Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Caleb Andrew Arbuthnott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 18:07

Caleb Andrew Arbuthnott


► Âge : 38 ans
► Née le : 19/05/1961
► Née à : Invergarry, Ecosse
► Maison : Serdaigle
► Année d'étude : /
► Metier : Professeur de Soins aux Créatures Magiques
► Particularité : Accent écossais. Veuf. Co-auteur de Dragons, mythes et vérités sur les géants ailés.
► Niveau de son don : /
► Baguette : 26,5 cm, bois d’ébène, rigide et légèrement incurvée, cœur en aile de fée.
► Animal : Loki, le vieux fléreur de feu son épouse.
► Avatar : Benedict Cumberbatch

Famille et relations
Caleb est le cadet de la famille Arbuthnott. Vieille famille de l’aristocratie magique écossaise, les Arbuthnott sont notoirement Sang-Pur. Toutefois, elle jouit aujourd’hui d’une belle image pour avoir refusé de suivre Voldemort malgré les avances de celui-ci qui se transformèrent au cours de la seconde guerre sorcière par des menaces et des intimidations parfois violentes.
Ses parents, Mary et John Caleb furent très présent durant l’enfance du jeune homme. Le patriarche fut un brillant homme d’affaire qui avait repris la fabrique familiale de Whiskey Pur Feu Arbuthnott, réputé comme le meilleur du Royaume-Uni. Buvez Arbuthnott, c’est voter pour la santé de vos artères ! Il décéda toutefois au cours de l’année 1999, au jeune âge de 68 ans. Certains mauvais esprits se laissèrent à prétendre que l’alcool familial ne conservait peut-être pas aussi bien.
Sa mère fut toujours la protectrice parfaite. Très attachée à ses enfants, ceux-ci le lui rendent bien. Femme au foyer, elle a eu une place importante dans l’éducation de ces deux bambins tellement différents. Elle vit aujourd’hui toujours en Ecosse et mène diverses œuvres pour les Sorciers les plus démunis.
Son frère ainé de trois ans, John Francis est aujourd’hui le nouveau dirigeant de la distillerie familiale. Enfant, il entretenait une relation ambigüe avec Caleb. Tantôt partenaire de coup fourré, tantôt adversaire, les deux enfants passaient la plupart de leur temps ensemble. En vieillissant ils s’éloignèrent avant de reprendre des contacts plus fréquents au cours des trois dernières années. Le décès de leur père les rapprocha plus encore autour de leur mère.

Au niveau des amitiés, sa seule relation notable répond au nom de Stigandr. Ils se rencontrèrent il y a de nombreuses années. Chacune des rencontres correspond à une période importante de la vie de Caleb. Du bonheur le plus important à la détresse la plus profonde, Stigandr a appris à amadouer le sorcier écossais. Celui-ci pense, humblement bien évidemment, qu’il en est de même dans l’autre sens. Une chose est certaine, aujourd’hui Caleb se sent redevable envers Stigandr et c’est lui qui le proposa au poste d’enseignant en Sortilèges. Les anciens Auror et chasseur de dragon forment désormais un duo soudé à Poudlard.
A noter aussi la relation particulière entretenue par le Professeur de Soins aux Créatures Magiques avec la directrice de l’Académie de sorcellerie. Mc Gonagall a fait appel à un élève qui l’avait marqué, au passé parfois nébuleux. En cela, Caleb lui est redevable et reconnaissant. Leurs origines communes a probablement aidé à créer un lien particulier entre eux.

Physique
La première chose marquante lorsque Caleb entre dans une pièce est sa taille. Avoisinant les deux mètres, son allure longiligne attire les regards vers son visage. De nature souriante, il est difficile de savoir si ce rictus est bienveillant ou moqueur. Son regard azur semble transpercer ses interlocuteurs tant et si bien qu’il passe souvent pour une personne marginale, voir un peu folle. Cette impression est bien aidée par une coupe de cheveux particulière, si tant est que l’on puisse utiliser ce terme pour sa tignasse bien souvent hirsute. Bien qu’il ne s’entretienne pas particulièrement, sa vie de chasseur de dragon l’a doté d’une musculature très correcte bien que quelques années d’errance l’ait rendu un peu moins affuté. Toutefois, depuis son retour sur le chemin de la lumière, il a repris quelques activités physiques afin d’éliminer un peu mieux le Single Malt Pur Feu qu’il apprécie particulièrement accompagné d’une bonne pipe d’herbe sorcière qu’il s’accorde depuis qu’il a arrêté la cigarette. D’un point de vue vestimentaire, Caleb n’est pas un amateur des tenues trop excentriques. En britannique aristocrate, il opte pour des tenues classiques qui n’ont rien de moderne. L’intemporalité du gentleman dirait-il en souriant.
Caractère
S’il y a bien une chose de difficile avec Caleb, c’est de l’enfermer dans une case. Marginal, parfois loufoque, c’est ainsi que ceux ayant une vue lointaine de l’écossais le qualifierait rapidement. Tête en l’air, il est, comme on le dit familièrement, un peu à l’ouest. Capable de noter des détails insignifiants, il peut complètement occulter des faits importants et se concentrer sur ses facultés d’analyse peu commune et particulièrement éloigné des standards communs, symbole selon lui de son intelligence supérieure. Toutefois, malgré son passage par des voies détournées, il vise particulièrement juste au grand dam de ceux qui rejette ses théories. Son absence d’empathie le rend parfois hautain. En effet, sous le principe de la vérité, il est capable d’étaler des vérités gênantes au visage de ses interlocuteurs, sans mesurer l’embarras dans lequel il les plonge. Cet élément en fait un professeur redouté par ses élèves.
Toutefois, si l’on gratte un peu plus, on découvre un personnage plus attachant. Sa franchise, si l’on ne la craint pas en fait un ami fidèle et son sens de l’humour, fin et bien souvent grinçant peuvent le rendre hilarant si tant est que l’on dépasse le stade du premier degré. Amateur de Whiskey, Caleb ne refuse jamais une soirée arrosée où ses traits de caractère ressurgissent encore un peu plus. C’est pourquoi il préfère rester entre proche plutôt que d’arpenter les bars où son humour crée bien souvent quelques remous.
L’écossais dissimule enfin une part sombre depuis le décès de son épouse. Les actes qu’il a commis durant son errance l’ont marqué au fer rouge et il ne peut les oublier. Parfois, dans ses jours sombres, il se renferme sur lui-même, donnant une image d’autiste. En outre ses blessures de l’âme l’ont modifié et sa part sombre se révèle particulièrement autodestructrice. Ainsi, il n’hésitera pas à se jeter dans une situation perdue d’avance, défiant la mort qui lui a pris ce qu’il avait de plus cher. Sa relation avec l’alcool est un autre élément de ses penchants morbides.

Notes

Astronomie : Désolant
Botanique : Acceptable
DFCM : Optimal
Histoire de la Magie : Troll
Métamorphose : Décevant
Potion : Effort exceptionnel
Sortilèges : Acceptable
Option 1 : Soins aux créatures magiques : Optimal
Option 2 : Arithmancie : Effort exceptionnel
Histoire
C’est en mai 1961 que vit le jour Caleb Andrew Arbuthnott. Plus jeune fils d’une riche famille Sang Pur écossaise, le bambin connut une enfance heureuse. Durant ses premières années, Mary, sa mère, se chargea presque entièrement de son éducation, lui donnant les bases de la bienséance et une éducation solide. Très vite, son intellect fut stimulé et la présence à ses côtés d’un frère aîné ne fit que le pousser à apprendre plus vite. Ce frère, John, fut son premier ami. Plus chahuteur, l’aîné entraînait Caleb dans ses bêtises enfantines qui provoquaient souvent l’inquiétude et les remontrances de leurs parents et surtout de leur père, garant de l’autorité parentale. En vieillissant, une rivalité naquit entre les enfants qui voyait leur jeu se transformer en chahut et parfois en foire à l’empoigne. C’est au cours de ces jeux d’enfant que s’éveilla pour les premières fois les talents de sorciers de Caleb. Un souffle capable d’éteindre les bougies, des livres lévitant sans raison, Caleb montrait de nombreuses facettes magiques. De ces premiers temps de l’enfance prédominait un amour familial important.

C’est lorsque son frère partit pour Poudlard que le petit monde du jeune écossais changea. Il n’en avait à l’époque aucunement conscience mais en dehors du manoir familial du nord de l’Ecosse se préparait un terrible conflit orchestré par le terrible Voldemort. La première guerre sorcière s’installait et la Marque des Ténèbres devenait le symbole de la terreur. A la demeure familiale, l’enfant remarqua de nombreuses allées et venues de personnages plus sinistres les uns que les autres. Une tension régnait chez les Arbuthnott et la liberté jusqu’alors accordé à Caleb se réduisait comme peau de chagrin. Ce dernier parvenait mal à accepter cet état de fait, mais il se réfugia dans de nombreuses lectures. Vie et habitat des animaux fantastiques, le best-seller de Norbert Dragonneau fut sans conteste l’ouvrage qui l’a le plus marqué, lui permettant de voyager en dehors des murs du manoir. La devise « Draco dormiens nunquam titillandus » amusait particulièrement l’enfant.


Finalement, il atteint l’âge de 11 ans tant attendu par les enfants sorciers. L’arrivée à Poudlard fut un émerveillement de chaque instant. Bien que John lui ait parlé de l’Académie pour jeune sorcier et tenté de lui gâcher la surprise de la première venue, la nouveauté, la magie et la grandeur des lieux impressionnèrent l’enfant. Peu de mots furent échangés entre les nouveaux élèves, époustouflés et pour certains tétanisés par les lieux et par leur première rencontre avec une légende du monde magique : Albus Dumbledore. La bienveillance de celui qui déjà à l’époque passait pour un vieil homme rassura vite les nouveaux venus. La cérémonie des répartitions débuta. Lors de son passage sous le choixpeau magique, Caleb eut le plaisir de rejoindre la maison qu’avait autrefois défendue sa mère, il devint un Serdaigle. La rivalité s’aiguisa alors avec son frère Gryffondor, maison phare de Poudlard dans les années 70 avec la présence en leur rang des deux élèves les plus populaires, James Potter et Sirius Black avec qui il n’a qu’un an d’écart.  Caleb n’admirait pas particulièrement les deux jeunes gens au comportement parfois dur envers les plus faibles comme Severus Rogue.

Durant ses premières années à Poudlard, Caleb est ce que l’on appelle un élève modèle. Parfois tête en l’air, rêveur, il brille par ses résultats et est apprécié de ses professeurs comme Minerva McGonagall. Caleb ne brille toutefois pas dans les relations humaines. Bien qu’il ne soit pas isolé, il ne lie aucune réelle amitié du fait de son attitude trop directe. Mais tout cela change au cours de la cinquième année d’étude. Les hormones adolescentes aidant, Caleb devient plus chahuteur, surtout pour un Serdaigle. Au sein de sa maison, il gagne en popularité mais ses résultats s’en ressentent et ses parents se montrent particulièrement déçus par ses scores aux BUSE. Toutefois, il se montre plus doué que son frère qui quitte Poudlard. Il rejoignit alors le patriarche pour devenir son bras droit à la distillerie. Après tout, la magie n’a pas grand-chose à voir avec le Whiskey.

Au cours de ses années à Poudlard, la passion qu’avait découverte Caleb enfant pour les créatures magiques ne fit que grandir. Toutefois, la situation à l’intérieur du pays, ravagé par une guerre civile entre sorciers, l’empêchait d’assouvir pleinement ses envies puisque ses parents refusaient ses désirs de voyages afin de découvrir les kelpys écossais. Mais vieillissant, l’adolescent prenait conscience de la situation à l’extérieur du havre que représentait Poudlard. Les noms de Mangemort et d’Ordre du Phénix revenaient de plus en plus souvent dans les discussions entre les étudiants.

La fin de la scolarité fut meilleure pour Caleb avec, en point d’orgue, la Coupe des Quatre Maisons remportée par Serdaigle lors de sa septième et dernière année au sein de l’école de sorcellerie. Ses résultats, notamment dans les cours et particulièrement en Soins aux créatures magiques ne furent pas étrangers à cette victoire. Les ASPIC ne furent donc qu’une formalité et l’écossais obtint les résultats tant souhaités pour intégrer la prestigieuse Université Londonienne de Sorcellerie, spécialisation Créatures Magiques.


Au sein de la prestigieuse université, Caleb se spécialise dans l’étude des dragons et des kelpys. Les points communs et les origines communes des deux espèces furent d’ailleurs le sujet de sa thèse de fin d’étude, unanimement reconnue par les spécialistes de cette matière. Mais la période universitaire fut pour l’écossais le moment de découvrir le noble sentiment qu’est l’amour. Au cours de la première année, il fit la rencontre d’une jeune danoise répondant au nom de Helle. Il n’y eut pas de cour comme dans les grandes romances. Les tourtereaux apprirent à s’amadouer autour de leur passion commune pour les animaux fantastiques, en particulier les dragons. Elle acceptait ses travers et son insupportable incapacité à faire preuve d’empathie, il changeait à son contact, se sociabilisant.
Au cours de cette période universitaire, Caleb fut approché directement par les partisans du Lord. Peu enclin à s’intéresser à la politique, il refuse de les rejoindre mais pour la première fois de son existence il mène une vraie réflexion politique. Toutefois, il ne voit pas l’intérêt d’un tel conflit ni la supériorité d’un être sur un autre, si ce n’est par ces compétences. Et l’histoire prouvait bien que le sang n’avait rien à voir dans cette affaire.

C’est en septembre 1983, alors que leurs études venaient de se terminer que Caleb et Helle convolèrent. Les noces furent somptueuses et les deux familles ne rechignèrent pas à la dépense. Ce mariage entre un Sang Pur et une Sang Mêlé fut considéré comme un symbole alors que le monde magique pansait les blessures de la guerre civile qui avait vu la défaite de Voldemort. Comprenant bien le symbole, les Arbuthnott en firent un évènement marquant de cette année.
Les tourtereaux partirent ensuite dans un voyage de noce particulier. Passionnés de dragons, ils parcoururent le monde en devenant une forme de chasseurs de dragons, dans l’unique but de les étudier. Le duo gagna rapidement une solide réputation grâce à la passion qu’il mettait dans leur démarche. Faisant de l’étude des différentes races de l’espèce draconique le point central de leur intervention, il ne voyait pas les immenses reptiles comme des menaces. Ainsi, ils ont poussé l’observation de l’espèce à un nouveau stade, approchant les reptiles de plus en plus près, multipliant les expertises physiques et comportementales. Ils cosignèrent un  ouvrage Dragons, mythes et vérités sur les géants ailés qui connut un vif succès. C’est au cours de leurs voyages qu’ils rencontrèrent un Auror danois, Stigandr Birgerjarl chargé de les escorter durant l’une de leurs expéditions.

Quelques années plus tard, le gouvernement magique du Danemark fit une fois de plus appel à eux. Un immense dragon ayant été repéré près de zones de vie, il était demandé au couple d’identifier avec exactitude la créature et de l’éloigner de la zone. Aucune mesure d’annihilation n’était demandée puisque, pour l’heure, il n’avait pas attaqué d’êtres humains. Une nouvelle fois, Stigandr devrait leur servir de guide et de protecteur.
Dès le lendemain de leur arrivée dans le pays nordique, le couple, accompagné de leur ange gardien, fit la rencontre de l’animal. Et plus que la crainte, ce fut l’émerveillement face à ce géant ailé. La frénésie scientifique prit vite le pas et le duo observa le dragon durant plusieurs heures, à une distance raisonnable. Une chose en particulier les surprit. La bête avait la taille d’un pansedefer ukrainien. Tout ceci étonna le couple puisque ces animaux étaient étroitement surveillés par les autorités ukrainiennes. Au cours de leur étude, Caleb nota de nombreux éléments physiques proches d’une seconde espèce, le magyar à pointe. Ce nom seul ferait frémir tout sorcier, mais les époux n’en furent que plus stimulés. Ils faisaient face à un hybride inédit, à un monstre qui pourrait devenir un croque mitaine. Mais l’heure des études était terminée et à la demande de Stigandr, ils rejoignirent la cité la plus proche afin de prendre du repos. Après tout, ils avaient besoin de reprendre des forces et d’élaborer un plan pour mener à bien leur étude qui révolutionnerait la connaissance des dragons.
Durant plusieurs jours, ils cherchèrent à nouveau celui qu’ils avaient nommé le pansedefer à pointes. Lorsqu’ils y parvinrent, la frénésie scientifique se déchaîna de plus belle. La soif d’en apprendre plus sur le géant les fit s’approcher de plus en plus. Après tout, il ne s’était pour l’heure pas montrer agressif. Ils ne se trouvaient désormais qu’à quelques mètres du dragon qui était assoupi. N’écoutant plus les demandes de prudence de Stigandr, Caleb et Helle prenaient les premières mesures, observaient la texture des écailles, tentaient de déterminer le sexe de la bête. La femelle, puisque Caleb avait eu raison sur ce point, se réveilla soudainement. La vue et l’odeur de la chair humaine la métamorphosa et elle montra immédiatement des signes d’agressivité. Une ultime fois, Stigandr exhorta le couple de quitter les lieux. Une confiance bien trop grande habitait les époux Arbuthnott qui voulaient régler le problème immédiatement en invitant le reptile ailé à quitter les lieux. Tout cela ne dura qu’une seconde. D’un mouvement de patte d’une vivacité rare, Helle fut éventrée sous le regard de son époux. Stigandr réagit immédiatement, bombardant le monstre de sortilèges en tout genre alors que Caleb courrait vers sa bien-aimée. Ce qu’il vit le déchira. Rien… il n’avait rien à faire et la mort avait cueilli, dans la fleur de l’âge, la femme qui l’avait accepté tel qu’il était. Ivre de rage, il se releva et imita le danois dans son maelstrom de sortilèges, obligeant le géant hybride à quitter les lieux. Caleb s’effondra alors, se vidant des larmes de son corps.


A la fin des funérailles, Caleb disparut de la surface de la terre, ne donnant plus signe de vie à son entourage. Durant les premiers mois, son ire le poussa à poursuivre le monstre qui avait tué son épouse. Toutefois ses recherches se montrèrent infructueuses et il parcourut alors le monde, son ire se muant en détresse et une folie autodestructrice s’emparant de lui. Cherchant à sentir un peu de réconfort, il sombra alors dans l’absorption de diverses drogues. C’est en Afrique qu’il rencontra un groupe de Mages Noirs qui lui fournit une nouvelle substance. Se perdant totalement, il se laissa entraîner dans les profondeurs de la sombre sorcellerie à laquelle il fut initié. Mais il prit conscience de sa dérive lorsque le leader de ce groupe lui demanda d’éliminer un groupe de moldu. Il s’enfuit alors d’Afrique. Plus tard, il apprit que ce groupe avait été détruit par Voldemort après qu’ils aient refusé de le rejoindre.
Seul, Caleb tenta alors de se sevrer après avoir rejoint la Russie orientale. Cependant, son addiction lui causait de terribles souffrances physiques. Jamais son corps ne fut aussi malingre et ses traits tirés. Sa chimère refit son apparition quand il entendit parler d’un dragon répondant aux caractéristiques de son ennemi viscéral. Il partit à la recherche du monstre. Lorsqu’il le retrouva enfin, il lui fit face. Le démon était si dangereux, mais Caleb se fichait de sa propre existence. Et les arcanes sombres qu’il avait appris se révélèrent d’une utilité terrifiante. A la suite d’un affrontement terrible, Caleb parvint à vaincre le dragon. Il était blessé, perdant abondamment son sang mais sa rage n’avait jamais été si puissante. Le poids de la quête s’effondra sur ses épaules et il comprit enfin que tout ceci avait été vain. La culpabilité d’avoir survécu à son épouse, de n’avoir pu la sauver ne le quittait pas. La mort de la bête ne le soulageait pas.

Caleb décida alors de retrouver le Danemark afin de se rendre sur la tombe de son épouse. Cependant, le courage lui manquait et il ne parvint pas à s’y rendre, préférant la fuite dans l’alcool. C’est après plusieurs jours à écumer les bars danois que l’évènement qui allait remettre sa vie dans le droit chemin se produisit. Alors qu’il était ivre, il se vanta d’être un sorcier. Face à l’amusement des saoulards, il sortit sa baguette et se mit à effectuer divers sortilèges, faisant léviter les verres, éteignant les lumières d’un simple mouvement de baguette. Stigandr, auror en mission, fit alors son apparition et mit un terme à la folie de Caleb. Le danois parvint difficilement à le reconnaître. Le procès de l’écossais fut court. La parole de Stigandr et la reconnaissance pour son travail sur les créatures magique atténuèrent sa peine. Finalement, le veuf fut condamné à une privation de baguette pour les six prochains mois. Son dossier serait à nouveau étudié à la fin de ce délai.


Se sentant probablement coupable de n’avoir su les empêcher de se jeter dans la gueule du loup quelques années plus tôt, l’auror veilla sur le trentenaire écossais. C’est au cours de cette période de probation que naquit une profonde amitié entre les deux hommes. Caleb apprit à connaître le froid personnage et à voir ses qualités de droiture et de franchise à leur juste valeur. Plus que tout cela, il était celui qui lui avait tendu la main, celui qui avait été là au moment opportun et qui ne s’était pas dérobé.
Arbuthnott retrouva finalement le droit chemin. Rapidement, son cv lui permit de trouver un emploi dans un refuge d’animaux magiques de Copenhague.  Là-bas, il parvint à s’épanouir bien que son caractère si étrange provoquait au mieux les moqueries de ses collègues, au pire une franche inimitié. Mais Caleb se fichait de tout ceci et sa relation particulière avec les créatures magiques le satisfaisait amplement.
Se sentant mieux, il reprit également contact avec sa famille. Ses parents lui pardonnèrent instinctivement sa disparition et l’entourèrent de leur mieux. L’écossais avait changé et il ne faisait guère preuve de chaleur humaine mais il gardait un contact régulier avec ses géniteurs qui lui rendaient souvent visite au Danemark, qu’il ne pouvait quitter du fait de sa condamnation. En outre, son frère était de plus en plus présent au niveau décisionnel de la fabrique familiale, libérant ainsi son père du poids de la charge de cette affaire. Enfin, et comme symbole de sa guérison, il se rendit pour la première fois sur la tombe de sa femme.

Lorsque sa période de probation fut terminée, il récupéra sa baguette et une partie de sa vie. Quelques semaines plus tard, le zoo magique de Londres lui proposa un poste en son sein. Caleb accepta immédiatement cette opportunité qui le ramenait près de sa famille. Durant cette période, il resta toutefois en contact avec Stigandr, le revoyant très souvent autour d’un verre ou d’une soirée poker. Une fois encore, il eut du mal à se créer de réels liens sociaux, son tempérament éloignant la plupart de ses collègues.

C’est alors qu’une nouvelle guerre sorcière se prépara. Sang Pur écossais, Caleb fut une fois de plus approché par les mangemorts. Jusque-là, cette idéologie l’avait toujours particulièrement ennuyé mais l’ampleur de ce qui allait arriver dans le monde magique ne pouvait le laisser de marbre. Foncièrement, il n’était pas insensible aux propos du Lord. Mais il la trouvait bien trop restrictive. Il ne pouvait condamner la magie noire si facilement, lui-même ayant fait état de son utilité. Cependant il ne pouvait tolérer sa normalisation. Ces arcanes pouvaient détruire, à la fois les victimes mais également ses lanceurs. Mais ce qui le dérangeait le plus était le thème du sang qu’il trouvait au mieux incongru, au pire inepte. Selon Caleb, la supériorité ne pouvait venir du sang. En revanche, il ne faisait aucun doute pour lui de la supériorité du monde sorcier sur les moldus. Mais de là à les asservir, il y a une marge qu’il se voyait mal franchir. Pour simplifier, il refusa sans trop de fleurs les avances des mages noirs anglais, ce qui lui valut des menaces et au plus haut de la crise, une agression. Cependant, Caleb n’était pas un enfant de chœur et il savait se montrer redoutable au combat. Affronter des dragons n’était pas de tout repos après tout.

La guerre se solda finalement comme la précédente, par la défaite des mages noirs. Le monde magique débuta une phase de reconstruction, en particulier le théâtre du combat final, Poudlard. Alors qu’il travaillait au zoo magique, Caleb reçut plusieurs visites de sa compatriote, désormais directrice de l’Académie, Minerva McGonagall. Ils discutèrent de choses et d’autres. Sans plus de tact elle lui parla de son épouse et de sa disparition. Caleb dévoila une  part de la vérité, ne cachant pas qu’il avait sombré dans la dépression et avait connu des problèmes de drogue. Après plusieurs entrevues, il reçut une proposition inattendue qu’il accepta. C’est ainsi qu’il devint professeur de Soins aux créatures magiques à Poudlard.
Par la suite, il parla à Stigandr du poste de professeur de Sortilèges libre, ce dernier finissant par y postuler. Ensemble ils formaient un duo d’enseignants détonants, pour le malheur des élèves de Poudlard. Protégé au sein du château, il observa les évènements secouant le monde magique avec la réapparition de mangemorts. Loin de ce conflit, il déplora que son ami se soit retrouvé au cœur de deux moments qui faisaient réapparaître de vieux démons aux yeux des britanniques. Poudlard restait toutefois un havre de paix et il avait retrouvé une véritable passion pour les créatures magiques, passion qu’il comptait bien transmettre. Tant pis pour les élèves qui ne partageaient pas son attrait pour la fantaisie animale.

Et vous ?
► Où avez-vous connu le forum ? Par un elfe et un danois
► Âge : 33 ans
► Niveau RP : Ca, je vous laisse juger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 19:26

Bienvenue sur nox !

*je voue un culte a benedict donc je suis genre ultra sincère*

Bon courage pour la suite !

A bientôt en RP ou sur la CB

PS : il me semble qu'on a un prof de SACM déjà vérifies bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 19:54

Merci beaucoup Evan !!!

Pour le professorat de SACM, je pense qu'il est toujours dispo (enfin mon petit doigt m'a dit que c'était possible de postuler) même si une autre fiche a été déposée également pour cet enseignement.

Au plaisir d te croiser sur la cb ou en rp !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 19:58

Coucou !

Bienvenue, je te laisse le poste de Prof de SACM, je compte partir sur un autre métier ^^

Bonne chance pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 20:07

Merci beaucoup Maeva. J'avoue que j'avais du mal à imaginer Caleb en dehors du professorat.

Au plaisir de te croiser sur le forum ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Mads Mikkelsen
Messages : 97
Points rp : 1760
Localisation : Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 48
Affiliation: Neutre
Métier: Professeur de Sortilèges et Directeur de Serpentard

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 20:16

Aurais-je déjà vu cette tête quelque part

Bienvenue collègue What a Face un duo Arbuthnott/Birgerjarl je prends. Par contre, c'est quoi ce vieil animal... tu croyais que je n'le verrais pas ?

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médicomage
avatar
Médicomage
Feat : Liv Tyler
Messages : 1685
Points rp : 2029
Localisation : Infirmerie de Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 20 ans
Affiliation: Semper Fidelis
Métier: Apprentie médicomage

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Jeu 4 Déc - 20:20

Bienvenue mon cher Dieu de la Foudre *o* un plaisir de te voir enfin ici ! ♥

Roh Stigandr, sa bestiole porte un si beau nom ! Elle s'entendrais bien avec la chouette de Maeja... oô

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealamande.tumblr.com/

avatar
"Il faut enseigner aux descendants des plus nobles lignées."
Feat : Robert Sheehan
Messages : 249
Points rp : 1399

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Enquiquineur de babouins.

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Ven 5 Déc - 13:00

Notre team de prof' est la plus badass qui soit ! *-* Bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Feat : -
Messages : 474
Points rp : 1687

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Ven 5 Déc - 13:28

Félicitations ! Te voilà validé. Encore une fois bienvenue. Voici quelques clefs du forum.

► Tu peux d'ores et déjà ouvrir ta fiche de lien ici. Si tu veux, il existe un code à disposition, mais tu peux bien entendu en faire un toi-même, en prendre un déjà fait ou même en demander un personnalisé à notre graphiste dévouée. Le modèle disponible se trouve ici.

► Te voilà prêt à rp, tu peux en faire la demande ici

► Dans la foulée, tu peux également ouvrir ton journal de bord ici, là aussi un modèle est à ta disposition. N'oublie pas, quand tu ouvres un rp, de bien mettre la date et d'indiquer son ouverture ici.

► Si tu désires être parrainé par un membre pour prendre pied sur le forum, comme il t'a déjà été proposé pour ta fiche, n'hésite pas à en faire la demande ici. De même, si tu es à l'aise sur le forum et désire aidé les futurs nouveaux, tu peux postuler comme parrain au même endroit.

► Pour la vie du forum, il est important de voter régulièrement aux topsites, peut-être même que c'est ainsi que tu es arrivé ici. Il y a des liens pour nos quatre topsites un peu partout, que ce soit sur la page d'accueil ou en bas, à droite, partout sur le forum. Tu gagnes un point RP tous les quatre votes, n'oublies pas d'indiquer ton nom sur la page de vote pour obtenir les points, qui sont comptabilisés chaque semaine. Les points servent entre autre à obtenir un double compte ou l'accès à des endroits spéciaux sur le forum.

► Si tu es un élève et que ça n'a pas encore été fait, je t'invite à aller indiquer ton année d'étude dans le champs de ton profil prévu à cet effet.

Il me semble avoir tout dit, si ce n'est, encore bienvenue et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   Lun 8 Déc - 13:10

Merci beaucoup !!! Je vais faire ça aujourd'hui.

Et wai, Poudlard rox ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Caleb Andrew Arbuthnott   

Revenir en haut Aller en bas
 

Caleb Andrew Arbuthnott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LoL c'est bien mais en rp, c'est mieux ! [Caleb, Juliet, Sammy, Alexandre, Sphinx, Andrew, Vara]
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» Andrew Takayama [Finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Présentations archivées-