Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Lun 27 Oct - 19:42

Ellie Megan Parson


► Âge :  15 ans
► Née le : 25 novembre 1984
► Née à : Londres
► Maison : Serpentard ou Gryffondor
► Année d'étude : 5 ème
► Particularité : Son ancien psy lui a détectée une certaine forme de paranoïa. La pathologie pourrait soit s'aggraver, soit s'atténuer avec le temps.
► Baguette : 27 cm, bois de tremble, et composé d'un ventricule gauche de dragon.  
► Animal : Une chouette nommée Erin.
► Avatar : Kristen Bell

Famille et relations
Les parents d'Ellie, Megan et Jim Parson, sont des individus travaillant dans des domaines complètement différents. Megan est devenu riche et célèbre grâce à ses inventions magiques, alors que Jim a pu devenir fortuné grâce au Magenmagot dans lequel il est juge. On peut dire que leur mariage a été fait simplement par intérêt.

Megan avait déjà épousé un homme plutôt modeste, qui préférait faire un métier qui lui plaisait plutôt que de s'enrichir. Elle l'a donc quitté avec arrogance, pour se mettre en couple avec un politicien qu'elle considérerait comme étant digne de sa main. De son ancien mariage, elle avait donné naissance à une fille appelée Katie. Cette dernière devint l'aînée de la nouvelle famille recomposée de laquelle deux autres petites filles vinrent au monde : Ellie, puis Rosie.

Katie a, au fond, hérité des traits de caractère de son vrai père. Elle est très courageuse, modeste, téméraire, et lucide. Son père biologique était passé par la maison de Gryffondor, et tout comme lui, elle était devenue une rouge et or. Evidemment, cela n'avait pas plu à sa mère, ni à son beau-père. Il faut toutefois noter que les trois soeurs ignorent totalement que Katie est issue d'un autre homme. C'est pourquoi elles n'ont jamais réellement compris la raison pour laquelle leur père privilégiait les deux petites soeurs au détriment de Katie. L'aînée subissait souvent les reproches de Jim, au niveau de sa manière d'être. Plutôt têtue, elle ne se laissait pas faire par l'éducation stricte de ses parents, ni par leurs stupides ambitions de grandeur qui les obsédaient jusqu'à la moelle.

A Poudlard, son indépendance lui valut l'éloignement de ses deux petites soeurs, qui suivaient les principes parentales à coeur. Elles avaient beaucoup plus d'ambition qu'elle, mais n'étaient pas capables de voir leur avenir par elles-mêmes, au final. Katie a néanmoins pu se rapprocher un peu plus de Rosie après la grande bataille de Poudlard, lui montrant à quel point le courage était une des choses les plus importantes. Pour l'heure, Rosie est partagée entre Ellie qui continue à la pousser sur le chemin tracé des parents, et par Katie qui tente désespéramment de lui montrer qu'elle devrait toute aussi prendre de l'indépendance.

Physique
Une blonde aux yeux bleus ! Oui, c'est ce à quoi on penserait directement en apercevant Ellie. Mais en y regardant de plus près, elle possède tout de même des traits qui la démarquent d'une banale blonde traînant dans les couloirs de l'école. Ses yeux très expressifs sont une des particularités qui mettent en avant son visage peu oubliable au premier regard. En général, ils offrent un air bien vaniteux de sa personne donc ils trahissent bien ses émotions. Ses iris bleu électrique transperce les autres paires d'yeux qui s'y attardent, et on ne devine guère le nombre de fois où Ellie a pu foudroyer ses ennemis de ce même regard capable d'être assassin.

Oh oui, quand il s'agit de faire valoir son ego, ou bien humilier ses adversaires, la belle ne cache jamais ses airs de mépris. On peut aussi y lire une certaine hypocrisie quand elle prend ses airs de pimbêches, et il faut dire qu'elle a parfaitement le visage d'une peste. C'est pourquoi elle a en général, des amis qui le sont tout aussi. Pourtant, cela est trompeur car l'hypocrisie n'est qu'une façade d'elle-même, et son physique ne montre pas facilement le coeur bon dont elle est finalement dotée. Evidemment, elle ne le montre pas à tout bout de champ, puisqu'elle n'aime pas forcément livrer tout ce qu'il y a de bon en elle, mais quand on sait bien la regarder, on devine que ses traits peuvent être adorables. Son nez fin se fait discret de face, mais de profil, la droiture de celui-ci contribue à la spécificité de son faciès. Comblé de rouge à lèvre, sa bouche fine s'écarte très souvent en un grand sourire qui dévoile de belles dents blanches et alignées. Ce n'est pas une fille que l'on voit pleurer, ou être triste sans être l'un de ses meilleurs amis. Quand elle a des soucis, elle ne se confie pas beaucoup, et est capable de faire mentir ses traits.

Manier ces mêmes traits se révèle facile pour une fille qui prend soin d'elle. C'est une de ses priorités chaque matin, tout comme elle soigne son allure et sa démarche.  Parlons-en de son allure ! Sa silhouette fine nous permet d'en déduire qu'elle fait attention à son alimentation. Son délectable parfum démontre une attention particulière d'être remarquée, et de plaire. Sa chevelure parfaitement peignée renforce cette dernière idée, en plus de tenues vestimentaires dénonçant son envie d'être glamour - quand elle ne porte pas sa robe de sorcière -.
Son seul complexe demeure dans sa petite taille d'un petit mètre soixante, qui la force souvent à lever le regard pour s'adresser aux gens. Mais sachez que derrière sa taille, se cache une fille qui n'a globalement peur de rien, et qui est capable de frapper, ou d'hurler  pour s'imposer.
Caractère
Une image peinte sur une toile ne serait jamais fixe, avec cette jeune Ellie à côté. Elle chercherait à la changer, à la modifier selon ses critères afin qu'elle corresponde à quelque chose d'idéal. Ellie déteste ce qui est mal fait - quand il ne s'agit pas de ses devoirs, évidemment - et elle ne se gêne pas pour remettre les choses à leur place, même quand elle n'en a pas forcément la permission.

Une fille touche à tout, qui souhaite façonner son environnement à sa manière sans gêne, en somme. Elle rêve de grandeur, explore le ciel les yeux bien écarquillés en souhaitant sûrement un jour devenir un de ceux qui dominent actuellement le monde. Par extension, elle a une ambition inébranlable qui égale sa détermination toute aussi indéfectible. On pourrait dire qu'elle essaie de prendre de la hauteur, comme les astres, et que rien ne l'effraie en temps normal. Elle serait prête à tout pour nourrir ses envies, et ainsi assouvir ses désirs les plus profonds.

Ellie ne peut pas supporter l'idée d'être la représentation parfaite d'une simple personne parmi la fourmilière qu'est cette Terre. Elle souhaite tant se démarquer, quitte à devoir inférioriser certaines personnes pour pouvoir prendre leur place. N'est-ce pas la loi du plus fort ? Evidemment, si le fait de savoir choisir ses alliés est encré dans ses principes, elle n'est pas non plus une jeune fille solitaire incapable de nouer de véritables liens. L'individualisme de sa vocation a ses limites, et elle ne refuse jamais un soutien utile. Considérant qu'une personne est née pour accomplir son propre but, elle ne s'intéresse néanmoins qu'aux personnes qui savent où aller, et en empruntant des directions raisonnables.

L'Homme a parfois du mal à être rationnel, mais Ellie est plus ou moins le genre d'individus qui est capable de se ressaisir rapidement des choses, pour continuer à avancer. Ses buts dans la vie lui permettent de rester en équilibre sur le propre fil rouge de son quotidien, en plus du fait qu'elle ne connait que peu de réels soucis dans sa vie. Elle n'est habituellement pas quelqu'un capable d'aider une personne sans recevoir quelque chose en échange, puisqu'elle a toujours l'impression d'être dans une concurrence incessante avec tous les élèves de son âge. L'émulation est une des conséquences de sa pathologie mentale ; la paranoïa.

La blondine n'est qu'à un stade encore abordable de cette maladie, mais son psychologue ne sait actuellement pas comment cela peut évoluer à travers le temps. Ce n'est pas quelque chose qui l'entrave en permanence, mais parfois, cela peut être source d'un tempérament un peu instable, voir explosif. Il est clair qu'Ellie ne supporte pas que les choses ne se passent pas comme elle le prévoit, et qu'il suffit d'une simple variable différente de ce qu'elle attendait pour qu'elle puisse se sentir traversée d'une effroyable effervescence d'émotions fortes telles que la colère, ou l'hostilité.

Quoi qu'il en soit, elle peut avoir un très bon fond, quand on sait gagner son respect et son amitié. Elle se révèle être une personne loyale envers les amis qu'elle considère de "qualité". La loyauté est la seule chose qui peut la pousser à agir irrationnellement - contre ses propres intérêts - et à dévoiler ses plus belles qualités. Être un ami de qualité, c'est être une personne confiante, capable de viser son avenir, fiable, aimant, loyal et à l'écoute. C'est aussi une personne avec qui Ellie aurait partagé pas mal de bonnes expériences.  

Elle reste assez taquine envers ses amis, mais elle leur montre son coeur bon.  En revanche, il n'est pas dit qu'elle soit loyale envers de simples amis ou connaissances. Autrement, elle ne pardonne jamais les insultes, la méprise, ou la traîtrise et elle est prête à faire payer les mauvaises personnes jusqu'à ce qu'elles n'en peuvent plus. Elle peut autant se soucier  de ses pairs que n'avoir aucun scrupule à abattre un pion de son échiquier. Il peut s'agir de la manipulation pure et simple, mais elle sait elle-même qu'elle peut être également manipulée par d'autres. En général, elle réfléchit tout de même avant de s'engager et d'agir. Après tout, c'est une jeune fille paranoïaque !

L'étudiante n'en reste pas moins une personne fiable, franche,  et à l'écoute si on sait l'approcher et lui prouver notre valeur. Même à travers sa terrible détermination de réussir, elle reste une humaine qui a ses propres complexités et ses propres contradictions. Elle ne sera jamais entièrement un être rationnel, et la raison en demeure toujours inextricable pour elle. L'amour, par exemple, est une des choses qu'elle considère comme étant insoluble mais étant aussi comme l'une des plus belles choses qu'un humain pouvait ressentir. Être seule ? Ellie ne le supporterait pas, puisqu'elle aime bien la compagnie. C'est en étant entouré que notre ego peut monter en flèche, et c'est également l'entourage qui nourrit en partie sa détermination.

Nous pouvons aborder d'autres aspects de cette demoiselle. En vue du fait que c'est une fille capable de voir très loin, elle n'aime pas rester sur place bien longtemps. Il lui arrive d'être en quête de renouveau, de sensations fortes et de découvertes. Les règlements sont des choses qui s'imposent à la liberté de ceux qui y sont soumis, et elle ne les aime pas du tout. Elle possède pas mal d'audace qui l'amène parfois à enfreindre des interdits en sachant que ces mêmes interdits lui apporteraient de quoi s'exalter pour un moment. Qu'y a t-il de mieux que d'être hors de son lit à minuit ? Elle n'a pas froid aux yeux.

En dehors de sa paranoïa, elle reste une fille relativement équilibrée aux premiers abords. On ne soupçonnerait jamais d'elle la présence de cette pathologie, ou encore de l'individualisme qui vit en elle. Après tout, elle partage son quotidien avec ses amis comme tout élève à Poudlard. Néanmoins, on peut déceler en elle une certaine superficialité, ou encore de l'arrogance.  C'est une personne sociable, capable d'entrenir un bon nombre de sujets de conversations trahissant sa grande curiosité. Elle aime écouter ce que lui disent les autres, quand cela s'avère intéressant et elle parvint toujours à en tirer quelque chose d'enrichissant.

Notes

Astronomie :
Botanique :
DCFM :
Histoire de la Magie :
Métamorphose :
Potions :
Sortilèges :
Option 1 :
Option 2 :
Histoire
Ellie est née d'une famille recomposée. Les choses n'avaient donc pas toujours été simples, mais commençons par le tout début. Megan Birkley était une sorcière reconnue en Ecosse pour avoir fait valoir la pertinence de ses inventions. Elle était ingénieur en magie, après avoir poursuivi de grandes études qui la menèrent au succès. La multitude de prix qu'elle remporta eut tout simplement l'effet de balayer sa modestie pour laisser place à une fierté beaucoup trop présente que ce qu'elle n'était censée être. A cette époque, Megan possédait déjà un enfant à charge, répondant au nom de Katie. Son mari était un homme bien aimant, mais il sentait que sa conjointe avait changé. Au summum de sa gloire, l'ingénieuse prit la décision de mettre fin à ses trois ans de mariage, pour trouver un homme qui saurait être digne de sa personne. Elle prit la charge de sa fille, et se présenta à l'un des politiciens du Magenmagot avec qui elle flirtait déjà depuis un moment. Il ne leur fallut pas énormément de temps pour conclure, sachant que l'un avait de quoi apporter et intéresser l'autre. Le politicien en question, Thomas Parson, n'avait pas eu d'enfant, mais il avait divorcé il y a six mois de cela. Sa surcharge de travail n'avait pas plû à son ex-femme. Megan était toute aussi une personne occupée, ce qui l'arrangeait bien au final.

Ensemble, ils eurent deux enfants. Katie n'était désormais plus seule et pouvait compter sur la benjamine, Ellie, et la cadette Rosie. Elles eurent une enfance plutôt tranquille, et dans un milieu aisé. Elevée avec les richesses de leurs parents, elles ne manquaient de rien que ce soit en capital économique ou en capital culturel. Les petites apprirent les bases de ce qu'on apprenait à l'école élémentaire des moldus. D'ailleurs, concernant ces êtres dénués de magie, la famille n'exposait aucun avis concret là-dessus. Ils comprenaient le désir des sang-purs que de préserver la magie dans ce monde, mais d'un autre côté, il était difficile de renier leur lignée sang-mêlée.

Ellie put donc bien s'épanouir dans son milieu, à Londres, connaissant de plus en plus l'univers de la magie. Elle était très curieuse de savoir comment diable pouvait-on produire des étincelles avec un bâton, et elle avait hâte d'être une véritable sorcière. Katie, sa grande soeur d'un an et demi, ne cessait de l'embarquer dans des folles aventures au fond du jardin, voire même dans les conduits sous la ville. A sept ans, l'aînée manifestait déjà sa magie et involontairement, elle faisait exploser les plaques qui bouchaient les égoûts. Ce n'était pas une activité très noble, mais elles s'amusaient bien. Quant à Rosie, elle restait un peu à l'écart en vue de son jeune âge, et elle était un peu plus aux petits soins des géniteurs. C'était un aspect qui ne plaisait pas à Katie, mais qui laissait Ellie indifférente. Katie n'avait jamais considéré Jim comme son père. Megan ne leur avait même pas avoué que Katie venait d'un autre homme, par simple envie d'oublier son ex totalement incapable d'aller aussi loin dans la vie qu'elle. Jusqu'aujourd'hui, les trois filles se croient être de véritables soeurs, alors qu'en vérité, l'une d'elle ne l'est que de moitié.

Il était clair que Megan avait beaucoup d'ascendant sur ses enfants, et qu'elle leur apprenait clairement à bien se tenir, et à prendre l'exemple sur elle et leur père. Tous les deux nourrissaient le futur des fillettes d'ambition, de détermination et du courage de ne jamais abandonner. Ce fut de cette manière que ses propres inventions purent plaire au monde. Katie était sans doute la fille qui parvenait le plus à s'extraire aux douces paroles de sa mère. Au fond, elle n'avait pas vraiment envie de voir sa vie être dictée ainsi, mais son jeune âge la poussait à se taire et à s'écraser pour le moment. Quant à Rosie et Ellie, ce fut l'inverse ; elles prenaient les idéaux de la famille très à coeur, et commençaient déjà à croire qu'elles feraient de grandes choses alors qu'elles n'avaient que sept et neuf ans.

Elles continuèrent donc leur croissance sur cette éducation, franchissant tour à tour les portes de Poudlard. Katie racontait énormément de choses dans ses lettres, quand elle fut en première année. Elle attisa la curiosité de ses frangines à leur apogée, jusqu'à ce que la benjamine ne connaisse à son tour les barques de Poudlard, le garde-chasse Hagrid, et toute la polémique autour de Harry Potter. Il affirmait que le grand mage noir Lord Voldemort était de retour, mais la presse affirmait le contraire. Ellie n'avait jamais osé demander la vérité à son père, sachant que ce dernier suivait attentivement le Ministère. Elle voyait le jeune garçon à la cicatrice comme un héros courageux, mais d'un autre côté, elle enviait grandement sa popularité. Il était difficile de s'imposer, en ayant simplement onze ans.

Durant sa scolarité à Poudlard, elle se révéla être une fille très polyvalente, capable de gérer son temps entre étudier et aller s'amuser avec ses proches. Elle adorait le Quidditch, et tous les sports funs qui nécessitaient de bouger un maximum ! Après tout, elle était quand même une fille assez hyperactive par moments, qui ne savait pas forcément tenir en place. Poudlard était vraiment le lieu où elle pouvait se lâcher au mieux. Il faut dire que ses parents ne cessaient de lui rappeler qu'elle devait étudier sérieusement, viser haut, et qu'elle était maîtresse de son destin. Par conséquent, elle devait avoir de l'ambition, et ils pensaient certainement qu'elle deviendrait à son tour une politicienne. Ellie et Katie étaient des filles très bavardes, et très complices entre elles. Commettant les quatre cent coups ensemble dans l'école, elles se faisaient rarement avoir. Le château était un lieu merveilleux pour elles, et intérieurement, elles se sentaient soulagées d'être séparées de leurs parents. Leur éducation était stricte, autant l'avouer.

Cela dit, notre héroïne envoyait souvent des lettres à ses paternels, puisqu'ils restaient des personnes qu'elle chérissait. Mais c'était surtout Rosie qui lui manquait. Quand cette dernière fit enfin son apparition à Poudlard, les choses avaient beaucoup changé. L'école était devenue plus ténébreuse, plus noire. Dumbledore n'était plus de ce monde pour gouverner l'apprentissage de sorcellerie, et Severus Snape s'avérait être un cruel directeur. Sans parler des Carrow. Mais Ellie n'eut aucun  problème avec ces personnes-là. Son père, qui travaillait au Ministère, avait fait profil bas pour ne pas que les mangemorts viennent s'en prendre à sa famille. Comme la plupart des politiciens, il s'était plié à contrecoeur au nouveau régime.

La seule qui causait des soucis, c'était Katie. Trop téméraire, trop têtue, et peu adepte à l'idée de se laisser faire, elle récoltait souvent des retenues. Elle avait fait partie de la bande de Neville Londubat, qui se chargeait d'en faire baver aux Carrow. A partir de cet instant, Ellie et Rosie s'étaient un peu éloignées d'elle. Elles ne partageaient plus vraiment les mêmes convictions. Katie avait fini par se détacher des chaînes parentales, et elle n'en faisait qu'à sa tête. Elle semblait avoir changé de but dans sa vie, et cela ne plaisait pas à sa famille. Leurs relations se dégradèrent alors, et chacune vivait son quotidien d'étudiante à sa manière. Ellie prenait soin de Rosie, faisant attention à ce qu'elle reste dans la voie dictée par Megan et Jim. Elle percevait bien que la trahison de Katie faisait pleurer sa mère, donc elle ne pouvait se permettre que tout ceci dure éternellement.

Durant cette même période où Potter et ses amis étaient recherchés, Ellie développa une pathologie mentale qui lui valut des visites fréquentes chez le psychologue de l'école. Il semblait qu'elle possédait depuis toute petite une forme de paranoïa, qui jusque-là, n'avait que des conséquences peu visibles. Ce fut lors d'une rupture amoureuse durant sa troisième année, qu'elle crut devenir complètement folle. Elle avait cessé de croire en ses amis, allant jusqu'à les blesser et les insulter.  Elle craignait à tout instant de se faire trahir par n'importe qui, en plus du développement accru d'une émulation permanente avec ses camarades, qu'elle s'inventait toute seule. Elle avait passé pas mal de temps à étudier à la bibliothèque sans en devenir une intello, mais durant ce début de paranoïa, elle n'avait de cesse été en parfaite concurrence avec les masters de la promo. La blondine dut se résoudre à se fier aux thérapies de son psychologue, tout en prenant des cachets assez souvent. Cela l'aida à se calmer, à être plus clairvoyante, et à renouer les liens qu'elle avait pu détruire. Evidemment, elle n'avait parlé à personne de ce problème mental, puisqu'elle était toujours du genre à considérer que les apparences étaient la chose la plus importante dans le social.  Pour bien se justifier, elle accusa son chagrin d'amour d'être responsable de tout ce qu'elle avait pu leur faire. Visiblement, cela les avait convaincus, même si une de ses meilleures amies avait toujours senti qu'Ellie cachait quelque chose. Cela se voyait un peu dans son comportement parfois instable.

Lors de la grande guerre des sorciers qui eut lieu à Poudlard, Ellie avait été absente. C'était un des rares jours où elle devait se rendre à Ste-Mangouste pour faire le bilan sur sa maladie. Seules Katie et Rosie avaient été témoins de la tuerie perpétrée par les Mangemort et leur Maître. D'un côté, cela lui avait épargnée des spectacles atroces, mais ces mêmes images avaient été ancrées dans l'esprit de ses frangines. Katie s'était bien battue, entourant Rosie de son propre courage. Il semblerait que depuis ce jour, Rosie commence à apprécier de nouveau son aînée. Quant à Ellie, rien n'avait changé, et elle soupçonnerait même Katie de vouloir lui enlever la cadette.

Désormais, l'école avait repris de vives couleurs grâce au professeur McGonagall. L'horreur du régime oppressant et tyrannique avait été mis fin par le camp de Harry Potter. Malheureusement pour eux, l'élu était mort. Ce fut une nouvelle bien triste, mais notre Ellie ne l'avait jamais personnellement connu, donc elle put facilement y passer outre. Néanmoins, il paraîtrait que tout ceci n'était pas forcément porteur de paix sempiternelle. En effet, les mangemorts en fuite continuaient de vivre, des groupes se formaient, et des événements étranges s'étaient produits au château.

On pouvait simplement en conclure que les choses continuaient de se bousculer, mais de manière lente pour l'heure. Cela dit, Ellie s'en fichait pas mal, égoïste qu'elle était. Tant que cela ne touchait pas  à ses intérêts.

Et vous ?
► Où avez-vous connu le forum ? Top-site.
► Âge : 19 balais et toutes ses dents, mais pas psychologiquement prête de rentrer dans la vingtaine !
► Niveau RP : 7 ans d'expérience


Dernière édition par Ellie M. Parson le Mar 28 Oct - 18:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Lun 27 Oct - 20:34

Bienvenue parmi nous ! Smile

Bonne chance pour ton histoire, la psycho-patate Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Lun 27 Oct - 20:48

Bienvenue !

Haaaaaw ! J'adore Kristen Bell !! Très bon choix *Q*
Le caractère d'Ellie à l'air bien compliqué (et on ne pouvait pas faire plus éloigné de Moreen, ou rpesque x)) mais je sens que je vais l'adorer !
Encore bienvenue et bon courage pour ta fiche ! J'ai hâte de rp avec toiii ! Yiaaa
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Lun 27 Oct - 21:11

Bienvenue demoiselle très intéressante ♥️ Bon courage pour la suite de ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Médicomage
avatar
Médicomage
Feat : Liv Tyler
Messages : 1685
Points rp : 1967
Localisation : Infirmerie de Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 20 ans
Affiliation: Semper Fidelis
Métier: Apprentie médicomage

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Mar 28 Oct - 10:40

Bienvenue ! Très bon début de fiche ** Bon courage pour la finir et, si tu as des questions, n'hésites pas :3

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealamande.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Mar 28 Oct - 18:36

Fiche terminée et merci pour votre chaleureux accueil ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Admin
Feat : -
Messages : 474
Points rp : 1625

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   Mar 28 Oct - 19:25

Félicitations ! Te voilà validé. Encore une fois bienvenue. Voici quelques clefs du forum.

► Tu peux d'ores et déjà ouvrir ta fiche de lien ici. Si tu veux, il existe un code à disposition, mais tu peux bien entendu en faire un toi-même, en prendre un déjà fait ou même en demander un personnalisé à notre graphiste dévouée. Le modèle disponible se trouve ici.

► Te voilà prêt à rp, tu peux en faire la demande ici

► Dans la foulée, tu peux également ouvrir ton journal de bord ici, là aussi un modèle est à ta disposition. N'oublie pas, quand tu ouvres un rp, de bien mettre la date et d'indiquer son ouverture ici.

► Si tu désires être parrainé par un membre pour prendre pied sur le forum, comme il t'a déjà été proposé pour ta fiche, n'hésite pas à en faire la demande ici. De même, si tu es à l'aise sur le forum et désire aidé les futurs nouveaux, tu peux postuler comme parrain au même endroit.

► Pour la vie du forum, il est important de voter régulièrement aux topsites, peut-être même que c'est ainsi que tu es arrivé ici. Il y a des liens pour nos quatre topsites un peu partout, que ce soit sur la page d'accueil ou en bas, à droite, partout sur le forum. Tu gagnes un point RP tous les quatre votes, n'oublies pas d'indiquer ton nom sur la page de vote pour obtenir les points, qui sont comptabilisés chaque semaine. Les points servent entre autre à obtenir un double compte ou l'accès à des endroits spéciaux sur le forum.

► Si tu es un élève et que ça n'a pas encore été fait, je t'invite à aller indiquer ton année d'étude dans le champs de ton profil prévu à cet effet.

Il me semble avoir tout dit, si ce n'est, encore bienvenue et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ellie M. Parson - Ceux qui n'avancent pas n'ont pas lieu d'exister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» Pour ceux qui veullent jaser de trade...Dallas recherche!!!
» La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise [PV]
» On est semblable à ceux qu'on aime [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Présentations archivées-