Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1231
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

MessageSujet: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Mer 18 Fév - 21:45

5 Mars 2000

Le froid était toujours présent, toujours aussi tenace, mais pourtant on voyait déjà apparaitre quelques petites pousses sortir le bout de leurs nez. Mais cette fois-ci, Pedro n’avait pas donné rendez-vous aux élèves dans les Serres de Botanique. Non, aujourd’hui ils allaient étudier de face théorique, les vertus médicinales des plantes. Tout un savoir-faire qui ne nécessitait pas un déplacement vers les salles de verre. C’est d’un pas lent et fatigué que l’enseignant entra dans la salle de classe agréablement chauffée. Il profita de l’absence de ses adolescents boutonneux pour mettre en place la pièce. Quelques coups de baguette magique et les paillasses furent installés.

Sur chaque table on pouvait voir plusieurs sortes de plantes placées dans des bacs en verre. On y trouvait également des ciseaux, des tubes à essais et un grimoire d’herbologie avancée. Pedro en profita aussi pour boire un thé bien chaud et corriger les copies des 1ères années. Après quelques minutes d’attente, la sonnerie retenti et fut rapidement suivie d’un mouvement familier dans les couloirs du château. Ce cours regroupait tous les 5èmes, 6ème et 7ème années. Ils entrèrent en classe dans leur brouhaha infernal habituel. Pedro se leva, ne prononçant pas le moindre mot, même si son crâne lui hurlait de leur jeter un sort de mutisme. Il se contenta d’attendre que tous s’installe, même si le silence ne semblait pas vouloir venir tout seul.

Finalement, il descendit de l’estrade et frappa dans ses mains.

« Hola on se calme les jeunes ! Bien, on va directement rentrer dans le vif du sujet, au moins ça vous calmera. Lucas et Ambrose, arrêtez vos conneries ou je vous sépare directe. » dit-il aux deux garçons qui ricanaient bêtement en pointant du doigt une pauvre fille installée au centre de la classe.

« Aujourd’hui nous allons parler des plantes médicinales. Il en existe toute une flopée incroyable. Vous savez sans doute que l’on pourrait se guérir entièrement qu’à base de plantes non ? Un rhume, une fièvre, des rhumatismes ou encore une plaie. Les plantes sont utilisées depuis la nuit des temps, dans toute notre histoire et elles ne cesseront jamais de nous surprendre. Et je vais vous apprendre à les reconnaitre et à les utiliser. En effet, certaines plantes vous seront très utiles pour vos cours de potions. Tous les échantillons que vous voyez devant vous, vous vous seront gracieusement offerts à la fin du cours si vous vous tenez à carreaux. »

Le professeur de Botanique pivota sur ses talons, puis jeta un coup d’œil en coin à Shae. Toujours présente et toujours aussi peu attentive, il espérait capter le plus son attention sur ce cours, que sur les précédents. Il savait qu’elle était douée pour cette matière, même si elle n’en montrait aucune volonté dans les parties pratiques. En fait, elle n’était pas la seule. Ils étaient peut-être tous en train de jubiler intérieurement de ne pas affronter une Tentacula Vénéneuse ou un filet du diable malade.

« Bien, commençons le cours, qui sera pour le plus grand bonheur d’entre vous tous, purement théorique. »

Citation :
Les plantes médicinales et leur utilité


Se soigner avec les plantes médicinales, c’est un mode de vie. C’est apprendre à connaître ses alliées quotidiennes et ses propres limites dans la gestion de sa santé. Dans cette optique, il ne faut pas attendre d’être très malade pour se soigner mais plutôt choisir la ou les plantes qui aident à rétablir les déséquilibres aussitôt qu’ils se font sentir.

I/ Les modes d’utilisation


On peut utiliser les plantes médicinales dans une potion, en infusion, en teinture, en huile essentielle ou onguents. En effet, une plante médicinale à ingurgiter directement n’est pas pratique et certainement pas gustativement bon. On utilise les plantes médicinales dans certaines potions pour accentuer leurs effets. Mais malheureusement toutes les plantes ne peuvent pas être utilisées dans cette catégorie. Seules les plantes médicinales aux vertus magiques peuvent y être inscrites. On utilise cependant les plantes communes aux sorciers et aux moldus dans les infusions ou les huiles essentielles. Dans ce cas-là, il s’agit principalement de prévention. On applique ces huiles sur la partie malade du corps, pour éviter que la maladie ne croie ou se propage. Il n’est pas question de guérison comme l’effet d’un médicament.

II/ Plantes nutritives et toniques


L’Avoine : Vous connaissez tous l’avoine. C’est une plante naturellement nutritive pour le système nerveux, qui convient parfaitement pour les personnes tendu ou apathiques. Elle favorise à la concentration, au bon déroulement du sommeil et à la capacité d’évoluer sainement dans un environnement survolté. Vous pouvez l’utiliser en infusion, ou même dans votre bain si vous avez des démangeaisons.

L’Ortie
: Riche en magnésium et en fer, l’ortie tonifie les reins. Elle aide les personnes qui présentent des troubles liés à l’accumulation de toxines dans le corps : maladies de peau, allergies, arthrite, cancer… Elle donne de l’énergie tout en régularisant la glycémie et en diminuant les effets néfastes du stress continu. Vous pouvez l’utiliser en tisane et en consommer tous les jours sans modération. Je vous préviens, son goût est âcre … Soigne aussi les pustules intégré en potions.

Molène : La molène est l’amie des muqueuses, particulièrement celles du système respiratoire. Elle les nourrit, elle atténue leur sensibilité et augmente leur résistance. Cette plante est l’alliée numéro un des fumeurs et ex-fumeurs, des personnes fragiles des poumons ou qui ont des problèmes respiratoires chroniques. Elle est efficace contre l’enrouement, la toux, la bronchite et l’asthme. Prenez les feuilles en infusion, mais faites attention aux poils qu’elles laissent au fond de la tasse : ils peuvent irriter la gorge !

La camomille allemande : Elle favorise l’équilibre et l’harmonie. Ses fleurs tonifient et dynamisent autant le système digestif que les systèmes nerveux et reproducteur. La camomille une alliée quotidienne pour les personnes aux prises avec des indigestions, des ulcères, des maladies inflammatoires des intestins, du stress, de l’insomnie et des problèmes menstruels. On peut l’utiliser en huile essentielle.

III/ Plantes Antiseptiques


Ail : A défaut de faire fuir les vampires, l’ail possède d’autres qualités. Ce puissant antibactérien est également antifongique. Il est aussi intéressant que certains antibiotiques pharmaceutiques pour les infections respiratoires. Il traite également très bien les infections digestives, les vers intestinaux et les infections vaginales. Il faut idéalement manger de deux à cinq bulbes d’ail cru au cours de la journée. Il suffit pour ce faire de les broyer et de les mettre dans de l’eau pour les avaler.

Thym : Ce condiment est tout à fait indiqué en cas d’infection respiratoire et de troubles digestifs accompagnés de gaz et de ballonnements. On l’utilise aussi en externe pour nettoyer les plaies, on l’inhale lorsqu’il y a congestion nasale ou on s’en fait un bain de vapeur en cas d’acné dans le visage. De plus, le thym réveille et stimule les fonctions nerveuses. Buvez ou appliquez par voie externe l’infusion courte des feuilles sèches. Pour inhaler ou prendre un bain de vapeur, déposez les plantes sèches dans un bol, versez-y de l’eau bouillante, recouvrez d’une serviette et mettez la tête dessous en respirant à fond par les narines. Pour les soins de la peau, exposez le visage à la vapeur.

Plantain
: Cicatrisant le plus polyvalent, le plantain favorise la guérison rapide de toute forme de plaie ou d’inflammation. Il resserre les tissus, soulage de la douleur et de la démangeaison. C’est le grand ami des personnes souffrant de piqûres d’insectes. Si vous pouvez identifier la plante fraîche (dans toutes les pelouses non traitées), le cataplasme de feuilles fraîchement mâchées arrête les réactions aux piqûres et morsures : il tire le poison, les corps étrangers et la chaleur vers l’extérieur, il soulage et guérit rapidement.

IV/ Plantes magiques en potions de guérison

Le géranium dentu : Ressemblant aux géraniums normaux, cette plante n’a rien d’extraordinaire en première apparence. Mais associé à une racine de Mandragore ou à des ailes de scarabée d’orée, cette fleur peut dégager des vertus insoupçonnées. Cette plante est principalement utilisée dans les blessures causées par les dragons. Brûlure, griffure, venin ou même morsure. Elle permet la régénération des tissus endommagés. Cependant, son temps d’action est plutôt lent, mais efficace.

Le pus de Bubobulbe
: Le pus de Bubobulbe peut être utilisé pour les soins de peau, contre l’acné principalement, ou tous boutons désagréables (furoncles par exemple). Cependant ce pus doit être dilué avec un bon dosage, sinon ses effets sont plutôt néfastes. Il peut être utilisé contre les brûlures causées par un sortilège ou un maléfice peu puissant.

La pétrula : Est une algue que l’on peut retrouver dans les eaux saumâtres du lac Noir. Elle est utilisée dans de nombreux antidotes contre des poisons spécifiques à tout ce qui touche au système respiratoire et nerveux. La pétrula est également utilisée comme catalyseur permettant un changement d’état. Par exemple pour rendre une potion ou un antidote solide, ou utilise de la pétrula en poudre. Chauffée, une réaction spécifique se forme et permet d’obtenir une pommade par exemple.

Puffapod : Ce sont de grosses gousses qui possèdent à l’intérieur d’énormes graines. Il faut se montrer délicat avec la plante pour attraper les graines, mais une fois fait on peut réduire ces graines en bouilles et les utiliser pour la concoction de potions de soins. Très utile également si on l’applique simplement contre une plaie ou même pour empêcher un étouffement.

« Bien ! Voilà, il existe bien entendu un tas d’autres plantes médicinales, mais si je vous cite tout ce qui existe sur cette planète, on n’est pas couché. Les plantes qui sont cité dans le cours sont celles qui reviennent très régulièrement et que vous utiliserez en cours de potions. Il me semble donc primordial de savoir les reconnaitre et surtout de savoir à quoi elles peuvent servir. »

Pedro arqua un sourcil devant le silence de mort qui régnait dans la salle de classe. Soudain un élève de Poufsouffle leva la main.

« Oui Monsieur Calaway ? »
« Mais ça sert à quoi de connaitre tout ça ? J’veux dire … suffit d’acheter les potions dans le commerce et c’est bon. »
« Humm oui, mais y’a peut-être parmi vous de jeunes gens plus ambitieux que d’être de simples consommateurs …, après c’est votre choix d’être un mauvais sorcier ou pas. Il n’y a pas que l’utilisation de votre baguette qui vous sauvera la vie. Car même si la guerre est finie, sachez bien que le monde des sorciers est un monde hostile. Là vous êtes bien en sécurité derrière ces murs, mais sachez bien que des sorciers noirs, il y en a partout. »

Pedro commençait à être agacé par le manque de maturité de certain de ses élèves. Peut-être qu’une expédition dans la forêt interdite leur ouvrirait les yeux ? Un sourire torve se dessina sur ses lèvres lorsqu’il songea à l’histoire du petit poucet.

« Je vous donne un petit devoir à me rendre en fin d’heure et vous pourrez récupérer toutes les herbes médicinales en face de vous. Soit vous confectionnez un herbier, soit vous les utilisez pour vos cours de potions, en infusion ou que sais-je ! J’espère qu’elles auront une quelconque utilité pour vos plans d’avenir.  Sachez aussi, qu’il suffit de m’en demander pour vous en procurer. Inutile d’essayer de rentrer en douce dans mes serres. »

Pedro lorgna certains élèves d’un œil sévère.

« Bien, maintenant, voici vos devoirs ! Bon courage. »



Consignes
Tous les élèves traiteront les réponses suivantes. Vous répondrez en fonction de votre niveau. Un élève de 7ème année devra d’avantage argumenter son choix de réponse qu’un élève de 6ème année. Un élève de 6ème année devra développer ses réponses, d’avantage qu’un élève de 5ème année, etc…

Citation :
Nom
Prénom
Année
Maison



Devoir de Botanique : les plantes médicinales.


1) Selon vous à quand remonte l’utilisation des plantes médicinales ? Pourquoi ?
2) Quelle plante magique que vous connaissez bien pourrait être utilisée dans la confection d’une potion de soin ? Développez.
3) Quelle plante médicinale vue en cours utiliseriez-vous en cas de problème respiratoire ? Par quel moyen ? (infusion, ingurgitation, poudre …) D’autres plantes sont utilisées contre les problèmes respiratoire comme l’asthme, citez moi en.
4) Pensez vous qu’une surconsommation ou un mauvais dosage de plantes médicinale peut être néfaste pour la santé ? Expliquez.
5) Les plantes médicinales sont en général des plantes fragiles. Quelle méthode utiliseriez-vous pour vous en procurer un maximum, sans dégrader leurs vertus ? Prenez n’importe quel type de plante médicinale (thym, ortie, camomille …)
6) A quoi sert la Petrula ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Jeu 19 Fév - 15:26


Le 5 mars | Avec Pedrobear Mortimez & les mauvais herbes de Poudlard

Donnez moi un B ! Donnez moi un O ! Donnez moi un T ! Donnez moi un A ! Donnez moi un N... Bordel, Andros Bordell, pourquoi il faut que je raconte la vie de ce déchet, sérieusement, il organise une fête et en est malade pendant plusieurs jours ... J'en ai marre, je fais grève, donnez moi quelqu'un d'autre ... Non ? Bon bah, je continue, mais je me vengerais ; nous nous trouvions en l'an de grâce 2000, au mois de mars, le printemps commençait à poindre, malgré que le froid continuait à se faire sentir. C'est donc dans une certaine liesse que la jeune compote rampa avec joie vers le cours de botanique qui ne se passa pas dans cet agglomérat de verre habituel, qui tenait plus d'un piège de cristal que d'un endroit pour enseigner. Elle s'installa donc rapidement au côté de son meilleur pote et eut un malin plaisir à lui raconter comment la femelle du couple phare de Poufsouffle commençait à se lasser de son chéri gras du bide et de ses boutons.

Seulement le professeur Mortimez, qui parfois semblait pas loin de la mort vu ses cernes, menaça de l'éloigner du seul homme de sa vie et c'est un regard offusqué et outré que Compote adressa au maître des plantes. Cependant, il se calma rapidement en entendant le professeur parler que les différentes plantes seront offertes aux meilleurs de la classe. Ni une, ni deux, il sourit à son bro pour lui faire comprendre que l'amitié ne comptait pas et qu'il se devait de réussir cet exercice. La compote se mit donc à boire les paroles du professeur, surtout lorsque ce dernier se mit à descendre cet imbécile de Calaway, ce qui contenta Compote, voyant ceci comme une preuve de justice, foireuse, mais juste selon ses critères.

Cependant Compote manqua de s'étouffer de rire lorsque le professeur suggéra l'idée improbable que quelqu'un puisse se servir dans sa serre, pourtant personne n'irait faire ça ... C'est donc les yeux sur la récompense et la folle envie d'obtenir un laissez-passer aux serres que la compote de serpentard se plongea dans son devoir, même si des relais de la soirée commençait à lui monter au nez. Effectivement, la prochaine il ferait mieux de demander avant de se servir, même si le vol offrait un goût spécial à ses cigarettes, comme ce fabuleux délice lorsque vous écrasez d'un point les piafs bleu et bronze en runes.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1208

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Ven 20 Fév - 0:32


Les plantes médicinales
5 Mars | Avec Lucas et les autres

Ils se remettaient tout juste de la terrible cuite du 1er Mars. Mais quelle idée ... quelle idée de suivre Cordell dans ses délires de grands soirs ? Lucas trainait le pas, un peu dans le brouillard, déambulant sa carcasse dans le dédale du château. Il lâcha un long bâillement bestial, sensiblement équivalant à celui d'un ours réveillé au beau milieu de son hibernation pour le boucant infernal d'un pic vers. C'est en longeant un couloirs froid aux côtés d'Ambrose qu'il essayait de se remémorer quelques fragments de la soirée au pied du chaine. Mais il ne se souvenait que de rire goguenards, de la chevelure auburn de Rhiannon et quelques regards en coin de Maeja. Non, malgré les quelques jours qui s'étaient écoulés depuis, Lucas n'arrivait toujours pas à remettre ses idées en place. Son obsession à comprendre de quoi il était touché le turlupinait d'avantage. Aussi bien qu'il devait suivre Ambrose pour ne pas se tromper de chemin.

Habituellement, les élèves de 6ème se donnaient rendez vous dans la serre de Botanique pour combattre de terribles créatures sorties tout droit des entrailles de la terre. Mais cette fois-ci, le professeur Mortimez en avait décidé autrement. Cours en salle de classe. C'était bien étrange. Lucas s'installa aux côtés d'Ambrose, en fond de classe, afin de pouvoir bien en profiter pour balancer plein de conneries sur les plus moches, les plus débiles et les moins populaires. Par exemple, cracher dans le dos de cette Poufsouffle qui avait cessé tout contact avec son imbécile de copain gras. Avait-elle enlevé le bouse de dragon qui se trouvait devant ses yeux ? Ambrose et Lucase ricanèrent bêtement, jusqu'au moment où Mortimez leur balança une remarque qui empressa Lucas de se tenir à carreaux.

Prenant des notes, le Serdaigle n'écoutait qu'à moitié. Son esprit travaillait sans cesse sur cette malédiction. Il n'arrêtait pas de cogité. Devait-il en parler ? Ou chercher tout seul de son côté ? Devait-il avoir confiance au personnel de Poudlard ? Peut-être que Mortimez savait quelque chose à propos des Runes de Sang ? Non ... il ne fallait surtout pas se faire remarquer. Il gratta quelques mots sur son parchemin. L'idée d'obtenir ces fichues feuilles ne l'enchantait pas vraiment. Si seulement les plantes pouvaient le guérir de son mal ... Là ça pouvait être utile. Mais qu'est-ce qu'une ortie pouvait bien lui procurer, hormis peut-être de vulgaires démangeaisons ? Il poussa un long soupire, puis considéra chaque élève présent. Comme si soudainement, chaque personne avait une réelle importance à ses yeux.

Enfin, quand le long monologue du professeur de Botanique s'acheva, Lucas leva les yeux de son parchemin pour découvrir un devoir se glisser entre ses mains. Sérieusement ? Il tourna sa tête de droite à gauche, tout le monde était déjà penché sur sa feuille à gratter comme des tarés. Vraiment ? Il y avait tant de choses à écrire ? Bien, il suffisait de puiser dans sa mémoire infaillible pour s'en sortir correctement, pas vrai ?

il fut pris de cécité pendant quelques secondes en voyant les premières questions. Hé bien, bordel, sa malédiction jouait même sur sa mémoire. Pas étonnant qu'il n'arrivait pas à se rappeler de cette soirée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Préfet de Serpentard
avatar
Préfet de Serpentard
Feat : Allie Gonino
Messages : 307
Points rp : 2044
Localisation : Derrière une bonne farce

Identité du Sorcier
Age: 16 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Petit serpent

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Lun 23 Fév - 17:58


Les plantes médicinales
5 Mars | Avec du monde

J'avais cru à une erreur en voyant la salle dans laquelle nous avions cours de botanique. Finalement, l'étonnement avait fait place au soulagement, comprenant que nul risque de me faire assassiner par un sac à chlorophylle ne me menacerait aujourd'hui. Cela sentait le cours théorique, autrement dit un cours où je pourrais relativement briller sans, au choix, hurler en sentant une tige sur mon épaule ou chanter des chansons Disney pour calmer des bulbes caractériels. J'aimais la pratique dans une bonne majorité des cours, celui-ci était l'exception et j'attendais avec hâte l'an prochain ou je pourrais enfin laisser cette matière de côté, aussi sympathique soit le professeur.

A peine arrivés en classe, 'Brose et Lucas se faisant déjà remarquer, je leurs rit au nez en silence en m'installant et fit un joyeux signe de la main à Shae et Rhiannon. Mais revenons à nos bourgeons, il était question des plantes médicinales. YES ! La seule application qui m'éclatait vraiment chez les plantes ! Des plantes calmes et utile, qui n'essayaient pas de vous bouffer un orteil quand vous regardez ailleurs ou de vous tuer au moindre contact, physique ou sonore. Joie ! Je levais d'ailleurs les bras en signe de victoire quand le prof annonça que le cours ne serait que théorique et une exclamation du même acabit sortit malgré moi. "Loué soit Merlin !!! Euh… pardon. La théorie c'est cool. Je veux dire, j'me tais." Avant de me planquer derrière mon parchemin. Ça, Maeja, c'était particulièrement ridicule !

J'écoutais avec attention le reste du cours sans plus me faire remarquer, certaines plantes, j'en connaissais déjà les effets. Ma mère était une fervente adepte des huiles essentielles et des tisanes. La camomille, par exemple, je la connaissais particulièrement bien étant donné que nous avions depuis des années pour rituel de s'en prendre une infusion ensemble le soir avant d'aller dormir. Une habitude prise après la mort de mon père, pour nous apaiser l'une et l'autre. C'était maintenant notre petit plaisir de vacances et la simple odeur de cette plante pouvait m'apaiser par simple association d'idée. C'était mon arme secrète contre les angoisses en temps d'examens, bien que je ne sois pas d'une nature stressée. D'autres plantes, en revanche, avaient des effets que je ne connaissais pas, comme les effets de l'ail qui n'étaient pas uniquement de filer une halène à faire fuir le spectre de la mort. Les plantes magique, quant à elles, je les connaissais au moins de nom pour les avoir déjà croisées en cours de potions, mais je pris des notes sur leurs effets individuels.

Un gars de Poufsouffle demanda la parole en pleine explication pour poser une question… Ridicule. Bon sang, mais pourquoi entretenir les stéréotypes ! Un Poufsouffle qui pose une question débile, si ce n'est pas du gros cliché… A quoi ça servait ? Et à quoi ça lui sert d'étudier la magie, d'autres peuvent lancer les sorts à sa place ? Crétin va. A la réponse que lui donna le prof, j'eus mon plus beau sourire narquois, il l'avait enterré dans les règles de l'art. C'était dans ce genre de situation où je rejoignais pleinement l'avis de Salazar Serpentard, fondateur de ma noble maison : les critères d'entrée à Poudlard étaient visiblement parfois discutables… Et pas forcément du point de vue "pureté du sang", mais bien pour ce genre d'élèves qui ne réalisaient pas la chance qu'ils avaient d'être là… Ou d'être sorcier tout court. C'était vraiment donner de la confiture à des verracrasses. En attendant, le prof nous distribua notre devoir en expliquant qu'il pouvait nous procurer ce type de plantes, je glissais un "Tu penses qu'il aurait ton genre de plantes ?" à voix basse à Ambrose, alors que mon oreille captais "rentrer en douce dans mes serres". "Qui serait assez dingue pour s'y rendre de son plein grès ?" Oups, j'avais encore parlé un peu plus fort que voulu… Je me cachais dans mes cheveux en étudiant avec une concentration surjouée mon questionnaire.  

Devoir de Botanique :
 


_________________
~ Maeja Verdandi Branwen ~ 5eme année ~ Serpentard ~ Préfète ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Sorciers
Feat : Steven McQueen
Messages : 30
Points rp : 1022
Localisation : Mystère

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Sam 14 Mar - 13:45


Les plantes médicinales
Le 5 mars | Avec Liam & le camarades


Liam n'était pas un féru de la botanique, mais il trouvait néanmoins cette matière intéressante. Il se doutait bien que ses connaissances dans la matière lui serviraient un jour ou l'autre. Pour lui, il était intéressante d'élargir au maximum sa palette de connaissance, afin d'être un sorcier autonome et débrouillard. Il n'était pas comme tous ses camarades visant à être auror et délaissant les matières qu'ils ne jugeaient encombrantes pour leur futur métier. C'était une façon de penser totalement immature et ridicule. Un bon sorcier était bon dans tous les domaines. Car tout était utile.

Après la guerre, Liam s'était remis en question. Qu'est-ce qui le motivait à poursuivre ses études à Poudlard ? Car après tout, ici personne ne l'appréciait beaucoup pour tout ce que son père avait fait. Mais était-ce là sa faute ? Devait-il se sentir coupable ? Non. Il n'avait pas agit comme son père et s'était simplement plié à la volonté du Lord Noir. Jamais Liam n'avait pris un parti de son plein gré. Il tenait à sa famille, aux valeurs qu'on lui avait inculqué et ça se résumé à ça, point final. Alors les jugements de ses camarades il s'en moquait bien. Liam se contentait de poursuivre ses études, car il considérait l'apprentissage comme primordiale et qu'il avait une sainte horreur de ne pas finir ce qu'il entreprenait. Il monta l'escalier de marbre avec une légère appréhension quant à ce nouveau cours.

Le Serpentard fut légèrement surpris d'apprendre que le prochain cours de Botanique se déroulerait dans une salle de classe ordinaire. Mais il ne remettait pas en cause les qualités du professeur Mortimez et se contenta de suivre les indications. La salle de classe était une pièce banale à mourir d'ennui. Toutes les années étaient mélangées pour le coup. C'était drôle et étrange à la fois de voir Maeja installée non loin de sa table. Devant lui, quelques plantes médicinales desséchées étaient étalées. Il écouta attentivement le cours. Il était toujours intéressant de connaitre les vertus de chaque plante afin de s'en servir par la suite. Enfin, quand le monologue du professeur toucha à sa fin, le professeur Mortimez distribua un devoir auquel Liam s'empressa d'y répondre. Un abrutit de Poufsouffle osa poser une question des plus insensée au professeur. Comment alimenter l'image de ces toquards, avec un balourd de premier ordre incapable de saisir l'importance de leur apprentissage. Liam leva les yeux au plafond, puis s’attela à sa tâche. Il n'était pas du genre à laisser les choses trainer et tant que sa mémoire était encore toute fraiche, mieux valait s'y coller directement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Mer 25 Mar - 20:20

C'est avec de pieds de plomb, qui plus est coulés dans deux gros blocs de béton, qu'arriva Céleste en cours de botanique. La dernière leçon avait, sans grande surprise, été un véritable fiasco, la jeune préfète ne s'était guère fatiguée et ses résultats en avaient parfaitement témoigner. Soupirant, elle enfila à contre-coeur l'affreux tablier brun, dont pas même un mec sur le point de crever de froid mais souhaitant le faire dignement n'aurait voulu.

C'était donc reparti pour une bonne heure de communion avec la nature. Légèrement angoissée, Céleste observa attentivement les plantes autour d'elle, se demandant laquelle de ces vraies petites saloperies tenterait aujourd'hui de lui arracher un doigt. Elle jeta un coup d'oeil au professeur Mortimez, espérant qu'il prenne pitié et la congédie, mais malheureusement il n'en fit rien.

Lorsqu'enfin la serre fut silencieuse, l'enseignant prit la parole et son discours rassura la jeune fille. Des plantes médicinales ne devaient logiquement représenter aucun danger, aucune d'entre elles, à part peut-être le géranium dentu, ne semblait réellement agressive. Sa dernière phrase mit Céleste en joie : pas de pratique aujourd'hui ! De la bonne vieille théorie. C'était plutôt une bonne nouvelle, c'était certes plus ennuyant, mais les livres, peut-être pas celui des Monstres ceci dit, avaient pour avantage non négligeable de ne pas tenter de vous mordre, de vous étrangler, de vous lacérer, et de vous cracher au visage tout un tas de trucs quand même un peu dégueulasses.

Ravie, Céleste se débarrassa avec joie de son affreux tablier, heurtant de son coude une plante minuscule qui plus ou moins joyeusement gigotait dans son pot placé non loin. Le machin plutôt mignon s'immobilisa puis sembla éternuer, répandant sur la manche de la chemise de la jeune fille une sorte de mucus verdâtre et épais.

Tout d'abord dégoûtée, la préfète émit une exclamation de douleur sonore accompagnée d'un superbe juron quand la morve mutante, non contente de brûler sa chemise, lui irrita fortement la peau. L'eau qu'elle fit couler de sa baguette magique n'apaisa pas grand chose et c'est bien moins enjouée que Céleste suivit le reste du cours.

Tout de même décidée à s'appliquer, et ce n'était pas bien compliqué, un peu plus que pour le précédent devoir, Céleste sortit sa plume, son encrier un rouleau de parchemin et les posa non loin d'elle. Avant de commencer, elle songea cependant qu'il était peut-être judicieux de dégager le machin à la bave acide et, peu désireuse d'approcher ses doigts, elle jeta un simple sortilège de lévitation... qui se transforma sans qu'elle sache pourquoi en sortilège d'expulsion.

Instantanément, le pot fut projeté contre une armoire, explosa en plusieurs morceaux, tandis que la plante, encore bien ancrée dans son terreau, ricocha et atterrit sur un élève. Décidant qu'en faisant semblant de rien elle pourrait se convaincre qu'il ne s'agissait que d'un mauvais rêve, Céleste marmonna un "désolée" à peine audible puis, incroyablement concentrée, se lança dans la rédaction de son devoir, espérant que le Professeur Mortimez n'avait rien vu de la scène.

Devoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Mer 15 Avr - 23:36

Cours de botanique

Artémis était d’humeur massacrante aujourd’hui. Elle s’était pris la tête avec Sin dès le matin. Quoi de mieux pour passer une bonne journée que de vous crêper le chignon avec la princesse du château ? Enfin bon, l’heure était à la botanique et d’après son emploi du temps, cette fois-ci elle n’aura pas à aller dans les serres. Ce qui sous-entendait bien sûr cours théorique. Artémis n’avait rien contre la théorie, mais elle préférait de loin la pratique ! Cela ne l’avait jamais gêné de mettre la main à la pâte et justement c’était un jour où elle aurait préféré faire quelque chose plutôt que d’écouter un prof aussi bon soit-il.
Dans une colère froide comme toujours, elle passa devant ses camarades et s’assit à l’une des tables. Elle posa son regard sur les différentes plantes qui se trouvaient dans la salle.

« Hum…pensa-t-elle, un cours théorique sur les plantes basiques…super… »

Après quelques minutes, le prof commença à s’exprimer, Artémis du bien l’avouer, ce fut relativement intéressant mais ça restait chiant…
Décidément elle n’était pas d’humeur aujourd’hui, elle aurait largement préféré un cours sur les plantes ayant des propriétés urticantes, empoisonnantes, mordantes, tueuses…
Déjà pas très à l’écoute, son esprit se dirigea vers ses méandres les plus sombres d’où elle imagina milles et une sévices à exécuter sur certaines personnes… Oh oui, il y avait tant à faire.

Le cours de sa pensée fut brusquement stoppé par la question d’un élève.
« Mais ça sert à quoi de connaitre tout ça ? J’veux dire … suffit d’acheter les potions dans le commerce et c’est bon. »
Artémis leva les yeux au ciel. Ce que les gens peuvent être neuneu...dans le monde sorcier, mieux vaut savoir mordre et savoir comment on peut être mordu que de se contenter de laisser les autres s’occuper de nous. Elle soupira et jaugea du regard le Poufsouffle. Lorsqu’elle croisa ses yeux elle lui envoya une moue de dégoût et se remit à écouter son professeur.

« Et voilà, un devoir, encore… »

Elle tapa du pied sur le sol, guettant la sortie et jeta un coup d’œil à sa montre, cadeau de chère nanny, pris un parchemin et commença à répondre. Le plus vite qu’elle pu.

Réponses au devoir de Botanique:
 

Voilà qui est fait, elle prit ses affaires et s'enfuit le plus vite possible.



©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Sam 18 Avr - 14:41

La mine de Rose s'attrista lorsque l'un de ses camarades lui rappela que c'était l'heure du cours de botanique. Elle n'appréciait guère cette matière alors que la confection de potions l'intriguait au plus haut point, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle faisait un minimum d'effort pour retenir les vertus de certaines plantes mais c'est à peu près tout. Sa mine s'éclaircit lorsque dans le parc elle croisa des élèves revenant des serres en courant. Ils étaient en retard, le cours était déplacé à l'intérieur du château, rapidement la jeune fille comprit qu'elle aussi du coup était en retard et elle se mit à courir dans le sens inverse pour rattraper ses camarades... entrer seule dans la salle hors de question !

Gravissant les marches comme si un dragon nous poursuivait, le petit groupes de retardataires arrivaient juste au moment ou la porte de la salle de classe claquait. Entrant discrètement, les élèves étaient en train de prendre place, toutes les maisons étaient évidemment réunies mais un détail fit lever un sourcil à Rose. Plusieurs années.. bon dieu qu'elle détestait les cours mélangé, elle avait toujours peur de se ridiculiser devant ses aînés qu'elle ne connaissait que très rarement. Ce détail la bloquait indéniablement.  

D'un coup d'oeil elle trouva Mary au troisième rang, son amie lui avait gardée une place et rapidement la jeune fille se faufila vers le centre de la pièce où elle prit place. Plume, parchemin et encrier, tout était prêt. Elles étaient assises derrière deux serdaigles avec qui elles discutaient souvent. Le serdaigle assis devant se retourna quelques secondes sur sa chaise pour chuchoter quelque chose à la sorcière mais un haussement de voix venant du professeur nous rappela à l'ordre. Le cours portait sur les plantes médicinales. L'intérêt de Rose s'éveilla légèrement mais la fatigue combattait vaillamment et à plusieurs reprise elle piqua du nez.
Son attention fut bousculée lorsque d'un sourire mesquin voulant dire "Bien dormis, tiens profite" son professeur déposa sur sa table un sujet à rendre à la fin de l'heure. Les premiers rangs servis plus tôt agitaient déjà leurs plumes. Oh mince...

 
Devoir:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Draco dormiens nunquam titillandus"
Feat : Hugh Dancy
Messages : 132
Points rp : 1231
Localisation : Serre n°3

Identité du Sorcier
Age: 38 ans
Affiliation: Neutre
Métier: professeur de Botanique

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   Sam 27 Juin - 16:27


Citation :
Nom : CORDELL
Prénom : Ambrose
Année : 6ème
Note générale : (18 points pour Serpentard)
Remarque du professeur : Piètre
Devoir : 9/20  Développez d’avantages vos réponses Mister Cordell ! Et arrêtez un peu de citer des membres du personnel dans vos exemples … nous ne sommes pas en récréation.
Question 1 : 1/4 point
Question 2 : 2/3 points
Question 3 : 3/4 point
Question 4 : 2/3 points
Question 5 : 0/4 points
Question 6 : 1/2 points

Citation :
Nom : GARCIA
Prénom : Lucas
Année : 6ème
Note générale : (28 points pour Serdaigle)
Remarque du professeur : Effort Exceptionnel
Devoir : 14/20  Bien dans son ensemble, même si certaines réponses méritaient d’être développées d’avantage. Votre analyse des plantes médicinales manquait un peu d’esprit scientifique. Pour ce qui est de la cueillette des plantes médicinales, votre technique tient la route, mais j’aurai voulu plus de précision. Vous n’êtes plus en 5ème année !
Question 1 : 3/4 point
Question 2 : 2/3 points
Question 3 : 3/4 point
Question 4 : 2/3 points
Question 5 : 3/4 points
Question 6 : 1/2 points

Citation :
Nom : BRANWEN
Prénom : Maeja
Année : 5ème
Note générale : (32 points pour Serpentard)
Remarque du professeur : Optimal
Devoir : 16/20  Très bon travail dans son ensemble ! De belles analyses et des thermes scientifiques maitrisés ! Votre réponse à la question 5 était parfaite ! Continuez ainsi !
Question 1 : 2/4 point
Question 2 : 2/3 points
Question 3 : 3/4 point
Question 4 : 3/3 points
Question 5 : 4/4 points
Question 6 : 2/2 points

Citation :
Nom : WHITESNOW
Prénom : Liam
Année : 7ème
Note générale : (32 points pour Serpentard)
Remarque du professeur : Optimal
Devoir : 16/20  Bon travail dans son ensemble monsieur Whitesnow ! Dommage que votre réponse à la question 5 ne soit pas d’avantage développé. Il aurait fallu un peu plus de rigueur.
Question 1 : 3/4 point
Question 2 : 3/3 points
Question 3 : 3/4 point
Question 4 : 3/3 points
Question 5 : 2/4 points
Question 6 : 2/2 points

Citation :
Nom : SAVAGE
Prénom : Céleste
Année : 6ème
Note générale : (12 points pour Gryffondor)
Remarque du professeur : Désolant
Devoir : 06/20  Revoir le cours et surtout votre façon superficielle de répondre au devoir ! Attention, un travail bâclé ne passera jamais un jour d’examen ! Approfondissez plus vos réponses !
Question 1 : 1/4 point
Question 2 : 1/3 points
Question 3 : 2/4 point
Question 4 : 1/3 points
Question 5 : 0/4 points
Question 6 : 1/2 points

Citation :
Nom : REDAN
Prénom : Artémis
Année : 6ème
Note générale : (24 points pour Serpentard)
Remarque du professeur : Acceptable
Devoir : 12/20  Pourquoi ne pas avoir parlé du Geranium Dentu ou des effets de la Mandragore ? Même du Bubobulble que l’on a vu en cours … Vous auriez pu développer d’avantage la méthode de récolte et ne pas rester évasif. Poursuivez vos efforts et développez d’avantage vos réponses !
Question 1 : 3/4 point
Question 2 : 1/3 points
Question 3 : 3/4 point
Question 4 : 2/3 points
Question 5 : 2/4 points
Question 6 : 1/2 points

Citation :
Nom : HATCH
Prénom : Rose
Année : 6ème
Note générale : (22 points pour Gryffondor)
Remarque du professeur : Acceptable
Devoir : 11/20  Votre devoir était bien parti … que s’est-il passé ?? En 6ème année une réponse d’une ligne n’est pas suffisante pour empocher tous les points. Vous répondez juste, mais manquez cruellement de notions spécifiques à la Botanique. N’hésitez pas à développer vos réponses pour améliorer vos prochaines notes.
Question 1 : 3/4 point
Question 2 : 3/3 points
Question 3 : 1/4 point
Question 4 : 2/3 points
Question 5 : 1/4 points
Question 6 : 1/2 points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année
» Créatures dangereuses, vous en vouliez, en voilà une. [Cours × Ouvert aux 5ème, 6ème et 7ème années]
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)
» Cours théorique : Darok, Iba, Sana-khan
» Les plantes médicinales.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Cours-