Nox Aeterna

La guerre est enfin finie. Harry Potter et Lord Voldemort y ont néanmoins laissé la vie. Tout semble être rentré dans l'ordre. Mais est-ce vraiment le cas...?
 

Partagez | 
 

 Rosemary Prescott (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 14:59

Rosemary Caitlyn Prescott



► Âge : 17 ans
► Née le : 21 Janvier 1983
► Née à : Cambridge, Angleterre
► Maison : Serpentard, Sedaigle, à voir selon ce que vous pensez de son caractère.
► Année d'étude : 6ème année
► Metier : /
► Particularité : Parle couramment anglais et français, joue du piano.
► Baguette : Aubépine, ventricule de dragon, 24,7 cm, rigide
► Animal : Un chat noir, Ezrael
► Avatar : Amber Heard

Famille et relations
Rosemary est issue d'une longue lignée de sang-pur, ou tout du moins assimilée sang-pur, car aussi loin qu'on puisse faire remonter dans l'arbre généalogique des Prescott, on n'y retrouve aucune trace de moldu ou de né-moldu. Riche et noble famille connue du monde sorcier pour ses multiples implications politiques à l'encontre des moldus, les Prescott évoluent dans les hautes sphères depuis de nombreuses décennies, toujours à la recherche d'un moyen d'asseoir leur autorité. Conscients de l'importance de l'image et du paraître, les Prescott sont de tous les banquets et autres réunions au sommet, de charité ou non. De fâcheuses rumeurs ont couru − et court d'ailleurs toujours − sur leur allégeance supposée au Seigneur des Ténèbres, mais rien n'a jamais pu être prouvé.

~

Henry Prescott, le patriarche − Membre influent du Magenmagot, il a rapidement su atteindre un poste à la hauteur de ses convictions. Issu d'une famille aristocratique de sang-pur, il méprise les moldus, tout ce qui se rapporte à leur culture, et tout ceux qui pense pouvoir cohabiter avec eux. Bien qu'il n'est jamais été Mangemort, il a toujours soutenu le Seigneur des Ténèbres (plus ou moins ouvertement selon l'époque) et à su se retirer à temps pour ne jamais être inquiété par la justice magique. C'est un homme violent et abusif, notamment envers ses enfants puinés. S'il est parvenu à ériger James à son image, le comportement de Lawrence, et plus particulièrement de Rosemary, qu'il considère comme déviant, le met dans une rage folle. Il n'a jamais hésité à user de la magie noire dans l'éducation de ses enfants les plus indociles.

Evelyn Prescott, née Archer, l'épouse cracmole − Femme au foyer docile et complaisante, elle a toujours − du temps de son vivant − soutenu son mari contre vents et marées. Discrète et effacée, elle passait le plus clair de son temps à s'occuper de ses enfants, leur donnant à part toujours égale tout l'amour dont une mère était capable. Souvent cloitrée chez elle afin de ne pas entacher l'honneur de la famille Prescott par son absence de pouvoir magique, elle n'a jamais su s'élever contre son époux. Elle a été la victime impuissante de la violence de son mari sur leur enfant jusqu'à sa mort, incapable de lui tenir tête. Elle périt dans un incendie cinq ans après avoir donné naissance à Rosemary.

Emily Prescott, le drame familial − Première née du couple Prescott, elle eut le malheur de naître femme, ce que son père lui reprocha jusqu'à sa mort prématurée, à l'âge de seize ans. Elle a, durant toute sa courte vie, tenter d'atteindre la perfection afin de se racheter aux yeux de son géniteur, sans succès. Ses excellentes notes, tout comme ses impressionnantes prédispositions à la magie ne trouvèrent jamais grâce à ses yeux. S'il ne la félicitait jamais, il ne perdait jamais une occasion de la rabaisser et de l'humilier. Son calvaire prit fin en 1988, lorsqu'elle périt dans l'incendie qui couta également la vie à sa mère.

James Prescott, la fierté du père − Il travaille au service des usages abusifs de la magie au ministère et se garde bien d'avouer qu'il a obtenu son poste par l'entremise de son père. Au niveau du caractère, il ressemble en tout point à ce dernier, dont il suit fidèlement les traces. Victime de sa propre éducation, il se montre violent et cruel envers tout ceux qui, selon lui, ne mérite pas son respect. Il tient plus du sociopathe que du simple désaxé. Sa victime préférée ? Sa petite sœur, Rosemary.

Lawrence Prescott, le torturé − En septième année à Poudlard, Lawrence est peut-être l'élément le plus instable de la famille Prescott. Les nombreuses tortures dont il a été victime, de par son père ou son frère ainé, on laissé en lui des cicatrices indélébiles. Il peut se montrer prévenant, puis agressif dans la même minute. D'humeur changeante, il semble constamment souffrir intérieurement. D'aucuns se souvenaient de l'avoir déjà vu sourire. Il entretient une relation particulière avec sa petite sœur, qu'il tente plus ou moins de protéger depuis la mort de leur mère. Il ne se montre pas tendre avec elle pour autant, même si il est certain d'agir uniquement pour son bien. Tout comme elle, il est persuadé que leur père est responsable de l'incendie ayant couté la vie de leur mère et leur grande sœur, sans pour autant pouvoir le prouver.

Physique
« J'ai les yeux de mon père. A chaque fois que je me regarde dans le miroir, c'est ce qui me choque le plus, l'impression de croiser son regard qui me scrute, me juge et me terrifie. Pourtant, quand j'y repense objectivement, je suis bien forcée d'avouer qu'ils n'ont rien d'effrayants. Ils sont d'un beau vert émeraude, légèrement en amande, et surtout… Surtout ils ne brillent pas de l'éclat malsain qui anime ceux de mon paternel. On dit que les yeux sont les fenêtres de l'âme, et je reste persuadée que toutes les personnes affirmant le contraire sont idiotes. Mon père, la cruauté, James, la folie et Lawrence, le vide. Ce qui est peut-être le plus effrayant. Quant à moi, je ne saurais pas vraiment qualifier ce que je vois dans mon regard. De la souffrance, de la colère, de la force peut-être, l'envie de rompre les chaînes.

Je suis aussi blonde que mes frères son bruns. Je suis blonde comme ma mère. J'ai les cheveux longs et légèrement ondulés, ils tiennent rarement en place. Selon mon paternel, ils sont le reflet de mon esprit tourmenté et réfractaire. Il me le répète depuis que je suis toute petite, il les a toujours détesté. Moi je les adore, et j'éprouve toujours un petit pincement au cœur quand je les attache. Je repense à mes propres liens, aux carcans qui m'empêchent d'être celle que je suis. Et ça me fait mal.

Je suis plutôt grande pour une fille, je pense que je ne dois pas être loin du mètre soixante quinze, et puis je ne suis pas très épaisse. Quand j'étais plus jeune, c'était encore pire, et Henrietta , notre gouvernante, me disait sans cesse que si je me mettais de profil et que je tirais la langue, je ressemblerais à une fermeture éclair. Je crois que ça m'amusait quand j'étais petite. Maintenant… Maintenant ça me rappelle le passé, et ça me rend mélancolique. Tout à changé. J'ai changé aussi. Depuis, j'ai pris des formes. Ni trop, ni trop peu. Juste là où il faut. J'ai de nouvelles cicatrices, physiques et émotionnelles  : séquelles de la violence de mon père. Certaines qui partiront, d'autres qui resteront ancrées dans ma chair et dans mon âme jusqu'au bout. Une partie de moi. »
Caractère
« Froide. Je crois que c'est le premier adjectif qui vient à la bouche de tous ceux qui essayent de me décrire. Ce n'est pas très flatteur, mais après tout, je suis plutôt mal placée pour leur en tenir rigueur : ils sont loin d'avoir tout à fait tort. Il est vrai que je n'ai pas le sourire facile, quoiqu'à côté de Lawrence, mon frère, je suis un vrai boute-en-train ! D'ailleurs, ça peut paraître bizarre, mais j'ai le sens de la famille. La famille au sens où je l'entends bien sûr. Parce que mon frère, c'est ma seule famille. Il est bizarre, c'est vrai, mais il a toutes les bonnes excuses du monde. Je crois que quelque chose s'est brisé en lui quand mon père l'a forcé à me torturer sous Imperium.

Ouais, papa il est comme ça, un vrai petit marrant ! Imaginez un peu le décor quand j'ai le malheur de poser un coude sur la table pendant le déjeuner dominical en famille. Aussi loin que je m'en souvienne, il a toujours été comme ça, impulsif, violent. C'est dire que mon frère James à de qui tenir ! Après la chute du Seigneur Noir, c'est devenu encore pire. Tout son petit monde qui s'écroulait... Même la mort du Survivant ne l'a pas consolé. Les deux m'ont laissée indifférente. Quoique que celle de Potter m'a paru presque injuste. Mourir à dix-sept ans, pour sauver l'humanité... Fallait vraiment être stupide. Choper le rang de héro à titre postume, ça ne valait même pas le coup de se casser un bras. Du coup, je crois qu'on peut dire que je suis quelqu'un de très cynique. Caustique même, si on cherche le terme exact. D'aucuns pensent que c'est une manière de me protéger. Ont-ils raison ou tort ? Je n'en sais trop rien, mais il doit bien y avoir une part de vérité. Je dois être un peu torturée au fond, parce que c'est vrai que la vie m'a fait du mal, mais je suis encore debout, c'est bon signe non ?

Après, je crois que je suis comme tout le monde : j'ai mes bons et mes mauvais jours. Et croyez-moi, quand je suis de mauvaise humeur, mieux vaut éviter de venir me chercher des noises. Je ne suis pas violente. Jamais. J'aurais trop l'impression de marcher dans les traces de la pourriture qui me sert de père. Et puis, je supporte pas non plus qu'on s'en prenne aux plus faibles. C'est pas de la pitié, parce que de la pitié, j'en ai pas. Ça me dégoute, c'est tout. Je ne me bats pas pour les causes justes, ou seulement quand elles servent mes intérêts. Dans mon monde, c'est marche ou crève, et je préfère encore marcher seule, je ne veux pas être ralentie. Après j'ai des amis, je ne suis pas non plus une espèce d'ermite qui déambule dans les couloirs en marmonnant des trucs intelligibles. Mais je reste persuadée que l'amour, quand c'est pas pour la famille, c'est la plus grande des faiblesses.

J'ai parfois des idées noires, et des envies de vengeance aussi. Quand je pense à mon père, j'ai le sang qui bout dans mes veines. Je pourrais le tuer. Je pourrais si j'avais moins peur. C'est un truc que je ne m'explique pas. Peut-être que le mal qu'il m'a fait me tétanise, peut-être que je suis juste lâche. Il a tué ma mère, ma sœur, et il achève lentement la dernière personne qui compte encore à mes yeux. Je les voudrais morts, lui et James, étouffés dans leur haine des autres et de la différence. J'aime pas spécialement les moldus et leur engeance, et j'irais certainement pas me reproduire avec eux, mais ils ne m'ont rien fait. Alors comme on dit…  Chacun chez soi. »

Notes

Astronomie : P
Botanique : A
DCFM : EE
Histoire de la Magie : A
Métamorphose : O
Potions : O
Sortilèges : EE
Etude des runes : A
Vol sur balai : EE
Histoire
Un long frisson parcourut l'échine de Rosemary tandis qu'elle voyait les elfes de maison s'agiter autour d'elle, poussant de lourdes valises en direction du hall d'entrée, des valises qui faisaient presque deux fois leur taille. Elle s'écarta prestement pour ne pas se trouver sur leur chemin et s'appuya contre la rambarde de l'imposant escalier qui menait aux différents étages du manoir. Un manoir froid et austère. Aussi loin qu'il lui était possible de se souvenir, elle l'avait toujours considéré ainsi. Si, à une époque, les sourires et les tendres embrassades de sa mère avait quelque peu réchauffés l'atmosphère morne qui régnait en ce lieu, aujourd'hui, il n'en restait plus aucune trace.
Tout était d'une propreté immaculée, ce qui restait tout de même assez exceptionnel pour une demeure de cette taille. C'était cette même propreté qui rendait la petite fille mal à l'aise. Le décor aseptisé dans lequel elle avait grandit la troublait plus que de raison. Cette maison était comme son père : lisse, nette et dépourvue d'âme. Que n'aurait-elle donné pour voir des traces de boue qu'elle aurait laissé sur le sol après avoir joué toute l'après midi dans le jardin, ou même un vase cassé après avoir chahuté avec ses frères. N'importe quoi, une petite trace de vie, une rire raisonnant dans les couloirs, un chat ronronnant sur le canapé.
Douce illusion que la jeune fille de dix ans avait là. Sa mère et Emily, sa sœur, étaient bel et bien mortes, et elles avaient tout emporté avec elle. Elle ne s'était jamais sentie aussi seule de toute sa vie qu'en ce jour là : ce premier septembre ou Lawrence partait à son tour pour Poudlard. Si voir James s'en aller était chaque année un soulagement pour la cadette, savoir que Lawrence partait à son tour était un déchirement. Il était le dernier rempart entre elle et son père, et, égoïstement, elle comptait aveuglément sur lui pour la protéger. Qu'allait-elle faire toute cette année ? Seule au manoir avec son père ? Elle allait mourir. D'ennui ou de chagrin, elle ne savait pas trop, peut-être même sous les coups qu'on lui infligerait en cas de mauvaise conduite.

«
Ne reste pas planté là Rosemary, va mettre ton manteau. C'est toujours toi qu'on attend. » gronda James, son frère ainé, en la tirant sournoisement par la natte. « Et dépêche toi. »

La petite blonde manqua de trébucher quand son frère la poussa en avant mais se rattrapa au dernier moment. Elle baissa les yeux, confuse, et courut jusqu'au porte manteau beaucoup trop haut pour elle et attrapa tant bien que mal son manteau. Elle noua consciencieusement les boutons un à un et retourna dans le hall d'entrée s'asseoir sur la première marche de l'escalier, sachant très bien que d'une minute à l'autre, ses frères et son père serait près à partir. A cette pensée, elle retint de justesse un sanglot. Ils allaient partir. Ils allaient la laisser toute seule ici. Cette idée la terrorisait. Même Lawrence avait comprit ce que son départ à Poudlard impliquait réellement pour elle, elle l'avait sentit lorsqu'il l'avait pris dans ses bras la veille.
Jamais on ne montrait son affection dans cette famille, leur père leur avait clairement fait comprendre que ça n'était pas convenable. Cette étreinte fraternelle était donc lourde de sens. Rosemary avait passé une large partie de la nuit à pleurer silencieusement avant de finir par tomber de fatigue dans les bras de Morphée. Ce matin, c'était Henrietta, leur gouvernante, qui était venue la réveiller. Elle lui avait sortit des vêtements et avait coiffé ses longs cheveux récalcitrants. Elle lui avait fait cette natte, cette natte qu'elle détestait tant. La seule coiffure qui trouvait grâce aux yeux de son père et qu'il ne passait pas son temps à critiquer. Une coiffure stricte et disciplinée, pas un cheveux plus hauts que l'autre.

«
Rosemary ! » s'écria son père derrière elle, la faisant sursauter, en la saisissant durement par le bras pour la forcer à se lever. « Assise par terre comme une malpropre, c'est comme ça que je t'ai élevée ? »
La gifle qui suivit retentit dans le hall, mais la jeune fille ne broncha pas, se contentant de fermer les yeux, une main plaquée sur sa joue qui rougissait à vue d'œil.  Elle savait qu'elle ne devait pas pleurer, parce que ce serait encore pire. Chez les Prescott, on acceptait aucun signe de faiblesse, même chez les représentantes du sexe faibles. Les femmes de la famille, et c'était encore plus vrai pour les filles, passaient après les hommes, et n'avaient pas le moindre poids dans les décisions qui pouvaient se prendre. Elles étaient là pour servir, pour être docile et obéissante. Pourquoi auraient-elles eu une quelconque importance ? Elles n'étaient même pas en mesure de perpétuer la lignée en transmettant le noble nom de leur famille !
Un petit sourire apparut néanmoins sur le visage de la petite fille lorsqu'elle sentit la main de Lawrence, son frère, se couler discrètement dans la sienne tandis qu'il se tenait à ses côtés. Ça n'était presque rien, mais ce petit geste tendre lui donna du baume au cœur. Elle savait qu'il serait toujours là pour elle, et pour la protéger, que jamais il ne la laisserait tomber. Cette année de séparation serait peut-être la plus dure de toute sa vie, mais au bout du compte, elle le retrouverait, et tout demeurerait inchangé entre eux. Son frère, son protecteur, son dernier rempart entre elle et la folie de son père, de James, et de tout ceux qui lui voudraient du mal. Elle se répéta cette délicieuse litanie jusqu'à l'arrivée sur le quai 9¾, le quai qui la terrifiait temps, celui qui déchirait son âme en deux.

«
Ne reste pas plantée là Rose, tu gênes ces messieurs dames. »  déclara Henry Prescott en saisissant à nouveau sa fille par le bras pour la déplacer. « Excusez-là, elle est encore jeune. »
Il arborait à ce moment là un petit sourire de circonstance, destiné à donner le change face aux gens qui patientaient derrière Rosemary, si bien qu'aucun d'eux ne remarqua la violence avec laquelle il avait attrapé cette dernière. Il la lâcha finalement, non sans lui avoir adressé un regard de reproche qui lui donna des frissons dans le dos. La petite blonde se rapprocha de son frère, qui, avec l'aide de James, avait chargé leurs valises. C'était enfin le moment du grand départ et elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Lawrence se baissa légèrement à son niveau, et, à son regard, elle comprit immédiatement l'ordre muet qu'il lui donnait. Sois forte. Ne pleure pas. Elle hocha la tête le et serra quelques secondes dans ses bras, se fichant bien que son père la voit ou non.

«
Et moi Rosie, tu ne m'embrasses pas ? » demanda James d'une voix mielleuse en s'approchant d'elle. « Est-ce que Larry est plus important que moi à tes yeux ? »

Rosemary frissonna mais resta immobile. Du haut de ses dix-sept ans, James était déjà bien plus effrayant que n'importe qui d'autre.

«
Embrasse ton frère Rosemary, tu vas les mettre en retard. » déclara son père, sentencieux.

Elle s'exécuta de mauvaise grâce et grimaça lorsque James lui tapota la joue et lui souhaita de bien s'amuser en leur absence, semblant trouver la situation des plus amusantes. En retard… Si seulement s'était possible. Que Lawrence, son Lawrence ne monte jamais dans ce fichu train… Et tandis que ce dernier partait, la petite sentit son cœur se serrer. La magie ne lui avait apporté que des problèmes... Marié à une cracmole, son père avait fait une fixation sur ses enfants, terrifié à l'idée de les voir suivre la tare de leur mère. Si ses frères avaient découverts leur pouvoir très tôt, ça n'était pas son cas. Ce qui avait donné à son paternel tout le loisir de la malmener. Et quand enfin ses pouvoirs s'étaient manifestés, elle n'en avait tiré aucune joie. Vu la façon dont son père faisait usage de la magie, elle en était plus dégoûtée qu'autre chose.


Et vous ?
► Où avez-vous connu le forum ?  Sur un Top-Site
► Âge : 20 ans
► Niveau RP : Ça fait sept ans que j'évolue sur des forums RPG, j'ose imaginer que j'ai eu le temps nécessaire pour me perfectionner.


Dernière édition par Rosemary Prescott le Dim 9 Mar - 0:36, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Médicomage
avatar
Médicomage
Feat : Liv Tyler
Messages : 1685
Points rp : 1965
Localisation : Infirmerie de Poudlard

Identité du Sorcier
Age: 20 ans
Affiliation: Semper Fidelis
Métier: Apprentie médicomage

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 15:27

Encore bienvenue ! Very Happy

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealamande.tumblr.com/
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 16:30

Welcome a nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 16:57

Merci les filles I love you  !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 18:49

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 19:24

Merci Ronald !

Fiche finie  Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 19:51

Bienvenue sur le forum !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat : Tom Felton
Messages : 470
Points rp : 1574

Identité du Sorcier
Age: 20
Affiliation: Puritatem Idealis
Métier: Chef du Puritatem Idealis ~ Ministère de la magie, Bureau international des lois magiques

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 20:55

Bonsoir,

Sois la bienvenue sur le forum. Ta fiche est très bonne niveau style d'écriture qui est fort agréable à lire. Aucune faute non plus n'est à déplorer, seulement j'aimerais, avant de te valider, que tu parles de ce que ton personnage a ressenti lors de la mort de Voldemort et d'Harry Potter. Egalement, il faudrait que tu dises comment ton personnage a découvert ses pouvoirs, à l'idéal. Je pense que tu pourras facilement l'intégrer dans la partie caractère et histoire de ton personnage.
Ensuite, je te validerai et direction Serpentard, si cela te convient. Je pense que c'est ce qui est le plus approprié.

Bon courage et au plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mar 4 Mar - 22:17

Merci ! J'ai tout corrigé, c'est vrai que je n'avais pas pensé à cet aspect là de ma fiche. Pour la découverte des pouvoirs et le rapport à la magie dans la partie histoire, il faut considérer que c'est la façon de penser d'une petite fille de dix ans, et pas l'avis permanent. Pour la chute de Voldemort et Harry Potter, j'espère que ça convient Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat : Tom Felton
Messages : 470
Points rp : 1574

Identité du Sorcier
Age: 20
Affiliation: Puritatem Idealis
Métier: Chef du Puritatem Idealis ~ Ministère de la magie, Bureau international des lois magiques

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mer 5 Mar - 10:10

C'est très bien. Pas besoin de détailler davantage, tu le mentionnes et ne le bâcle pas pour autant alors ça me va. Je te valide donc sur le champ !
Au fait, merci pour le " choper le rang de héro à titre postume, ça ne valait même pas le coup de se casser un bras " qui m'a bien fait rire xD

Bienvenue donc parmi nous et au plaisir de te lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Admin
Messages : 449
Points rp : 2485

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mer 5 Mar - 10:15

Félicitations ! Te voilà validé. Encore une fois bienvenue. Voici quelques clefs du forum.

► Tu peux d'ores et déjà ouvrir ta fiche de lien ici. Si tu veux, il existe un code à disposition, mais tu peux bien entendu en faire un toi-même, en prendre un déjà fait ou même en demander un personnalisé à notre graphiste dévouée. Le modèle disponible se trouve ici.

► Te voilà prêt à rp, tu peux en faire la demande ici

► Dans la foulée, tu peux également ouvrir ton journal de bord ici, là aussi un modèle est à ta disposition. N'oublie pas, quand tu ouvres un rp, de bien mettre la date et d'indiquer son ouverture ici.

► Si tu désires être parrainé par un membre pour prendre pied sur le forum, comme il t'a déjà été proposé pour ta fiche, n'hésite pas à en faire la demande ici. De même, si tu es à l'aise sur le forum et désire aidé les futurs nouveaux, tu peux postuler comme parrain au même endroit.

► Pour la vie du forum, il est important de voter régulièrement aux topsites, peut-être même que c'est ainsi que tu es arrivé ici. Il y a des liens pour nos quatre topsites un peu partout, que ce soit sur la page d'accueil ou en bas, à droite, partout sur le forum. Tu gagnes un point RP tous les quatre votes, n'oublies pas d'indiquer ton nom sur la page de vote pour obtenir les points, qui sont comptabilisés chaque semaine. Les points servent entre autre à obtenir un double compte ou l'accès à des endroits spéciaux sur le forum.

► Si tu es un élève et que ça n'a pas encore été fait, je t'invite à aller indiquer ton année d'étude dans le champs de ton profil prévu à cet effet.

Il me semble avoir tout dit, si ce n'est, encore bienvenue et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nox-aeterna.faireforum.com
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mer 5 Mar - 10:33

Merci beaucoup pour cette validation très rapide, c'est super sympa de voir à quel point les admins sont impliqués dans la vie du forum, ça promet pour la suite ! J'irai rapidement m'occuper de la fiche de lien et du journal de bord de Rosemary, et quand ça sera fait, je m'empresserai d'aller rechercher un partenaire pour me mettre à RP dans les meilleurs délais.
En revanche, impossible de trouver le champ dans mon profil qui me permet de noter l'année de mon perso, c'est moi qui suis totalement aveugle ou  Razz ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat : Tom Felton
Messages : 470
Points rp : 1574

Identité du Sorcier
Age: 20
Affiliation: Puritatem Idealis
Métier: Chef du Puritatem Idealis ~ Ministère de la magie, Bureau international des lois magiques

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mer 5 Mar - 11:20

Avec plaisir, c'est normal Wink
Pour ton année, je viens de le faire, tu l'avais dans ton profil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mer 5 Mar - 11:33

Bienvenuuuuuue, j'espère que tu vas être au top ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   Mer 5 Mar - 13:41

Mercii  Very Happy  !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rosemary Prescott (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rosemary Prescott (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Aeterna :: Fun :: Présentations archivées-