'atroces souffrances pulmonaires !" Quant à Shae... Je comprend tout à fait ton désarroi quant à ce véritable ouragan. Moi-même, j'ai déjà eu ma tonne de convocations à son propos, et je peux te dire que, au bout d'un moment, on voit le bon côté des choses bien plus souvent et plus grand chose ne nous étonne... sauf quand elle trouve de nouveaux moyens de semer le chaos... Mais sinon, concernant tes classes, quels sont tes problèmes ? Je pourrais en parler à mes aiglons histoire de calmer un peu le jeu.

Damon finit son verre d'un coup sec avant d'annoncer "Je passe". Il piocha dans une boîte de Fondants du Chaudron et remplit son verre d'hydromel.

_________________
I follow the white rabbit.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Mads Mikkelsen
Messages : 97
Points rp : 1698
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 48
Affiliation: Neutre
Métier: Professeur de Sortilèges et Directeur de Serpentard

MessageSujet: Re: Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)   Dim 16 Nov - 11:52

Mavis ∞ Pedro ∞ Damon
Alcool, cartes, jetons et... femmes !


Le son des aiguilles tintinnabulait dans l’encadre de l’horloge magique au mur. Accroché à son bureau, le dos droit, la plume leste et l’attention rivée sur les feuilles qu’il corrigeait, le professeur de sortilèges gardait les lèvres parfaitement scellées. Pas un instant sa main n’hésitait à rayer, corriger, plus rarement, encenser… et à chaque fois, la copie s’envolait pour rejoindre le tas qui lui était alloué, non sans grâce et avec une discipline parfaitement militaire, avant qu’une autre ne la remplace. Pas une feuille ne se tenait de travers, pas une seule ne s’égarait sur le sol. Chaque chose était à sa place et gare au moindre élément qui voudrait perturber l’ordre instauré… Ou peut-être pas ! Quoi que… si en fait.  

D’ailleurs, pendant ces instants à l’étrange inertie et où seul le grattement singulier de la plume sur le papier faisait montre de son existence, il arrêta le mouvement de son poignet, son regard s’élevant sur le côté, vers la fenêtre. Il aurait juré avoir entendu dans le lointain un « Merde ! » craché avec colère. Un sourire taquin ourla ses lèves. Ah l’hiver… Il ne se lassait pas d’entendre jurer les victimes du verglas.

Il reprit son travail et quelques minutes plus tard, un son tressaillant résonna dans la pièce. L’horloge se mit à chanter d’une façon mélodieuse, distillant une lueur dorée indiquant à son maître qu’il était temps pour lui de cesser de travailler. Ce qu’il fit. Terminant sa correction, il plaça la dernière copie sur le paquet des septièmes années. Pile au bon moment ! Tout en rangeant sa longue plume noire, il se demandait si cette année, certains élèves parviendraient à obtenir une note dépassant l’Effort Exceptionnel. Si l’espoir faisait vivre, autant dire qu’il en tuerait plusieurs demain, surtout s’ils s’attardaient sur les commentaires.

Mais il n’était plus l’heure de penser aux élèves et à leurs étourderies. Ce soir, il avait un rendez-vous important et la ponctualité était un sacerdoce, même lorsqu’il s’agissait d’une soirée où l’hôte vous donne une heure plus qu’approximative : « Entre 19h et 19h30 ». Parfait. Alors il arriverait à 19h15 pétante. Tout en se préparant, il s’amusait de l’effet de sa psychorigidité sur les autres. Cela renforçait davantage son image de professeur méchant, sadique, psychopathe, cruel, obsessionnel, timbré et cannibale. Par Morgane ! Si ses élèves savaient qu’il avait aussi le sens de l’humour…

Damon était déjà là lorsqu’il se présenta à la porte de Pedro et c’est tout naturellement qu’il alla prendre place dans l’un des fauteuils qui bordait la vieille table de jeux en saluant le professeur d’Arithmancie.  
Les appartements de son collègue étaient atypiques. On n’aurait su dire si le danois aimait cette décoration ou non. Le type verdoyant ogival le changeait de son propre bureau et si cela avait un certain charme, il avait moins aimé lorsque, deux mois auparavant, l’une des plantes de Mortimez avait tenté de monter de façon légèrement trop vive, son amour à Stig en l’enlaçant de ses lianes et en lui soufflant au visage ses spores amoureux. Stigandr, légèrement aleviné ce soir-là,  était passé à deux doigts de ce qui s’apparentait plus à une agression sexuelle et la plante à deux lianes de la désintégration pure et simple. Damon avait continué à se servir en riant pendant que, presque ivre mort, Pedro devait s’interposer héroïquement pour sauver le malheureux végétal qui, dès lors, passait les soirées de poker dans la salle de bain. Un moment purement chaotique qui n’aurait eu vraiment aucun sens pour un œil encore sobre ! Depuis, le professeur de sortilèges surveillait chaque mouvement de feuilles, chaque son étrange ou inhabituel et au moindre détail suspect, il était paré à faire face.

« Mjød ! En d’autres mots : hydromel Viking. Ce n’est pas ce que l’on fait de plus fort mais je ne pouvais décemment pas vous laisser mourir sans en avoir un jour gouté. » Dit-il, rictus aux lèvres, en posant la bouteille faite en céramique sur la table.

La soirée commençait bien. Les glaçons grelottaient dans les verres de cristal et à aucun moment ceux-ci n’étaient vides. Les bouteilles magiques avaient cela de particulier, elles étaient sans fond et versaient leur contenu dès que le contenant était vide. Il était parfois difficile d’éviter le coma éthylique… Mais il suffisait de dire un « non » d’une voix forte et convaincante pour que la bouteille se calme. Hélas, Pedro n’arrivait généralement pas même à se convaincre lui-même alors il n’était pas rare que ses deux collègues le soient pour lui.

Le danois leva un œil discret mais sondeur sur son ami tandis qu’il leur demandait conseils et sourit lorsqu’il entendit la réponse du second. Si Pedro se couchait et Damon passait, Stig, lui, doubla la mise tout en levant son verre lorsque Damon s’amusa à citer Trelawney et prit une gorgée d’hydromel dont il savoura les effluves.  « Tu n’as rien à nous envier, tu es un très bon professeur. Chacun à sa méthode et il n’y en a pas de meilleure. Cela dépend juste des élèves et il est impossible de satisfaire tout le monde. La plupart de mes élèves ont peur de moi ou me détestent. Cela a du bon car ils n’oublient jamais de rendre leur devoir et ont peur que je les transforme en des choses pas naturelles. » Dit-il non sans humour en s’adossant plus confortablement dans son fauteuil. « L’important c’est de bien vivre que des gosses souhaitent ta mort. »  Il observa de nouveau son jeu. « Quant à Miss Vidrian… » Il releva le menton en s’arrêtant brusquement dans son élan. « Vous avez bien failli m’avoir… » Il reposa ses cartes en plissant ses yeux, toisant ses amis avec un sadisme qu’on lui connaissait bien. « Vous avez transgressé les règles… On ne parle pas des élèves ni des femmes. Vous connaissez le châtiment. » Bien entendu qu’ils le connaissaient. Ils devaient faire un lancer de dé chacun. Et à celui qui échouait, et bien la sentence était sans appel : cette fois il devait se mettre nu et se jeter dans la neige.

Bref, ils étaient piégés. Quant au sujet des femmes, c’était là sa propre règle. Il n’était pas misogyne pour deux gallions mais connaissaient le désir irrépressible de ses deux amis à essayer de lui trouver une compagne. Or, c’était un sujet qu’il souhaitait éviter.

« Alors, qui se lance en premier ? » Il était clair qu’ils n’y échapperaient pas… aucun d’entre eux, et les doigts de Stig tapotaient doucement les accoudoirs de son fauteuil, un léger sourire aux lèvres.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1206
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

MessageSujet: Re: Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)   Jeu 19 Fév - 10:11

Pedro acquiesça les propos de Damon. Il était toujours sage d'écouter un ami, surtout quand celui-ci était directeur de la maison de Serdaigle. Le problème de Shae était posé et peut-être qu'il allait en parler à la demoiselle. Même si au fond, Pedro ne souhaitait pas qu'il fasse de remontrances à Miss Viridian, il espérait néanmoins qu'il puisse la calmer. Elle n'était pas du genre turbulente, mais il appréhendait le rapprochement involontaire qui se formait entre eux. Il était clair que la Botanique n'accrochait pas le coeur d'un bon nombre d'élèves. Pourtant, l'herbologiste essayait en vain de rendre sa matière intéressante. Entre les plantes utiles et les plantes à caractère dangereux, on pouvait trouver de tout, non ? Pourquoi s'intéressaient-ils d'avantage aux défenses contre les forces du mal, qu'aux plantes ? Il ne leur apprenait pas le rempotage pourtant. A moins qu'ils désiraient des cours plus académiques, plus moldus ?

Quand il avait signé son contrat avec McGonagall, Pedro ne s'était jamais imaginé qu'être professeur pouvait être aussi difficile. Il avait simplement analysé le planning des vacances scolaires et s'était réjouit à l'idée de glander autant durant l'année. Après tout, en tant que chercheur, il s'était toujours tué à la tâche pour faire avancer le progrès en botanique. Sauf peut-être durant le court règne de Voldemort. L'idée de devoir se retrancher en France une seconde fois lui glaça le sang. L'Ecosse lui tenait à coeur, malgré les hivers rigoureux. Un sourire se dessina dans sa barbe et le professeur jeta un vague regard vers ses cartes. Décidément, il ne pouvait rien faire sans la moindre tête. A coup sûr, Stigandr allait encore une fois leur mettre la pâté.

Mais quand ce dernier prit la parole, ce ne fut pas pour étaler son magnifique jeu de cartes sous leurs yeux et de crier victoire, bien au contraire. Ils avaient parlé femmes, ils avaient mentionné le nom de Shae Viridian. Mais n'était-ce pas là une gamine avant d'être une femme ? Le nez de Pedro se fripa lorsqu'il entendit les menaces de son ami. Non, il lui fallait bien plus d'alcool dans le sang pour se plier à la volonté sadique de Stigy. Mais qui donc avait imposé cette règle débile ? Certainement pas lui. Il n'était pas du genre à imposer des règles, surtout dans son propre bureau. Enfin, le souvenir remontait à la rentrée, alors entre Damon et Stigandr il ne doutait pas sur le côté diabolique du professeur de Sortilèges. Pas étonnant que les élèves ne l'apprécient pas.

Pedro s'étira de tout son long et tapa lourdement sur la table, comme pour donner un son de défis à son collègue un peu trop sûr de lui.

- Hey Stigy, ne remets pas cette règle pourrie sur le tapis quand ça t'arrange, veux-tu ? Car après tout, tu as aussi parlé de tes élèves, alors tu devrais nous suivre et jouer le jeu. Si tu tiens tellement à appliquer cette règle. Et puis dans mon bureau, aucune règle ne s'applique. Surtout pas ce soir, on est là pour décompresser, donc parlons femmes, élèves, collègues, règles absurdes et alcool !

Pedro se releva de son siège moelleux et attrapa un verre vide au passage. Il fit quelques pas pour rejoindre une longue table sur laquelle siégeait de nombreux pots en terre cuite dans lesquels poussaient diverses plantes. Il tailla quelques bouts de feuilles qu'il plaça au fond du verre et y versa de l'eau chaude. Enfin, il revint vers ses amis et rajouta une pointe de Vodka.

- Tu vas Damon, ça ... ça c'est du véritable breuvage de Russes ! Un vieil ami, qui a passé du temps dans le froid de Sibérie m'a conseillé cette plante. La Polyanka. C'est une plante rare qui pousse seulement dans les régions froides du globe. Là bas, ils l'utilisent exactement comme ça. De l'eau chaude, quelques feuilles et de la vodka. Ca te dégage tout ... absolument tout ! Et punaise, qu'est-ce que c'est bon !

Voyant la moue dubitatif de Stigandr et du non vouloir de Pedro à se jeter nu dans la neige, le professeur de Botanique laissa échapper un petit soupire satisfait.

- Ah mais Stigy, si tu veux vraiment appliquer cette règle, je t'en prie, saute dans la neige. Mais je ne compte pas attraper une pneumonie, même si j'ai de quoi soigner tout un régiment.

Il se laissa tomber dans son siège confortable, son verre chaud à la main et bu d'une traite cette boisson des hommes du grand froid. Une chaleur presque étouffante se propagea dans tout son être et malgré sa forte résistance à l'alcool, Pedro ne pu s'empêcher d'exprimer un certain rictus inconfortable.

- Waow, ça arrache. Bien, on pose les cartes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alcool, cartes, jetons et ... femmes ! (PV Stigy, Damon & Mavis)
» il y a pas à dire, être majeur et boire de l'alcool c'est le pied [pv Karin Alamaba]
» L'alcool c'est mauvais pour la santé !
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Poudlard :: Le château :: Etages-