Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Et une galère de plus... Une !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Et une galère de plus... Une !    Sam 21 Fév - 13:42



 Et une galère de plus... Une ! ~~ Ft Lucas



La journée s'achevait doucement, je me préparais donc à aller en retenue aux cotés du garde chasse. Nous allions chercher des plantes pour faire un remède contre je ne sais quelle infection, c'est du moins ce que j'avais compris. En arrivant à la lisière de la forêt je ne trouvais personne... Blasé je me dis que s'il ne venait pas je devrais faire des heures de retenues en plus, plus tard dans l'année, et ça me fatiguait d'avance. Je m'asseyais donc adossé à un arbre en attendant que monsieur ne daigne pointer le bout de son nez.

Par merlin quelle idée stupide avais-je eu de m'accuser à la place de Céleste ? Enfin si je savais pertinemment pourquoi, mais c'était une idée stupide, j'aurais bien pu lui rendre un autre service... Enfin bon quand on manque d'étrangler sa préfète, et qu'elle garde le silence, on lui doit bien quelques heures de notre temps, non ? Quelques minutes plus tard le garde chasse arrivait, néanmoins il n'était pas seul contrairement à ce que j'avais pensé. Il était accompagné d'un élève, Son visage me disait vaguement quelque chose, j'avais du le croiser quelques fois auparavant.

On avait a peine eu le temps de se saluer que notre cher accompagnateur, qui était comme à son habitude de mauvais poil, nous fit entrer dans le vif du sujet. Une heure et demi s'était écoulée, nous avions récolté bon nombre de ces stupides plantes, quand il décida d'emmener les plantes au chateau en nous disant qu'il reviendrait vite. C'est au bout d'une demi heure que je compris qu'il nous avait laissé au beau milieu de la forêt, seuls. Je jetais quelques coups d'oeil rapides aux alentours, on était pas sorti de l'auberge, il fallait marcher deux bonnes heures pour rentrer en évitant les principaux dangers de cette satané forêt.

Je jetais un léger coup d'oeil à mon camarade et lui dis : Je crois qu'il ne reviendra plus, on ferait peut être mieux de commencer à rentrer avant qu'il ne fasse totalement nuit. Je metais les dernières plantes que j'avais dans les mains dans le panier prévu à cet effet, et me fortais les mains l'une contre l'autre pour les dépoussiérer. Au fait, moi c'est Evan . Dis-je en adressant un sourire au jeune homme.
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1266

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Sam 21 Fév - 19:45


Et une galère de plus ... une !
Le 23 Mars | Avec Lucas Garcia & Evan Harkness

Alors qu'il avait retrouvé tous ses esprits et qu'Astoria avait réussi à le défaire de cette malédiction, Lucas n'avait pas tardé à faire le pitre et retrouvé le sourire. Cette fois-ci, ce n'était autre que le professeur Jenkins qui le pris en flagrant délit, à jeter un maléfice non anodin sur Caloway, un Poufsouffle de 7ème année vraiment débile. Ce n'était pas sa faute si ce troll ne savait pas lacer ses chaussures correctement à 18 ans ! Et puis un accident dans les escaliers est vite arrivé, surtout à Poudlard. Donc en quelque sorte, Lucas avait donné une bonne leçon de moral à Caloway. Et non pas des moindres. Se retrouver à l'infirmerie aux côtés d'Angelica l'infirmière folle dingue ... Il en frissonnait rien qu'à imaginer la tête du pauvre Poufsouffle. Peut-être pour cela que Jenkins l'avait collé.

Lucas espérait vivement retrouver Ambrose. Mais malheureusement pour lui, cette semaine le Serpentard avait eu la géniale idée de se tenir à carreaux. Boudeur, le Serdaigle attrapa son sac de cours et fila vers la cour intérieure de métamorphose pour rejoindre le parc et par la même occasion le garde chasse. L'idée de passer une à deux heures dans la forêt interdite à ramasser des plantes sauvages l'ennuyait déjà. Il traina le pieds, sans conviction et hasarda le garde chasse d'un regard mauvais. Enfin, il n'était pas seul, c'était déjà une bonne chose. Un petit de Gryffondor, tout maigrichon comme il était, attendait près de la cabane, avec l'air de vouloir s’engouffrer dans cette sombre forêt à tout prix.

Bizarrement les deux garçons n'échangèrent aucune parole durant leur cueillette au beau milieu des bois. Lucas préférait d'avantage les murs du château, lire un bouquin ou même récurer les fonds de fioles du professeur de potions. La forêt n'était pas un endroit qui l'enchantait vraiment et en particulier celle-ci. Elle abritait des créatures étranges et hostiles. Les centaures n'étaient pas réputés pour leur délicatesse et les salamandres ne faisaient pas dans la dentelle quand elles attaquaient. C'est pourquoi, au moindre bruit suspect, Lucas était prêt à dégainer sa baguette magique. Soudain, le garde chasse leur demanda de rester sur place et continuer la cueillette, tandis que lui, irait déjà rapporter les quelques plantes qu'ils avaient collecté.

Le Serdaigle arqua un sourcil perplexe. Il était sérieux là ? Il allait les laisser tous seuls au beau milieu de cette forêt ? Lucas n'avait même pas fait attention au sentier battu qu'ils avaient emprunté à l'aller. Bon tant qu'il revenait, Lucas lui faisait confiance, après tout il était moins bête qu'Hagrid.
Les deux garçons échangèrent un bref regard, puis continuèrent leur besogne chacun de leur côté. Lucas se disait qu'avec Ambrose il y aurait eu une toute autre ambiance. M'enfin, au moins plus ils ramassaient de plantes, plus ils quitteraient cette forêt funeste.

A force de courber l'échine, Lucas commençait à sentir ses muscles s’ankyloser. Il décida de s'arrêter, de prendre une pause et surtout de s'étirer. Il eut la vague impression que son corps craquait de tous les côtés et qu'il allait s'effondrer comme un vieux château de cartes instables. La nuit commençait à pointer le bout de son nez et bien entendu, le Garde Chasse n'était toujours pas revenu. Jetant un coup d'oeil à son panier, Lucas comprenait, ce bougre d'âne les avaient oublié ! Il serra du poing, quand ENFIN, le jeune Gryffondor daigna lui adresser la parole.

- Noooon tu crois ? Ca fait au moins deux bonnes heures qu'il nous a planté. Tsss ... tous pareils ces garde chasse. Des incompétents. LAISSE NOUS CREVER ON NE DIRA RIEN !
hurla Lucas en levant le poing au ciel.

Bien sûr, le garde chasse ne pouvait rien entendre, mais ça lui faisait un bien fou de gueuler. Au moins c'était sorti et ce pauvre Evan ne se prendrait pas tout dans la figure. Lucas tourna la tête vers le blondinet et lui adressa un sourire en coin.

- Lucas. Bon t'as une idée d'où on se trouve ? Parce que si j'avais su que cette goule sans cervelle nous planterait, j'aurai fait l'effort de mémoriser le chemin. Avec la nuit qui est en train de tomber, on risque de ne plus voir grand chose et surtout de tomber nez à nez avec des trucs pas cool.

Sans ajouter un mot, le Serdaigle dégaina sa baguette magique et balança le panier de plantes au sol. Ce truc allait plus l'encombrer qu'autre chose. Il avait failli mourir une fois, alors il ne prenait plus le moindre risque inutile. Suivant le chemin par lequel ils étaient venu, Lucas fit signe à Evan de le suivre tout en pressant le pas. Plus l'ombre insidieuse et massive des arbres s'écrasaient sur leur petite personne, plus une angoisse tentaculaire se réveillait en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Dim 22 Fév - 9:07



 Et une galère de plus... Une ! ~~ Ft Lucas



Au moment où j'avais suggéré que le garde chasse ne reviendrait pas mon interlocuteur me répondais Noooon tu crois ? d'un ton ironique ce qui eu don de me faire sourire. Je savais bien que j'énnonçais une évidence cependant, rester là en silence sans essayer de trouver  une solution aurait été encore plus stupide. Le jeune homme poursuivit dans un élan de colère ? ou bien de stress, je n'en savais rien, en s'énervant contre l'homme qui nous avait laissé pour morts dans cette forêt maudite.

Il s'appelait donc lucas, allez savoir pourquoi sa tête et ce nom me disaient quelque chose cependant je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. C'était un peu comme quand vous croisez quelqu'un à halloween avec un masque, dont on ne voit que les yeux, vous savez que vous connaissez cette personne, mais vous n'arrivez pas à savoir avec certitude qui cela peut bien être. Bon t'as une idée d'où on se trouve ? Parce que si j'avais su que cette goule sans cervelle nous planterait, j'aurai fait l'effort de mémoriser le chemin. Dit-il. A ce moment même je ne savais pas si il fallait que je réponde honnêtement ou que je feigne l'ignorance. Car dire à un élève que je ne connaissait ni d'eve ni d'adam que je savais plus ou moins précisément où on se trouvait aurait soulevé bien des questions. D'autant plus que je ne pouvais savoir si par la suite il me balancerait à la direction, ce qui me vaudrait une vie de retenues ou pire le renvoi de l'école.

Je restais donc silencieux et je continuais de le fixer pendant qu'il parlait, tout en finissant de ramasser mon sac. Avec la nuit qui est en train de tomber, on risque de ne plus voir grand chose et surtout de tomber nez à nez avec des trucs pas cool. dit-il au final, et il ne se doutait probablement pas de l'exactitude de ses propos. Mais à cette heure ci déjà nous avions peu de chances de ne rien croiser sur le chemin du retour. Lorsque mon camarade parti en trombe sur le chemin par lequel nous étions venus, j'eus envie de l'arrêter, mais je n'en fis rien, tant que je gardais la notion d'où nous nous trouvions nous avions des chances de nous en sortir vivants.

Le serdaigle avait l'air de plus en plus tendu, et je devais avouer que je n'étais pas non plus à mon aise... Il ne manquerait plus qu'on croise Elie, pour que la situation soit encore pire qu'elle ne l'était déjà. Enfin bon, au bout d'un moment, je me décidais à lui dire qu'on allait pas dans la bonne direction. Car on s'approchait dangereusement du chemin par lequel passent les centaures en début de soirée. Euh, Lucas c'est bien ça ? Je pense qu'on devrait plutôt tourner à gauche, ça nous laissera une vingtaine de minutes de répis en plus j'étais plutôt convainquant, trop pour qu'il ne se doute de rien. Mais à ma grande surprise il n'était pas rétissent à mon conseil. Tu sais, je... Je faisais non de la tête, je ferais mieux de ne pas en dire plus mais bon, on devait accélerer le mouvement. Est ce que tu pourrais juste me faire confiance et, ne pas poser de questions sur l'itinéraire ? fiouuu quelle formulation de merde. M'enfin j'avais dit ça sur un ton assez pressé, et en bon serdaigle il devrait faire la part des choses. Je commençais alors à bifurquer à gauche.

.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1266

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Dim 22 Fév - 13:49


Et une galère de plus ... une !
Le 23 Mars | Avec Lucas Garcia & Evan Harkness

La nuit commençait à pointer le bout de son nez et Lucas sentait le stress et la peur l'envahir de toutes parts. C'était une sensation désagréable qu'il aurait espérer ne plus connaitre à ce jour. Le fait simple de ne pas être maitre de la situation le déstabilisait, lui rappelant le souvenir amer de ce spectre aux grands yeux sombres qui l'avait habité quelques jours plus tôt. Il continuait sa route, fouillant dans sa mémoire quelques indices lui permettant de se repérer. Mais malheureusement pour lui, tous ces grands arbres, si majestueux puissent-ils être, se ressemblaient. Dans l'ombre des fourrés, il crut percevoir une silhouette chétive et furtive. Ce n'était qu'une impression, ou espérait-il son imagination qui lui jouait des tours.

Soudain, Evan rompit le silence lui recommandant de poursuivre la route par un autre chemin. Tourner à gauche, en était-il sûr ? Le Serdaigle arqua un sourcil perplexe, puis hocha la tête pour affirmer son approbation. Peut-être que ce Gryffondor s'y connaissait mieux en terme d'orientation, après tout, il ne le connaissait pas plus que ça. Même si l'ambiance de la forêt touchait une pointe sinistre, les deux protagonistes ne menaient pas large avec leur bout de brindille coincé entre leurs doigts. Les branches noueuses des arbres ressemblaient à des monstres immobiles. L'odeur de l'humus lui fripait le nez, tant les odeurs étaient fortes. Cette forêt n'avait rien d'hospitalière et Lucas comprenait aisément pourquoi on la nommait la forêt interdite.

Au fond, il maudissait le garde chasse de les avoir oublié. Mais peut-être était-ce là leur punition. Devoir rentrer au bercail par leurs propres moyens. Depuis la mort de Dumbledore, tout semblait partir en lambeaux dans cette école. A croire que sous la direction de McGonagall, les pratiques de punitions étaient plus médiévales qu'à l'époque. Difficile à y croire lorsqu'on voyait comment elle se comportait par moment avec ses chers élèves. Evan lui demanda de lui faire confiance. Lucas haussa simplement les épaules d'un air blasé et suivit les traces boueuses de son camarade.

Le silence et le froid mordant de la nuit perturbait un peu trop l'ambiance glauque et difficile à vivre. Plus ils avançaient, plus les ténèbres gagnaient du terrain. Lucas fit apparaitre une petite boule de lumière argentée au bout de sa baguette magique et il regretta très rapidement de ne pas avoir apporté son écharpe avec lui.

- Bon et sinon ... pourquoi t'es là en fait ? Enfin, qu'est-ce qui ta valu cette horrible punition qui me fait légèrement penser à un conte moldu. Genre la directrice veut se débarrasser des petites raclures que nous sommes au beau milieu de la forêt. C'est hyper original comme tactique.

Lucas était blasé. Blasé par le tournant que prenait sa vie. Si ses parents avaient appris pour sa possession, ou même pour cette retenue disproportionnée, il n'aurait pas donné cher de leur survie. Il fourra sa main gauche dans la poche de sa veste, puis jeta un coup d'oeil furtif aux alentours. Il y avait comme cette impression étranger d'être épié par les ombres menaçantes et difformes.


HJ : désolé c'est pas top :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Lun 23 Fév - 3:03



 Et une galère de plus... Une ! ~~ Ft Lucas



Nous avancions désormais dans la bonne direction, cependant la nuit tombait à toute vitesse. Les arbres, les branches tout se confondait dans l'obscurité. Comme ces derniers temps je ne pouvais plus compter sur mon jugement pour discerner le vrai du faux, j'essayais simplement de trouver le chemin le plus court, mais surtout le plus sur, pour nous sortir de cette galère. Ce n'est qu'au bout d'une dizaine de minutes que Lucas repris la parole. Il avait l'air stressé, pourtant en le regardant comme ça on aurait dit que ce type était plus solide que ça, en tout cas plus solide que moi...

Bon et sinon ... pourquoi t'es là en fait ? Enfin, qu'est-ce qui ta valu cette horrible punition qui me fait légèrement penser à un conte moldu. Genre la directrice veut se débarrasser des petites raclures que nous sommes au beau milieu de la forêt. C'est hyper original comme tactique. Il me posait une question et en même temps il poursuivait sur son idée, j'avais un peu du mal à le suivre, pour dire vrai. Mais je ne pouvais qu'approuver sa théorie, car depuis la guerre tout partait en vrille à Poudlard. La mort de Potter aurait pourtant du mettre fin aux évènements étranges et sombres de l'école. Néanmoins mon ressenti était que tout ça n'avait fait qu'empirer.

Nous continuions à marcher, en hâtant légèrement le pas après avoir entendu une branche craquer.
Et bien j'ai encore agacé le prof de sortilèges malgré moi... Il était hors de question que je balance Céleste après ce que je lui avait fait subir. Mais t'as surement raison, il nous a laissés pour morts, enfin ne t'en fais pas si j'ai survécu jusque là ce n'est pas une nuit de plus dans cette forêt maudite qui aura raison de nous ! Ce n'est qu'en finissant ma phrase que je me rendis compte que je m'étais trahi moi même. Il se demanderait surement ce que j'avais bien pu foutre aussi souvent ici, dans ces bois...

L'idée même qu'il puisse découvrir ce secret alors que c'était un sombre inconnu me terrifiait, bien plus que la créature qui nous suivait depuis quelques minutes, j'essayais de l'esquiver sans nous faire tomber dans une zone dangereuse, mais je commençais à être à court de raccourcis. On était bel et bien traqués. Je n'avais même pas apporté ma baguette en retenue, vu son efficacité elle n'aurait de toute manière rien apporté. Le soucis serait qu'on ait plusieurs opposants d'affilée, un puis un autre en ayant le temps de se reposer pouvait encore aller, mais je savais pertinemment que si je devais me battre je ne tiendrais pas sur la longueur.

Celui ou ce qui nous suivait était assez discret, je ne saurais dire si le Serdaigle l'avait repéré. Tout ce que j'espérais c'est que mon cousin n'y était pour rien, parce que si c'était lui. Si c'était Elie qui  nous traquait, on était dans la merde. La dernière fois que je l'avais croisé dans la forêt il avait manqué de me tuer de peu. L'air se faisait de plus en plus pesant. L'ambiance devenait de plus en plus sordide, je décidais de rompre le nouveau silence qui s'était installé.

Bon on est suivi, et il faut que je te prévienne d'une chose avant qu'on ait à se battre, je n'utilise pas la magie comme vous. Je n'ai pas de baguette, et si je dois lancer un sort trop puissant je risque d'y rester, alors si ça se corse fuis ! Fuis aussi loin que tu le pourras et trouve quelqu'un que je connais, ils sauront quoi faire mais surtout pas un prof. Désolé je t'en demande surement beaucoup... Je ne savais pas comment réagir, en temps normal je n'allais jamais dans la forêt accompagné. Alors pour qu'on puisse survivre tous les deux j'avais pas trop d'autres choix que de lui expliquer légèrement la situation.

Ce disant le froid glacial de cette nuit d'hivers parcourait mon corps jusqu'à l'os. Je commençais à flipper, de devoir m'expliquer dans le cas où on se ferait chopper, plus que pour une mort éventuelle.    

.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1266

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Mar 24 Fév - 11:28


Et une galère de plus ... une !
Le 23 Mars | Avec Lucas Garcia & Evan Harkness


Un sourire torve se dessina sur ses lèvres lorsqu'il entendit la cause de la retenue du Gryffondor. Le professeur de Sortilèges & Enchantements n'était pas vraiment apprécié de tous les élèves. A vrai dire, de très peu d'élèves. A croire qu'il était la réincarnation même de Rogue, quoique ce défunt personnage avait quelque chose de bien plus humain encore que Birgerjarl. C'était même un exploit que Lucas n'ait pas exaspéré le directeur des Serpentard par son comportement. Peut-être que ses notes et ses performances en sortilèges lui permettaient un peu de répit ? Il n'en savait trop rien, mais remerciait sa bonne étoile de ne pas être collé tous les samedis du mois.

Il arqua un sourcil inquisiteur lorsque Evan lui narra le fait d'être un habitué des lieux. Sérieusement ? Par quel moyen de conscience pouvait-on vouloir trainer dans la forêt interdite ? Elle grouillait de bestioles répugnantes en tout genre. Gobelins, Sombrals, Agromentulas, Centaures, Loup garou et autres espèces dont le jeune sorcier n'essayait même pas d'énumérer dans sa tête. Ce garçon à l'allure chétive était bien étrange. Lucas se contenta de hausser les épaules d'un air blasé.

- Bof ... eut-il comme seule réponse aux paroles rassurante de son compagnon de mauvaise aventure.

Le vent commençait à se lever doucement, courbant les cimes des grands arbres. Mais ce n'était ni le vent, ni l'attitude étrange d'Evan qui l'inquiétaient. C'était les créatures vivantes qu'il craignait, leurs dents acérées et les projectiles que la pénombre et la tourmente cachaient à ses yeux simplement humains. Lucas n'avait pas vraiment peur d'affronter une créature magique sortie des entrailles de la forêt, après tout il s'était fait posséder par un esprit maléfique, mais cette idée le désolait plus qu'autre chose. Il venait tout juste de retrouver la forme, qu'on l'envoyait au diable une seconde fois. En clair, ça le soulait.

Evan rompit le silence inquiétant qui s'était une seconde fois installé entre eux. Non pas que Lucas trouvait la compagnie du garçon désagréable, mais cette forêt lui pesait sur les épaules et à vrai dire, son inquiétude permanente lui bloquait les cordes vocales. Et puis parler de la pluie et du beau temps, alors qu'il sentait clairement qu'ils étaient épiés du regard, aurait été étrange. A croire que rester plongé dans le mutisme leur permettait un déplacement discret. Foutaises.

Soudain Evan lui avoua être suivis. Lucas tourna légèrement la tête de trois quart pour se rassurer de ce qu'il avançait. Hormis la pénombre et quelques feuilles mortes volantes, il ne voyait rien. Mais Evan avait raison, l'impression d'être suivis devenait de plus en plus pesante, oppressante. Mais peut-être s'agissait-il là de leur imagination ? Après tout, ils se trouvaient dans un endroit potentiellement mortel, donc peut-être que leur instinct de survie fabulait simplement pour ne pas qu'ils perdent espoir ? Mais la remarque d'Evan sur ses pouvoirs paranormaux figea le Serdaigle sur place.

- Heu comment ça tu n'as pas de baguette ? Et comment tu veux que je trouve quelqu'un qui te connaisse ? Je ne connais pas tes amis ... et puis à mon avis on ne risque pas de croiser un prof dans cette forêt. Parce que même si je dois fuir, à mon avis je vais plus m'enfoncer dans la forêt que retrouver le chemin qui nous mène à Poudlard.

Un craquement sonore se fit entendre. Lucas pivota sur ses talons, jetant des coups d'oeil furtif un peu partout, tous ses sens en alerte. Bon sang, qu'il aurait souhaité être bien au chaud dans ses couvertures en ce moment même.

- Bon si on avançait ? Et parle moi un peu de ta magie hors du commun ... pourquoi tu n'utilises pas de baguette ? C'est super chelou comme histoire. Tu serais une sorte d'hybride ?

Un sourire légèrement amusé se dessinait au coin de ses lèvres. Lucas était amusé par les aveux du Gryffondor. Il avait dit ça avec tant de simplicité, que s'en était presque perturbant. Enfin, tant qu'ils ne voyaient pas un Minotaur en face d'eux, Lucas se considérait en sécurité et ne voyait pas la nécessité de s'affoler. Alors autant continuer leur chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Mer 25 Fév - 11:20



 Et une galère de plus... Une ! ~~ Ft Lucas



Lorsque j'annonçais à Lucas que nous étions suivis il se retrouna légèrement pour vérifier ce qui nous entourrait. Il devait surement me prendre pour un débile ou un fou extralucide à sortir ce genre de choses sans donner aucune précision. M'enfin, je n'avais pas vraiment le temps de me préoccuper de la façon dont les gens me voyaient, il fallait que j'élabore rapidement un plan pour nous sortir de là. Car celui ou ce qui nous suivait ne tarderait pas à sortir de l'ombre, dumoins par le passé ça s'est toujours passé ainsi.

C'est alors que le serdaigle pris de nouveau la parole : "Heu comment ça tu n'as pas de baguette ?" Il est sérieux là ? Pensais je en silence, c'est ce qui l'a le plus interpellé dans ce que j'ai dis ? le potentiel monstre qui nous suivait ne lui faisait-il donc ni chaud ni froid ?
Il poursuivait alors en disant: "Et comment tu veux que je trouve quelqu'un qui te connaisse ? Je ne connais pas tes amis ... et puis à mon avis on ne risque pas de croiser un prof dans cette forêt." Il avait raison, si en le voyant j'avais eu une impression de déjà vu ça n'allait pas au delà de ça comment pouvait-il savoir avec qui je trainais ou non dans ce maudit château... Je fis alors un oui de la tête pour lui donner raison, j'avais vu une ombre sur notre droite cette fois cii, mais elle semblait relativement distante alors je décidais de ne pas trop y preêter attention. Parce que même si je dois fuir, à mon avis je vais plus m'enfoncer dans la forêt que retrouver le chemin qui nous mène à Poudlard. Il avait raison, j'eus envie de lui répondre mais j'essayais de me figurer comment lui donner les informations nécessaires pour que ses questions ne restent pas en suspens.

Un craquement sonore se fit entendre et Lucas s'agitait. J'espérais qu'il ne lancerait pas de sorts irréfléchis. Car dans cette forêt certaines créatures sont plus ou moins pacifiques, et j'espérais sincèrement que celle qui nous collait l'arrière train nous laisserait nous échapper.
Un très bref blanc s'était installé quand le jeune homme repris la parole : "Bon si on avançait ? Et parle moi un peu de ta magie hors du commun ... pourquoi tu n'utilises pas de baguette ? C'est super chelou comme histoire. Tu serais une sorte d'hybride ?" Et oui c'était bien la seule chose qui avait attiré son attention. Moi qui pensait avoir un tas de questions sur la forêt il fallait que j'en revienne toujours au pourquoi du comment, je suis un handicapé de la baguette magique.

Je regardais alors Lucas et commençait à m'expliquer en espérant que ça ne susciterait pas d'autres questions Euh... Alors pour faire court, j'ai toujours utilisé la magie à l'instinct, pour tous les sorts simples je n'ai besoin de rien pour les lancer. En revanche j'ai assez peu d'endurance pour les sorts puissants, c'est dû au fait que je suis incapable de me servir d'une baguette comme canalisateur. Mais bon j'y travaille, il y a Ambrose, un serpentard je sais pas si tu vois de qui il s'agit, qui me file quelques cours. Mais bon au jour d'aujoud'hui je ne suis pas au point, donc emmener ma baguette ici, ne ferait que me faire prendre des risques inutiles. C'était concis et clair, j'étais fichtrement fier de mon résumé, pour une fois j'avais réussi a ne pas tourner autour du pot.

Un bruit sourd retentis de derrière nous, je pris alors Lucas par la manche et l'attirais derrière un énorme tronc d'arbre. La respiration haletante je regardais derrière, rien... On avait probablement évité le pire. Il devait y avoir un conflit entre créatures de la nuit un peu plus loin. Je retournais mon visage vers le serdaigle encore une fois lui dis Tu vois ce chemin de terre abimé ? En lui montrant la direction du doigt Si tu le longes en courant les seules créatures que tu devrais croiser sont les centaures, ils sont hostiles mais intelligents, tu peux raisonner avec eux. Si comme je te l'ai dis ça se corce vas là bas et rentre au château. T'en fais pas pour moi, après tout t'as bien raison on a surement aucune connaissances en commun, alors vas y et sauve ta peau.

Je me dis qu'en lui indiquant ce chemin il avait de fortes chances de s'en sortir, et si par miracle j'y parvenais aussi et je je regagnais le chateau avant lui, les centaures nous laisseraient le temps, ou simplement  l'ocassion de venir le récupérer. Quant à moi ... J'allais probablement y rester mais bon, j'avais toujours su quelque part que mon espérance de vie était limitée. Ah et si je ne reviens pas, au bout de quelques jours, ne dis rien. Je n'ai personne qui me pleurera alors évite de mentionner ma très certaine mort, ou transformation en monstre a qui que ce soit, s'il te plais. Et oui la dernière chose dont j'avais envie c'est qu'on se préocupe de mon cadavre, je préférais servir d'engrais dans cette forêt plutôt que ma dépouille en sale état tombe devant les autres élèves, et leur donne raison sur le fait que j'étais un bon à rien.
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1266

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Jeu 26 Fév - 23:17


Et une galère de plus ... une !
Le 23 Mars | Avec Lucas Garcia & Evan Harkness


Alors qu'ils avançaient en regagnant doucement Poudlard, Evan lui expliquait clairement qu'il était un ramolli de la baguette. Lucas ne put s'empêcher de rire intérieurement. Comment pouvait-on être sorcier et ne pas réussir à se servir d'une baguette, surtout à cet âge ? Le Serdaigle n'arrivait pas à comprendre ... non, il n'arrivait pas à comprendre que des gens puissent être différents. Malgré tout, l'explication du Gryffondor tenait la route et Lucas fut même surpris d'entendre qu'Ambrose lui donnait des cours particuliers. Il arqua un sourcil perplexe contre l'efficacité de ce tuteur, peut-être que le Serdaigle devrait toucher deux mots à son meilleur ami et lui demander de céder sa place à un maitre mieux qualifié. Mais depuis les derniers évenements, se retrancher sur lui-même et ne pas se mêler des affaires des autres, était certainement la meilleur des options.

- Oui je connais Ambrose, c'est mon meilleur ami. Il ne m'a jamais parlé de toi ... vous avez commencé vos cours perso depuis quand ? Parce que bon ... t'es en cinquième année et il serait peut-être temps de savoir se servir d'une baguette non ? Enfin, t'as les BUSEs à passer à la fin de l'année mon coco !

Lucas n'était pas là pour lui faire la morale, loin de là, mais il voulait faire comprendre à ce garçon intriguant, qu'il était tout de même bien à la ramasse par rapport à ses camarades de classe. Savoir utiliser une baguette magique était l'essence même d'un sorcier. Après, s'il pouvait se défendre sans, pourquoi pas ... mais Lucas doutait fortement que le petit Gryffondor qu'il était puisse désarmer un sorcier talentueux ou une créature magique, avec un instinct primaire. A moins que ce gosse ne soit la réincarnation de Voldemort ? Humm ... non, il ne l'espérait franchement pas.

Les bruits commençaient sérieusement à devenir flippant. La forêt toute entière semblait se réveiller doucement d'un long sommeil, comme prête à happer ces deux intrus de ses longues griffes d'épines et de branches tranchantes. Alors qu'un mouvement se faisait sentir derrière eux, Evan attrapa fermement la manche de Lucas, le forçant à accélérer le pas et à se planquer derrière un tronc d'arbre qui gisait sur le bas côté du sentier cabossé. L'odeur de l'humus lui remontait aux narines et Lucas se sentait complètement désorienté. Seule la lumière blanchâtre de sa baguette éclairait faiblement leurs visages. Il pouvait aisément voir la crainte se lire sur les traits juvéniles de son acolyte. Il ressemblait vaguement à un lutin tout droit sorti d'un conte de noël pour sorciers. Evan lui indiqua un chemin de terre qui se perdait dans les ténèbres. Lucas tendit le cou, mais ne comprenait pas pourquoi le Gryffondor lui montrait cette direction.

Lucas secoua la tête. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Ce n'était pas un combat de centaures au loin qui le faisait flancher à ce point là tout de même ?! Le Serdaigle avait franchement plus peur de tomber sur une armée d'araignées géantes, que d'une guerre de clans entre Centaures. Et puis pourquoi toutes ces jérémiades sur son pauvre sort et sur une probable mort dont on oubliera rapidement la cause ? Lucas fronça les sourcils et jeta un air grave à Evan. Vraiment, là, il se forçait à ne pas lui foutre deux claques en pleine poire.

- OH mec ! Secoue toi un peu ! Qu'est-ce que tu me chantes là ? On ne va pas mourir et je ne vais certainement pas te laisser crever ici tout seul. J'ai déjà vécu des trucs pas cool ces derniers temps, alors avoir un mort sur la conscience, non merci.

Les bruits s'estompèrent dans la nuit. Les pas de sabots étouffés par les feuilles mortes de la forêt interdite, s'enfonçaient certainement un peu plus dans les profondeurs. Peut-être que finalement, Lucas et Evan se trouvaient proches de la lisière et qu'ils avaient une chance de s'en sortir indemne ? Du moins, c'est ce que Lucas espérait.

- Viens. Ne trainons pas. On prend ton chemin tous les deux et si jamais il nous arrive un truc, j'ai ma baguette. T'inquiètes pas, je suis un sorcier plutôt doué sans vouloir me vanter.

Pas totalement juste. Lucas était un sorcier talentueux pour son âge, certes, mais face à la magie noire, il avait encore un long chemin à parcourir. Enfin, se défendre contre quelques créatures des ténèbres, ça, il se sentait capable de s'en sortir. Mais est-ce qu'Evan aurait assez confiance en lui pour le suivre ? Aucune idée. C'est pour ça que le jeune sorcier attrapa le Gryffondor par les épaules, l'obligeant à se lever et à prendre la fuite vers la direction qu'il avait indiqué quelques secondes plus tôt.

- Y'a plus qu'à prier pour ne pas tomber sur des trucs chelous !

A peine eurent-ils parcourut quelques mètres, qu'une dizaine de pairs d'yeux luisaient devant eux d'un air malveillant. Lucas s'arrêta net, la baguette prêt au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Sam 7 Mar - 9:23



 Et une galère de plus... Une ! ~~ Ft Lucas



Lorsque j'avais mentioné mes cours particuliers avec Ambrose, mon interlocuteur eut l'air étonné, de plus il m'annonçait qu'ils étaient meilleurs amis. Je dois avouer que je ne l'avais pas vue venir celle-là, mais ça expliquait en quelque sorte que je connaisse ce jeune homme de vue. vous avez commencé vos cours perso depuis quand ? Parce que bon ... t'es en cinquième année et il serait peut-être temps de savoir se servir d'une baguette non ? Enfin, t'as les BUSEs à passer à la fin de l'année mon coco ! me dit-il ensuite. Il croyait peut être que je n'en avais rien à faire des BUSEs mais au contraire, ça m'inquiétais énormément. Et je finirais surement par être considéré comme un crackmol si je n'arrivais pas à me contrôler mais bon... On est dans la forêt interdite et une créature nous suit, c'est pas vraiment le moment d'y penser.

Je répondais alors naturellement aux interrogations du Serdaigle : Ca ne fait que quelques semaines qu'il m'aide, même si c'est pas encore ça il faut dire que ça m'aide à progresser. Malheureusement ça prend plus de temps que prévu. Enfin bon je sais que je devrais déjà être capable de me servir d'une baguette mais jusqu'ici les sorts que nous apprenions en cours, ne m'épuisaient pas au point d'en avoir besoin, alors j'ai repoussé le problème à plus tard... Et maintenant je me sens un peu con je dois bien l'avouer héhé je ne savais pas pourquoi je rigolais c'était surement nerveux, mais bon j'enchainais sur des conseils visant à tirer mon interlocuteur de cette situation avant que l'on ne croise des créatures ou des personnes que malheureusement j'avais déjà pu croiser et il répondait en me sermonant. Il n'avait pas l'air d'avoir compris que je m'inquiétais plus pour lui que pour ma propre survie. Et oui c'était dans ma nature d'être altruiste, mais également d'avoir quelques tendances suicidaires (aux yeux des autres, je tenais à la vie, mais je n'avais simplement pas peur de la mort).

Viens. Ne trainons pas. On prend ton chemin tous les deux et si jamais il nous arrive un truc, j'ai ma baguette. T'inquiètes pas, je suis un sorcier plutôt doué sans vouloir me vanter. ajouta t-il, à deux nous avions certes une meilleure force de frappe mais nous étions aussi plus facilement repérables. Cependant le temps nous manquait alors il me saisit par les épaules et je me mis à le suivre. Je me mis a rire en silence quand il me dis Y'a plus qu'à prier pour ne pas tomber sur des trucs chelous ! ça il ne fallait pas trop y compter c'était déjà un exploit si nous n'avions pas eu d'opposants jusque là.

Soudain une dizaine de paires d'yeux luisants nous fixaient intensément Lucas s'arrêta net quand à moi, et bien l'instinct de survie fit jaillir un éclair bleu de mon corps en direction de ce qui était une araignée géante, je saisis alors Lucas par la main et me mis à courrir toujours dans la même direction mais en prenant un léger détours, j'étais rapide pour fuir, mais je n'allais pas pouvoir laisser mon corps jeter des sorts à tout va, sinon c'était sur j'allais bel et bien y rester. Notre ennemi avait été neutralisé pour un temps mais ses amis ne tardèrent pas à se mettre à nous trousses. Ne te retournes pas ! Cours ! à un moment il y avait un renfoncement qui donnait sur une sorte de terrier dans le doute je m'y glissais en faisant signe a Lucas de me rejoindre. Tout se passait a une vitesse folle, mais il semblait que nous avions semé les araignées, reste à savoir pour combien de temps...  
.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1266

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    Mar 10 Mar - 21:38


Et une galère de plus ... une !
Le 23 Mars | Avec Lucas Garcia & Evan Harkness


Quoi ? Hein ? Pardon ? Que venait-il de se passer ? Lucas hasarda Evan d'un air circonspect pendant quelques secondes seulement avant que tout ne parte de travers. D'énormes araignées se tenaient devant eux et le Gryffondor chétif leur avait balancé une sorte d'éclair bleu dans la tronche. Lucas n'avait jamais vu ça. C'était étrange. Juste trop bizarre. Il se contenta, interloqué, de suivre Evan qui paraissait connaitre la forêt comme sa poche. Ce garçon devenait de plus en plus étrange, et le Serdaigle regrettait presque d'être perdu en sa compagnie. Pourquoi diable Ambrose n'avait-il pas fait une merde ce jour précis ? Il se serait senti plus en sécurité aux côtés de son bro, qu'avec ce lutin bien curieux.

Evan entraina Lucas dans une sorte de terrier. Le Serdaigle ne savait pas quoi répliquer. Il était à bout de souffle et espérait de tout coeur que les immondes créatures à huit pattes ne soient pas dans les parages. Il tenait néanmoins fermement sa baguette magique au cas où une autre créature leur tomberait dessus. La nuit était pleine à présent et il était difficile de discerner si oui ou non ils étaient en sécurité. Finalement, après quelques secondes de silence, Lucas tourna la tête vers Evan, le dévisageant avec un air entre colère et stupéfaction.

- Bordel, mais c'était quoi ça ? Tu le fais souvent ? Punaise c'est trop fou ... comment tu as fait pour les faire valdinguer comme ça ? Ca t'épuises, tu vas bien ? Enfin j'veux dire ... c'est complètement dingue !

Même s'il essayait de parler le moins fort possible, Lucas n'arrivait toujours pas en croire ce qu'il venait de voir. Il ne savait même pas qu'un sorcier de cet âge pouvait encore utiliser la magie primaire. D'ordinaire, ce type de magie s'adressait à eux quand ils étaient gamins. Mais de façon totalement aléatoire, ne pouvant pas la maitriser. Lucas se rappelait encore trop bien la première fois que ses pouvoirs sont apparus. Il chassa ces images de sa tête et se concentra sur ce qui venait de passer. Evan n'avait pas l'air très en forme et ça se comprenait. Entre le stresse et l'inquiétude, Lucas comprenait le manque de confiance du Rouge et Or. Lui posant une main sur l'épaule, le secouant légèrement, Lucas lui apportait tout le soutient nécessaire pour sortir de cette galère. Ils avaient de plusieurs mètres et pouvaient avoir un espoir de s'en sortir sans trop de dommages.

- Bon t'inquiètes pas, on va s'en sortir tous les deux. Mais essaie de me prévenir quand tu fais un truc pareil. J'aimerai pas me recevoir une décharge dans la tronche si tu vois ce que j'veux dire. Je sors tout juste d'un truc pas cool, donc ...

Un craquement sonore redressa le cou de Lucas. Tous ses sens aux aguets, il était prêt à bondir sur le premier monstre de cette fichue forêt.

- Viens, sortons de là !

Il tira Evan de leur cachette, grimpant sur un talus glissant et boueux. Leurs baskets étaient toutes crottés, les branchages leurs cinglaient le visage ... en clair ils n'allaient pas rentrer à Poudlard incognito, pour sûr ! Ils suivirent le sentier battu éclairé par la lune, en priant bien fort pour ne pas tomer nez à nez avec les mères de ces araignées géantes. Lucas avait entendu tant d'histoires sur cette maudite forêt, qu'il était étonné de ne toujours pas être attaché à une brochette, tournoyant au gré des flammes d'un pique nique de trolls.

La course folle ne semblait jamais prendre fin et Lucas senti Evan ralentir. Etait-ce son pouvoir qui l'avait vidé de son énergie, ou alors cherchait-il un autre raccourci ? Il s'arrêta, puis se retourna pour poser la question au Gryffondor, quand soudain quelque chose le frappa de plein fouet. Lucas trébucha et tomba vivement sur un tapis de feuilles mortes. Se retournant vélocement, tout en pointant sa baguette devant lui, il observa avec terreur, deux énormes mandibules essayant de le choper à la gorge.

- Stupéfix !

L'immondice s'éjecta sur plusieurs mètres pour s'évaporer dans les ténèbres, suivi d'un cri strident. Lucas se redressa péniblement. Il comprit alors, que tout autour d'eux, se dressait cinq araignées de taille moyenne, prêtes à leur faire la fête. Rapidement, Lucas regagna sa place aux côtés d'Evan, haletant, la peur lui nouant l'estomac.

- Pas le temps de broncher, va falloir donner tout ce qu'on a.

A peine eut-il jeté un regard vers la droite, qu'une araignée lui fonça dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et une galère de plus... Une !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Et une galère de plus... Une !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Comment se retrouver dans la galère... Ou pas.
» Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi']
» Petit job, grosse galére [Orange Town, Rang D, Civil, Livraison]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Poudlard :: Extérieur :: La Forêt Interdite-