Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Lyra C. Adams (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ministère
avatar
Ministère
Feat : Anne Hathaway
Messages : 306
Points rp : 1682
Localisation : Dans la forêt interdite

Identité du Sorcier
Age: 27 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Aurore

MessageSujet: Lyra C. Adams (terminée)   Mar 3 Mar - 1:26

Lyra C. Adams

Hebergeur d'image

► Âge : 27 ans
► Née le :  18 septembre 1973
► Née à : Londres, Angleterre
► Maison : Anciennement Gryffondor
► Année d'étude : NA
► Particularité : Métamorphomage
► Baguette : Bois d’ébène et plume de phénix, rigide, 28 cm
► Animal : La petite de feu sa chouette rayée qui se nommait Myrdhin. Son nom est Guenièvre.
► Avatar : Anne Hathaway

Famille et relations
Durant son enfance, Lyra vivait avec son père, Geoffrey Adams, un moldu, et sa mère Emma Adams, (anciennement Emma Fridén) sorcière d'une longue lignée de sang pur. Son père est reconnu pour être un prestigieux avocat de Londres et sa mère travaille pour le ministère de la magie en tant que tireuse d'élite. Ainsi, la sorcière a donc toujours grandi dans un univers où la magie et le monde des moldus sont réunis. Depuis qu’elle est jeune, l’aurore a très vite remarqué qu'autant chez les moldus que chez les sorciers, les autres ne sont pas comme elle, celle-ci a donc appris à assumer sa différence. Aussi, le fait qu'elle soit métamorphomage ne l'a pas aidé à s'intégrer. Ce don lui vient de son grand-père maternel. Lors de sa tendre enfance, celle-ci ne l’a que très peu côtoyé. Toutefois, en vieillissant, celui-ci ayant appris que sa petite-fille avait hérité de son don, il a tenté de prendre contact avec elle. Il a en fait tenter de faire d’elle une alliée des Mangemorts. Lyra entretient désormais toujours une relation floue avec son grand-père qui est supposément porté disparu. Plusieurs croient qu’il est mort, mais il n’y a aucune preuve de son décès lors de la bataille de Poudlard ou peu après. Néanmoins, c’est par l’entremise d’un  tableau dans son grenier que Lyra s’adresse à son grand-père maternel. Plus jeune, Lyra a toujours eu de la difficulté à faire confiance aux autres. Elle s'est malgré tout fait quelques amies qui habitaient près de chez-elle, mais elle n’a malheureusement pas eu la chance de côtoyer des jeunes de son âge étant sorciers avant son entrée à Poudlard. Aussi loin qu'elle se souvienne, l'adulte qu’elle est aujourd’hui a continuellement eu l'impression de grandir dans un univers différent de celui des autres. Lors de son entrée à Poudlard, elle a commencé à se faire des connaissances, mais est demeurée toujours aussi indépendante. Son plus proche ami, vous dira-t-elle est toujours demeuré l’elfe de maison familial qui est trois jours par semaine dans sa demeure et quatre jours chez ses parents. C’est suite à son départ de la maison qu’ils ont décidé de faire une garde partagée. L’aurore demeure célibataire, mais rêve en secret, derrière son humeur détachée et son côté sombre, de trouver son prince charmant. Tout ce qu’elle espère c’est qu’il ne lui sera pas nécessaire d’embrasser un crapeau…

Physique
Perçant était le bon terme. Personne n'osait poser son regard très longtemps dans les prunelles d'un brun profond de la demoiselle. Un simple coup d'oeil suffisait pour savoir qu'elle n'était pas prête à se laisser piler sur les pieds. Quelques mèches rebelles de ses cheveux bruns frisottés et foncés empiétaient sur son visage. Sa démarche était décontractée, mais ne laissait pas place à la négociation. Elle était sûre d'elle et bien dans sa peau. Son teint pâle lui venait de sa mère et ses yeux de son père. Ses traits étaient doux, mais il brillait un éclat sans pareille dans ses yeux malicieux.

Son apparence générale était particulière. Lyra avait la manie de ne pas s'habiller comme le commun des mortels lorsqu'elle en avait l'occasion. Toutefois, elle n'avait jamais l'air d'une idiote et ne suivait pas de modes étranges. C'était tout simplement sa manière de s'habiller : Chemise blanche et bouffante, pantalon noir et moulant, botte jusqu'au mollet en cuir et soigneusement lacées, veste noire, bracelet de cuir, collier en argent, montre de poche. La tenue du lendemain pouvait être totalement différente, mais toujours aussi atypique.

Cependant, en tout temps, il se dégageait d'elle une impression excentrique. Celle-ci était totalement assumée et les regards qui s'arrêtaient sur elle ne la gênait pas. Elle était flamboyante et n'attendait que le bon moment avant d'enflammer le brasier.

Lyra avait comme aptitudes une forte agilité et était un peu plus rapide que la moyenne. Du haut de ses 1m68, elle s’affichait comme une femme forte et fière.

Enfin… c’était son apparence quand elle décidait de ne pas la modifier, car elle s’amusait souvent à prendre plusieurs visages.
Caractère
Lyra est une personne marginale et têtue. Elle a sa manière de penser, elle l'assume et la conserve presque à tous coups. C'est pourquoi elle a horreur de tout ce qui est politique, règlements et devoirs. Selon-elle toutes ces choses ne sont faites que pour être transgressées. La diplomatie n’est donc pas son fort. Mettre une règle sur un sujet et la faire lire aux gens les incitent à y penser et donc, à ne pas la respecter. Pour ce qui est de la politique, elle trouve que les mesures qui sont prises pour bien paraître et pour conserver des postes importants ne sont efficaces que sur les gens qui suivent à la lettre tout ce qui est écrit. Elle demeure, tout de même, une femme alerte à ce qui se déroule autour d'elle et très ponctuelle. Toutefois, lorsque quelque chose l'incommode ou qu'elle pense qu'un travail est inutile ou encore qu'il ne devrait pas être fait comme son supérieur le lui a dit, elle ne le fait pas ou le fait tout simplement autrement. À titre d'exemple, son attitude lors ses cours de botanique à Poudlard le prouve. N'ayant aucunement révisée et ne s'intéressant pas du tout à la matière, la jeune femme remplissait ses examens de jeux de mots sur les fruits et les légumes. Suite à ses sept années d’études, elle avait bien de la difficulté à trouver de nouveaux jeux de mots.

Nous pouvons en conclure qu'elle n'a pas peur d'enfreindre les règles lorsque c'est nécessaire. Par contre, elle ne le fait jamais sans aucune raison qui paraît valable à ses yeux. Cela est souvent à cause de ses buts, ses ambitions ou pour sa volonté de sauver toutes situations. En effet, cette femme n'a pas froid aux yeux et ose faire ce que les autres ne font pas. À vrai dire, elle donne son avis ou fait ce dont elle a envie même quand ce n'est pas le bon moment. Elle a un fort caractère, mais reste la majorité du temps calme, ne s’énervant majoritairement pas pour rien.

Lyra est loin d'être la plus sociable. Cependant, elle se considère comme étant extravertie. Elle ne fait pas confiance aux gens rapidement, mais elle ne se retient jamais de dire sa manière de pensée. La naïveté est l'un des seuls défauts qu'elle ne se pardonnerait pas. Pour ceux qui réussissent à avoir sa confiance, elle est énormément fidèle et serait prête à tout pour eux. Elle demeure toujours une personne de nature brave qui ne se laisse jamais dévier de ses objectifs et qui est prête à contourner les règles insignifiantes pour arriver à ses fins.

Notes

Astronomie : A/E
Botanique : T/-
DCFM : O/O
Histoire de la Magie : E/E
Métamorphose : O/O
Potions : O/O
Sortilèges : O/O
Étude des runes : E/E
Soins aux créatures magiques : A/E
Histoire
Avec le bruit venant des escaliers, nous savions que la petite des Adams montait les marches deux par deux malgré sa petite taille pour pouvoir aller chercher Erva le plus rapidement possible. Même si sa mère lui avait dit mille fois de ne pas faire ainsi, elle faisait encore à sa tête.

-Errrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrvvaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!

L'elfe qui était environ de la même taille que sa petite maîtresse l'attendait en haut des escaliers.

-Oui, Erva vous attend Mademoiselle.
-Je t'ai dit mille fois de ne pas me dire vous!
-Oui, toi, Mademoiselle.

L'enfant se mit à rire en serrant l'elfe contre elle et en le regardant de son regard brillant. L'elfe comprenant son intention fit un signe négatif de la tête.

-Non, Madame Adams a dit à Erva de ne pas faire ce jeu en fin d'après-midi lorsque grand-père et grand-mère Adams viennent dîner.

Toutefois, Lyra ne lâchait pas prise et amplifia son regard de supplications supplémentaires pour que son ami accepte. Même s'il savait que cela ne serait pas sans conséquence et puisque la maîtresse lui avait dit qu'il pouvait obéir aux demandes de sa fille, l'elfe sourit en prenant la main de la petite fille. Puis, il se mit à léviter et à se téléporter un peu partout dans la maison, ne pouvant refuser quelque chose à l'enfant. Pour sa part, Lyra riait et souriait plus que jamais. Ses cheveux prenaient des teintes bleutées tandis que la couleur globale de ceux-ci pâlissait. C'était son jeu préféré.

Tout se déroula bien les premières minutes de jeu, le père de Lyra faisait même regarder Emma, sa femme, dans une autre direction lorsqu'ils apparaissaient à proximité d'elle. On pouvait dire qu'il était le complice de leurs petites manigances. Il permettait beaucoup plus à sa fille pour de petits jeux comme ça que sa mère qui tenait à ce que sa belle-famille ne se doute de rien.

Toutefois, alors qu'ils se trouvaient au-dessus de la porte d'entrée, la sonnette retentit. L'elfe claqua tout de suite des doigts et ils se retrouvèrent rapidement dans la chambre de la petite. Ils avaient été à deux doigts de se faire démasquer par Mme Adams.

-Erva avait comme tâche de s'assurer que Mademoiselle attache la boucle de sa robe correctement. Mademoiselle doit donc aller se changer, Erva va l'attendre devant la porte et se dépêcher à aller au grenier après pour ne pas que les grands-parents Adams ne le voit.
-Pourquoi tu ne peux pas rester t'amuser avec moi?
-Mme Adams a été très claire avec Erva. Erva ne peut pas. Mademoiselle doit se changer.

C'est la mine triste que la petite entra mettre sa robe et ressortit pour qu'Erva attache la boucle de celle-ci. L’elfe prit quelques instants avec Lyra pour être sûr que les de l’enfant cheveux aient repris une teinte normale. Sa mère lui avait bien précisé qu’elle devait apprendre à contrôler son don pour ne pas l’utiliser face à des moldus. Elle descendit dire bonjour à ses grands-parents avec un air déconfit.
Sa grand-mère, toujours aussi observatrice le remarqua et lui demanda ce qui n'allait pas. La petite lui dit qu'elle ne pouvait pas continuer ses tours de magie devant le regard furieux de sa mère.

Geoffrey vint poser une main réconfortante sur l'épaule de sa femme tandis que sa grand-mère avouait à sa petite fille que cela lui ferait plaisir de voir ses talents.

Le visage de la mère de Lyra devenait de plus en plus rouge et elle tenta de décourager sa fille, mais se fit tout de suite couper par sa belle-mère :

-Encourage donc ta fille!, dit-elle d'un air sévère qu'elle n'avait qu'avec sa belle-fille.

Ayant repris toute sa bonne humeur, l'enfant alla chercher son matériel de magicienne moldue au plus grand soulagement de ses parents. Toutefois, ne sachant pas lire et ne regardant que les images, Lyra n'effectuait pas les «trucs» de ses tours, mais bien la vraie magie pour réussir. Ses deux parents le virent bien, mais la grand-mère et le grand-père moldus, eux, n'y virent que du feu! La petite avait même réussi à ne pas se métamorphoser.

-Alors, je t'avais bien dit qu'il fallait l'encourager Emma!, s'exclama la grand-mère. Votre petite est prodigieuse. Comment va sa première année à l'école?

-Très bien grand-mère, vous savez, on m'a appris à compter jusqu'à... trente la semaine dernière.

Emma sourit. Sa fille était brillante. Grâce aux connaissances de son mari sur l'éducation moldue, ils arrivaient à faire de petits scénarios avec leur fille pour que Clara, la grand-mère, et George, le grand-père, croient que leur petite fille était une parfaite étudiante dans le système moldu et même qu'elle allait dans une école spécialisée loin de leur demeure. En plus, comme ça, les voisins trouvaient le tout normal. Emma avait même prit des cours pour recevoir un permis de conduire moldu et «aller travailler» en voiture. Ils ne pouvaient faire autrement puisque Geoffrey était l'un des avocats les plus reconnus de Londres. C’est d’ailleurs pourquoi Lyra se pratiqua pour avoir le plus de contrôle possible sur son don. Elle apprit à le dissimuler et à l’utiliser que lorsqu’elle était en présence de sorciers ou que c’était nécessaire.

Parfois, la mère amenait sa fille au Ministère de la magie et après sa journée de travail, elles allaient manger une glace chez Florian Fortarôme au Chemin de traverse. Lors de ces journées, la petite était souvent avec Arthur, un collègue de sa mère qu'elle trouvait très rigolo.

Malgré tout, Lyra ne se sentait jamais réellement à sa place. Entre l’Odyssey (la première console de jeux moldue) et les baguettes qu'elle voyait au Ministère, elle ne percevait personne d'autres qu'elle vivant autant dans les deux mondes et se devant de contrôler ses émotions et ses capacités magiques à chaque sortie hors de sa maison ou du monde des sorciers. C'est ainsi que la petite devint de plus en plus indépendante et qu'elle apprit à ne se fier qu'à elle-même.

Elle trouva aussi chez elle un amour pour les langues et demanda à sa mère de lui apprendre à parler Danois. Puisque c'était le pays d'origine d'Emma, cela ne fut pas très difficile pour elle d'enseigner à sa fille sa langue natale. À sa grande joie, sa petite Lyra se débrouillait à merveille dans son apprentissage.
Au fur et à mesure qu'elle faisait des voyages en compagnie de sa mère au Ministère, la jeune fille faisait la rencontre de plusieurs sorciers et croisa même Nymphadora Tonks. Celles-ci avaient le même âge et devinrent rapidement amies.  Les deux jeunes femmes qui s’apprêtaient à faire leur entrée à Poudlard voulurent tout de suite apprendre à se connaître. Ce devint une personne qu'elle respectait beaucoup. Elle aimait bien le genre de sorcière qu'elle était et s’attacha à elle. D'ailleurs, c'est Tonks qui fit en sorte qu'elle veuille devenir Auror. Il semblait pour la jeune fille que c'était un métier pour des gens comme eux, des anticonformistes et des métamorphomages.

Puis vint enfin cette fameuse année. Celle où elle irait à Poudlard. La belle jeune fille avait reçu sa lettre. Ce fut quelques mois avant son entrée en classe qu'elle traversa le Chemin de traverse pour récupérer tous les effets scolaires qui lui seraient nécessaires.

Emma lui réservait le meilleur pour la fin, pour pouvoir revenir à la maison avec une Lyra heureuse qui ne venait pas d'essayer des robes de sorciers étant obligatoires et qu'elle trouvait laides.

C'est donc avec tout le nécessaire, sauf la baguette magique de la petite que la mère, le père, l'elfe et la fille entrèrent dans le magasin de baguettes d'Ollivander.

Un vieux Monsieur derrière le comptoir regarda quelques instants la mère et dit :

-25,5 cm, tremble et ventricules de dragon.

La mère sourit en hochant la tête. Puis, le regard du vendeur se déplaça vers le visage du père :

-Ce n'est pas votre mémoire qui fait défaut. Je ne suis pas sorcier.

Le vendeur sourit légèrement avant de porter son attention sur la petite fille dont les yeux affichaient une grande vivacité d'esprit.

-Hm. Je n'irais pas avec le même bois que votre mère, peut-être avec le même coeur, dit-il avant de monter dans une échelle et d'y saisir une baguette. 27 cm, noyer noir et ventricule de dragon. Prends-la et essaie-la.

La jeune fille remua la baguette en tentant de faire léviter le coffret de la boîte, mais qu'une simple étincelle jaillit de la baguette et fit prendre la boîte en feu. La mère réagit tout de suite en sortant sa baguette et en éteignant la flamme.

-Je crains que ce ne soit pas la bonne, reprit Monsieur Ollivander en reprenant la baguette. Celle-ci alors.

La baguette avait été beaucoup plus facilement accessible. Lyra retenta la même expérience avec la boîte. Cette fois-ci, celle-ci se sous-leva avant de retomber et la baguette se mit à briller. Les cheveux de la jeune fille virèrent violets et ses yeux prirent la même couleur lumineuse que sa baguette.

-Je pense qu'elle vient de se trouver un propriétaire!, s'exclama Ollivander. Une brillante sorcière qui assume totalement son originalité. Vingt-huit centimètre, assez rigide, ébène et plume de phénix.

La jeune fille regarda sa mère avec un sourire triomphant. La famille, non sans moyen, paya la baguette et sortit. La petite eut un dernier regard vers le vendeur qui lui dit de prendre bien soin de sa baguette.

Lyra se préparait à rentrer chez-elle et à cacher ses pouvoirs au monde moldu, toutefois, sa mère l'informa qu'il était temps de faire un dernier arrêt. Celui-ci était au Royaume du hibou. Lorsque la jeune sorcière s'en rendit compte, elle fut folle de joie et cela se vit littéralement à travers tout son être. C'est ainsi qu'elle put acquérir Myrdhin, sa chouette.

Ses premières années à Poudlard se déroulèrent à merveille, le soir lorsqu’elle s'ennuyait de chez-elle, Lyra sortait son baladeur à cassette qu'elle avait réussi à ensorceler grâce aux livres de sorts de sa mère et à Erva. Elle écoutait les chansons d'un jeune groupe : Pink Floyd.  Cela lui rappelait sa maison et lui permettait de se calmer. Et puis, même si elles n’étaient pas dans la même maison, Nymphadora et elle étaient très souvent ensemble pour s’aider dans plusieurs matières. Celle-ci était à Poufsouffle alors que Lyra était à Gryffondor. Heureusement, il n’y avait pas une grande rivalité entre leurs deux maisons.

Pour continuer son apprentissage des langues en plus de ses cours à Poudlard, la jeune fille avait apporté deux livres d'allemand. Cela lui prit quelque temps avant de se familiariser avec la langue, mais elle apprit une bonne base par elle-même tout simplement en lisant et en faisant les exercices proposés.

Lorsque certains lui demandaient ce que faisaient ses parents, la jeune sorcière était fière d'affirmer que sa mère était tireuse d'élite et que son père était avocat. Plusieurs lui demandaient si son père était un légume, mais cela lui était bien égal. Elle leur expliquait que son père défendait les gens et ses amis trouvaient cela déjà bien plus «cool».

Toutefois, les temps devinrent difficiles lorsque Nymphadora et elle durent admettre que la vie les séparait. En effet, la dernière année à Poudlard fut mouvementée. La jeune femme avait renoué ses liens avec son grand-père maternel qui lui imposait dès lors une toute autre philosophie de vie. Celui-ci était un Mangemort et peu à peu sa philosophie réussissait à s’incruster dans la tête de la sorcière malgré son indépendance et son éducation. Les raisons pour lesquelles sa mère l’avait empêché de le voir devenaient de moins en moins visible à ses yeux. De fausses preuves lui étaient présentées et il réussissait peu à peu à la convaincre. Cependant, Emma, sa mère, s’en rendit compte. Celle-ci défendit alors à sa famille d’adresser la parole à son grand-père ou encore de lui écrire. Celle-ci voyait son hiboux être contrôlé. L’adolescente fut donc furax. Non seulement ça, elle s’était démenée tout le long de son parcours scolaire à Poudlard pour pouvoir débuter sa formation d’Auror et sa mère ne lui permettait même plus de l’être si elle continuait de côtoyer son grand-père maternel. Le seul cours dans lequel elle était une éternelle touriste était la botanique. Elle se dépassait dans l’ensemble de ses autres cours afin d’être sélectionnée et de pouvoir continuer cette superbe expérience avec Nymphadora. Cependant, sa mère réduisait tous ses rêves pour les balancer dans le néant.


Ce fut durant les vacances de Noël que Lyra put avoir une conversation sérieuse avec sa mère et son père. Suite à plusieurs altercations et à un débat bien actif, ils en vinrent à une conclusion : Lyra pourrait suivre sa formation d’Auror, mais dans un endroit très bien connu de sa mère et son grand-père ne devrait en savoir rien. L’adolescente n’en était pas heureuse, mais au moins, elle avait une perspective d’avenir bien intéressante. Elle suivrait sa formation dans le pays d’origine de sa mère, au Danemark. Ne lui restait plus qu’à passer ses derniers examens et à maintenir d’aussi bonnes mentions.

Lyra réussit ses A.S.P.I.C haut la main. Elle fit même des efforts surhumains pour obtenir la mention «acceptable» en botanique. Ses merveilleux souvenirs à Poudlard laissèrent place à des exercices rigoureux et des tests difficiles pour devenir Auror. Cela se faisait dans une langue qu’elle maîtrisait depuis son enfance, mais qui n’était pas celle qu’elle utilisait dans son quotidien. De plus, elle était tombée sur l’un des plus perfectionnistes et des moins souriants formateurs : Bigerjarl. Un excellent Auror, soit, mais un homme avec une allure très froide. Dans un sens, cela lui était égal, Lyra demeurait une anticonformiste affirmée, toutefois, à certains égards, cela aurait pu avoir des avantages. Les premiers mois furent difficiles, l’adaptation fut rude et la jeune femme avait toujours de la difficulté à accorder sa confiance à ses formateurs. Heureusement, elle eut tout de même l’honneur d’entrer dans la catégorie «potentiellement digne d’un futur intérêt» de Monsieur Bigerjarl.

Suite à sa première année de formation, la sorcière commençait à connaître son mentor. Monsieur Bigerjarl malgré la réticence de Lyra et son attitude calme et quelque peu détachée devint quelqu’un d’important pour la jeune Auror en formation. Le découragement pouvait parfois se lire sur les traits de son mentor et cela amusait Lyra qui ne s’en cachait point. Néanmoins, elle espérait au plus profond de son cœur que son mentor ne lui en voulait pas trop et qu’il savait à quel point elle le respectait.

Les tests de dissimulations et de déguisements demeuraient ce qu’il y avait de plus facile pour la sorcière. Il était impossible pour ses évaluateurs de détecter une quelconque anomalie puisque en plus de ses capacités de transformation, Lyra adorait jouer le jeu. Elle pratiquait alors quelque peu ses talents d’actrice.

Ses réactions face au stress et à la pression ne manquaient pas d’aplomb et elle-même n’avait nul besoin de davantage de sang-froid. Toutefois, ses faiblesses se trouvaient encore et toujours dans ses penchants extrêmes tels que son horreur absolu pour la botanique ou encore sa difficulté à travailler en équipe et à coopérer avec ses collègues. Ce furent ces deux points au final qui lui rendirent la tâche très difficile et même parfois plus éprouvantes qu’elle ne l’aurait jamais cru. Suite à ses évaluations, ses capacités magiques n’étaient jamais remises en cause, la seule et unique chose qui l’était était sa propre personne en entier et c’était bien là la chose la plus troublante.
C’est suite à trois ans d’efforts et de perfectionnement que la jeune sorcière devint Auror. Elle était alors âgée de 21 ans. Ses trois premières années en tant qu’Auror furent bien chargées, beaucoup de Mangemorts qui étaient libérés comme par magie (ahah, le jeu de mots…) devaient être rattrapés. Les forces du mal étaient de plus en plus menaçantes et présentes. Lyra avait bien choisi son temps pour devenir Auror.

En 1995, celle-ci dut utiliser plus que tout sa formation d’Auror à l’arrivée des amis de Lord Voldemort au Ministère de la magie. Juste avant leur entrée, Lyra se trouvait dans le bureau de Kingsley. Ils étaient en train de convenir d’une couverte grâce à sa famille qui contenait multiples Mangemorts. Son but était de s’introduire dans les rangs de Voldemort. Toutefois, lorsque ses fidèles entrèrent dans le bâtiment et en prirent le contrôle, Kingsley protégea la jeune Auror pour lui laisser le temps de transplaner avant qu’ils ne s’aperçoivent qu’elle était présente. Pendant quelques mois, elle retourna secrètement vivre chez ses parents dans le grenier de leur demeure ayant souvent comme seule compagnon son elfe de maison. Cela lui rappela sa jeunesse, mais devint aussi lourd qu’ennuyeux par la suite. Si elle avait été formée et si elle avait appris de la sueur de son front, ce n’était certainement pas pour demeurer tapis dans l’ombre d’un grenier poussiéreux lorsque les forces du mal faisaient leur apparition. C’est pourquoi elle décida de mettre à exécution sa mission même si elle n’était pas tout à fait au point : il était temps de recontacter son grand-père. Celle-ci décida donc de lui écrire une lettre, la même que celle qu’elle aurait écrite il y avait cinq ans de cela alors qu’il avait une très grande emprise sur elle.

Sa chouette ne tarda pas à lui revenir et ils échangèrent ainsi plusieurs lettres. Son grand-père était heureux d’avoir des nouvelles de sa petite-fille, mais celle-ci se doutait bien qu’il n’était pas dupe. Elle devait demeurer prudente. Afin de lui démontrer son bon vouloir, elle lui donna de fausses informations sur des missions qui avaient eu lieues. Ils consentirent à laisser quelques informations sur sa situation familiale de côté et à la faire passer pour la fille de son oncle.

Une nuit, elle sortit pour le rencontrer. Son grand-père avait une prestance que peu d’hommes de son âge avaient. Il était grand et bel homme. Ils marchèrent en changeant plusieurs fois d’apparence chacun afin de s’assurer qu’ils n’étaient pas suivis. Son grand-père s’abstint de tout commentaire à propos du choix de carrière de Lyra. Leur discussion tourna plutôt autour de leurs dernières années de vie et de l’«intention» de Lyra de prêter main forte à sa «vraie» famille. Il proposa alors à sa petite-fille de prendre part à un dîner sous une autre apparence pour ne pas attiser la curiosité de ses pairs.

Ce fut la première fois où Lyra côtoya Drago Malefoy. Ils étaient tous deux assis l’un à côté de l’autre à table. La famille Malefoy était présente au complet et d’autres Mangemorts y prenaient part. Le souper fut froid non pas la nourriture, mais bien l’ambiance, je vous rassure. La situation était tendue pour la jeune Auror qui fut introduite par son grand-père. Décembre arrivait et l’on cherchait toujours autant Harry Potter ainsi que des stratégies pour conserver le contrôle du monde de la magie et exterminer tous les Sangs-de-bourbes. Voilà exactement ce pourquoi son grand-père lui avait mentionné avec dédain de ne jamais faire part d’un seul détail du monde moldu devant ses camarades et surtout de ne pas faire allusion au fait qu’elle était une sang-mêlée. Bien sûr, elle savait déjà tout cela et c’est pourquoi elle se présenta comme étant la fille de son oncle, comme c’était prévu.

Lyra assista ainsi à plusieurs dîners non sans avoir certaines craintes. Celles-ci se réunirent toutes en cœur lorsque, un soir, Bellatrix Lestrange en personne décida de se pointer pour donner des informations de la part du Seigneur des ténèbres. La soirée se passa sans accroc jusqu’à temps que leur regard se croise à table. Alors, Lestrange sourit et demanda à la jeune femme de se présenter dignement. La sorcière se leva donc et se présenta comme étant Lyra Fridén. La sorcière lui faisant face la questionna légèrement, puis Bellatrix reprit :

-Quelle coïncidence!, s’exclama-t-elle avec son air extrême habituel et sa voix un peu plus aiguë à la fin de ses phrases.

Elle se leva avec sa démarche qui frôlait l’anticonformisme de Lyra et glissa doucement sa baguette sous la gorge de la demoiselle.

-Une Auror que nous recherchons a le même prénom que toi, petite. Elle a miraculeusement disparue depuis quelques temps.
-C’est maintenant un crime de s’appeler Lyra!, s’exclama à son tour la métamorphomage.

Une claque sur la joue vint donner un goût amer à sa salive.

-Petite in-so-len-te!

Bellatrix allait visiblement laisser libre court à sa magie lorsqu’une main se posa sur son bras. C’était celle de Malefoy Senior.

-Allons Bellatrix, ne sautons pas si vite aux conclusions. Cette jeune femme peut nous être utile, sa contribution a été bonne durant les derniers repas.

Les muscles de Lyra restèrent crispés quelques instants après l’altercation. Son grand-père insista à l’accompagner chez-elle pour s’assurer qu’elle ne soit pas suivie.

Lyra eut très tôt la nouvelle qu’Harry Potter avait été aperçu à Pré-au-Lard. Son seul moyen de pouvoir protéger le jeune Potter était malheureusement de se glisser parmi les rangs des Mangemorts et des créatures s’étant alliées à Voldemort. Elle n’eut que d’autres choix que de devenir Mangemort à son tour. Grâce à sa capacité de métamorphomage, Lyra pouvait faire apparaître et disparaître la marque des ténèbres sur son bras lorsqu’elle était Auror. Toutefois, cela lui prenait une très grande concentration pour cacher cette marque et ce n’était que temporaire. Dès lors, elle se devait de toujours porter des vêtements longs. C’est donc du côté de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcé-Le-Nom que Lyra prit part à la bataille. Une fois passé le dôme de protection et aussi une fois les rangs brisés, celle-ci se mit à attaquer ses propres «alliés». Cela ne lui facilitait pas la tâche, car maintenant, les deux partis, visiblement mélangés, s’attaquaient à elle. Elle dut même protéger une femme qui lui faisait dos des attaques d’un Mangemort aguerri. Celle-ci le tua d’un coup net et sans douleur. Une chose était sûre, il fut surpris de sa perte. Puis, la jeune femme se retourna, tombant nez-à-nez avec  Lyra. Les yeux de la métamorphomage se remplirent d’eau.

-Tonks!, s’exclama-t-elle.

Les deux sorcières ne tardèrent pas à se remettre au combat. Un assaillant coriace força Lyra à s’éloigner de son amie d’enfance. Les échanges étaient puissants et rapides et elle n’avait que très peu de répit alors qu’en plus, leurs déplacements se faisaient à grande vitesse.

Au moment même où elle mettait fin aux jours de son adversaire, Lyra se retourna et vit au loin Bellatrix Lestrange mettre un terme à une autre vie. Lorsqu’elle arriva, peinée devant les dépouilles de Lupin et de Tonks, il était trop tard, Lestrange avait déjà disparue. Elle se jura qu’un jour elle se vengerait. L’histoire fit en sorte que Tonks et Lupin furent venger, mais pas des mains de Lyra.

Alors que tout semblait perdu, ce jeune homme, Harry Potter réussit à mettre fin aux jours de Lord Voldemort en se sacrifiant lui-même. Tout semblait s’être passé si vite. Tout semblait filer si rapidement depuis ces dernières années aux yeux de Lyra. Elle se promit en sortant des ruines de l’école qu’elle avait fréquenté et aimé si longuement qu’elle prendrait le temps dorénavant.

Même si Poudlard sortit gagnant de cette bataille, Lyra connaissait la valeur des vies de ceux qui avaient péri, celle de Tonks, d'Harry Potter, d'êtres qui lui étaient chers... cela ne la traumatisa pas plus qu'il ne fallait, mais la marqua énormément. Elle sut à partir de ce moment encore plus pourquoi elle avait fait le choix d’être Auror.

Son grand-père disparut peu de temps après la bataille comme plusieurs autres Mangemorts l’avaient fait. Histoire de se changer les idées et aussi d’apprendre, Lyra décida de perfectionner son allemand et débuta l’écriture d’un livre, d’un journal, mais pas nécessairement dans le but de le faire publier, juste dans le but d’apaiser son âme toutes les fois où elle apposait l’encre sur le papier. C’était dans sa petite demeure avec son elfe de maison en garde partagée avec ses parents qu’elle tentait d’écrire. Son retour au bureau des Aurors fut particulier, difficile même. Non seulement à cause de la perte de certains collègues, mais aussi parce qu’à la suite de cette aventure, Lyra était déstabilisée. Cela lui prit du temps avant de se rétablir, mais elle le fit tranquillement et sûrement.

Les bruits qui coururent l'année suivante à propos de l'évasion de certains Mangemorts et d'une autre société secrète ne firent que l'informer qu'elle autant de boulot qu’elle en avait eu les années précédentes. Il ne lui restait plus qu’à se mettre à la tâche.

Et vous ?
► Où avez-vous connu le forum ? Auprès d’un ancien membre qui est toujours membre de ma famille.
► Âge : Près de deux décennies, enfin, ça dépend comment on décrit le mot «près».
► Niveau RP : Manque un peu de muscles…


Dernière édition par Lyra Adams le Lun 6 Avr - 19:18, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
"Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre."
Feat : Will Higginson
Messages : 108
Points rp : 1241

Identité du Sorcier
Age: 17 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Etudiant

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Mar 3 Mar - 12:01

Rebienvenue alors la petite Lyra (qui est devenue grande !) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
avatar
Ministère
Feat : Anne Hathaway
Messages : 306
Points rp : 1682
Localisation : Dans la forêt interdite

Identité du Sorcier
Age: 27 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Aurore

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Mar 3 Mar - 14:37

Merci beau gosse derrière qui se cache un amateur de botanique >< Quel gâchis! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorciers
avatar
Sorciers
Feat : Claude M'Barali
Messages : 73
Points rp : 1062

Identité du Sorcier
Age: 32 ans.
Affiliation: Neutre
Métier: Journaliste & Conférencier

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Mar 3 Mar - 22:49

Ma filleule a bien changée *u*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Jeu 5 Mar - 14:14

Bienvenue à toi ! Bon choix d'avatar je trouve, c'est rare de la voir sur les fofo !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
Admin
Feat : -
Messages : 474
Points rp : 1683

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Lun 16 Mar - 21:50

Bonjour ! Tout d'abord et principalement, ta fiche était très intéressante et agréable à lire, excepté quelques fautes mineures, c'est une très bonne fiche. Seuls quelques petites choses mériteraient d'être mieux expliquées et restent un peu flou.

Le principal point flou est sa relation avec son grand-père et son rôle d'agent double :

- Pourquoi reprendre contact avec son grand-père, qui est clairement rattaché aux Mangemorts, si elle se veut Auror et prône toutes les valeurs qui vont avec ? Un moment donné alors qu'elle est Auror, elle reprend contact avec lui pour infiltrer le groupe des sbires de Voldemort, pourtant, son grand-père sait très bien qu'elle est Auror. Il est difficile de déterminer ce qu'il croit ou non.

- Elle joue le jeu pendant un certain temps et ce sans que ce soit en tant que mission d'Auror, si j'ai bien compris, même, elle se fait passer pour disparue. Pour s'assurer cette place, elle a dû un minimum agir avec les mangemorts, participer à des attaques. Est-elle devenue mangemort elle-même ? Dans quelle mesure a-t-elle agit avec eux ?

- Concernant le diner avec Bellatrix, si le nom de Fridèn est connu, il semble assez étrange que les autres ne soient pas au courant que Emma, la fille d'un des leurs (et de ce nom) ait épousé un moldu, et donc faire le lien entre Fridèn et Adams. Ce genre d'histoire serait bien du type à faire scandale auprès de ces familles.

- Si elle était agent double et non pas du côté des mangemorts, il n'y a pas eu moyen pendant 3 ans de montrer aux aurors qu'elle était agent double ? Elle n'a pas profité de son infiltration pour leur transmettre des informations afin de coincer les Mangemorts ?

- Comment s'est-elle donc défendu après la guerre ? Elle a tout de même été toutes ces années du côté des mangemorts avant la bataille.

Beaucoup de ces problèmes pourraient être résolu par le simple fait qu'elle ai pu faire ça comme mission d'Auror, avec une réelle couverture, une fausse identité, tout en profitant du fait qu'elle avait son grand-père comme complice involontaire. Dans tous les cas, cette partie de son histoire mérite d'être clarifiée, car cela pourrait vraiment être très intéressant !

Sinon, en vrac, des petits détails, j'en profite pour les mentionner :3

L'attaque du département des secret qui a révélé le retour de Voldemort se passe en 1995 et non pas 1994, avant, cela relevait juste de la parole de Dumbledore et Harry.

Petite incohérence à ce moment-là : elle est auror, est décrite depuis le début comme quelqu'un de brave, qui n'a pas froid aux yeux, qui a affronté les épreuves de stress et de danger de la formation d'Auror, il est très surprenant alors qu'elle aille se cacher chez ses parents pendant des mois.

Petit point sur ses notes : Un échec aux BUSEs ne permet pas de poursuivre la matière pour les ASPICs. A l'extrême limite, un élève ayant des difficultés dans une matière mais montrant énormément de bonne volonté ou simplement ayant des bons résultats toute l'année mais se plantant aux BUSEs pourrait éventuellement s'arranger avec un prof conciliant. Mais un T en botanique et cinq ans à ne pas porter d'intérêt à la matière fait que même Chourave, aussi adorable soit-elle, ne l'aurait pas acceptée dans le cycle ASPIC Wink Soit elle n'a pas poursuivi botanique après sa 5e année, soit elle s'est arrangée pour obtenir au moins un A pour ses BUSEs.
Puisqu'on est dans les notes, d'ailleurs, elle avait Rogue en potions à l'époque et on sait de la bouche de Harry Potter lui-même que celui-ci n'acceptait pas en ASPIC les élèves n'ayant pas eu O aux BUSEs, vu que c'est obligatoire pour devenir auror, il faudra que tu augmentes cette note aussi :3

Enfin, là c'est juste une petite inattention : Dans le paragraphe où elle discute avec ses parents de sa formation, tu as mis metamorphomage et non auror.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ministère
avatar
Ministère
Feat : Anne Hathaway
Messages : 306
Points rp : 1682
Localisation : Dans la forêt interdite

Identité du Sorcier
Age: 27 ans
Affiliation: Neutre
Métier: Aurore

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Sam 21 Mar - 21:35

J'ai fait quelques modifications. Je ne sais pas si c'est plus clair, je l'espère néanmoins.

Il reste néanmoins un point à vérifier concernant la marque des Ténèbres et le fait qu'elle soit métamorphomage.

«En 1995, celle-ci dut utiliser plus que tout sa formation d’Auror à l’arrivée des amis de Lord Voldemort au Ministère de la magie. Juste avant leur entrée, Lyra se trouvait dans le bureau de Kingsley. Ils étaient en train de convenir d’une couverte grâce à sa famille qui contenait multiples Mangemorts. Son but était de s’introduire dans les rangs de Voldemort. Toutefois, lorsque ses fidèles entrèrent dans le bâtiment et en prirent le contrôle, Kingsley protégea la jeune Auror pour lui laisser le temps de transplaner avant qu’ils ne s’aperçoivent qu’elle était présente. Pendant quelques mois, elle retourna secrètement vivre chez ses parents dans le grenier de leur demeure ayant souvent comme seule compagnon son elfe de maison. Cela lui rappela sa jeunesse, mais devint aussi lourd qu’ennuyeux par la suite. Si elle avait été formée et si elle avait appris de la sueur de son front, ce n’était certainement pas pour demeurer tapis dans l’ombre d’un grenier poussiéreux lorsque les forces du mal faisaient leur apparition. C’est pourquoi elle décida de mettre à exécution sa mission même si elle n’était pas tout à fait au point : il était temps de recontacter son grand-père. Celle-ci décida donc de lui écrire une lettre, la même que celle qu’elle aurait écrite il y avait cinq ans de cela alors qu’il avait une très grande emprise sur elle.»

«Son seul moyen de pouvoir protéger le jeune Potter était malheureusement de se glisser parmi les rangs des Mangemorts et des créatures s’étant alliées à Voldemort. Elle n’eut que d’autres choix que de devenir Mangemort à son tour. Grâce à sa capacité de métamorphomage, Lyra pouvait faire apparaître et disparaître la marque des ténèbres sur son bras lorsqu’elle était Auror. »

«C’était dans sa petite demeure avec son elfe de maison en garde partagée avec ses parents qu’elle tentait d’écrire. Son retour au bureau des Aurors fut particulier, difficile même. Non seulement à cause de la perte de certains collègues, mais aussi parce qu’à la suite de cette aventure, Lyra était déstabilisée. Cela lui prit du temps avant de se rétablir, mais elle le fit tranquillement et sûrement.»

EDIT: autre modification ajoutée: «Toutefois, cela lui prenait une très grande concentration pour cacher cette marque et ce n’était que temporaire. Dès lors, elle se devait de toujours porter des vêtements longs. C’est donc du côté de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcé-Le-Nom que Lyra prit part à la bataille.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Feat : -
Messages : 474
Points rp : 1683

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   Mer 8 Avr - 7:11

Félicitations ! Te voilà validé. Encore une fois bienvenue. Voici quelques clefs du forum.

► Tu peux d'ores et déjà ouvrir ta fiche de lien ici. Si tu veux, il existe un code à disposition, mais tu peux bien entendu en faire un toi-même, en prendre un déjà fait ou même en demander un personnalisé à notre graphiste dévouée. Le modèle disponible se trouve ici.

► Te voilà prêt à rp, tu peux en faire la demande ici

► Dans la foulée, tu peux également ouvrir ton journal de bord ici, là aussi un modèle est à ta disposition. N'oublie pas, quand tu ouvres un rp, de bien mettre la date et d'indiquer son ouverture ici.

► Si tu désires être parrainé par un membre pour prendre pied sur le forum, comme il t'a déjà été proposé pour ta fiche, n'hésite pas à en faire la demande ici. De même, si tu es à l'aise sur le forum et désire aidé les futurs nouveaux, tu peux postuler comme parrain au même endroit.

► Pour la vie du forum, il est important de voter régulièrement aux topsites, peut-être même que c'est ainsi que tu es arrivé ici. Il y a des liens pour nos quatre topsites un peu partout, que ce soit sur la page d'accueil ou en bas, à droite, partout sur le forum. Tu gagnes un point RP tous les quatre votes, n'oublies pas d'indiquer ton nom sur la page de vote pour obtenir les points, qui sont comptabilisés chaque semaine. Les points servent entre autre à obtenir un double compte ou l'accès à des endroits spéciaux sur le forum.

► Si tu es un élève et que ça n'a pas encore été fait, je t'invite à aller indiquer ton année d'étude dans le champs de ton profil prévu à cet effet.

Il me semble avoir tout dit, si ce n'est, encore bienvenue et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lyra C. Adams (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lyra C. Adams (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La squatteuse de salle de bain et l’aigle bougon - ft. Lyra [Livre III - terminé]
» Présentation de Dawn Adams [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Avant tout :: Présentations des Personnages :: Présentations validées-