Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Prit sur le fait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Prit sur le fait   Dim 18 Jan - 23:22


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Entre les mains, un livre ouvert, à l'envers, traitant les principes anatomiques des créatures magiques sur lesquels le  Gryffondor jetait un rapide coup d’œil pour donner un semblant d'intérêt à chaque fois qu'une personne venait passer à proximité.
Ce n'est qu'une fois seul entre ces deux énormes étagères que Griffin reporta – à travers un petit interstice - son attention sur le couple d'un sorcier et d'une sorcière présent de l'autre côté. Écoutant et observant plus particulièrement les faits et gestes du sorcier, Griffin essayait au mieux de supporter les manières et l'humour de ce dernier, se forçant à ne pas se manifester de vive voix pour épargner la ravissante sorcière d'une lourde et insupportable compagnie.
Ce sorcier n'était pas le premier que Griffin épiait, ni même le premier qu'il suspectait de vouloir bien plus qu'un simple partage sur les derniers écrits d'un auteur quelconque, ou bien plus qu'une aide sur un devoir. Griffin voyait clair dans le jeu du sorcier; cette façon de parler, de rire, de se tenir, l'intérêt porté sur la vie de la jolie blonde...tout portait à croire à de charmeuses intentions.

Griffin hésita un instant à quitter son poste de guet pour intervenir avant que les choses dégénères; un rencart par exemple. Le Gryffondor continuait de tendre l'oreille, pinçant ses lèvres et serrant son étreinte sur le livre dont les pages commençaient à se froisser. Il n'avait qu'un souhait en tête; faire passer à cet ingrat l'envie de vouloir draguer cette fille.
Une fille que Griffin adorait, une amie dont-il appréciait plus que tout la compagnie, une sorcière capable de le couper dans son activité pour attirer son attention la plus totale...une cinquième année dont-il était tombé éperdument amoureux, suffisamment pour ressentir une vive jalousie envers tout ceux qui osaient s'en approcher.

Longeant discrètement l'étagère, Griffin suivait parallèlement les deux sorciers dans leur déplacement, portant toujours son ouvrage sur l'anatomie des créatures. Le première année tendait un peu plus l'oreille contre l'étagère, cherchant à tout prix un autre interstice pour regagner un point d'observation, malheureusement, les livres comblaient parfaitement chaque niveau de l'étagère. Soudain, Griffin écouta une pile de livre tomber par terre, aussitôt suivit par le rire de la sorcière et le pouffement ridicule du sorcier qui s'empressa de proposer son aide. Griffin s'abaissa jusqu'au sol, trouvant au dernier niveau un petit espacement entre deux ouvrages, suffisant pour y apercevoir deux paires de main en train de rassembler quelques livres sur le sol.
Griffin secoua la tête, soupirant et levant les yeux devant les petites blagues que pouvaient sortir le sorcier en ramassant quelques livres. Comment pouvait-elle rire ? Ce devait être par politesse ! Se rassura le Gryffondor à la recherche d'un meilleur point de vue en fouillant accroupie le bas de l'étagère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Mer 21 Jan - 18:26



 Pris sur le fait ~~ Ft Griffin



Comme souvent je m'y étais pris à la dernière minute pour faire mes devoirs, et comme à chaque fois que ça m'arrivais, je retrouvais Maverick assis sur une table vers le fond de la bibliothèque à s'arracher les cheveux. Je le saluais donc, et pris place à coté de lui, à mon tour de m'arracher les cheveux. C'était un devoir de potion que j'avais cette fois ci, une vraie purge, pourtant c'était pas une matière dans laquelle j'avais l'habitude d'avoir du mal, au contraire. Mais bon, ni moi ni mon voisin de table n'avions idée de comment résoudre le problème posé par notre professeur. On en discutait donc lorsqu'une élève de sixième année, nous dit d'un ton agacé de nous taire.

Je me levais quelques instants plus tard pour retrouver un livre que j'avais lu il y a fort longtemps qui mentionait les effets secondaires de cette potion, mais encore me fallait il le retrouver. Mav' quant à lui rédigait la première partie du devoir, sur laquelle nous nous étions penchés la veille. Une vraie croisade pour ce devoir qui aurait pourtant dû être si simple. Je longeais les allées, et je me munis d'une bonne quantitée de bouquins, dont aucun n'avait de rapport direct avec notre cours. J'avais envie de les emprunter, ou ré-emprunter pour certains. C'est après une bonne dizaine de minutes à chercher que je trouvais enfin le livre auquel je pensais depuis un moment.

C'est alors qu'un bruit sourd me fis sursauter quelques livres étaient visiblement tombés dans la rangée d'à coté, je regardais autour de moi et ne fus même pas si surpris que ça en voyant mon petit protégé en train d'espionner des gens par le bas de l'étagère. Il aimait fouiner là où ça ne le concernait pas. Trop malin pour son âge il allait vraiment finir par s'attirer des ennuis si je n'étais pas là pour le couvrir de temps à autres. En revanche la chose qui me surpris soit, que ce ne soit pas lui qui ait malencontreusement fait tomber les livres. Désormais attentif à la situation, j'entendis une voix familière.

Griffin, Griffin, Griffin... Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de toi ? Pensais-je. Je savais qu'il était éperduement amoureux d'une camarade à moi, ce qui a d'ailleurs couté cher à mon petit ami du simple fait qu'il lui parlait. Je me demandais alors ce que mijotait le jeune rouge et or.
Hey Griff' t'as fais tomber ta plume ? Lui demandais-je sachant très bien que ce n'était pas le cas, mais il fallait le sortir de son obsession, au moins jusqu'à ce qu'il ait un plan viable et pas dangereux. J'observais donc mon cadet en l'attente d'une  réponse, que j'espérais censée et non pas, qu'il se confonde en excuses bidons.
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Dim 25 Jan - 23:39


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Griffin se figea sur place, hésitant un instant à relever la tête. Il connaissait suffisamment bien cette voix pour en reconnaître le sorcier et cela sans même le regarder; Evan Harkness, un cinquième année qui a toujours su susciter une vive curiosité et un respect sans pareil de la part de son cadet. Depuis leur première rencontre, Griffin a toujours montré un certain intérêt aux occupations du sorcier, jusque parfois lui tenir une longue et interminable compagnie au détour d'un devoir sur lequel il tenait absolument à vouloir l'aider, même si le devoir en question reposait sur des connaissances bien plus poussées que ceux d'un première année. Pour Griffin, tout ce temps passé avec Evan avait été l'occasion de poser davantage de questions, d'échanger avec entrain sur divers sujets et finalement découvrir la particularité du sorcier. Un secret que Griffin avait juré de garder, mais sans pour autant pouvoir cacher son enthousiasme à connaître un tel don.

- Evan ? Se retourna finalement Griffin, forçant un large sourire. Et bien...je...non...je recherchais...un livre. Ce livre d'ailleurs... Dit-il en reprenant le volume sur l'Anatomie des créatures magiques. Il paraît que ça raconte...pleins de choses, comme... Il poursuivit en jetant un rapide coup d’œil sur une page du livre. Le système digestif des lutins de Cornouailles...

Griffin faisait de son mieux pour paraître le plus intéressé possible par le sujet, bien qu'il s'inquiétait de ce qui pouvait ce passer en ce moment même de l'autre côté de l'étagère. Il avait beau tendre discrètement l'oreille, il n'écoutait plus rien, plus la moindre voix. Étaient-ils partis un peu plus loin ? Ou bien avaient-ils déserté la bibliothèque pour aller il ne savait où...Griffin fronça aussitôt les sourcils à cette idée. Il ne pouvait pas les lâcher aussi facilement, il en était hors de question.

- Tiens moi ça... Lança précipitamment Griffin en remettant l'épais volume d'anatomie entre les mains d'Evan, avant de se rendre aussitôt de l'autre côté de l'étagère.
Pas un chat, ni même une ombre, juste quelques livres regagnant tranquillement leur place respective. Griffin observa les alentours, sans pour autant retrouver qui que ce soit de suffisamment intéressant pour le moment.

- L'enflure ! Échappa le Gryffondor sous la colère, avant de se retourner et refaire face à Evan. Quoi...quelqu'un m'a prit l'un de mes livres préféré... Essaya de se justifier Griffin, faisant semblant de chercher un autre ouvrage sur l'un des niveau de l'étagère, détournant ainsi son regard de l'expression que portait son ainé. Bon...tu n'as pas du travail à faire ? Il demanda, énervé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Sam 31 Jan - 13:31



 Pris sur le fait ~~ Ft Griffin



Evan ?Me disait il avec un sourire qui sonnait faux, et un regard d'enfant coupable. Comme je m'y attendais il continua sur sa lancée en se confondant en excuses saugrenues. Et bien...je...non...je recherchais...un livre. Ce livre d'ailleurs... Il tenait dans ses mains un volume sur l'Anatomie des créatures magiques, en voyant l'ouvrage je haussais un sourcil. Il paraît que ça raconte...pleins de choses, comme... Le système digestif des lutins de Cornouailles... Nous y voilà ! mon cadet était intelligent, peut être trop pour son propre bien, cependant il est piètre menteur. Ah... Le mensonge, c'est tout un art et vous savez quoi ? C'est un art que je maitrise à la perfection, ainsi je sais aisément déterminer quand mes interlocuteurs ne sont pas tout à fait honnêtes. J'eu ce réflexe stupide du rire nerveux, ce après quoi la bibliothécaire me lança un regard noir.

Mon petit protégé ne cessait de regarder à tour de rôle, l'autre coté de l'étagère et ses pieds. Je ne savais pas exactement qui il espionnait, même si j'avais bien un nom qui pouvait me venir à l'esprit. Tout ce que je savais c'est que le jeune homme avait tendance à avoir des réactions excessives. Je l'observais donc silencieusement jusqu'à ce qu'il me demande de tenir son stupide bouquin. Je le vis alors se précipiter de l'autre coté, et au moment où je me mis à courir derrière lui,la vieille bibliothécaire lança Harkness on ne court pas ! D'un ton sec. Je la regardais alors interloqué. Et vis mon camarade de table se moquer de moi avant de se prendre un coup de bouquin sur la tête par la même mégère qui venait de me gronder comme si j'avais six ans.  Puis j'entendis échapper de la bouche de Griffin L'enflure ! il était décidément sur un sale coup, et je me devais de l'empêcher de dérailler.

Quoi...quelqu'un m'a prit l'un de mes livres préféré... C'est un air scpetique et blasé que j'affichais, c'était le mensonge de trop, et visiblement ça n'avait pas pris. Bon...tu n'as pas du travail à faire ? Cette fois ci il perdait patience le petit, et s'il continuait sur ce ton, j'allais en faire de même... Je ne me rappelle pas avoir jamais été aussi pète ****** quand j'avais son âge. M'enfin j'essayais d'analyser la situation, le petit préparait un mauvais coup et il ne voulait pas que je m'en mêle. J'espérais sincèrement qu'il n'avait pas décidé de s'en prendre à Connor encore une fois.

Mouais, mais tu sais les devoirs c'est secondaire... J'étais trop convainquant, je ne devrais pourtant pas prendre mes corvées devoirs à la légère, surtout pas l'année des Buses... J'accordais en effet beaucoup plus d'importance à ce qui se passait autour de moi, et mes amis, ou dans le cas présent mon petit protégé passaient avant le reste. Je passais mon bras autour de son épaule de manière amicale avant de m'approcher de son oreille Dis moi Griff' tu ne t'apprêtes pas à faire une connerie j'espère ? lui dis-je d'un ton carrément effrayant que je ne me connaissais pas jusque là.


.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Sam 31 Jan - 20:59


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Après coup, Griffin regrettait déjà le ton qu'il avait employé, ce n'était pas habituel, surtout face à Evan. Le première année respectait bien trop son aîné pour ne pas se risqué à le prendre en grippe, fort heureusement il restait suffisamment de patience chez Evan pour ne pas s'énerver. Cependant, le moment était assez mal choisi pour côtoyer Griffin, bien trop absorbé par sa jalousie pour faire preuve d'un peu de décence.

Poursuivant son semblant de recherche au travers les rangés de livre, Griffin secoua légèrement la tête, comme abasourdi par ce qu'il venait d'entendre. Aujourd'hui, rien ne pouvait être secondaire, pas même les devoirs auxquels Evan manquait de s'adonner. Aujourd'hui Griffin ne supportait pas les esprits laxistes, il ne supportait même plus sa propre présence devant cette étagère. Il avait juste envie de sortir en courant dans les couloirs, pister au plus vite le sorcier et lui passer l'envie de vouloir charmer sans retenu. Griffin jubilait intérieur, s'imaginant déjà pousser son adversaire dans le grand escalier, ou bien encore en l'entraînant dans un piège afin que...soudainement, Griffin se coupa de toutes pensées machiavélique, son visage rapidement marqué de petite rougeur.

La voix d'Evan s'était montré particulièrement grave, ne relâchant à aucun moment son étreinte, donnant presque l'impression à Griffin d'être une souris entre les serres d'un rapace. Le première année déglutit bruyamment.

- Une connerie ? Reprit Griffin, un air qui se voulait innocent. Cela dépend...de ce que tu considères comme...une connerie... Sourit mal à l'aise le Gryffondor avant de laisser ses bras retomber le long de son corps. Bien trop clairvoyant pour être berné, Griffin semblait alors renoncé devant la ténacité d'Evan. Échappant un long et lourd soupire, le jeune Longview se mordilla les lèvres. Une connerie, possible, mais pourtant nécessaire, non ? Le Gryffondor n'avait aucune envie de lâcher l'affaire, mais être prit la main dans le sac de manière aussi flagrante n'avait rien d'agréable. Bien au contraire.

- Bon, d'accord...peut-être...mais si je le fais c'est uniquement parce que j'ai un mauvais pressentiment. Expliqua Griffin, d'une voix beaucoup calme. Jetant un rapide coup d’œil aux alentours, il se pencha vers Evan et lui chuchota. Un idiot de sorcier est en ce moment même en train de profiter de Siohban... je dois absolument l'arrêter avant que ça se termine en je ne sais quel fait divers.

Griffin semblait tout à faire sérieux dans ce qu'il avançait, à point tel que sa main traînait un peu trop vers le manche de sa baguette qui dépassait légèrement de sa poche de pantalon. Il regarda Evan avec insistance, comme s'il voulait à tout prix que ce dernier le soutienne dans cette idée.

- Il faut absolument que je les retrouves avant que ce soit trop tard. Une fois que je les aurais repéré, je vais essayé d'isoler ce gars...et là, au moment où il ne s'y attendra pas, je passe à l'action. Enfin, dés que j'aurais trouvé une façon de le stopper. Bon, tu me suis ou tu vas resté là sans rien faire ? Moi, en tout cas, j'y vais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Dim 1 Fév - 9:30



 Pris sur le fait ~~ Ft Griffin



Une connerie ? Cela dépend...de ce que tu considères comme...une connerie... Nous y voilà... Ce que j'aurais aimé me tromper, le petit allait nous mettre dans de sales draps, mais je n'avais pas l'intention de le laisser tomber. J'écoutais donc attentivement ce qu'il me disait, le bras toujours autour de son épaule, nous avions désormais vraiment l'air de comploter. Bon, d'accord...peut-être...mais si je le fais c'est uniquement parce que j'ai un mauvais pressentiment. Oulala, ça ne présage rien de bon, je faisais entièrement confiance au jugement de Griffin car en général il était assez éveillé et clairvoyant pour que son instinct ne le trompe pas. En général...
Un idiot de sorcier est en ce moment même en train de profiter de Siohban... Là je commençais à perdre patience, profiter de Siohban ? Il devait encore extrapoler, mais si quelqu'un était vraiment sur le point d'abuser d'une bonne amie et camarade de classe on ne pouvait pas laisser faire. Essayait-il de me monter la tête en employant des mots qui fachent ? Non, il avait l'air d'y croire. Et merde !

Attends Griff' il y a vraiment quelqu'un qui essaie d'abuser de Sio ? Je n'en croyais pas mes oreilles, mais dans le doute il fallait trouver un plan et le trouver vite avant que la situation ne dégénère. Plus encore que les accusations du jeune Gryffon à l'encontre d'un sombre inconnu mal intentionné, c'était son plan complètement foireux qui eu le don de me clouer sur place. J'allais devoir lui apprendre à mentir et surtout à avoir l'instinct de survie, chose dont apparemment il était dépourvu.
Mon cadet ne tenait pas en place, et je savais que je devais agir vite, je lui attrapais donc la main pour être sur qu'il ne s'enfuie pas entre temps, et je m'approchais de la table où se trouvait mon binome, je le soudoyais doucement pour le dédomager de la gène occasionnée par un cerveau en moins sur ce devoir. Puis je m'avançais rapidement vers le couloir accompagné de Griffin.

Est ce que tu sais où ils peuvent être ? Demandais-je sans grand espoir qu'il sache réellement où ce type avait pu emmener la rouge et or. En plus si je devais emmener le petit dans tous les potentiels endroits où ça se pelote... Sérieux... Il restait silencieux, je ne savais pas si il réfléchissait à la question ou s'il ne connaisait simplement pas la réponse. Sinon pour ce qui est du plan, on les trouve on isole Sio et tu t'occupe d'elle pendant que je cuisine cet enfoi**. Ca me parait plus simple étant donné que tu n'es encore qu'en première année... d'autant plus que tu t'attirera moins d'ennuis. Pour ça t'as encore 6 ans devant toi. Et là je savais de quoi je parlais, les ennuis se multiplient et les conséquences s'aggravent au fil des ans. Quoi que jusque là j'étais chanceux que personne n'ait découvert toutes les règles enfreintes pour retrouver mon cousin.

On perdait du temps et j'espérais franchement que Griffin avait tors et qu'on allait au devant d'une humiliation, plutôt qu'il y ait vraiment un mec assez con pour s'en prendre ouvertement a une fille aussi cool que Sio. Mais si c'était le cas le soucis c'est que je ne savais pas du tout comment réagir et comme j'ai tendance à me laisser aller, ça pourrait devenir dangereux, Très dangereux... Pour nous tous.
J'essayais de ne pas y penser, fallait il que je discute avec ce gars histoire d'avoir sa version des faits, fallait-il lui tomber dessus avant qu'il ne puisse nuire à qui que ce soit ? Où était ce encore une victime innocente de la jalousie du gosse ? Je n'avais jamais vraiment douté de Griffin jusque là mais depuis l'histoire avec Connor, la donne a légèrement changé. Nous marchions, mon cadet légèrement devant, dans ce long couloir. J'attendais, qu'il réagisse, mais c'était une petite boule de nerfs, impossible a déconcentrer.  


.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Dim 1 Fév - 15:13


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Combien de fois fallait-il le répéter ? Griffin en était certains, il n'y avait pas une minute de plus à perdre dans cette bibliothèque. Le temps qu'Evan abandonne son binôme, Griffin fixait la sortie, prêt à faire feu, bien incapable de prendre les devants alors qu'on le retenait par la main comme s'il s'apprêtait à démonter les murs de l'école.

Ni une, ni deux, Griffin se précipita dans les couloirs, laissant Evan passer activement les portes de la bibliothèque. Sans même se pauser quelques secondes pour décider d'où ils devaient se rendre, le première année ouvrit la marche, distançant son aîné d'un bon mètre lorsque ce dernier lui poser une question assez essentiel. Où retrouver Siohban et son agresseur potentiel ? Griffin s'avoua ne pas avoir d'idée fixe sur le sujet et se contenta d'espérer qu'en se dépêchant, il rattraperait son retard et finirait bien par les retrouver. Pas un mot, bien trop inquiet de la situation, Griffin restai concentré sur son objectif, son regard balayant chaque recoins; pas l'ombre d'un Siohban en détresse.

- Comme tu veux, si tu veux t'occuper de ce péteux de troll, ça ne me dérange pas...mais sache une chose, il a pas intérêt de recroiser sa route après ça, ni même la mienne. Vociféra Griffin, n'hésitant pas à déranger un petit groupe de sorcier dans leur conversation pour poursuivre son chemin. Les quelques sorciers dévisagèrent Evan et lui firent remarquer les manières désobligeante de 'certains', mais Griffin n'avait pas de temps à perdre avec ce genre de choses, préférant poursuivre son avancé et laissant à Evan le grand soin de répondre.

- Ah ! Droit devant ! S'exclama Griffin avant de se mettre à couvert derrière une armure. Evan, grouilles toi... Il chuchota, craignant que ce dernier se fasse repérer. Au prochain croisement de couloirs, Siohban s'était arrêté avec cet indigne accompagnateur. Ils parlaient, parlaient, parlaient...un peu trop d'ailleurs au goût du première année qui ne pu s'empêcher d'échapper quelques critiques à l'égard du sorcier. ...en plus, il a rien pour plaire ! Conclu Griffin, certainement par manque d'arguments. Après quelques rires, le sorcier extirpa un morceau de parchemin de ses affaires et le remis à Siobhan. Regarde, il lui a donné un truc...qu'est-ce que c'est ? Je vais te lui faire reprendre moi ! S'indigna Griffin, avant de voir Siobhan partir d'un côté et le sorcier s'en aller de l'autre après un s'être échangé un signe de la main. Evan, c'est le moment ! Lança le rouge et or. Evan ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Mer 11 Fév - 15:19



 Pris sur le fait ~~ Ft Griffin



Nous nous étions lancés à la poursuite des deux sorciers, au passage on nous reprocha de courir dans les couloirs. Et quelques minutes plus tard Griffin passa en trombe au milieu d'un groupe de sorciers qui ne manquèrent pas de manifester leur mécontentement. Je les connaissais, ils étaient comme moi en 5ème année, sauf que eux étaient à Serpentard. L'un d'entre eux nommé Peter ne pouvait pas me saquer, je l'entendis alors dire "Harkness, t'as pas fini de jouer au chat et à la souris avec des premières années ? T'es vraiment une honte pour les sangs purs". Ce qui me mis légèrement hors de moi, je m'arrêtais net et l'imaginais en train de suffoquer, ce après quoi sa cravate se ressera progressivement autour de son cou.

Je me remis à courir, distancé par mon cadet et exténué par le sort que je venais de jeter. Je courais de toutes mes forces pour rattraper le premier année. Comme j'arrivais à pas lourds, il me fis singe de le rejoindre et je savais que quand il s'agitait de la sorte c'était pour que je me fasse plus discrêt. Je m'executais et me mettais alors à couvert. Essouflé je jetais des coups d'oeil rapides autour de moi pour analyser la situation en faisant le moins de bruit possible. Je voyais enfin Sio en train de parler calmement à un mec que je n'avais en effet jamais vu auparavant. A ma gauche je voyais Griffin en train de marmoner et de bouilloner. Ce n'était probablement que de la jalousie de sa part, mais j'allais tout de même investiguer auprès du malheureux dès qu'ils se sépareraient.

Ils se séparaient enfin, et j'allais donc rejoindre le jeune homme sans trop savoir ce que j'allais pouvoir lui dire pour le cuisiner. J'avais oublié de dire à Griffin que j'y allais. Bon il est grand il va bien comprendre... Je reviendrais le voir plus tard pour lui faire un rapport. Je fis donc mine d'être pressé et je bousculais le sorcier. Je récupérais mon sac tombé par terre, et l'aidais à se lever en disant "Désolé, je n'ai pas fais attention je suis un peu en retard". Une fois mon interlocuteur debout je lui demandais "Ah mais tu serais pas un ami de Siohban? il me semble que je vous ai croisé ensemble l'autre jour."

Après un moment à discuter avec le jeune homme je me rendis compte qu'ils étaient simplement amis, et qu'il n'avait même pas dans l'intention de la draguer. Je retournais donc à ma salle commune en attendant le retour de Griffin pour qu'on ait une petite discussion. Car mine de rien à cause de lui j'avais les poumons en compote, je m'étais affiché bien comme il faut auprès d'un inconnu, et j'avais essayé d'assassiner un serpentard, tout ça pour quoi ? Pour rien à vrai dire...


.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Sam 14 Fév - 21:44


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Lorsqu'il se retourna; Evan s'était déjà lancé à la poursuite du sorcier. San s plus attendre, Griffin tenta de rattraper Siohban, mais lorsqu'il parvint enfin à la retrouver et à l'interpeller, la sorcière disparus aussitôt derrière les portes des toilettes des filles, stoppant net la course du première année qui observa les portes, hésitant un instant à les franchir.

Finalement, Griffin renonça; sa présence devant les portes des toilettes lui attirait quelques regards suspects dont celui appartenant à l'un des préfets de l'école. Jugeant inutile de s'attirer des ennuis, le rouge et or continua son chemin, dans l'idée de recroiser Siobhan un peu plus tard. Griffin retourna sur ses pas, espérant peut-être retrouver Evan à l'endroit même où ce dernier l'avait laissé, ou peut-être même des restes du sorcier qu'Evan aurait massacré...ou encore transformé en crapaud, ou en cafard.
Cependant, ni crapaud, ni cafard, ni même un morceau de sorcier dans les environs, seulement quelques élèves sans intérêt pour le première année. Alors, Griffin continua ses recherches jusque la bibliothèque. Là non plus, pas l'ombre d'Evan Harkness.

À court d'idée, Griffin prit la direction de la Salle Commune. Un bon quart d'heure, vingt minutes plus tard, le première année passa le pas du tableau de la Grosse Dame, arrivant ainsi dans le petit salon rouge où il retrouva finalement Evan.

-Ah ! Tu es là ! Je t'ai cherché partout ! S'exclama Griffin en se précipitant vers son ainé. Alors, t'as réussis ? Il a bien compris ? Qu'est-ce qu'il t'a dit ? Je suis sûr qu'il a dû avoir la trouille de sa vie ! Tu lui as fait peur, hein ? Raconte moi tout, que je me fiche bien de cette imbécile ! Ça va lui apprendre à draguer tout ce qui passe !

Le regard de Griffin ne lâcha pas d'un millimètre le visage d'Evan. Le rouge et or attendait avec une certaine impatience le récit du cinquième année, s'imaginant peut-être quelque chose de palpitant, d'amusant, mais lorsqu'il remarqua l'expression étrange et le silence qu'Evan laissait planer. Griffin s'interrogea alors.

-Il ne t'a pas échappé au moins ? S'enquit Griffin, prêt à repartir s'il le fallait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Sam 21 Fév - 9:26



 Pris sur le fait ~~ Ft Griffin



Posé depuis peu dans la salle commune je reprenais mon souffle, une fille de sixième année me dis alors "Comme ça on est essouflé Harkness ? j'espère que tu ne vas pas encore nous faire perdre des points" je posais mon regard sur elle tout en me tenant le ventre à cause de ce satané point de coté, et je hochais la tête l'air de dire "non non, je t'en fais pas". Franchement, il n'y avait que Griffin, pour me faire courir comme un dératé sans aucune raison valable. On aurait joué à chat que ça n'aurait pas été bien différent...

Je me demandais si je ne ferais pas mieux de retourner à la bibliothèque finir le devoir que j'avais commencé avec Mav' mais je renonçais vite à cette idée. La flemme, avait eu raison de moi. Je m'asseyais enfin sur l'un des canapés de la salle commune, et ma respiration reprenait son cours normal, mes douleurs et points de cotés s'apaisaient. En plus si le jeune gryffon revenais vers moi j'allais devoir le sermoner, et je détestais ça !

Le voilà après une bonne vingtaine de minutes curieux et surexcité comme d'habitude.  Ah ! Tu es là ! Je t'ai cherché partout ! me disait-il le plus naturellement du monde. A ce moment précis je ne savais pas si je devais le frapper ou l'engueuler, je décidais de rester de marbre le temps qu'il finisse de parler.

Alors, t'as réussis ? Il a bien compris ? Qu'est-ce qu'il t'a dit ? Je suis sûr qu'il a dû avoir la trouille de sa vie ! Tu lui as fait peur, hein ? Raconte moi tout, que je me fiche bien de cette imbécile ! Ça va lui apprendre à draguer tout ce qui passe ! Cette fois ci j'avais vraiment envie de le ruer de coups, n'avait-il donc pas honte de ce comportement, se rendait-il compte au moins que ce n'était pas normal ? Je n'étais pas doué pour les trucs sentimentaux certes, mais je n'avais pas l'impression que tous les gens normaux agissaient comme lui, bien au contraire.

C'est donc un air incrédule sur le visage que je m'appretais à lui répondre lorsqu'il finit par me dire Il ne t'a pas échappé au moins ?   Il est sérieux celui là ? me dis-je alors... Je désespérais d'avance aux vues de la conversation qui allait suivre. Je lui fis signe de s'asseoir à coté de moi ce qu'il fit, les yeux pétillants à l'idée d'entendre mon récit. Une fois qu'il était assis, je lui mettais un steak derrière la tête. Non mais t'es pas bien comme gamin ! dis-je d'un ton moralisateur, sui ne m'allait pas particulièrement bien d'ailleurs.

Ce pauvre type, est un ami de son cousin, et ils ne se sont pas vus depuis longtemps. Il est déjà fiancé à une fille ! tu te rends compte de la honte que je me suis collé par ta faute, en plus sur le chemin j'ai agressé Peter et je vais probablement m'en prendre plein la tronche ! J'étais furieux et il me regardais bouche bée, sans rien dire. J'étais proablement en train de traumatiser ce pauvre gosse, mais il fallait bien que quelqu'un l'empêche de faire ses conneries...

C'est d'un ton un peu moins hystérique que je repris Tu sais, je vois bien que tu tiens énormément à Sio, mais tu ne peux pas partir au quart de tour et torturer tous les hommes qui l'approchent ... T'as vu ce que t'as fais à Connor la dernière fois ? Il aime même pas les filles, et je suis bien placé pour le savoir ! Franchement, j'aurais pu tuer ce type pour rien, est ce que tu comprends au moins ? Et voilà je faisais le parent avec mon cadet, allez savoir pourquoi mais je me suis toujours senti responsable de Griffin, il était promis à un avenir brillant, et il était malin. C'est exactement pour ça que je ne pouvais lui permettre de mal tourner, surtout pour des raisons aussi futiles que des amourettes de pré-ado.
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Mar 24 Fév - 13:44


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Quelque chose vint aussitôt cogner d'un coup sec à l'arrière de sa tête. Griffin grimaça, précipitant l'une de ses mains sur sa nuque.

- Hey, mais tu fais mal ! S'exclama Griffin, furieux et encore incapable de comprendre ce qui prenait à son aîné de le traiter ainsi. Evan ne tarda de s'expliquer, son visage marqué par la colère et l'intonation de sa voix devenu furieuse. Il était impossible pour le première année de placer un mot, ne serait-ce qu'un 'mais', on ne lui laissait pas autre choix que d'écouter.
Griffin le regardait avec des yeux bien rond, la bouche entrouverte, le teint soudainement devenu blême. Il n'avait encore jamais vu Evan s'emporter de la sorte, à cet instant Griffin n'avait qu'une envie; disparaître de ce canapé, se planquer dans un trou de souris, remonter le temps pour éviter la colère du rouge et or.

Un cousin ? Griffin retenu sa respiration quelques instants, réalisant cette petite bourde, comprenant ce pourquoi Evan paraissait tellement sur les nerfs d'un seul coup. Que dire ? Que faire ? De plus que ce n'était pas la première fois, ni peut-être la dernière que Griffin accusait quiconque s'approchant de Siohban comme étant un sorcier de mauvaises intentions. C'était plus fort que lui. La seule différence avec les autres fois était sans aucun doute l'implication d'Evan dans cette histoire. Griffin n'avait eu aucune intention de lui causer le moindre tord, bien au contraire, il respectait bien trop le sorcier pour l'embarquer dans des affaires aussi abracadabrantes. Autant dire que le jeune Longview était passé - très loin - à côté de ce principe.

D'une voix plus calme, mais toujours accentuée par une pointe de colère, Evan continua son discours, ne laissant aucun temps de pause, peut-être pour éviter que l'on lui coupe la parole. Malheureusement pour Griffin, ce cinquième année le connaissait que trop bien. D'ailleurs, il ne manqua pas un instant de souligner cette importance qu'avait Siohban aux yeux du première année qui se mit à rougir aussitôt.

Bien que ce canapé était connu pour son confort, Griffin ne s'y trouvait guère à l'aise. Il sentait son visage passer du blanc pâle au rouge écarlate, quant à ses ongles il ne pouvait s'empêcher de les planter dans le tissus du siège et son regard bien incapable de se détourner d'Evan qui profita de cette conversation pour glisser la mésaventure de son ami Connor. Cette fois, Griffin eut l'impression de passer devant une cour d'assise pour tous les méfaits accomplis depuis ce milieu d'année.
Lorsque Evan s'arrêta de parler, Griffin resta un moment sans rien articuler, encore surpris par la manière dont le sorcier venait de le gronder.

Lentement, mais sûrement, Griffin se repositionna sur le canapé, desserrant ses doigts de sur le tissus et essayant d'atténuer les rougeurs de sur ses joues, tandis que son regard commença à chercher quelque chose à regarder autre que l'expression d'Evan.
Cherchant des mots pour répondre, Griffin se mordilla la lèvre, essayant peut-être au passage de rationaliser tout ça.

- ... je pensais pas que, enfin, je voulais pas t'attirer d'ennuis, j'te jure... Glissa Griffin, d'une voix à peine audible. Je pensais vraiment qu'il...enfin...mais si tu dis que c'était un cousin. Ok, j'ai peut-être mal étudié la chose. Reconnu Griffin avant de fixer ses mains et se taire de nouveau quelques secondes avant de relever ses yeux vers Evan. Alors, comme ça...t'es au courant pour Connor ? Tu sais, c'est un peu un accident...je pensais qu'il y aurait autant de Billywig... Il lui menti, se rappelant très bien de cette journée où il s'était arrangé pour envoyer le Serdaigle dans un gigantesque nid de Billywig. Griffin n'en était pas fier, surtout depuis qu'il a su que Connor traînait uniquement avec Siohban pour un devoir de potion. Une belle gaffe que Griffin tentait encore de rattraper en se montrant des plus attentionné envers le Serdaigle, profitant de chaque occasion pour rendre service à ce dernier jusque le réapprovisionner en chocogrenouille et en biscuit lorsqu'il venait à réviser ou bien terminer un match ou un entraînement de Quidditch. Mais tu sais...j'me suis excusé. Souligna Griffin avec grande importance. Maintenant, c'est de l'histoire ancienne, hein ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Jeu 5 Mar - 16:21



 Pris sur le fait ~~ Ft Griffin



J'attendais avec impatience de savoir ce que ce petit sans cervelle allait me répondre, ce qu'il ne tarda pas à faire ... je pensais pas que, enfin, je voulais pas t'attirer d'ennuis, j'te jure... Je sentais au ton de sa voix qu'il était sincère. Néanmoins au lieu de m'appaiser ça eut don de m'agacer. Comment pouvait-il être aussi naif ? A son âge on devait tout de même savoir qu'accuser quelqu'un d'harcèlement n'est pas quelque chose d'anodin ... .Je pensais vraiment qu'il...enfin...mais si tu dis que c'était un cousin. Ok, j'ai peut-être mal étudié la chose Noooon sans blague ? pensais-je tout en m'agitant légèrement, je le regardais l'air incrédule.

Alors, comme ça...t'es au courant pour Connor ? Tu sais, c'est un peu un accident...je pensais qu'il y aurait autant de Billywig... Là je désespérais, qu'est ce que j'allait bien pouvoir faire de ce gosse... Bien sur que j'étais au courant, comment aurais-je pu passer à coté de quelque chose d'aussi énorme. Mais tu sais...j'me suis excusé. Je ne le savais pas, ceci dit ça me soulageait quelque peu, il avait une conscience donc tout n'était pas perdu. Maintenant, c'est de l'histoire ancienne, hein ? Il se fiche de moi ou quoi ? Non ce n'est pas de l'histoire ancienne, il vient de recommencer à faire l'idiot...

Je serrais les poings et réfléchissait à une manière pacifique de régler le problème. Je regardais Griffin de haut en bas, et m'affalais dans le canapé avant de passer mes mains sur mon visage. Je me redressais à nouveau et pris après quelques minutes la parole. Griff... Je m'en fiche de ce que t'as fais à Connor, enfin non... Mais comme tu dis c'est du passé. Ce qui m'inquiète, c'est que tu continues à avoir ce genre d'attitude. Tu sais même quand tu sors avec quelqu'un t'es pas censé empêcher la personne que t'aimes d'avoir une vie ou des amis... Tu comprends ce que je te dis ? J'étais très mauvais pour faire la leçon aux gens, mais allez savoir pourquoi je considérais le jeune Longview comme un petit frère et je n'avais aucune envie de le voir mal tourner.

Il mécoutait attentivement et n'avait plus cette lueur de mensonge dans le regard, j'étais calmé et il le savait. Nous pouvions donc maintenant discuter en toute tranquilité. Je n'avais que très peu d'expérience en matière de sentiments, mais je commençais à savoir comment ça se passait, et surtout comment ça devait se passer lorsque l'on apprécie quelqu'un à ce point. Je sais que c'est tout nouveau pour toi et que tu ne sais pas trop comment faire face à tes sentiments, mais c'est quelque chose qui viendra avec le temps. J'essayais tant bien que mal de lui expliquer la situation, mais j'étais un peu perdu et stressé de devoir faire ce genre de chose.

Ce que tu ressens quand tu vois Sio avec d'autres mecs c'est de la jalousie, tout le monde connait ce sentiment. Seulement tu ne peux pas la laisser t'envahir, les émotions ça se contrôle tu sais ... Puis t'es malin comme mec, tu es assez doué pour enquêter sur tout et rien, alors utilise ta tête ! je souris alors à Griffin en lui ébouriffant les cheveux. Mais promis si tu n'es pas assez fort pour protéger l'élue de ton coeur face à un VRAI danger, je t'aiderais sans broncher, ok ? Le jeune griffon était resté silencieux, j'avais peut être été trop dur avec lui mais bon je ne savais pas m'y prendre et lui avait besoin qu'on lui mette du plomb dans la tête aussi rapidement que possible. J'en faisais de même et attendais sa réponse en silence. S'il me répondait de manière sensée alors ce sermon prendrait fin et j'aurais servi à quelque chose.


.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Tout apprentissage ira d'abord aux enfants du courage."
Feat : David Mazouz
Messages : 70
Points rp : 1358

Identité du Sorcier
Age: 12 ans
Affiliation:
Métier:

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   Mer 11 Mar - 17:38


Prit sur le fait
Le 4 Mars | Avec Evan Harkness

Jamais Griffin n'aurait comparé cela à de la jalousie. Il pensait seulement bien faire, mais avec un peu de recul, le rouge et or accepta – non sans honte – qu'effectivement, peut-être y avait-il un peu de jalousie dans ses agissements. Tous ces sorciers, Griffin les enviait, peut-être serait-il prêt à donner n'importe quoi pour ne serait-ce avoir quelques années de plus et enfin se dire qu'il avait ses chances envers la sorcière qu'il chérissait secrètement. Bien évidemment, un première année amoureux d'une sixième; quel ridicule. Bien que conscient, Griffin ne parvenait pas à mettre tout ces sentiments de côté. Evan semblait l'avoir compris, mais contrairement à d'autre, il ne s'en moqua aucunement, lui conseillant seulement et vivement de ne plus agir sans réfléchir. Griffin esquissa un bref sourire, remerciant par-là l'intérêt que lui apportait son ainé.

- Ok...je ferais plus attention la prochaine fois. Promis. Je sauterais plus sur le premier venu.

Parole de Longview, Griffin allait essayer au mieux de ce tenir à cette promesse, même s'il savait d'avance que ce ne serait pas facile, mais il n'avait aucun envie de passer pour dangereux psychopathe – ou qu'est-ce – au yeux d'Evan, ce dernier l'ayant mis au courant de son inquiétude quelques instants plus tôt sur ce comportement un peu trop impulsif à son goût.
La leçon de morale semblant terminée, le première année se détendit davantage, observant l'environnement de la salle commune et laissant planer un petit silence, juste le temps d'un songe.

- Besoin d'un coup de main pour tes devoirs ? Je crois que tu planchais sur je ne sais quoi avant que je vienne te mêler à mes affaires. Demanda Griffin, tenant absolument à faire table rase de ce qui s'était passé durant la dernière heure et peut-être aussi pour se déculpabilisé de sa bêtise. Si tu as des recherches à faire pas de problème, je te trouve ça en moins de deux ! Assura le rouge et or, décollant déjà son dos du canapé, prêt à faire feu. Aussi bizarre soit-il, Griffin Longview adorait assister Evan dans ses révisions et dans ses devoirs en général, c'est d'ailleurs comme ça que tout à commencé entre les deux Gryffondor. Et ton "don", tu as pu t'entraîner cette semaine ? Il fit en regardant discrètement tout autour d'eux afin de savoir si personne ne tendait l'oreille à ce moment. Tu crois que tu pourras l'utiliser sans risque pour les BUSES ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Prit sur le fait   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prit sur le fait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ooops :O Prit sur le fait [Ayushi]
» Prit sur le fait
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Poudlard :: Le château :: Bibliothèque-